Laffaire Madeleine McCann

Anomalies dans le dossier



fermer la fenêtre
' );popup.document.close();">Cliquez pour agrandir l'image
22 novembre 2008

Des anomalies dans le dossier.


Depuis quune infime partie du dossier - la version DVD - à été rendu accessible au public, beaucoup dencre ont coulé. Nous rappelons quil faut être prudent quant à son contenu. En effet, il ne sagit que de 17% du dossier complet et certains éléments nont dintérêts quen rapport avec le dossier complet et non pas extrait de leur contexte.

Vous le savez probablement, notre équipe, à lassociation, est composé, principalement, de professionnels du monde policier. En tant que tel, nous avons analysé le dossier. Et dès les premières pages nous avons décelés quelques anomalies. Ainsi, les registres du Kids Club sont apparus comme incomplet. Certain manquement nont pas été expliqué.

Cest ainsi quon constate quen date du 01 mai 2007, Madeleine McCann est reprise sur le registre du Kids Club. Elle serait arrivée à 09h30, au matin, déposé par Gerry. Selon le registre, Gerry aurait passé la matinée au Tennis. Il est revenu chercher Madeleine à 12h20. Là, où les choses nous semblent plus bizarre, cest dans les inscriptions de laprès midi. Gerry dépose Madeleine, au Kids Club, à 14h30 et il passe son après midi, toujours selon le registre, au tennis et à la piscine. Par contre, personne nest revenu chercher Madeleine au soir! Aucune signature pour le soir du 01 mai 2007. Pourquoi ? Pourquoi personne na signé le registre ce soir là ?

Diverses explications sont possibles.


On peut imaginer que les parents soient arrivés en retard pour récupérer Madeleine et quils naient pas pris le temps de signer le registre. Dans ce cas, pourquoi nest-ce pas précisé au dossier ? Pourquoi personne ne parle de cet éventuel retard ? Et surtout, pourquoi étaient-ils en retard ? En plein milieu dune enquête sur la disparition mystérieuse dune fillette de 4 ans, ces éléments sont importants. Mais les anomalies continuent le lendemain...

Selon le registre du 02 mai 2007, veille de la disparition de Madeleine, Kate aurait déposée Maddie au kids Club à 09h20 du matin. Madeleine aurait été récupérée à 12h30 mais ce nest pas la signature de Kate ou de Gerry qui figure sur le registre. Quelquun dautre à signé le registre à la place des parents! On y trouve la signature de Cat nanny, autrement dit: CATRIONA BAKER.

Ici aussi, on peut imaginer diverses explications. Les parents sont arrivés (encore une fois ?) en retard et pressé (pourquoi ?), ils nont pas signé le registre. On peu penser quils ont oublié, pour la deuxième fois, de signer le registre. On peut imaginer que Catriona avait fini son service et comme les parents nétaient pas encore venus chercher Maddie, Catriona a signé le registre puis conduit madeleine à ses parents. On peut imaginer bien des choses. Mais aucune explication nest fournie dans le dossier. Catriona nen a pas parlé dans son audition, les parents nont plus. Or, ce genre déléments ouvre des portes quil faut refermer. Trop de questions sans réponse, trop de pourquoi, trop de vide, pas assez dexplication.

Ces explications peuvent aller dans les deux sens. Ainsi les enquêteurs doivent se demander si Maddie nest pas disparue plus tôt que le 03 mai ? Si elle était bien présente au Kids Club laprès midi du 1er mai ? Pourquoi na-t-on pas signé le registre ? Était-elle réellement présente au Kids Club le 02 mai au matin ? Pourquoi Catriona a signé à la place des parents ? Pourquoi la signature de Kate sur le registre du 02 mai à 17h30 semble différente des autres signatures de Kate ? Où étaient les parents si quelquun dautre à signé pour eux ?

Certes, ces anomalies peuvent nêtre que des détails anodins. Mais, ces détails peuvent, également, être significatif voir primordial pour lenquête. Noublions pas quon parle de la disparition dune fillette de 4 ans, nous ne pouvons pas nous permettre de laisser des questions sans réponses.

Ces anomalies, qui sont les premières dune longue série, ont été communiquées à qui de droit. Et cest ainsi, quen référence à larticle du 19 novembre dernier sur SOS Madeleine, on découvre quune étude calligraphique serait nécessaire. Ceci confirmant les soupçons que nous avions et confirment implicitement certaines rumeurs qui font état de faux en écriture, dimitation de signature... de documents manipulés... de signatures ajoutée plusieurs jours après la date indiquée... etc.

Si ce rapport, dont parle SOS Madeleine, confirme nos soupçons (et les rumeurs), ces détails que nous avons officiellement relevés font apparaître comme nettement moins anodins!!!

Réagir à cet article sur le forum




fermer la fenêtre
' );popup.document.close();">Cliquez pour agrandir l'image

Coupable ou innocent ?

17 novembre 2008

Kate et Gerry McCann sont-ils coupables ou innocents ?


Voilà la question que lon doit se poser à ce stade-ci. Pour y répondre il faut se poser une autre question essentielle, Maddie à-t-elle été enlevée ou pas ? Si les professionnels du monde judiciaire qui ont suivi cette affaire de très près depuis le début, ce sont très vite aperçu, en même temps que la PJ portugaise, que la théorie de lenlèvement devenait, au fil du temps, de moins en moins plausible; les révélations faites pas SOS Madeleine ce 11 novembre dernier ont porté un coup fatal à la théorie du kidnapping. Cest de laveu même dun des détectives de lagence espagnole Metodo3, engagé par les parents McCann pour retrouver Madeleine, que lon apprend quils nont pas été engagés pour retrouver Maddie mais bien pour détourner les yeux de lopinion publique (et peut-être de la PJ) vers lEspagne ou le Maroc. Le but étant de manipuler les médias et le public en inventant de fausses pistes dans ces deux pays provoquant aussi le ralentissement de lenquête (La PJ devant vérifier, à chaque fois, ces nombreuses fausses pistes). Ainsi des journalistes ont été invités à interviewer des témoins payés par la dite agence pour déclarer avoir vu Madeleine. Si ces révélations sont justes, et il ny a aucune raison de douter delles, on peu en tout état de cause remettre en doute lensemble des déclarations de nombreux témoins ayant affirmé avoir vu Madeleine. Surtout en ce qui concerne les témoins qui ont, comme par hasard, un jour eu un lien avec la famille McCann, notamment via les Pays-Bas (sic).

Enlevée ou décédée ?


Une autre question vient à lesprit: Pourquoi les détectives nont pas été engagés pour retrouver Madeleine contrairement à ce qui a été clamé haute et fort par des parents abattus par lenlèvement de leur fillette tant aimée ? Pourquoi des parents engageraient des détectives pour faire un gigantesque show médiatique et ralentir lenquête en cours au lieu de retrouver leur fillette ? La seule réponse plausible à cette question, cest que les parents savaient pertinemment que Madeleine na pas été enlevée. Mais, alors, quest devenue Madeleine ? Toujours sur base de la véracité des déclarations de SOS Madeleine, la aussi, la seule réponse qui vient à lesprit cest: le décès de la petite. Cette hypothèse est celle qui a le plus de consistance et cest la piste retenue par les enquêteurs au sein de la PJ portugaise en accord avec leurs homologues britanniques.

Alors, coupables ou innocents ?


Si Madeleine est décédée, ce qui semble apparaître de façon flagrante comme étant la vérité, elle le fut par accident. Les parents de la petite ne sont pas des assassins sanguinaires. Il y a deux hypothèses qui sont retenues. La première est le décès suite à une dose trop importante de Calpool. Dont le dosage en sédatif est plus important au Portugal quau R-U. Maddie ce serait réveillée dans un demi coma, aurait trébuchée, ce serait cognée violemment et serait décédée de ses blessures. Autre hypothèse évoquée et qui prend largement le pas sur la précédente, cest la théorie selon laquelle Kate se serait disputée avec Madeleine. Lors de cette dispute, Kate aurait eu un geste malheureux, Madeleine se serait cognée à un bord ou à un coin de meuble, elle aurait saignée abondamment et décédée rapidement (coup du lapin en se cognant par exemple). Bref, un drame terrible pour ses parents. Dans les deux cas, les parents sont passibles de quelques années de prison. Soit pour homicide involontaire, dans le premier cas. Soit pour coups et blessures involontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donnée dans le deuxième cas. Avec une différence de taille en ce qui concerne le Portugal: Aux yeux de la loi, sil y a eu négligence envers enfant, les autres enfants du couple seront immédiatement placés dans des services sociaux portugais SANS possibilité de retour vers leur famille britannique!!! Il était clair quen plus du malheur et de la douleur de perdre Madeleine, il était urgent de mettre les jumeaux à labri. Aussi, un membre proche de Gerry étant le principal bailleur de fonds du parti politique du Premier Ministre britannique, ce dernier à été contacté le soir même de la disparition de Madeleine par Kate (de son propre aveu). Ensuite, les médias, via Sky News, ont aidé à lancer une machine médiatique sans précédant au moment où le directeur de la PJ recevait, au milieu de son dîner à Lisbonne, un coup de fil sur son portable de la diplomatie britannique lui signalant la disparition dune fillette britannique alors que la police locale nétait pas encore sur place! A la place des parents, dans la même situation, avec les relations quils ont, naurions-nous pas fait la même chose afin de protéger nos deux autres enfants ?

Y a-t-il eu escroquerie ?


Toujours en se référant aux révélations des détectives de lagence espagnole engagée par les parents, aux yeux de la loi, oui il y a escroquerie! Escroquerie pour la création dun Fond pour retrouver Madeleine dont largent a principalement servi à payer des détectives qui reconnaissent navoir jamais été engagé pour retrouver Madeleine. 50.000 euros par mois pour détourner lattention de lenquête. Escroquerie aux sentiments et cest, sûrement, le plus grave. Tous ces gens qui se sont sentis solidaires, affectés par la disparition de Maddie, ayant versé de largent sur un fond qui devait servir à la retrouver. Nous sommes tous tombés dans le panneau. Nous même, ici, à lassociation, nous avons pleurés, comme vous, en imaginant cette pauvre enfant, enlevée, seule sans son doudou pour la rassurer, pleurant toutes les larmes de son corps, loin de ses parents, paniquée.... Et des choses bien plus horribles dont nous ne parlerons pas ici mais qui ont justifié la création de notre association. Au début, la corde sensible à jouée jusquà ce que lon saperçoive que la théorie de lenlèvement devenait difficilement défendable. Sans compter que les parents nont pas hésité à attaquer divers médias et à en récolter des sommes conséquentes en dommages suite aux propos tenus par ces derniers. Or ces fameux propos pourraient bien être la stricte vérité!!!

Une taupe à la PJ.


SOS Madeleine révèle la présence dune taupe au sein de la PJ prévenant, à lavance, les parents McCann des divers devoirs denquête que léquipe en charge du dossier allait réaliser. On comprend mieux, pourquoi les parents ont subitement mi à laver le doudou rose de Maddie ainsi que dautres vêtements à la machine à laver juste avant larrivée des inspecteurs afin de saisir ce doudou et ces vêtements en vue dune analyse ADN!!! Nous pourrions ajouter une longue liste de faits troublants dans lattitude des parents mais qui sexplique parfaitement si on sait quun membre de la PJ les avisait de ce qui allait se passer! Est-ce là lattitude de gens qui nont rien à se reprocher ?

Des anomalies dans le dossier en DVD.


Depuis un certain temps, une infime partie du dossier complet (soit 5.000 pages sur 30.000!!!), est accessible au public. Nous en avons publié une partie ici même. Notons quil faut être prudent dans la diffusion de son contenu. En effet, ce DVD nest pas complet et ne représente quenviron 17 % du total. Notre association, ainsi que probablement tous les autres professionnels du monde policier, a décelé des anomalies dans le dossier. En effet, certains documents nous ont paru douteux voir suspect. Certaines signatures, annotations, ont attirés notre attention. Nous en avons fait par à qui de droit afin de faire remonter linformation jusquau Portugal. Suite à cela, et bien que nous étions au courant depuis quelques semaines, le journaliste Duarte Levy, en déclaration à la télévision portugaise, hier, à révélé quil y avait des documents trafiqués et manipulés au sein du dossier. Il sagit là, ni plus ni moins que de faux en écriture... No comment. Aussi soyez prudent sur ce que vous lisez sur divers forum.

Des menaces de morts!


Le directeur de la chaîne de télévision portugaise, au début de lémission où participait le journaliste dont nous parlions plus haut, Duarte Levy, à informé les téléspectateurs que Mr Levy venait, à linstant, de recevoir sur son portable des menaces de mort suite à ces dernières révélations. Ces menaces sont prises au sérieux. Selon nos informations, le journaliste aurait reçu deux appels différents. Lun du Portugal et lautre du R-U, tous deux le menaçant de mort! Si les révélations faites par SOS Madeleine sont fausses, et que par conséquent les parents nont rien à se reprocher, pourquoi menacer les gens de mort ? Pourquoi le clan McCann brandit-il, à la moindre occasion, un doigt menaçant envers quiconque ne parlerait pas comme eux ? Pourquoi essayer de faire taire la presse ?

En conclusion


Si les révélations de SOS Madeleine concernant les détectives de Metodo3 et de la taupe au sein de la PJ sont exactes, on peut en déduire que les parents ne sont pas innocents. Que Madeleine na pas été enlevée. Quil y a escroquerie. Et surtout que la supercherie est en train de prendre du plomb dans laile - pour preuve les diverses menaces de mort - et que la vérité finira par voir le jour!!!


Réagir à cet article sur le forum


Russel OBrien

21 octobre 2008

Audition de Russell en date du 11 mai 2007.


Étant de nationalité britannique et ne maîtrisant pas la langue portugaise ni sous sa forme verbal, ni écrite, il sera accompagné dans son audition par une traductrice: Alice D. A.

Il confirme complètement ses précédentes déclarations qui correspondent à la vérité et qui seront reproduites pour les actes légaux.

Interrogé sur la façon dont il a rencontré le restant des éléments du groupe qui lont accompagné durant ses vacances, le déposant déclare connaître David Payne depuis 1989, où ils étaient étudiants en médecine dans la même université. Ensuite ils ont travaillé quelques temps dans le même hôpital mais dans des spécialités différentes. Il a connu Fiona Payne via David Payne, ils se sont mariés il y a environ 4 ans et le déclarant a été leur témoin.

Il a connu Matthew Oldfield en 1994, tous les deux étant médecin, ils se sont liés damitié. Le déclarant a été témoin au mariage de Matthew Oldfield et de Rachael Mampilly en 1999.

Il a connu Gerald (Gerry) McCann plus récemment, vers 2002 ou 2003. Ce dernier est également médecin. Les contacts entre eux se faisaient essentiellement à travers le couple Payne. Les quatre couples se rejoignaient quand loccasion se présentait mais, vivant assez éloigné les uns des autres, ils profitent des périodes de vacances pour se rejoindre et partager des moments ensembles. Chaque couple a des enfants dâge similaire, ce qui est un facteur de rapprochement.

Interrogé si ils ont eu des problèmes liés à leur profession, les hommes du groupe étant tous médecin ainsi que Kate Healy et Fiona Payne, le déclarant affirme que, pour sa part, il ne se rappelle pas avoir connu une situation qui mérite dêtre cité. Cependant il se souvient que Matthew Oldfield a connu une expérience difficile où les parents dune personne ont accusé léquipe médicale dirigée par Matthew, qui était de service ce jour là, dun diagnostic tardif qui aurait entraîné le décès dun patient. Le déclarant na pas connaissance de la moindre menace directe envers Matthew Oldfield ou tout autre élément de léquipe médicale mais seule une plainte a été déposée à lHôpital contre léquipe en cause. Il na pas connaissance dune situation similaire envers Gerry McCann ou Kate Healy.

Interrogé sil existait des problèmes entre ou au seing des couples, que ce soit professionnelles ou sentimentales, voir même certains vices, le déclarant affirme navoir rien de particulier à dire qui serait intéressant denregistré dans le présent acte. Il précise ne pas connaître assez lintimité de chaque couple dont il ne se préoccupe pas. Cest le type daccord quils ont entre eux. Ils se voient quand ils ont loccasion pour parler et faire des activités sportives en convivialité. Il ajoute que le couple avec lequel il a une petite connivence est précisément le couple McCann mais que ce nest pour autant quil soit au courant de situations étranges ou compliquées. Il na pas connaissance de vices quelconques, drogues ou jeu de la part des personnes du groupe.

Interrogé le déclarant précise que cest la seconde fois que les quatre couples sont ensembles (la première fois avait été lors du mariage de David et Fiona en Italie). Bien quil ait déjà passé ses vacances à deux ou trois couples mais pas avec le groupe actuellement au Portugal. Il se rappelle quen septembre 2005, trois couples, en excluant le déclarant et sa femme, ont passé leurs vacances à Majorque. Le déclarant et sa femme ne les ont pas accompagnés parce que Jane Tanner était en fin de grossesse.

Ces vacances ont été préparées par tous bien que ce soit David et Fiona qui ont réglé les détails. Le déclarant et sa femme, Jane Tanner, ont voyagé avec le couple Matthew Oldfield et Rachael Mampilly et leurs enfants respectifs par le même vol. Suite aux différents horaires de voyage, les quatre couples se sont retrouvés directement à Ocean Club Resort où ils ont dîné vers 18h00 au restaurant Millénium. Lors de la réservation il a été demandé que les quatre couples soient placés dans le même bloc afin de pouvoir plus facilement surveiller les enfants. Le restaurant Millénium se trouve éloigné du bloc 5 où les couples étaient logés. Comme les repas au Millénium sont servis après 19h30, excepté le samedi pour la réception des nouveaux clients qui arrivent se jour là, ils ont trouvé cet horaires tardif pour les enfants. Ils ont opté pour les repas au Tapas qui se trouve près de la piscine, dos au bloc dappartements où les couples logeaient. Le déclarant ajoute que les enfants de David et Fiona sont très agités aussi ils préféraient être le plus près possible de lappartement. Tous les couples ont été daccord sans objections.

Interrogé, le déclarant précise que lors de leurs vacances en Grèce dans la même chaîne touristique du groupe Mark Warner ils ont eu connaissance quil existait un service appelé Baby Listenning qui consiste à laisser les enfants dormir dans lappartement durant le dîner tout en contrôlant les enfants par un(e) moniteur(trice) à travers les fenêtres afin dentendre si les enfants pleuraient et en informait immédiatement les parents. Le déclarant affirme que ce service existe en Grèce mais pas au Portugal. Cest ce quils ont appris en faisant la réservation. A lOcean Club un service de baby-sitting existe pour la période où les parents dînent. Ce service est gratuit. Les enfants ne restent pas à lappartement mais dans les installations de la crèche. Le service de garde à domicile est payant (environ 15/heure) et fonctionne même à 01h00 du matin. Pour ici, ils ont opté pour un type de surveillance aux enfants similaire à celui utilisé en Grèce. Ainsi une tournante était organisée entre chaque élément des couples pour faire un contrôle. Ils ont pensé quavec le nombre dadultes présent, il serait facile de procéder de la sorte. Sporadiquement quelquun se levait et se proposait daller écouter, près des fenêtres de la chambre, si les enfants pleuraient.

Interrogé, le déclarant précise que le couple David et Fiona Payne ne se levaient pas pour vérifier les enfants parce quils avaient un interphone à table, considéré comme suffisamment fiable pour ne pas avoir besoin de vérifier sur place. Il précise ne pas savoir dire combien de fois chacun des membres du groupe se levaient pour vérifier leurs enfants respectifs. Étant inquiète pour son enfant, le déclarant faisait le contrôle avec sa femme Jane Tanner ce qui était plus commode. Le déclarant avise sêtre déplacé quune seule fois à lappartement du couple McCann mais ne se rappelle pas si cétait volontairement ou si quelquun le lui avait demandé. Il affirme quil ne savait pas que la porte vitrée, de derrière, qui donne accès à lappartement serait fermée mais non verrouillée. Probablement que Gerry le lui a dit, cette nuit, pour quil rentre dans lappartement et vérifie les enfants. Le déclarant explique quant ce qui les concernent, lui et sa femme, ce genre de vérifications était sûr et efficace. Donc, chacun des éléments du groupe allaient vérifier leurs enfants avec régularité, normalement toutes les 15 à 30 minutes. Pour sa part, il garantit que toutes les portes et fenêtres étaient fermées et verrouillées, tout en précisant que les fenêtres et porte de verre de la salle de séjour peuvent être fermées - et ouvertes - par lintérieur de lappartement. Il a seulement aperçu Gerald McCann et Kate McCann utiliser la porte vitrée de derrière. Celle-ci étant laccès le plus facile, via un escalier, et lappartement des McCann était le plus proche de la promenade. Lors du contrôle, ils le faisaient uniquement de façon auditive en sapprochant des fenêtres. Ils essayaient dentendre sil y avait des bruits ou des pleurs à lintérieur des appartements.

Interrogé sur les habitudes lors des vacances, il confirme toutes ses précédentes déclarations ainsi sa version coïncident absolument avec celle de sa femme Jane Tanner et en totale conformités avec ses déclarations. Il na pas eu connaissance de quelque chose dinconnu/suspect se soit passé ce jeudi 03 mai 2007 au sein du groupe damis ou avec les enfants. Tout lui a semblé normal depuis les employés de nettoyage, les jardiniers et le reste des employés du complexe. Même à la plage, il na jamais aperçu de personnes étranges ou qui paraissaient suspectes.

Interrogé, il affirme que personne dans le groupe na utilisé de véhicule, particulier ou loué, étant donné que personnes du groupe ne sest éloigné de Praia Da Luz.

Le déclarant a présenté une version de c qui sest passé le 03 mai. De cette version, il est à constater que tous les faits présentés, de leurs activités et/ou dautres éléments du groupe coexistant, coïncides avec la version déjà présentée par sa femme Jane Tanner.

Seule pour la période de la nuit, il affirme que, le 03 mai, vers 19h15/19h30 il était à lappartement. Il a raconté des histoires en restant avec Emie OBrien qui se sentait légèrement mieux mais qui refusait de sendormir. Néanmoins, sa compagne est allée dîner au restaurant Tapas vers 20h30/20h40. Comme le menu était toujours le même et que le groupe savait son contenu, le déclarant a dit à sa femme ce quil voulait manger et elle a passé la commande pendant quil essayait dendormir Emie OBrien. Quand il est arrivé au restaurant, le groupe était presque au complet, sans les enfants toutefois. Seuls manquaient David, Fiona et Dianne Webster qui sont arrivés 10 minutes plus tard.
Vers 21h00 ils ont commandé tout le dîner. Comme dhabitude, toutes les 15 à 30 minutes, une personne de chaque appartement allait aux appartements/chambres vérifier si les enfants allaient bien. Ce soir là, comme Emie nétait pas bien, les intervalles ont été réduits. Il se rappelle que Matthew Oldfield est sorti du restaurant vers 21h00 pour aller vérifier quil ny avait pas de problème avec les enfants. Il nest plus sûr de qui est sorti en premier mais, à son idée, environ 5 minutes plus tard, Gerry McCann a été vois ses enfants. Environ 5 ou 10 minutes après Gerry McCann, la femme du déclarant est partie, à son tour, vérifier les enfants. Comme les autres couples, le contrôle se faisait uniquement de façon auditive. Jane Tanner, comme à son habitude, est allée vérifier personnellement létat de leurs enfants. Il ne se rappelle pas qui, de Gerry ou Jane, est revenu le premier à table mais il se souvient que Jane à dit avoir dépassé Gerry dans la rue et quil parlait avec un autre touriste du complexe, le nommé Jez.
Vers 21h25, profitant dune pause entre les plats, le déclarant a quitté le restaurant avec Matthew Oldfield pour voir les enfants. Il est arrivé à son appartement et a entendu immédiatement Emie pleurer. Il est resté dans la chambre avec elle. Il pense que Matthew Oldfield a été vérifier son appartement mais ne sait pas sil était chargé de vérifier aussi celui du couple McCann. Matthew Oldfield, après être passé à lappartement du déclarant voir sil avait besoin daide, est retourné au restaurant et a dit à Jane Tanner que le déclarant était resté dans lappartement avec Emie qui pleurait. En réalité le déclarant a changé complètement les vêtements dEmie parce quelle avait vomi. Sa compagne est venue le remplacer environ 15 minutes plus tard pour quil puisse finir son dîner.
Vers 21h55 il est retourné au restaurant où son assiette était servie depuis 5 à 10 minutes. Tous les autres convives de la table avaient terminé le repas.
Vers 22h00 Kate est partie voir les enfants dans son appartement doù elle est revenue désespérée, en criant en entrant dans le restaurant à lattention de notre table que Madeleine avait disparu. Nous sommes tous sorti en courant, à lexception de Diane Webster. Avec plusieurs personnes il a été décidé de faire le tour des blocs dappartements et de nos propres appartements pour voir si Madeleine sy trouvait. Lors des recherches qui ont été faite après la disparition de Madeleine, le déclarant na pas remarqué un quelconque élément/personne/objet suspect.

A notre question, il répond quil ne peut pas décrire comment était la chambre des enfants après la disparition de Madeleine McCann, parce quil ny est jamais entré. Dès quils ont été alertés, ils ont quitté immédiatement la table et le déclarant à débuté les recherches dans le secteur entourant les blocs dappartements puis dans le village et dans la zone de la plage.

Interrogé il ne sait pas dire si la persienne de la fenêtre de la chambre des enfants McCann était ouverte ou fermée. Il ne peut répondre à la question parce quil na rien remarqué. Il ajoute que lorsquil est allé voir les enfants en compagnie de Matthew Oldfield, ils étaient en train de parler et ils nont pas regardés vers les fenêtres.

Interrogé sil sait, si Matthew Oldfield à, ou na pas, vérifié les enfants McCann, il rapporte quil ne sait pas parce quil était resté avec sa fille Emie dans son appartement. Mais il a entendu, par la suite, dire que Matthew était allé vérifier les enfants McCann et quil aurait vu les jumeaux mais pas le lit de Madeleine parce quil était dans un angle où il navait pas de contact visuel.

Interrogé, il affirme navoir aucun suspect à présenter et quil ne se rappelle daucun détail ou de situation qui puisse être rapproché avec la disparition de Madeleine McCann.

A notre demande, il affirme ne se rappeler daucun incident ou de discussion entre quiconque des éléments du groupe. Le déclarant se rappelle seulement dun fait qui na pas beaucoup dimportance pour lui mais quil nous livre compte tenu des circonstances. Ainsi entre le tennis et la plage, il a fait connaissance dun britannique nommé Nigel, marié et ayant une fille denviron 3/4 ans. Il avait des conversations triviales avec cette personne. Le jour de la disparition de Madeleine, au milieu de la matinée, alors quil se rendait avec les enfants à un cours de tennis, Nigel sest approché. Il était en train de filmer sa fille avec une caméra vidéo. Devant les divers faits dactualités sur les films pédophiles, ils ont fini par entamer une conversation que le déclarant considère comme parfaitement normal et inoffensive dans laquelle Nigel à commenter quon aurait presque peur de filmer sa propre fille. Le déclarant était daccord et tous les deux ont parlé du ridicule de la situation et de létat de notre monde. Le déclarant précise quil na aucune raison de soupçonner Nigel qui lui a semblé être un citoyen normal avec une famille normale. Il navait plus pensé à cette conversation mais il la rapporte suite à toutes les situations quil a vécu cette semaine.

Il affirme quil sagit de la vérité telle quil en a connaissance. A cet instant nous lui faisons une demande de prélèvement buccale réalisé par la spécialiste Irene T. Cest avec spontanéité quil a accédé à cette demande en signant le présent acte.


Réagir à cet article sur le forum


GNR

14 octobre 2008

La patrouille GNR


Laudition des deux policiers de la patrouille arrivée première sur place ne révèle rien de particulier. Cependant, il nous semble utile de publier laudition afin dêtre complet en ce qui concerne cette partie. Notons, toutefois, que la patrouille a rendu un rapport dintervention détaillé et nettement plus complet que ce que contient laudition.

Le nommé Nelson est entendu en qualité de témoin. Il faisait partie de la patrouille de la GNR qui sest rendue sur place à lOcean Club le 03 mai 2007 après avoir reçu un appel radio avisant de la disparition dune fillette britannique en vacances au dit complexe avec ses parents. Dès réception de lappel, la patrouille sest immédiatement rendue à la réception du complexe où les attendait le papa de la mineure disparue. Ensuite, la patrouille sest rendue jusquà lappartement occupé provisoirement par la famille de lenfant disparu afin détablir les circonstances de la disparition. Cest ainsi, que les deux policiers ont visités toutes les pièces et dépendances de la résidence. Ils ont également fouillé tous les meubles afin de sassurer que la fillette ny était pas cachée (NDLR: Cachée de gré ou de force. Il est tout à fait normal dans le cadre dune disparition de vérifier si les parents/famille ne séquestre pas lenfant quelque part tout en faisant croire à sa disparition).

A la demande de la PJ, les deux policiers ne se souviennent pas si la porte dentrée en bois de lappartement, côté nord, était ouverte ou fermée à leur arrivée sur les lieux. Sur place se trouvait la maman de la fillette ainsi que les jumeaux.

Détail important, les policiers précisent quune citoyenne dorigine britannique, faisant partie du groupe de touristes accompagnant la famille de la disparue, du nom de Jane Tanner rapporte quelle a vue une personne transportant un enfant en bas âge au sein du complexe de vacances.

Une série inspirée par laffaire Maddie.


Retour à lactualité. Francisco Moita Flores est en train décrire une série qui raconte lhistoire denfants disparus et qui devrait débuter le 03 mai 2009, jour du second anniversaire de la disparition de Madeleine McCann. Il sagit dune série de six épisodes centré sur une Brigade Criminelle de Recherche denfants disparus. Parmi les épisodes, il y en a un qui évoque la disparition dune fillette dune plage et qui sinspire du nettement de laffaire Maddie mais sans être exactement la même histoire. Et pour cause, puisque comme il le confirme lui même, il na pas eu accès au dossier. Les premiers enregistrements sont prévus pour début 2009.


Réagir à cet article sur le forum



La PJ a des doutes

13 octobre 2008

Plusieurs jours daudition.


Nous sommes le 08 mai 2007 soit au cinquième jour de la disparition de Madeleine McCann. A ce stade, la PJ a pris la déposition de plusieurs dizaines de personnes. Des centaines de pages de PV. Tout le monde a été entendu. Les employés de lOcean Club, les nanys ou gardiennes denfants du Kids Club, les cuisiniers et aide cuisinier du Tapas et du Millénium, les femmes de ménage, les jardiniers, les employés de maintenance, les responsables des divers service du Club, les directeurs et gérants du complexe, les touristes, les propriétaires des appartements, le voisinage, les personnes présente au tapas le 03 mai 2007, les professeurs de tennis... bref, personne na été oublié. Tout le monde a été entendu. Nous vous épargnons toutes ces auditions, qui pour la plupart napporte rien à lenquête ou du moins pas de nouvelles pistes. Il sagit principalement des auditions où de façon générale, il ressort les points communs suivants:

1) Personne na remarqué une attitude anormal chez Madeleine.
2) Personne na remarqué le moindre individu étranger au complexe
3) Personne na remarqué quoi que ce soit de suspect ou qui pourrait avoir un lien avec la disparition de Madeleine.
4) Personne na remarqué de véhicule suspect ou le moindre inconnu suspect.

Il est à noter que même les policiers de la GRN, premier sur place, ont été entendus par leurs collègues péjistes malgré le rapport dintervention transmis.

On note depuis quelques jours, au sein des auditions de la PJ, un changement de perception du dossier. Ainsi, les questions que pose la PJ aux divers témoins laissent à penser que la PJ a des doutes quant aux déclarations des parents ou des amis du groupe. Notons cependant que la moindre info concernant la moindre chose suspecte a été vérifiée professionnellement et de façon immédiate. Les nombreuses pages du dossier en attestent. A ce jour, 08 mai 2007, chaque piste, ou début de piste, a été vérifiée et il sagissait, à chaque fois, de fausses pistes. Comme par exemple, une voiture suspecte remarqué près de la réception de lOcean Club par divers témoins. En finalité, il sagissait du véhicule de service dun employé du Club venu réparer, en urgence, une serrure dun appartement.

Pourquoi ces doutes de la PJ ?


A la lecture des divers témoignages, au vu des nombreuses pistes vérifiées, il semble difficile que quelquun ait pu sintroduire dans le complexe, pénétrer dans lappartement des McCann, prendre Maddie, sortir de lappartement, quitter lOcean Club, prendre la fuite via un moyen de transport quelconque et que personnes, absolument personne, nait rien vu. Pas le moindre étranger, pas le moindre véhicule suspect ou inhabituel, pas la moindre ombre dune personne portant un enfant à des heures et des endroits où se trouvaient dautres personnes. . Dun point de vue policier, si ces témoignages nexcluent pas totalement la possibilité dun enlèvement, ils en rendent la thèse moins crédible. Par conséquent, la solution peut se trouver ailleurs. Notamment au sein du groupe des amis (parents inclus). La seule personne à avoir vu un suspect avec un enfant est Jane Tanner membre du groupe damis.

Notons, pour la petite histoire que toutes les gardiennes ayant été en contact avec Madeleine affirment que Madeleine sest présentée à elles sous le diminutif Maddie. Ceci napporte rien de bien spécial au dossier si ce nest que cela contredit certaines déclarations de Kate. Dautre part, on peu noter que le Kids Club fonctionnait en trois services gratuit, dont un en soirée jusquà 23h30 pour que les parents puissent manger en toute quiétude au restaurant. Et enfin, on sait quun dispositif alerte disparition existe au sein du Club. Quil sagit dun dispositif structuré et réfléchi. Et que ce dispositif a été mis en branle dès lannonce de la disparition de Maddie. Des employés ayant été rappelés de chez eux pour participer aux recherches.

Audition dune employée du bar de la piscine.


Dans son audition, cette employée précise que laccès est réservé aux clients et quun contrôle est effectué via la carte de client à lentrée. Elle ajoute navoir rencontré personne de non autorisé sur le site. Elle explique que le jour de la disparition de Madeleine, aux environs de 20h30 son ami a été appelé suite à un problème de serrure dans un appartement situé à proximité du restaurant Millénium. Elle a accompagné son ami sur place. Vers 21h00, ils sont retournés vers la réception du Club. Ils sont passés près du Tapas et le long de lappartement de la famille McCann. Ils affirment navoir rien vu de suspect. Ils nont vu personne et aucun véhicule. Son ami a quitté les lieux vers 21h10 avec sa voiture de service et elle est partie à 21h15 à bord de sa propre voiture.

Des témoignages comme celui là, le dossier en contient de très nombreux. De sorte quensemble, ces témoignages contredisent les déclarations du groupe tapas9. Une reconstitution aurait permis dy voir clair immédiatement et de souligner les contradictions des déclarants.


Réagir à cet article sur le forum


Charlotte Pennington

08 octobre 2008

Audition de Charlotte Pennington.


Nous sommes le 07 mai 2007. Les auditions des différents employés se poursuivent. Quil sagisse des employés du Kids Club, du Tapas Bar ou encore du Millénium. Ce jour, Charlotte Pennington a été entendue. Linterprète qui a traduit ses propos nest autre que Robert Murat.

En la matière, il est dit :

La déclarante est entendue en qualité de témoin. La déclarante, de nationalité anglaise, ne maîtrisant pas la langue portugaise ni sous sa forme écrite, ni verbal, laudition a lieu en présence dun traducteur: Robert Murat.

Elle est arrivée au Portugal le 28 avril, date à partir de laquelle elle a commencé à travailler pour lOCEAN CLUB comme gardienne denfant.

La déclarante précise que dans la période comprise entre le 29 avril et le 04 mai 2007, elle a assumée ses fonctions auprès dun groupe denfant, en vacances au sein de lentreprise susmentionnée, dont la tranche dâge est de quatre mois à un an. Ce groupe est appelé BabyClub. Le groupe BabyClub est subdivisé en trois autres groupes de deux bébés et chaque sous groupe est sous la responsabilité dun animateur différent.

Dans le cadre de lenquête actuelle, la déclarante avise quau cours de ses fonctions au sein de lOCEAN CLUB, elle a été à diverses reprises avec une enfant du nom de MADELEINE MCCANN. Bien que nappartenant pas au groupe pour lequel elle est responsable, il est normal, étant donné que les deux groupes sont dans un local contigu. Ainsi, Madeleine McCann appartenait au groupe dit: MiniClub dont les enfants ont entre 3 et 4 ans et, elle explique que le groupe MiniClub et BabyClub se trouvent dans le même bâtiment, à proximité de la réception de lOCEAN CLUB. Raison pour laquelle la déclarante a été en contact personnellement avec la mineure disparue.

La déclarante précise quil était habituel que lors de la période de la sieste comprise approximativement entre 09h00 et 10h30 et entre 14h30 et 15h00, la déclarante participait à la réception des enfants pour son groupe mais aussi pour ses collègues étant donné que les enfants dont elle avait la garde dormaient. Elle se déplaçait, même, près des enfants du MiniClub et participait à certaines activités avec eux.

La déclarante précise que deux jours distincts, à savoir le dimanche 29 avril 2007 et le jeudi 03 mai 2007, la déclarante a été personnellement en contact avec Madeleine McCann en lui racontant des histoires et en parlant avec elle.

De sorte que la déclarante décrit Madeleine McCann comme étant une enfant intelligente, timide au premier contact mais quune fois quelle connaît les gens avec elle est, elle parle normalement pour son âge tout en restant calme.

La déclarante ajoute quil était habituel que Madeleine soit appelée Maddie étant donné que cest sous se nom que sest présentée Madeleine à la déclarante, ce qui correspond au diminutif de son prénom.

Le 03 mai 2007, vers 22h15, alors que la déclarante était de service pour le groupe MiniClub pour la tranche de service appelée Période de dîner, conjointement avec ses collègues Jackie et Amy, une dame quelle ne connaît pas, mais qui devait être une touriste, sest rendue dans leurs installations en demandant sils étaient au courant de la disparition dune enfant dont le nom était Maggie ou Maddie?

Interrogée sur la période de dîner la déclarante précise que la garderie de lentreprise offre gratuitement aux parents la possibilité de laisser leurs enfants aux soins déducateurs durant la période de dîner comprise entre 19h15 et 23h00.

Devant la confirmation quune enfant de sexe féminin avait disparu et, sur base du nom que la dame leur a communiqué, ils ont estimés quil devait sagir de Madeleine. Raison pour laquelle Amy a contacté par téléphone sa supérieure, Lyndsay et qui la informée de la disparition de Madeleine. La procédure de recherche denfant perdu a été enclenchée. Il sagit dune recherche organisée dans des secteurs différents de lentreprise concernée.

Ainsi, la déclarante a participé à cette recherche en équipe avec sa collègue Amy et, elles ont couvert divers secteurs de lentreprise qui leurs ont été assignés. En couvrant le secteur faisant dos aux résidences, où logeaient Madeleine, les jumeaux et les parents, elle a pu voir, quentre temps, se trouvaient diverses personnes à lintérieure de lappartement sans pouvoir dire sil sagissait damis ou demployés. Elle a participé au recherches jusquà 01h30 du matin (04 mai 2007) et elle est, alors, retournée chez elle.

Dans les recherches quelle a effectuées conjointement avec ses collègues, dautres personnes y ont aussi participé (touristes, employés de lentreprise). Plus tard, sans pouvoir dire lheure, elle a constaté que la police se trouvait sur les lieux et quelle mettait en place les mesures pour ce type de situation. La déclarante informe que la recherche par les membres de lOCEAN CLUB a pris fin vers 04h00 du matin, le 04 mai 2007, sans résultat.

A notre demande la déclarante précise que nayant eu que peu de contact avec Madeleine et uniquement en qualité de gardienne denfant présente dans la salle voisine, elle ne connaît pas les habitudes de lenfant ou de ses parents et quelle na pas remarqué de situation quelle trouve étrange à propos de lenfant disparu durant la période de temps où elle a travaillé au Portugal.

La déclarante ajoute quhabituellement Madeleine était déposée vers 09h15 à la garderie et que les parents déposaient les jumeaux après.

A notre question, la déclarante rapporte quelle na pas connaissance de la moindre situation quelle soupçonne pouvoir être en relation, de façon, directe ou indirecte, avec la disparition de Madeleine McCann.

Elle na rien à ajouter. Après lecture en compagnie du traducteur qui lui explique, persiste et signe.

Réagir à cet article sur le forum

Lori Campbell



fermer la fenêtre
' );popup.document.close();">Cliquez pour agrandir l'image
07 octobre 2007

Leicestershire Constabulary


Le 06 mai 2007 la police judiciaire portugaise reçoit un document de leurs homologues britanniques dans lequel il est indiqué que:

Lori Campbell, journaliste au Sunday Mirror a contacté la police de Leicestershire pour informer des faits suivants:

Lori a parlée avec un interprète qui aide les autorités portugaises dans lenquête sur la disparition de Madeleine McCann. Il sest présenté sous le surnom de ROB et na donné aucune information de fond sur lui même. Lorie a trouvée ROB suspect parce quil donnait des versions contradictoires à diverses personnes. Il sest montré assez inquiet lorsquil a remarqué que le photographe du Mirror la pris en photo. ROB a déclaré à Lori quil était en train de vivre un divorce difficile au Royaume-Uni en ce moment et quil avait une fille de 3 ans, tout comme Madeleine, et dont il est séparé pour linstant. Il a fait un show devant les reporters lorsquil était avec sa fille au téléphone, et Lori a trouvé que cétait un peu poussé de faire un tel show lorsquil parlait à sa fille au téléphone. Les choses que ROB a dit ont éveillé les soupçons de Lori.

Les autorités portugaise peuvent prendre contact avec Lori qui est toujours au Portugal afin dobtenir plus de détails et didentifier le nommé ROB. Elle est contactable au n°....... ....

Ce quon peu en déduire


La première question à ce poser, face à ce document, est de savoir pourquoi cette journaliste présente au Portugal, en contact avec la PJ du pays, réfère à la police dun pays étranger (en loccurrence le R-U) des faits concernant une enquête dont le R-U nest pas en charge ? La journaliste du Mirror connaîtrait-elle si peu les procédures en la matière ?

Le fait de passer par la police au R-U pour parler de ses soupçons engendre une lourdeur administrative et une perte de temps considérable.

En effet:

1- Il faut aller en parler - ou envoyer un fax quil faut dabord taper - à la police au R-U (au lieu de la police portugaise présente sur place).
2 - Il faut que la machine administrative au R-U se mette en marche.
3 - Il fat renvoyer au Portugal (où se trouve la journaliste) un document à joindre au PV.
4 - Il faut faire traduire ce document par un professionnel pour quil soit reconnu dans le dossier.

Heureusement que Robert Murat ne détenait pas Madeleine captive car Lorie lui offrait tout le temps nécessaire pour disparaître!!!

Avec le recul, certains diront quon peut-y voir une tentative de manipulation de lenquête. Une tentative déloigner les regards. Une tentative de ralentir lenquête. Certes, ces théories se défendent dautant quon nest pas à une manipulation de plus ou de moins dans ce dossier. Surtout si lon ajoute le fait que cest, justement, sur les conseils du consulat britannique que Robert Murat a été choisi comme interprète par la police portugaise!! Aurait-il été victime dun piège ?

Dautres diront que Lori a eu peur déveiller les soupçons de Robert Murat trop présent avec la PJ portugaise et quelle aura préférée passer directement par le R-U. Cette théorie est difficilement défendable. Si Lorie avait contactée la PJ portugaise directement, elle aurait été entendue sans la présence de Robert Murat et la PJ aurait pu directement auditionner Murat ou le mettre sous surveillance discrète. Au lieu de ça, Robert Murat a poursuivit ses traductions dans de nombreuses auditions.


Réagir à cet article sur le forum

KIDS CLUB: Audition de Catriona B.



fermer la fenêtre
' );popup.document.close();">Cliquez pour agrandir l'image
02 octobre 2008

Audition de Catriona Treasa Sisile B.


Laudition débute le 06 mai 2007 à 18h36. Il sagit, ici, de la cinquième fois que Robert Murat participe activement en tant quinterprète au processus en cours. Nous reviendrons, plus tard, sur les quatre premières fois.

La déclarante est entendue en qualité de témoin. Étant de nationalité britannique, elle ne maîtrise pas la langue portugaise sous sa forme verbal ou écrite, en vertu de quoi, et se trouvant présent, sest offert de traduire laudition le nommé: ROBERT MURAT résident Casa Liliana, rue Ramalhete à Praia da Luz, 8600 Lagos et contactable via le téléphone n°: 913......

A nos questions, elle répond quelle se trouve au Portugal depuis le 21 mars de cette année et que cest sa première visite en territoire luso. Ensuite, elle répond quelle est venue au Portugal pour exercer le métier danimatrice ayant obtenu un contrat de travail avec la société Mark Warner Elle précise que son contrat débutait le 21 mars 2007 et se termine le 07 novembre 2007 date à laquelle elle retournera dans son pays. Elle spécifie que la société dont question a, à son tour, un contrat avec le village touristique OCEAN CLUB dans le but dassumer un service de garderie denfants dont les parents sont clients de ce village. Elle ajoute que dans le Village Touristique, ce type de garderie a lieu dans quatre endroits différents selon les âges des enfants. Ainsi pour les enfants de quatre mois jusquà un an cest le Baby Club qui se trouve près de la réception principale de lOCEAN CLUB. Pour les enfants dun an à deux ans cest le Toddler qui se trouve à côté du restaurant Tapas. Pour les enfants de trois ans à cinq ans, cest le Mini Club qui se trouve, également, près de la réception principale de lOcean Club. Et, pour finir, les enfants de six ans à neuf ans et de dix ans à treize ans, cest le Junior Club qui se trouve à côté du restaurant le Millénium.

En ce qui concerne les heures de fonctionnement, elles sont coupées en quatre services.
  • Premier service: de 09h00 à 12h30
  • Deuxième service: de 14h30 à 17h30
  • Troisième service: De 19h30 à 23h30.
Il sagit dun service durant lheure de dîner appelé Dining out Service. Il se trouve à côté de la réception de lOcean Club.
  • Quatrième service: 19h30 à 01h00
Il existe, moyennant supplément, un service de Babysitting entre 19h30 et 01h00 du matin qui se fait dans les appartements des parents qui en font la demande.

La déclarante mentionne que la profession danimatrice est la même dans tous les espaces spécifiés ci-dessus et que chaque collègue a une formation similaire. Il est en projet de faire des rotations, cest-à-dire quils changeraient despace de semaine en semaine changeant le groupe dâge denfant dont ils devraient soccuper.

Elle précise quinhérent à la fonction, elle est obligée délaborer un plan hebdomadaire des activités à développer avec les enfants qui leurs sont confiés, notamment à lextérieur, comme par exemple la natation, tennis, plage...

A notre question, elle spécifie quelle est responsable dune bande denfants dâge similaire à celui de la mineure disparue et que chaque moniteur à environ sept enfants et quil reste avec le même moniteur durant la semaine.

Toujours à notre question, elle répond quelle a fait connaissance avec la famille McCann depuis dimanche dernier, 29 avril, au moment où les parents McCann ont placé leur fille au Mini Club. Elle ajoute que jusquau jeudi 03 mai, la fillette est venue tous les jours.

Questionnée, elle répond que depuis quelle sest occupée de la fillette il lui a semblé que ses parents étaient attentifs à leur fille vu quils demandaient ce que Madeleine avait fait à la garderie et que même, ils ont accompagnés quelques fois Madeleine dans certaines activités extérieures. En ce qui concerne la fillette, elle précise quil sagit dune enfant active et sociable. Que seul le premier jour, elle sest montrée plus distante avec le groupe.

La déclarante rapporte que durant la période où Madeleine a été confiée à ses soins, à certains moments, la fillette lui semblait triste ou insatisfaite sans toutefois avoir fait des commentaires particuliers relatifs au fait quelle soit fâchée, triste ou mécontente au sujet de quoi que ce soit. Elle rapporte également que cétait une enfant obéissante qui ne séloignait jamais du groupe et quelle ne parlait jamais aux étrangers.

Questionné, la déclarante répond que cétait toujours les parents qui apportaient et venaient rechercher Madeleine au Mini Club.

Questionnée, elle répond que dans lexercice de ses fonctions, aussi bien à lintérieur des installations quà lextérieur (comme décrit plus haut), elle na jamais remarqué quelquun de particulier ou de suspect qui observait les enfants dont elle soccupait. Elle na remarqué aucune personne faisant des photos des enfants et notamment de Madeleine. Elle précise navoir jamais entendu ses collègues faire état dun tel fait non plus.

La déclarante rapporte que dans le cadre de la disparition de la mineure Madeleine, elle na rien vu et ne connaît pas raison plausible qui puisse expliquer la disparition. Finalement, la déclarante, avise que depuis quelques années quelle exerce cette profession, pour la même société, à travers divers pays, quelle na jamais entendu parler dun fait de ce type.

La déclarante informe que depuis quelle est au Portugal, outre les britanniques et ses collègues, elle a établie des connaissances avec des personnes extérieures à lentreprise touristique. Certain de nationalité portugaise mais majoritairement des britanniques quelle fréquente en sortie la nuit pour se divertir. Et que pendant ses soirées, personnes ne la interrogée sur sa profession, ou sur les enfants, ou sur la famille McCann en particulier.

Après lecture faite en compagnie de linterprète qui explique, persiste et signe.


Réagir à cet article sur le forum

KIDS CLUB: Audition de Lindsay Jayne J.

01 octobre2008

Audition de Lindsay Jayne J.


Nous sommes de retour à notre dossier. Laudition de Lindsay J. a lieu le 06 mai 2007. Cette audition est intéressante à plus dun titre. Lindsay J. est responsable du KIDS CLUB.

En la matière il est dit que:

La déclarante est entendue en qualité de témoin. En vertu du fat que la déclarante est de nationalité britannique et quelle ne maîtrise pas la langue portugaise, la présente déclaration est prise en présence de Filipa Maria C. S. traductrice.

La déclarante est au Portugal depuis le 15 mars, date à laquelle elle a commencé à travailler pour lentreprise touristique The Ocean Club situé à Praia Da Luz où elle est responsable des animateurs et animatrices du KIDS CLUB. Son contrat de travail ayant été préalablement signé à Londres (Angleterre).

Dans le cadre des fonctions quelle exerce au sein de lentreprise mentionnée, elle a été plusieurs fois en contact avec une enfant du nom de Madeleine McCann de façon furtive. La déclarante précise que lenfant appartenait au groupe MiniClub dans lequel sont regroupé les enfants de 3 (trois) à 5 (cinq) ans.

Interrogé plus en profondeur, la déclarante nous avise que le groupe denfants appartenant à la catégorie du MiniClub est supervisé par sa collègue Amy T. qui, à son tour, coordonne un ensemble danimateur composé de Catriona B. et Emma W. Tout les deux étaient de service la semaine du 29 avril au 04 mai 2007.

La déclarante informe que le MiniClub est subdivisé en deux classes denfants et que Madeleine était confiée à Catriona B.

Le MiniClub est ouvert à partir de 09h00 du matin. Une pause est prévue pour le déjeuner entre 12h30 et 14h30 puis débute la période de laprès-midi jusquà 17h30.
Ensuite, à partir de 19h30, le Kids Club fournit un service complémentaire de dîner jusquà 23h30. Moyennant un coût supplémentaire, les parents peuvent obtenir un service de babysitting sans horaire défini à déterminer entre les parents et le/la baby-sitter.

Les enfants restent dans la garderie même et se consacrent à diverses activités qui peuvent se faire au sein des installations de lentreprise, propre à cet effet, ou également à lextérieur notamment à la plage mais toujours accompagné par un employé du Kids Club.

La déclarante nous indique quà une date quelle ne peut préciser mais qui sest déroulé la semaine passée, Madeleine McCann, a participé à une promenade en bateau organisé par la crèche d lentreprise. Plusieurs enfants ont participé à cette sortie en mer, accompagné par les employés mentionnés ci-dessus et dun spécialiste en activités aquatiques dont elle ignore le nom.

A notre demande, la déclarante précise que Madeleine McCann était accompagnée de ses parents, Kate et Gerald McCann qui loue lappartement G5A au sein de lOCEAN CLUB.

Elle indique que le 03 mai 2007, vers 22h20, elle a été informée par sa collègue Amy T. que Madeleine McCann avait disparu. Sur ce elle a immédiatement lancé la procédure enfant disparu. Cette procédure consiste à diviser plusieurs secteurs de lentreprise qui sont confiés à différents employés de lentreprise de sorte à procéder à la recherche de lenfant manquant. A cet effet, la déclarante explique que, vers 22h25, à la date indiquée, a débuté la dite procédure en ayant divisé toute lentreprise en trois secteurs distincts. A savoir, la zone nord, la zone centrale (dont le secteur de lentreprise) et toutes les routes qui entourent lentreprise et qui vont jusquà la plage. Cinq employés de lentreprise ont été mobilisés afin de coordonner les recherches assistés par diverses personnes (dautres employés, touristes et résidents).

Plus tard, ne sachant pas préciser lheure, la Police Locale sest rendue à lentreprise et, en tenant compte de la procédure que nous avions mis en place, ont débuté les mesures respectives pour ce type de situation.

Interrogé par nous, la déclarante indique que les recherches de la part des membres de lOCEAN CLUB ont pris fin aux environs de 04h00 le 04 mai au matin, sans résultat.

A notre demande, la déclarante précise quau moment où elle a été informée de la disparition de Madeleine McCann, elle était seule dans sa résidence et quelle est immédiatement sortie et a enclenché la procédure décrite plus haut. A nos questions la déclarante répond quétant donné quelle navait pas un contact direct avec la mineure, en cause, Madeleine McCann, étant seulement la responsable des animateurs de la crèche de lentreprise, que par conséquent elle ne connaît pas les habitudes de la mineure ou de ses parents et quaucune situation suspecte ou spéciale concernant lenfant ne lui a été rapporté pendant la période où elle a travaillé au Portugal.

La déclarante na pas remarquer dautres types de situations suspectes ou inhabituelles qui puisse être relié de manière directe ou indirecte avec la disparition de Madeleine McCann.

Après avoir lu, en compagnie de linterprète qui lui explique, na rien dautres à ajouter, persiste et signe.


Réagir à cet article sur le forum

Eddy et Keela: ce que dit le dossier.



fermer la fenêtre
' );popup.document.close();">Cliquez pour agrandir l'image
24 septembre 2008

Inspection des appartements.


Date: 31 juillet 2007 - 20h00. Rapport:

Intervenants:

PJ: Tavares A. Ricardo P. Inspecteurs
UK: Mark Harrison, Martin Grime (UK Forensic Canine P SM Expert), Eddy Keela (English Springers)
et: Silvia B. gérant du complexe OCEAN CLUB.

A cette date, des inspections ont été réalisées dans les appartements occupés par les membres de la famille McCann ainsi que du groupe qui les accompagnait aux moments de la disparition de Madeleine McCann. Ce nest quà cette date que lappartement, identifié des parents, se trouve vide permettant ainsi le complément denquête qui a été autorisé par les occupants respectifs. Ainsi, à lheure indiquée a commencé le début de la séance de recherche canine en couvrant les appartements suivants :

5A :

De 20h30 à 21h20 passage des chiens.
20h20 : Le chien détecteur dodeur de cadavre marque la zone de larmoire du couple dans la chambre.
20h22 : Le chien détecteur dodeur de cadavre marque une zone de la salle de séjour à larrière du sofa près de la fenêtre de la rue.
De 20h47 à 21h20 passage du chien détecteur de sang.
20h10 : Le chien marque une zone de la salle de séjour à larrière du sofa, sur le sol, près de la fenêtre de la rue.

5B :

21h24 à 21h27 : Le chien détecteur dodeur de cadavre na rien signalé.

5D :

21h29 à 21h34 : Le chien détecteur dodeur de cadavre na rien signalé.

5H :

21h35 à 21h38 : Le chien détecteur dodeur de cadavre na rien signalé.

4G :

21h42 à 21h45 : Le chien détecteur dodeur de cadavre na rien signalé.

Jardin appartenant à lappartement 5A (avec accès par le balcon et lescalier) :

21h49 à 22h00 : Le chien détecteur dodeur de cadavre marque une zone du jardin à la verticale de la vitre.

Inspection des alentours.


Date: 01 août 2007 - 06h00

Après évaluation du secteur entourant le village touristique OCEAN CLUB sis à Praia Da Luz, tenant compte de la topographie caractéristique du sol et de distance séparant lappartement doù a disparu la mineure Madeleine McCann, ont été effectués une inspection, à laide de chiens spécialisés dans la détection dodeur de cadavre, dans divers endroits tel que décrit:

1 - 06h40 un périmètre située entre la rue Piteira et la rue Oliveira a été inspecté. A 07h15 linspection sest terminée sans que rien nait été détecté par les chiens.

2 - 07h25 un périmètre contigu à la propriété BEIJAFLOR situé rue Figueira et délimité par la rue Ramalhete. Linspection a été faite dans toute lextension du terrain et rien danormal na été signalé. Linspection se termine à 07h45.

3 - 07h55 un périmètre compris entre la résidence Casa Azul rue Figueira et la résidence Casa Pandora ainsi quun chemin de terre à gauche de la rue Figueira a été inspecté par les chiens sans que rien nanormal ne soit signalé. Linspection prend fin à 08h05.

4 - 08h20 un périmètre compris entre les résidences Casa Pandora rue Figueira, Quinta Mimosa et Casa Ladeira a été inspecté sans que rien danormal ne soit signalé. Linspection prend fin à 08h40.

Nous joignons, au présent, un reportage photographique des lieux inspectés.

Première conclusion


A Monsieur le Coordinateur de lInvestigation Criminelle.

Face aux nouveaux éléments, révélés par la recherche cynophile et joint au rapport, et sur base du rapport de Mark Harrison, il y a tout lieu de croire que la mineure Madeleine McCann est décédée dans lappartement 5A où elle passait ses vacances avec ses parents à lOCEAN CLUB de Praia Da Luz. Suite au marquage des chiens détecteur dodeur de cadavre et de traces de sang humain à lintérieur de lappartement doù a disparu lenfant, nous avons fait des recherches complémentaires révélant quil ny a jamais eu de décès, ou de cadavre, signalé dans ce même appartement auparavant. Dans ce rapport, plusieurs lieux ont été marqués signalant la présence dodeur de cadavre et de sang humain. En outre, nous pouvons constater quune odeur de cadavre a été détectée dans le jardin contigu à lappartement 5A. Rien na été détecté dans les autres habitations.

Il résulte de la présente enquête quil y a des indications, en pratique et dans les faits, du crime dhomicide tel que défini à lART. QI310 du Code Pénal.

De sorte à approfondir cette piste, dont certains résultats pourraient révéler de nouvelles preuves, nous sollicitons lautorisation deffectuer de nouvelles inspections, dans le cadre légal, dans deux endroits distincts:

1 - Rue des Fleurs n° .. Actuelle résidence de la famille McCann au Portugal.
2 - Véhicule de location Renault Scénic immatriculé ..-DA - 27.

Nous suggérons que cette inspection domiciliaire soit confiée à la PJ et demandons au MP un mandat de 20 jours. Ainsi, nous considérons quil existe des indications qui consolident les fortes suspicions selon lesquelles, à lintérieur du véhicule utilisé par les McCann, se trouvent des éléments de preuve du crime faisant lobjet de cette requête et, du reste, susceptible de révéler des éléments dimportance fondamentale pour lenquête.

Villa rue des Fleurs.


Rapport:

02 août 2007 - 18h14 - Rue das Floras, 27 - Praia Da Luz - Lagos

Intervenants:

PJ: Ricardo P J. Carlos P., tous deux inspecteurs.
UK: Mark Harrison, Martin Grime Eddy.

A cette date, dans le cadre dune recherche domiciliaire effectuée à lactuelle résidence du couple McCann, une inspection cynophile a été réalisée. Ainsi à lheure indiquée en début de rapport, toutes les parties du logement ont été inspectée et ont aboutit aux résultats suivants:

18h36 - Le chien Eddy, qui détecte les odeurs de cadavre, a marqué la zone dune armoire de la salle de séjour. Après vérification, le chien indiquait une poupée de peluche rose appartenant à Madeleine McCann.

Les vêtements.


Date: 02 août 2007 - 23h20.

A cette date, suite à visite domiciliaire prenant effet à la résidence actuelle des McCann, rue des Fleurs, ont été rassemblé divers vêtements dans un lieu approprié à cet effet en vue de réaliser une inspection cynophile.

Les pièces de vêtements rassemblées ont été disposées individuellement avec laccord et sous les indications fournies par les techniciens britanniques, les chiens ayant préalablement couvert lespace où les vêtements seraient déposés.

1 - 23h20: Reconnaissance préalable des lieux par les deux unités canines afin de garantir que lespace se trouvait exempt de toutes odeurs recherchées. La reconnaissance sest terminée à 23h30 sans que rien nait été signalé par les chiens.

2 - 23h30: Une première inspection, par le chien détecteur de sang humain, a débutée par les vêtements emballés dans la boîte portant la mention: Salle de séjour. A 23h40 linspection sest terminée sans que le chien ne manifeste rien danormal.
23h41: Lunité canine détecteur de cadavre à commencé linspection et a marqué divers vêtements. Linspection sest terminée à 23h52. Les vêtements ont été remis dans leur boîte pour un usage ultérieur.

De 00h02 à 01h30 du matin (03/08/07) toutes les autres boîtes contenant les vêtements de la chambre des jumeaux, de la chambre damis, de la chambre du couple étiqueté 1 2, ainsi que les bagages vides ont été inspectés par les deux chiens sans résultat concluant.

Appartement 5A - OCEAN CLUB


Pour jonction à lacte. Il est porté à connaissance et selon ordre supérieure quaujourdhui à 20h00, les spécialistes du LPC (Labo Police Criminelle), Fernando V. et Lino R., après avoir vu les images enregistrées afférentes à linspection cynophile réalisée le 31/07/07 dans lappartement 5A, dûment mandaté, ont procédé à la collecte carreaux de mosaïques complet où les chiens utilisé dans linspection ont indiqué léventuelle existence de vestiges de sang humain ainsi que la présence dun cadavre dans lappartement. Les mosaïques ont été enlevées de sorte à préserver les éventuels vestiges existants afin dêtre analysés par le laboratoire compétent. Cette action a été intégralement filmée dans le but dillustrer la façon dont le prélèvement a été effectué et avec quels outils de sorte que les experts aient une meilleure perception du travail.

Robert Mura/Casa Liliana


Rapport:

04 05 août 2007.

Résidence du suspect Robert Murat sis rue Ramalhete, Casa Liliana - Praia Da Luz - Lagos

Intervenants:

PJ: Tavares A. Inspecteur chef, J. Carlos P., Ricardo P, inspecteurs
UK: Mark Harrison, Martin grime et Eddy.

A cette date, dans le cadre des visites domiciliaires, qui ont été effectuées au domicile actuel du suspect ROBERT MURAT, une inspections cynophile a été réalisée dans les jardins extérieurs et à lintérieure de la résidence de laccusé.

04 août 2007 - 19h28: Début de linspection des jardins de la résidence. Eddy, chien détecteur de cadavre, a couvert tout le périmètre extérieur du logement et na rien signalé danormal.

05 août 2007 - 15h22: Le même chien a inspecté toutes les pièces de la résidence et na rien signalé de particulier.

RUSSEL OBRIEN


A Monsieur le coordinateur de lInvestigation criminelle.

Dans le cadre de lenquête, nous avons récoltés des informations concernant un véhicule utilisé par RUSSEL OBRIEN ami et membre du groupe qui a passé ses vacances avec la famille McCann en Algarve. Lors de la sollicitation des véhicules considérés comme important pour les actes qui suivent, nous nétions pas au courant des éléments didentification de ce véhicule. Entre temps, notre enquête nous a permis détablir quil pourrait sagir dun véhicule de marque Opel de type Corsa immatriculé .. - AG - 62. A lheure actuelle, nous ne disposons pas dun mandat de recherche et de saisie du véhicule permettant de joindre le véhicule aux inspections prévues. Par conséquent, nous demandons un tel mandat légal afin de pouvoir concrétiser les inspections prévues.

Échantillons envoyé au Labo.


Entre 15h00 le 04 août 2007 et 06h30 le 05 août 2007, ont été récupérés les échantillons suivants dans la salle de séjour de lappartement 5A de lOCEAN CLUB où sest probablement déroulé un homicide.

Échantillons 1A à 3B: récupéré sur le plancher.
Échantillons 4A à 13B: récupéré sur le mur
Échantillons 14A à 15 B: récupéré à larrière du sofa.
Échantillon 16A: récupéré sur le rideau bleu
Échantillons 16B: récupéré sur le rideau blanc derrière le rideau bleu.

Tous ces éléments ont été livrés au laboratoire de Science légal de Birmingham (FSS)

Échantillons récupérés dans la voiture.


Entre le 06 août 2007 21h30 et le 07 août 2007 à 06h00 du matin, ont été récupérés les échantillons suivant dans la voiture Renault Scénic grise:

Du côté conducteur:

1A: Cheveux.
1B: Fibre et poils.
1C: Fibres et poils
1D: Ongle

Côté passager avant:

2A: Cheveux
2B: Cheveux
2C: Fibres et poils
2D: Fibres et poils
2E: Ongle

Entre les sièges:

3A: Cheveux

Banquette arrière:

4A: Cheveux
4B: Fibres et poils
4C: Fibres et poils

Banquette centrale:

5A: cheveux
5B: Fibres et poils
5C: Fibres et poils

Banquette côté droit:

6A: Cheveux
6B: Fibres et poils
6C: Fibres et poils

Compartiment à bagages (coffre arrière):

7A: Cheveux
7B: Fibres et poils
7C: Fibres

8A: Cheveux
8B: Fibres et poils
8C: Fibres et poils

9, 10 et 11: Cheveux

12: Clé de voiture

13: Échantillons témoins du tissu des sièges

Tout ceci livré au FSS de Birmingham en vue danalyse.


Réagir à cet article sur le forum


un suspect (suite et fin...)



fermer la fenêtre
' );popup.document.close();">Cliquez pour agrandir l'image
22 septembre 2008

Enquête sur le terrain


Nous sommes le 05 mai 2007. Deux jours après la disparition de Madeleine McCann:

A cette date nous effectuons des compléments denquête afin de rassembler des informations dans le contexte de lacte. A cette fin, a été couvert toute lentreprise touristique appelée THE OCEAN CLUB sis à Praia Da Luz. La dite entreprise est composée de plusieurs blocs dappartements, ainsi que de petits logements répartis sur quatre bâtiments, séparés seulement par des rues ou des arbustes, appelés Waterside Garden, Waterside Village, Club Cottage et Ocean Club Gardens. Un autre bâtiment, contigu à lOCEAN CLUB mais nappartenant pas à la même entreprise, appelé CRISTALUZ à été visité. De cette manière, 443 habitations ont été visités et tous les habitants respectifs ont été identifiés et interrogés sur les informations quils pouvaient posséder concernant la disparition de la mineure Madeleine McCann, tout en vérifiant toutes situations ou attitudes suspectes ainsi que leurs antécédents judiciaires. Ont, également, été inspectées les habitations non occupées, mais dont nous avons eu accès grâce au personnel de lentreprise touristique. Ce complément a été effectué par 6 équipes dinspecteur de la PJ assisté par différents membres du personnel de lOCEAN CLUB.


Audition de Lance R.


Lintéressé se présente à nous en qualité de témoin. Étant citoyen étranger, il ne maîtrise pas la langue portugaise aussi linspecteur J. D., présent lors de cette audition, assistera le déclarant comme interprète, qui nous déclare:

Quil est résident permanent depuis deux ans et habite à Praia Da Luz où il possède un appartement en copropriété avec ses parents. Et que professionnellement, il gère diverses propriétés dautrui. Quil est au courant des faits qui nous occupent et pour lesquels il se présente à nous via les médias et notamment à travers la chaîne Sky News. Au cours du porte à porte effectué par les enquêteurs de la PJ dans la journée dhier, lui présentant une description signalétique dun suspect potentiel et une description des vêtements portés par ce même suspect, le déclarant sest rappelé avoir vu quelquun ressemblant à cette description il y a deux semaines. La dite personne a été vue par le déclarant à plusieurs reprises à Praia Da Luz. Il sagit dune personne denviron 30/40 ans, maigre, environ 1,70m, habituellement habillé de foncé, portant un jeans, basané et cheveux foncés. Le déclarant ne se rappelle pas dautres détails concernant lindividu mais quil pourrait le reconnaître si cette personne lui était présentée personnellement ou sur photo. Le déclarant précise avoir vu lindividu sur la route daccès à Praia Da Luz ainsi que près de la pharmacie située Rue Helena do Nascimento Baptista, toujours à Praia Da Luz. Le déclarant na eu quun contact visuel avec le suspect, layant vu à pied et seul. Le déclarant nen informe la PJ quuniquement parce que la personne dont il parle correspond au profil décrit par les enquêteurs de la PJ et que lindividu ne cadre pas avec les touristes habituels à Praia Da Luz. Le déclarant va être interrogé par nos portraitistes afin détablir un dessin/illustration technique de la personne à laquelle il se réfère, portant le n° 19/2007. Le déclarant désire ajouter que lindividu lui a semblé souffrir de perturbations psychologiques légères. Le déclarant na rien dautre à ajouter. Après lecture faite avec linterprète accompagnant le présent acte qui lui explique, persiste et signe.


Véhicule suspect


Interrogeons notre registre dimmatriculation des véhicules afin de faire ressortir tous les véhicules de type Renault Clio dont les quatre derniers chiffres de la plaque dimmatriculation sont: AV-67. Il apparaît que le véhicule dont question est immatriculé. . - AV - 67 et dont le propriétaire est une agence de location sans chauffeur.

Véhicule de location


Au siège de la société de location automobiles sans chauffeur Luzcar rent a car, nous sollicitons quils nous fournissent toutes les informations relatives au véhicule portant la marque dimmatriculation ..-AV-67 durant la période du 28/04/07 à la date du présent complément denquête. Il a été possible de déterminer que le véhicule a été loué le 28 avril 2007 à laéroport de Faro par un citoyen polonais du nom de W. K. et qui loge à Solimar à Burgau où il a réservé le logement via internet. En ce nous joignons au présent copie de lemail de réservation. Le citoyen polonais a payé la réservation via la carte de crédit n° 5 185 ... . .... .... ... valable jusquen mai 2008. Le contrat a été finalisé par un employé de lagence, Nelson M. dont nous joignons laudition. Nous joignons en annexe une photocopie du contrat de location. Le véhicule à été ramené au loueur le 05 mai 2007 à laéroport de Faro et quil a déjà été reloué selon les informations que nous communique Luis F., employé de lagence. Actuellement le véhicule est loué par Clere E. sis parc da Floresta n° .. à Budens, Vila do Bispo.

Nous avons effectué des recherches afin de savoir où était logé W. K.. Il logeait à lappartement n° .. Ed. Solimar, rue Ficticia à Budens. Cet appartement est géré par la société ATB sis rue Principale, Edifice Marretas, Burgau, Vila do Bispo dont le directeur est le nommé Nuno F. que nous avons contacté.

Cet appartement appartient à Peter et Margaret O. résident à Windsor Grove, Cardiff, Pays de Galles. Nous joignons au présent une photocopie de documents permettant une identification complète de Peter et Margaret O. ainsi que la copie des documents de location. Il est à noter que depuis le départ de W. K., lappartement na pas eu dautres locataires. Une clé de lappartement nous est remise pour effectuer tout complément denquête jugé nécessaire.

Interpol


Dans le contexte de lenquête sur la disparition de la mineure britannique Madeleine McCann, à Praia da luz, dans la nuit du 03 mai 2007, il est dun intérêt capital pour lenquête que les autorités compétentes enquête sur les citoyens de nationalités polonaise, dont les éléments connus sont W. K., titulaire du permis de conduire polonais n° 6307... et Anetta K., compagne de W. K., afin de nous dire sils ont des antécédents criminels. Ils sont arrivés à laéroport de Faro le 28 avril 2007 par le vol AI32744 de Air Berlin et ont quitté faro, aujourdhui, via le vol AB2745 de Air Berlin. Nous sollicitons également des informations sur la destination de fin de ces deux passagers.

Suite denquête...


Afin de déterminer les allées et venues du couple de nationalité polonaise qui ont passé des vacances à Burgau, nous effectuons des démarches auprès de plusieurs établissements commerciaux et sur base de la description que nous possédions du couple, le propriétaire du Beach Bar nous avis quil pourrait sagir de deux de ses clients. Il semble lui souvenir que le couple a déjeuné et dîner deux ou trois fois sans se rappeler les jours exacts mais ce fut au début de la semaine. Il sait quils sont polonais parce quils ont parlé football le jour du match Liverpool/Chelsea en précisant que le gardien de but de Liverpool était polonais. Le match dont question a eu lieu le 01 mai 2007. Ils ont également discuté de musique classique, portugaise et brésilienne. Le couple connaissant plusieurs interprètes de ces pays. Ils ont demandé au propriétaire du bar où ils pourraient trouver ce genre de musique. Le propriétaire leur a renseigné le magasin FNAC à lAlgarve Shopping ou au centre commercial Chiado. Ils ont dit quils iraient à Lisbonne probablement le jour même. Le couple a parut, au restaurateur, assez atypique des vacanciers habituels de ce lieu. Ils ont payé en argent liquide. Le propriétaire na toutefois pas décelé un comportement anormal du couple.

Lenquête détermine que le couple est effectivement allé à la FNAC au Centre Chiado de Lisbonne le 02 mai 2007 où ils ont achetés deux CDs de comédies musicales payés via la carte de crédit n°... ... ... ... .., la même utilisée pour payer à la société LUZCAR rent a car pour la location du véhicule immatriculé ..-AV-67. Nous avons saisis le système de surveillance vidéo et nous joignons des photographies issues du système de surveillance de la FNAC où nous pouvons voir le couple polonais dont question.

Audition de Nelson M.


Le déclarant est entendu comme témoin. Il est employé auprès de la société de location de véhicules appelés Luzcar où il travaille depuis deux ans comme réceptionniste. Selon le registre cest lui qui était de service lors de la location du véhicule ..-AV-67 Renault Clio de 2006, de couleur gris. Il a livré le véhicule qui, entre temps, a été rendu aujourdhui à 06h45 comme le stipule le registre. Il ne se rappelle pas du client qui a loué cette voiture parce quil livre 30 véhicules par jour. Mais il précise que le registre contient tous les renseignements utiles:
  • Le lieu de livraison
  • Date et heure
  • Nom du client
  • Adresse exacte du domicile
  • Adresse provisoire au Portugal
  • Nationalité
  • Permis de conduire
  • Numéro de la carte de crédit
  • Numéro de téléphone privé.

Il ne se souvient de rien dautre. Après lecture, persiste et signe.

Fin de cette piste et notre conclusion:


Le couple suspect a clairement été identifié et ont été très vite mis hors de cause. Les témoins les ont reconnus sur photos. Je passerai les explications du couple et leur alibi qui nont pas dintérêt puisquils sont innocents. Alors pourquoi cette série darticles sur un suspect ? Tout simplement pour démontrer quune ou plusieurs pistes ont été suivies avec rigueur et professionnalisme. Pour démontrer, aussi, que le portrait robot diffusé en masse par la presse britannique, il y a un mois environ, nest pas un suspect inconnu ou une piste abandonnée. Mais bien quelquun de clairement identifié dans le dossier dont on eu accès les journalistes, Clarence Mitchell ainsi que les parents McCann. Enfin, jai publié ces articles parce quils sont contenus dans le dossier et que nous souhaitons jouer la transparence quant à cette affaire.

Dans lactualité


Notons que les suspects (Arguidos) avaient jusquau 20 septembre pour demander à la PJ de poursuivre leur recherche de Madeleine McCann. Il semblerait que ce ne soit pas le cas. Les parents, Gerry et Kate McCann, nauraient pas demandé que la police poursuive leur recherche sur la disparition de Madeleine.


réagir à cet article sur le forum

Un suspect (suite...)



fermer la fenêtre
' );popup.document.close();">Cliquez pour agrandir l'image
19 septembre 2008

19 septembre 2008


Audition de Derek F. (Témoin ayant vu des agissements suspects)


Le déclarant vient à nous en qualité de témoin en vertu du fait quil a remarqué une présence suspecte en fin de matinée ou début de laprès midi des 02 et 03 mai dernier, qui, par son comportement, pourrait avoir un rapport avec les faits actuellement enquêtés. Le déclarant ne maîtrisant pas la langue portugaise de façon parlée ni écrite, il sera assisté dans sa déclaration par un interprète du nom de Gaynor Louise C. J.

Le déclarant possède une maison de vacances sis rue do R... Lot 1 - Appartement 7 - Praia da Luz, où il passe de longues périodes de vacances en compagnie de sa conjointe, Christine Margaret D. (avec laquelle il est marié depuis 36 ans). Ils sont tous les deux arrivés au Portugal le 28 avril en début de matinée. Ils se sont installés dans lappartement indiqué plus haut. Pour en revenir au fait, le déclarant ne se rappelle pas avec précision si cétait en fin de matinée ou en début daprès midi, toujours est-il que les 02 et 03 mai dernier, le déclarant se promenait le long des artères près de son lieu de villégiature à Praia da Luz en compagnie de sa compagne Christine. En passant près du bloc résidentiel de lOCEAN CLUB, le déclarant a remarqué la présence dun véhicule quil décrit comme étant de type commercial de marque OPEL CORSA (sans certitude), de couleur blanche. Il pense quil sagit dun ancien modèle.


Eddie et Keela: Les vidéos

Eddie et Keela chiens pisteurs


Une petite parenthèse dans nos publications. Nous vous diffusons la vidéo de la visite de lappartement 5A à Praia da Luz par les chiens britanniques. Rien na été modifié, ni enlevé, ni ajouté par rapport à la version originale. Seul le nom du journaliste publiant ses vidéos en exclusivités a été ajouté au film. La vidéo étant très lourde, il vous faudra, peut-être, vous armer de patiente durant le téléchargement en fonction de votre vitesse de connexion et du nombre dinternautes sur notre serveur. Merci de votre compréhension. Les autres vidéos seront bientôt publiées mais elles sont déjà largement consultables sur SOS Madeleine.

Dans nos prochaines publications nous continuerons à publier le dossier dit de laffaire Maddie en poursuivant larticle sur le suspect, commencé il y a quelques jours.


Réagir à cet article sur le forum


DANS LE RESTE DE LACTUALITE:

Lettre ouverte de lépouse de Gonçalo Amaral


Lépouse de Gonçalo Amaral adresse une lettre ouverte à Kate McCann.

Chère Madame,

excusez mon audace, mais après avoir eu connaissance de votre commentaire dans votre interview au journal Expresso au sujet de Gonçalo Amaral, mon mari et le père de mes filles, je ne peux éviter de vous diriger ces mots de remerciements. Cela fait des années que j´essaye de me faire entendre dans ce sentiment qui nous unit toutes les deux … et son comportement est une honte en tant que professionnel et comme personne…

Sinon voyez:

a) professionnellement!

En tant que coordinateur de l´investigation criminelle de la Police Judiciaire, mon mari à toujours refusé de rester confortablement assis derrière son bureau, de 9 h à 17 h, ce qui est inhérent à cette catégorie.

Au lieu de cela, il passait le jour (et souvent la nuit) avec les enquêteurs sur le terrain, coordonnant in loco des recherches, surveillances, captures et d´autres diligences. Une honte ! Mais si c´était juste le fait d´être sujet aux intempéries, la chose ne serait pas grave, car comme madame Kate le sait, le climat ici n´est pas mauvais. Le problème c´est sa dévotion pour la cause qui lui a coûté une promotion dans sa carrière. Je vais m´expliquer, car ce cas est contemporain à la recherche de votre fille. Mon mari a concouru a la catégorie de Coordinateur supérieur, et entre les saisies de drogue, rapts et homicides, il a réussi a produire une thèse sur le trafic de drogue via maritime, qu´il a défendu à Lisbonne, devant un Juri qui l´a félicité.

Rempli d´espoir, Gonçalo Amaral retourne au Algarve et attend le résultat. C´est avec étourdissement qu´il apprend qu´il a été exclu par d´autres collègues (des coordinateurs comme il faut, pour dire vrai), car il n´avait pas réussi à ponctuer dans les paramètres de la formation professionnelle. Eh oui, madame Kate, mon mari a passé sa vie a travaillé, entouré d´enquêtes complexes, c´était l´homme au Portugal qui saisissait le plus de drogue, mais comme il n´avait pas le temps de se pavaner dans les couloirs de l´institution de la PJ, il n´a pas été promu. Une honte, madame, une honte !

Comme vous devez le savoir, car vous m´avez l´air très bien informé, le salaire de mon mari n´arrive pas à 1,5 fois le salaire minimum de votre pays. Cependant comme épouse, mère et Portugaise je ne peux pas me plaindre, vu que le salaire de Gonçalo Amaral est équivalent à 4,5 fois le salaire minimum au Portugal. Portez votre attention à ceci, qui sert comme exemple de ce que je vais exposer : à un certain moment, un individu tue à coup de feu un élément de la PJ et s´enfuit chez notre voisine Espagne. Entre les allées et retours d´une équipe de PJ dont mon mari faisait partie, ils y sont restés plus de 15 jours. L´aide de coût internationale était à cette époque de 100 . Comme madame Kate peut imaginer, ce n´est pas possible avec ce montant de manger et dormir en Espagne, encore moins quand cest la veille de Noël, et ce montant ne serait disponible (avec un peu de chance) qu´à Pâques. Même comme cela, Gonçalo Amaral n´a jamais refusé, même pour un jour, de rechercher l´homicide évadé accroissant ainsi notre budget familial. Et ce n´est qu´un exemple entre plusieurs. À un certain moment, je lui ai suggéré de créer un fond, ou autre chose pour faire face à ses dépenses extraordinaires, mais il ne m´a jamais écouté. Alors que nous aussi nous avions nos hypothèques a payé… Une honte, Madame Kate, une honte!

b) Comme individu, son comportement aussi est une honte, car ça n´a jamais été possible de distinguer ni avoir de vie privée avec cette façon de faire le travail qu´il a choisi. Cependant, et si ma chère amie Madame Kate me le permet, je peux donner des exemples:

Il y a 5 ans, une enfant nommée Joana a disparue. La mère, tout comme Madame Kate , a essayé de projeté l´affaire a la communication sociale, mais le plus loin qu´elle a réussi fût a Sic… Après 8 jours, surviennent les confessions et les indices : Dans le cours d´un acte incestueux de la mère et de l´oncle, l´enfant a été battue, postérieurement coupé en morceau et le corps disposé on ne sait oú. La mère et l´oncle ont été emprisonnés, avec le procès coordonné par Gonçalo Amaral et qui leur a coûté presque 20 ans de prison chacun. Mais retournant un peu en arrière. L´enfant est morte le 12 septembre. À la veille de Noël, notre famille était réunie pour commencer les prières, quand mon mari me demande de préparer un sac avec de la nourriture et des vêtements chauds, car il n´avait pas encore pratiqué son acte de contrition et pénitence natal. Essayer d´imaginer, Madame Kate oú s´est diriger Gonçalo Amaral en cette nuit de Noël oú il pleuvait à torrents et oú le tonnerre rugissait ? À l´établissement de la prison de Olhão, oú se trouvait prisonnier João Cipriano, l´oncle de Joana, assassin confessé et psychopathe cliniquement déclaré. Pour mon époux, donner une aumône à un mendiant ne représentait pour lui aucun sacrifice. Par contre, accoler et partager son repas de Noël avec João Cipriano était le sacrifice qu´il offrait a Dieu en mémoire de Joana. Et ce n´est pas une honte ça ? Sachez encore, Madame Kate, que tous les ans, le 12 septembre, mon mari demande une messe pour Joana Isabel Cipriano Guerreiro. Il dit que plus personne ne se souviendra de la pauvre enfant. Mais on se souvient de l´accuser injustement d´actes et de crimes qu´il n´a jamais commis. Ce n´est pas une honte, Madame Kate ?

Je vais raconter un dernier épisode, qui me coûte encore à parler. Dans cette année, en mai, nous avons commencé un procès de déménagement de notre famille vers Portimão. Supposément mon époux commençait ses vacances un jour après la disparition de votre fille. Pour des raisons évidentes, ça nest pas arrivé. J´ai commencé un nouvel emploi, j´ai cherché des maisons, j´ai fait le déménagement et j´ai essayé d´intégrer nos filles dans de nouvelles écoles avec de nouvelles routines. Tout ça seule, sans aucun appui de mon mari, qui, pour des raisons évidentes, était à la recherche de votre fille Madame Kate. En octobre, le jour de son anniversaire, une semaine après nos filles avoir commencé la nouvelle année scolaire, Gonçalo Amaral est renvoyé et retourne à Faro. C´était supposer être un temps de retrouvailles familiales, mais en fait ça a été une séparation de plus. Ce n´est pas une honte ça ? Nos filles n´ont jamais compris, et nous n´avons jamais réussi à leurs expliquer qu´elles étaient les raisons évidentes qui récompensaient un père qui laissait ses filles pour rechercher une enfant qu´il ne connaissait pas et dont les parents ont été négligents. Dommage que ma chère amie Kate n´était plus là en cette date, peut-être auriez-vous pu nous aider à expliquer les raisons évidentes du renvoi de leur père à nos enfants!

Pour finir, au sujet de l´aspect intime de Gonçalo Amaral, je peux juste vous dire qu´il est exactement ce que les latinos ont comme réputation : un dévergondé, et ma pudeur ne me permettent pas d´en dire plus.

Je demande à ma chère amie de pardonner ces pensées d´épouse et de mère, mais je suis persuadé que vous comprendrez. Je finis cette missive en vous demandant de transmettre à votre mère mes plus sincères compliments. Elle m´a paru très sincère quand, dans une interview, elle dit qu´elle avait envie de gifler ceux qui avaient laissé ses petits-fils seuls. Elle a parlé si ouvertement qu´on aurait dit une vraie grand-mère Portugaise…

Chère amie Madame Kate, sans vouloir l´embêter plus j´aimerais que vous me rendiez une dernière faveur : maintenant que votre bouche se penche vers la vérité, ne vous arrêtez pas, continuez, et dite la vérité que le monde attend d´entendre.

Avec mes meilleures salutations,

Sofia Leal

(Épouse et mère des enfants de Gonçalo Amaral)

Un suspect



fermer la fenêtre
' );popup.document.close();">Cliquez pour agrandir l'image
15 septembre 2008

Un suspect


Nous sommes au deuxième jour de la disparition de Madeleine McCann. Alors que lenquête suit sont cours, une personne apporte des éléments considérés comme intéressant par les enquêteurs. Cest ainsi quon retrouve dans le dossier les pages suivantes:

Je viens, sous cette forme, vous informer que:

Aujourdhui, à 16h40, a comparu devant nous, signataire du présent, au complexe touristique OCEAN CLUB, à Praia Da Luz, dans le bloc 6, appartement 6 (près du lieu où la mineure, MADELEINE BETH MCCANN a disparu), une personne qui sest identifiée comme étant DEREK F., contactable via le n° 912.... (au Portugal) et via le n° 0044973.... (Au R-U). Cette personne est un citoyen britannique qui est en vacances à Praia Da Luz, près du complexe touristique susmentionné, depuis la semaine dernière et jusquau 12 mai 2007 inclus.

Suite à la disparition de Madeleine, il vient nous donner connaissance de la présence dune personne suspecte quil a vu à plusieurs reprises, dont 4 fois le 2 mai et 5 fois le 03 mai durant la journée (le déclarant ne se rappelle pas mais croit quil est possible que ce soit jusque tard le soir), alors quil était accompagné de son épouse et en se rendant au supermarché Baptiste, avoir remarqué un individu (environ 1,70m, basané apparemment de nationalité portugaise, barbe dun jour, cheveux noirs courts, collier et habillé dun t-shirt jaune) qui se trouvait, à pied, sur le trajet à regarder dans la direction de lappartement doù, plus tard, Madeleine a disparu. Le déclarant ajoute que lindividu regardait aussi en direction dun véhicule, type Van, de couleur blanc, stationné de lautre côté de la rue, à bord duquel se trouvait une autre personne dont il ne peut donner la description.

Il ny a, dabord, attaché aucune importance mais suite aux faits survenus par la suite (ndlr: la disparition de Madeleine), il a jugé important den informer les autorités jugeant lattitude de lindividu suspecte. Sur demande du signataire, le témoin élabore un croquis en identifiant par le chiffre 1 le véhicule stationné et son sens et par le chiffre 2 le suspect.

Le témoin est daccord pour collaborer pleinement avec les autorités si nécessaire.


fermer la fenêtre
' );popup.document.close();">Cliquez pour agrandir l'image

Reportage photographique.


Dans le cadre de la continuation de cette piste, sous le couvert de cette enquête, a 15:00 heures, nous avons eu plusieurs contacts avec diverses personnes habitant dans les environs du lieux doù démarre cette piste afin de vérifier si le témoin se trompe ou si des éléments viennent consolider ses dires dans le cadre de la disparition de Madeleine McCann.

Ce devoir complémentaire a pour finalité léventuelle collecte de nouveaux éléments qui pourraient contribuer à la clarification des indices récoltés sur base du témoignage dun citoyen britannique en villégiature à environ 300 mètres du lieu doù la mineure a disparu.

En vertu de quoi, un reportage photographique est réalisé dans lavenue Francisco Gentil Martins sis à Praia Da Luz longeant les appartements de lOCEAN CLUB.


Réagir à cet article sur le forum



Madeleine vue dans diverses stations essence: la vérité



fermer la fenêtre
' );popup.document.close();">Cliquez pour agrandir l'image
13 septembre 2008

Aire de service GALP.


Dans lattente de publier les vidéos des chiens britanniques, Eddie et Keela, repoussés à cause dun problème technique, nous poursuivons notre consultation du dossier. Avant darriver au gros morceau des auditions du 10 septembre 2007 qui ont marqué un tournant dans lenquête, nous vous livrons un document qui, sil napporte rien de précis à lenquête, mettra les pendules à lheure par rapport à certaines déclarations.

Le premier complément denquête à été consigné le 04 mai 2007, sur instruction supérieure, par les inspecteurs J. C. Franco et Carlos L., concernant laire de service GALP à Lagos sur lA22.

A cette date, vers 11h30, à la station service GALP de Lagos, sur lA22, nous avons montré, à tous les employés présents, une photographie de la mineure disparue. Pour tous les employés présents, le résultat fut négatif. Le gérant de la station service, Mr Jorge N., nous a laissé visionner les images enregistrés par le système de surveillance installé. Ont été passé en revue les images enregistrés depuis le 03/05/07 à 21h00 jusquà aujourdhui 12h00. Dans les dites images, à environ 11h10 le 04 mai 2007, il a été possible de voir un couple, accompagné dune enfant de sexe féminin avec des caractéristiques semblables à la mineure disparue. Des impressions photographiques ont été imprimées en vue dune analyse. Nous avons également demandé à ce que le film soit conservé pour une analyse future. Dans laire de service situé dans lautre sens sur lA22, des photographies de la mineure disparue ont été montrés aux employés avec le même résultat négatif. Les images du circuit de surveillance ont été visionnées afin de vérifier sil pouvait y avoir des éléments utiles pour lenquête en cours. Le résultat fut négatif. Ce devoir complémentaire sest terminé vers 17h00 et il na pas été possible de rassembler de meilleurs ou dautres éléments nécessaires à lacte. Dont acte. Signature des deux inspecteurs.

Réquisitoire


Dans lintérêt de lenquête de police en cours, réquisitoire est donné afin de nous fournir les images, du circuit de vidéosurveillance installé dans laire de service, comprises entre 11h05 et 11h35 le 04 mai 2007. Images qui montrent un enfant de sexe féminin avec les caractéristiques physiques ressemblant à la mineure disparue dans la nuit du 03 au 04 mai à Praia Da Luz. Ces images doivent être saisies en vue dune analyse future.
Signé: Coordinateur de lInvestigation Criminelle, Gonçalo Amaral.




fermer la fenêtre
' );popup.document.close();">Cliquez pour agrandir l'image

Station essence dAlbufeira


Les faits se passent le 04 mai 2007 et ont été consignés par écrit le 05 mai 2007.

A la suite dune communication de police indiquant quhier, au matin, un véhicule de marque Renault de couleur bleu avec la plaque dimmatriculation AQ-..-.., est venu faire le plein dans la station Posto Repsol sis à Vale Paraiso - Albufeira. Le conducteur était de type caucasien, de stature moyenne, environ 50/60 ans et était accompagné dun enfant de sexe féminin, à la peau clair, cheveux blonds, denviron 3 ou 4 ans. Ladulte, après avoir fait le plein, sest dirigé à lintérieur du shop pour payer en argent liquide, en est sorti pour regagner son automobile. Le véhicule a quitté les lieux pour se diriger vers Albufeira. Un des employés de la station, du nom de Rute, a contacté la police via son portable n° 96-796.... et a communiqué cette information après avoir eu connaissance de la disparition de la mineure Madeleine. Sur place, dans la station dont fait référence ci-dessus, il a été possible dobtenir un cd-rom contenant les images enregistrées de la situation décrite et qui ont été immédiatement visionnées. Plusieurs recherches ont été, également, effectuées en vue dune clarification de la situation et afin didentifier les intervenants. Il ressort que le véhicule Renault, modèle 9, de couleur bleu, quatre portes, avec immatriculation AQ-..-.. nest pas à rechercher. Est en règle dassurance et en règle de contrôle technique obligatoire 17AG..... dAlbufeira. Le véhicule est enregistré au nom de José dos R. Q. domicilié Rue ... N°.. à Almada et titulaire de la carte didentité n°..... (NDLR: nous sautons ici quelques lignes techniques internes à la police qui consiste à vérifier les antécédents judiciaires et à consulter certains fichiers).

Après édition et impression des images contenue sur le CD-ROM de Posto Repsol et ont été montrés aux parents de la mineure disparue le jour même. Des différences existent avec la mineure disparue qui nous ont amené à conclure quil ne sagissait pas de la même personne. La principale différence, consiste dans le fait que cette mineure a des cheveux long jusquà mi-dos, manifestement plus long que la mineure disparue, cette dernière nayant pas eu le temps de laisser pousser ses cheveux à cette même longueur, étant donné que la vitesse moyenne de croissance des cheveux capillaire est de lordre de 1 cm par mois (données scientifiquement prouvées). Nous joignons des exemplaires des différentes photos imprimées.

Acte de reconnaissance photographique.


Le 04 mai 2007 au Département de recherche Criminelle de Portimao, Police Judiciaire, devant nous, Inspecteur Carlos L et Inspecteur J. Franco, ont comparu GERALD PATRICK MCCANN et KATE MARIE HEALY, mieux identifiés dans lacte authentique.

Afin de procéder à la reconnaissance photographique des images rassemblées dans les compléments denquête. Sur base des éléments fournis, nous leur avons montré les photos des enfants de même sexe et dâge similaire que la mineure disparue, récoltés (NDLR: dans les stations essence). Il leur a été demandé sils reconnaissaient lenfant sur une des photos. Ils nous ont répondu quils ne reconnaissaient pas les enfants sur les photos. Pour joindre à lacte, dûment signé par tous les intervenants, marquant leur accord.



Réagir à cet article sur le forum

Déclarations des employés du TAPAS



fermer la fenêtre
' );popup.document.close();">Cliquez pour agrandir l'image
11 septembre 2008

Nous sommes toujours au lendemain de la disparition de Madeleine, le 04 mai 2007. La suite du dossier contient les déclarations des membres du restaurant TAPAS et les déclarations spontanées de...

JEREMY MICHAEL WILKINS.


Suite aux diverses conversations informelles au sein de la zone de recherche, nous avons été contacté par un citoyen britannique du nom de Jérémy Michael Wilkins, porteur du passeport n° 205......., porteur du téléphone portable n° +44788......, résident à ... Londres.... Il passe ses vacances au WATERSIDE GARDEN, bloc 4G à environ 50 mètres de lappartement où se trouvait la mineure. Il nous déclare quhier, entre 20h30 et 21h00, alors quil se trouvait dans le restaurant TAPAS, il a constaté quune personne denviron 1,70m, cheveux blonds et longs, apparemment de type Rasta et habillé de vêtements verts type militaire, est entré dans le restaurant. Que cette personne y est restée peu de temps, quelle avait un comportement un peu étrange et quelle semblait être un peu nerveuse. Il était seul, il na parlé avec personne et est ressortit peu de temps après. Le déposant affirme navoir jamais vu cette personne dans le village.

Remarque: Le bar TAPAS est annexé au restaurant où dînaient les parents de Madeleine lors de sa présumée disparition.

TAPAS


Aujourdhui, nous nous rendons au restaurant TAPAS, propriété de lOCEAN CLUB sis à Praia Da Luz, où nous recueillons les déclarations de plusieurs employés. Le sujet des déclarations sest concentré sur la disparition de la petite Madeleine McCann ainsi que sur le comportement des éléments du groupe qui ont dîné dans ce même restaurant et provenant du même pays que la disparue ainsi que sur une personne suspecte avec des rastas blonds.

JERONIMO TOMAS RODRIGUES S.


Employé de bar:

Il na vu la mineure disparue, Madeleine McCann, pour la dernière fois, hier vers 16h45 au restaurant. Il na pas remarqué si, dans le groupe de citoyens britanniques - au nombre de 8 ou 9 - qui ont dîné hier au restaurant (duquel font partie les parents de la mineure disparue), si quelquun sest absenté durant le dîner.
Il a vu un walkie talkie posé sur la table du groupe quils utilisaient pour surveiller leurs enfants à distance. Il na pas vu la moindre personne avec des rastas blonds durant la nuit où il a travaillé.

SVETLANA S. V.


Citoyenne Russe - Assistante de cuisine:

Elle rapporte quhier, une personne quelle croit être le père de la disparue, a quitté la table où il dînait avec un groupe damis (au nombre de 8 ou 9) pour, environ, 30 minutes. Après être revenu, une femme, quelle croit être la femme de ce dernier, a quitté, à son tour, la table et au bout dun moment, tous les convives ont quitté la table à lexception dune dame plus âgée qui a dit, aux collègues de la déclarante, que lenfant avait disparu. Durant tout le temps où elle a travaillé, entre 14h30 et 23h00, elle na vu aucune personne avec des rastas blonds.

MIGUEL S. C.


Cuisinier:

Il ne connaît pas la mineure disparue ni ses parents. Il sait seulement quils font partie dun groupe de citoyens britanniques qui dînaient habituellement au TAPAS. Comme il travaille en cuisine, il va rarement en salle. Il na rien vu de particulier. Il na vu aucune personne avec des rastas blonds pendant quil travaillait (14h30 - 23h00).

JOAQUIM JOSE M.B.


Garçon de salle:

Du groupe des 8/9 citoyens britanniques qui, hier, dînaient au restaurant, comme ils le font habituellement, groupe duquel fait partie les parents de la mineure disparue, il a remarqué que seulement deux personnes, de type masculin, ont quitté la table.
Le premier à sabsenter avait environ 40 à 45 ans (grand, maigre, peau blanche, cheveux grisonnants) et à quitté la table pour une période denviron 15 minutes. Il sen souvient car il a fallut réchauffer son plat qui sétait refroidit.
Le second (environ 40 à 45 ans, avec les mêmes caractéristiques du premier mais avec moins des cheveux moins volumineux) sest absenté environ 30 minutes. Peu de temps après quil soit revenu, tout le groupe à quitté la table, à lexception dune personne âgée qui lui a raconté quune enfant avait disparu. Quil sagissait dune fille dun membre du groupe et cest pourquoi il a pensé que le deuxième à sêtre absenté pourrait être le père de lenfant. Parfois quand le groupe venait dîner au restaurant, quelquun du groupe sabsentait pour aller vérifier, aux appartements, létat des enfants qui dormaient. Il na vu aucune personne avec des rastas blonds pendant son service (16h00 - 00h00).

JOELSON FABIO S. S. L.


A été contacté dans un autre restaurant du groupe situé dans la même localité.

  • Comme il travaille dans loffice, il na jamais de vue sur la salle où se trouvent les tables, cest pourquoi il na rien vu.
  • Il ne connaît pas la mineure disparue ni ses parents.
  • Il na vu personne avec des rastas blonds pendant son service (15h30 - 23h30).

RICARDO ALEXANDRE D. L. O.


Étant en congé, aujourdhui, il a été contacté par téléphone.

Employé de salle:

Du groupe de 8/9 citoyens britanniques qui dînaient, hier, au restaurant, comme ils le font régulièrement, duquel font partie les parents de la mineure disparue, il a remarqué quun homme sest absenté durant 15 minutes environs (Grand, stature normale, peau blanche, cheveux marrons clairs). Le déclarant précise quil est habituel que quelquun du groupe sabsente pour aller vérifier les appartements où les enfants dormaient. Sur la table il a constaté la présence dun interphone. Il na vu personne avec des rastas blonds pendant son service (16h00 - 00h30).

MARIA MANUELA A. J.


Employé de cuisine:

Étant donné que cette dernière nétait pas de service lors du dîner dhier ainsi quau moment où la disparition de lenfant a eu lieu, nous navons pas recueilli sa déclaration.

SUSPECT AVEC DES RASTAS


A la réception du complexe OCEAN CLUB, ouverte 24h/24h, le signataire du présent acte, a pu observer une personne avec des cheveux longs, bouclés, rastas blonds, avec un Sweat-shirt vert correspondant à la description de lhomme aux rastas. Le réceptionniste à déclaré que cette personne et sa femme sont des hôtes de lunité hôtelière et quil a été infatigable, depuis hier, dans les recherches de lenfant disparu. Le signataire joint, en annexe du présent acte, une photocopie de leur passeport ainsi que du registre dinscription du complexe.

Dont acte.

NDLR: le suspect avec des rastas ainsi que son épouse sont de nationalité britanniques. Ils ont respectivement 37 et 40 ans.


Réagir à cet article sur le forum

Audition du personnel du Kids Club



fermer la fenêtre
' );popup.document.close();">Cliquez pour agrandir l'image
08 septembre 2008

Fin des premières auditions du groupe.


A ce stade du dossier, les premières auditions du groupe sont momentanément clôturées. Parallèlement à ces auditions, la police portugaise à nest pas restée inactive. Le dossier comprend, au lendemain de la disparition de Madeleine de nombreux documents:

  • Les copies des billets davion
  • Les copies des cartes didentité
  • Les copies des passeports
  • Un reportage photographique complet (avec mesure) de lappartement et des extérieurs immédiat.
  • Un plan de lappartement
  • Des copies de fax concernant lavis de disparition de Madeleine.
  • Un avis de signalement au niveau de lespace Schengen.
  • Une photo jointe au signalement
  • Un plan du complexe touristique
  • Un reportage photos des rues avoisinantes
  • La liste des appels reçus et envoyés par Kate Healy entre le27 avril et le 04 mai avec son portable.
  • La liste des appels reçus et émis par Gerry McCann en date du 04 mai avec son portable (les appels précédant ayant été effacés).
  • Les copies de toutes les cartes didentités des employés du Kids Club (dont nous publions les auditions plus bas)
  • Les photocopies des passeports de ces mêmes employés.
  • Les copies des registres du Kids Club du 29 avril au 04 mai inclus. (Nous en reparlerons).

La liste des documents se trouvant au dossier en date du 04 mai nest pas terminée. Elle se poursuit après les documents concernant les auditions des membres du personnel du Kids Club et des documents de saisies du livre de Madeleine, dont nous allons parler maintenant.


fermer la fenêtre
' );popup.document.close();">Cliquez pour agrandir l'image

Le livre de Madeleine.


Les parents de Madeleine McCann ont déchiré les deux couvertures, celle de devant et celle de derrière, dun livre appartenant à Madeleine afin dy indiquer au verso le timing de chacun. Russell OBrien a participé à lélaboration de ce timing. Le livre a été saisi par la GNR la nuit même de la disparition. Il est à noter que la mise par écrit du timing au verso des couvertures de ce livre a été faite avant larrivée de la police sur place. Ces couvertures du livre seront ajoutées au dossier, comme élément denquête le 7 septembre 2007 bien que saisie durant la nuit du 03 au 04 mai. Voici en quels termes a été établi le document de saisie:

Terme de saisie:


A cette date, il est considéré dintérêt pour lenquête de joindre au présent acte, deux couvertures dun livre denfant, au verso desquelles est écrit à la main, par un des membres du groupe damis du couple McCann et intervenant dans lacte du nom de Russell OBrien, un horaire de contrôle.



fermer la fenêtre
' );popup.document.close();">Cliquez pour agrandir l'image

Description et résultat.


Aujourdhui nous parlons avec Madame Silvia Maria C. R. B., directrice de manutention et de services de lentreprise GREENTROUST, qui dirige lentreprise OCEAN CLUB, par téléphone via le portable n° 964........

Par son biais, nous avons contacté Donna Louise R.H. (contacté par téléphone portable n° 964.....) responsable des employés de la crèche, appartenant à lentreprise MARK WARNER, responsable de Madeleine et des jumeaux durant quelques jours depuis larrivée de la famille McCann au Portugal.

Cette dernière nous avise que tous ces employés sont de confiance. Quils sont de nationalité britannique et quils travaillent au Portugal depuis mars/avril et ce jusquà novembre. Donna Louise R.H. nous donne les noms et téléphones des treize personnes qui travaillent dans la crèche.

  • Pauline Francis M.
  • Emma Louise W.
  • Sarah Elizabeth W.
  • Susan bernadette O.
  • Leanne Danielle W.
  • Shinead Maria V.
  • Jacqueline Mary W.
  • Kirsty Louise M.
  • Lynne R.F.
  • Catriona Treasa Sisile B.
  • Stacey P.
  • Lindsay Jayne J.
  • Amy Ellen T.

Nous signalons que toutes ces jeunes filles nhabitent pas au complexe mais bien à proximité et que Catriona B. était responsable de Madeleine pour la journée dhier. Stacey P. a été la responsable pour les jumeaux McCann. Il appert quil sagit toujours de la même jeune fille qui soccupe du même enfant. Les dernières arrivées au Portugal sont Sarah W. et Charlotte Pennington qui sont arrivées, samedi passé, le 28 avril 2007. La déclarante, responsable de la coordination, a réparti les enfants entre plusieurs jeunes filles, en prenant soin que chaque enfant soit étranger à chaque jeune fille. La déclarante na rien remarqué danormal jusquaujourdhui et que personne nest absent de son travail à lexception de ceux qui seraient en congé.


fermer la fenêtre
' );popup.document.close();">Cliquez pour agrandir l'image

CATRIONA B.


Dans notre conversation informelle avec Catriona Trease Sisile B., également connue sous le surnom de CAT, cette dernière rapporte:

1 - Quelle est arrivée le 21 mars 2007 et quelle prévoit son retour au R-U pour le 07 novembre 2007.
2 - Quelle sest occupée de Madeleine depuis le dimanche 29 avril 2007, de façon quotidienne jusquà hier et quelle a fait toujours le même horaire.
3 - Quhier, Madeleine est arrivée à 09h10. Cest son papa, Gerry, qui la conduit.
4 - Que cest sa maman Kate qui la reprise à 12h25.
5 - Qua sa maman Kate a déposé Madeleine à 14h50 et la reprise à 17h30.
6 - Que dans la même pièce que Madeleine, il y avait 6 autres enfants en matinée et 4 laprès midi (y compris Madeleine).
7 - Quelle na vu personne dinconnu dans le complexe durant cette période.
8 - Que Madeleine, au premier jour, était timide. Les jours suivant elle a été plus calme et désinhibé. Hier, elle était joyeuse. (NDLR: textuellement tel que dans le dossier).
9 - Quelle na jamais quitté Madeleine, en la gardant toujours sous contrôle visuel pendant tout le temps où elle était sous sa responsabilité.
10 - Quelle na remarqué aucun changement de comportement des parents de la mineure au fil des jours.
11 - Quelle na pas à signaler de comportement anormal à légard de cette famille.
12 - Que Madeleine ne lui a pas rapporté avoir eu des contacts avec des personnes ces derniers jours, ni des conversations qui seraient éventuellement suspectes.


STACEY P.


Lors de notre entretien informel avec Stacey P., cette dernière rapporte:

1 - Que cest elle et sa collègue, Shinead qui ont lhabitude de soccuper des jumeaux.
2 - Quhier, cest la déclarante Satcey qui sest occupé des jumeaux, sa collègue étant en congé.
3 - Que les enfants ont été déposés par leurs parents à 09h30 et que la maman les a récupérés à 12h30.
4 - Que cest le papa, Gerald, qui les a déposé à 14h30 et que cest la maman, Kate, qui est venue les chercher à 17h30.
5 - Quelle na vu personne dinconnu dans les environs.
6 - Que le comportement des parents a toujours été parfaitement normal.
7 - Quelle est arrivée au Portugal le 18 mars dernier et quelle retourne au R-U le 07 novembre prochain.

Il est entendu quil na pas été possible dentendre le restant des jeunes filles, et notamment la nommée Shinead, en vertu du fait que la plupart dentres elles sont absente et nous établirons dautres devoirs prioritaires à cet effet.


fermer la fenêtre
' );popup.document.close();">Cliquez pour agrandir l'image

Notre conclusion:


Dun point de vue purement policier, à ce stade-ci de lenquête, en faisant abstraction de tous ce que lon sait déjà, ne gardant à lesprit que les éléments du dossier, en date du 04 mai, que nous avons publié, nous pouvons déjà tirer des débuts de conclusions ou du moins se poser quelques questions.
Outre certaines incohérences dans les auditions du groupe, il est à noter de sérieuses anomalie dans celle de Matthew Oldfield. Ainsi, en se référent au plan joint au dossier et publié ci-contre, on peu remarquer que la porte de la chambre des enfants souvre vers lintérieur droit. Ainsi, si la porte était ouverte, il est impossible de voir les jumeaux SANS voir Madeleine dans son lit! La question qui doit venir à lesprit de tout bon enquêteur: est-ce une erreur ou un mensonge ? Matthew Oldfield serait-il complice de lenlèvement ? Ou simplement perturbé ? En toute bonne logique, le responsable de lenquête doit demandé que de nouvelles auditions soient prise du groupe afin déclaircir ces zones dombres. Ce que la PJ fit 6 jours plus tard. Ces nouvelles auditions furent plus complètes et plus poussées. Nous vous les publierons ici même dans leur intégralité.

Autre question concernant le livre denfant. Pourquoi avoir établi un timing des vérifications avant larrivée de la police ? Alors quà ce moment là trois autres hypothèses sont ouvertes:

1 - Madeleine est sortie et sest égarée.
2 - Madeleine est sortie et sest blessée et se retrouve coincée quelque part
3 - Madeleine se cache pour faire une blague à ses parents.

Pourquoi remplir ce timing au lieu de chercher Madeleine ?
Pourquoi est-ce Russell qui sen charge en indiquant le nom de Gerald au bas du verso dune des deux couvertures ?
Pourquoi insister lourdement, en soulignant par deux traits, sur le fait quà 09h00 pm ALL shutters down? (TOUS les volets étaient descendus)
La peur dêtre poursuivit pour négligence en mettant au point un emploi du temps au lieu de chercher madeleine ? Difficile à croire, dautant que chaque membre du groupe reconnaît dans son audition avoir laissé les enfants seuls tous les soirs depuis le début des vacances ! A ce stade, ce timing est un élément troublant mais rien de plus.


Plus tard, on apprendra dans le dossier, quil sagissait du livre préféré de Madeleine quelle aimait regarder le soir avant de sendormir. Ce qui renforça les suspicions de la police en indiquant que ce livre était une tentative de manipulation de lenquête.


Réagir à cet article sur le forum

Audition de Russell OBrien



fermer la fenêtre
' );popup.document.close();">Cliquez pour agrandir l'image
06 septembre 2008

Audition de Russell OBrien.


Laudition débute le 04 mai 2007 à 21h45.

En la matière nous actons que:

Étant citoyen britannique et ne comprenant pas la langue portugaise, ni sous sa forme écrite, ni sous sa forme verbale, le déclarant est accompagné dans ses déclarations par un traducteur juré: Filipa M.

Le déclarant corrobore complètement les déclarations de sa compagne Jane Tanner et de Rachael Mampilly sa belle mère. Audition prise par le signataire du présent acte, J. C. Inspecteur de police. En ce qui concerne le voyage, la constitution du groupe et des habitudes routinières des adultes et des enfants qui composaient ce groupe, dont le déclarant fait partie, à lOCEAN CLUB, il déclare que:

Il est en vacances en compagnie, en dehors de sa compagne, de ses enfants, Emma OBrien âgée de trois ans et dEmie OBrien âgée dun an. Il exerce la profession de médecin. Il est collègue de Gerald (Gerry) McCann ayant travaillé durant six mois directement ensemble. Sa compagne est devenue enceinte à peu près au même moment que la femme de Gerry. La fille du déclarant, Emma, a plus ou moins un mois de différence avec Madeleine Beth McCann. Emma et Madeleine restaient dans la même salle du KIDS CLUB près de la réception. Les responsables étaient une certaine Cat et une autre nommée Emma.

Jusquhier, 03 mai 2007, il na pas eu connaissance que quelque chose de suspect ou détrange soit arrivé au sein du groupe damis ou avec les enfants. Tout le monde lui a semblé normal depuis les employés de nettoyage, en passant par les jardiniers et jusquau reste des employés du complexe. A Paria il na jamais remarqué quelque chose détrange ou des personnes qui aurait pu regarder de façon étrange de sorte à attirer ses soupçons.

Hier, comme sa fille Emie se sentait mal, le déclarant à déposé Emma OBrien au KIDS CLUB seulement vers 10h00 du matin après avoir pris le petit déjeuner. Il corrobore complètement les déclarations de sa compagne Jane Tanner sur le reste de la journée.

Vers 19h15/19h30 le déclarant sest rendu à son appartement. Il a raconté des histoires à ces filles dont Emie qui se sentait mieux. Sa compagne Jane est allée dîner au restaurant TAPAS vers 20h30 quant à lui, il y est allé vers 20h45. A son arrivé au restaurant presque tous les adultes étaient présent sans enfants à lexception de David, Fiona et Dianne. Ils sont arrivés plus ou moins 5 minutes plus tard.

Vers 21h00 ils ont tous commandé le repas. Pendant quils mangeaient, il était normal que toutes les 15 minutes, une personne de chaque appartement sy rende afin de vérifier si les enfants allaient bien. Hier, comme Emie nétait pas bien lintervalle entre les vérifications a été réduit. Il se rappelle que Matthew Oldfield a quitté le restaurant peu après 21h00 pour vérifier les enfants. Il na plus la certitude de qui est sorti en premier mais cinq minutes plus tard, Gerry McCann et sa propre compagne, Jane, sont sortis pour vérifier les enfants presque simultanément. Il pense que Gerry a du sortir en premier car Jane la vu discuter avec une personne en vacances au complexe, un certain Jez. Il pense que Jane na vérifié que leur appartement, étant inquiète pour Emie. Ensuite, Gerry est revenu vers 21h25/21h30 et ils ont commencé à manger les entrées.

Vers 21h35/21h40, en profitant de la pause entre deux plats, le déclarant est sorti du restaurant en compagnie de Matthew pour vérifier les enfants. A son arrivé, sa fille Emie pleurait. Il est resté dans sa chambre avec elle. Il suppose que Matthew a vérifié son appartement. Matthew est retourné au restaurant cinq minutes après lavoir quitté. Sa compagne est venue le remplacer dans la chambre dEmie environ 15 minutes après que le dîner soit fini.

Vers 21h55 il est retourné au restaurant où son assiette lattentait depuis 5 à 10 minutes. Tous les autres adultes avaient fini.

Vers 22h00 Kate Healy est sortie pour vérifier ses enfants dans son appartement. En revenant, elle sest dirigée vers notre table en criant que Madeleine avait disparu. On est tous sorti en courant et avec laide de quelques personnes, nous avons décidé de chercher dans les environs des blocs dappartement. Les résultats de la recherche furent infructueux.

Après lecture avec le traducteur qui lui explique, persiste et signe.



Réagir à cet article sur le forum

Dianne Webster



fermer la fenêtre
' );popup.document.close();">Cliquez pour agrandir l'image
02 septembre 2008

Audition de Dianne Webster.


Laudition débute le 04 mai 2007 à 20h50. Entendu que la déclarante ne maîtrise pas la langue portugaise, ni sous sa forme verbale, ni sous sa forme parlée, il est fait appel à un interprète: Natalia C.

En la matière, nous actons que:

La déclarante est entendue en qualité de témoin. Elle fait partie du groupe qui a voyagé au Portugal avec les parents de la mineure Madeleine. Il sagit de la maman de FIONA. Elle a accompagné celle-ci, le mari de celle-ci et ses deux petits enfants. Elle connaît les parents de la mineure disparue, Kate et Gerald depuis, environ, quatre ans, par lintermédiaire de sa fille. Depuis, ils sont devenus amis.

Elle déclare que le couple McCann à trois enfants, un couple de jumeaux de deux ans et Madeleine, presque quatre ans. Elle pense que lidée de venir au Portugal vient de sa fille. Elle croit que sa fille connaissait le Portugal.

La déclarante est arrivée au Portugal le 28 avril dernier vers 12h20/12h30. En provenance de Leicestershire jusquà Faro et finalement Praia Da Luz. De Faro jusquà lOCEAN CLUB ils ont voyagé avec une navette de laéroport. Après le CHEK IN, elle a été logée dans lappartement G5H avec sa famille (Sa fille, son gendre et ses deux petits enfants).

En ce qui concerne les habitudes routinières, la déclarante informe quelle ne passait quune partie de laprès midi avec sa famille et encore, pas toujours. Parfois elle lisait, elle faisait des achats ou pratiquait dautres activités. Quand aux matinées, elle na déjeuné quun seul jour avec sa famille, le mercredi, parce quil pleuvait. Les autres jours elle passait sa matinée au tennis.

En ce qui concerne la journée dhier, elle est allée à la plage avec ses petits enfants, son beau fils et sa fille. Ils y sont arrivés vers 15h45 et ont quitté vers 18h15 pour se rendre au tennis où elle est restée jusquà 19h00. La déclarante sest ensuite dirigée vers lappartement avec ses petits enfants et dix minutes plus tard, son beau fils David, les a rejoint. Avec laide de son beau fils, ils ont donné un bain aux enfants.

Ils ont quitté lappartement vers 20h45 et accompagnée de son beau fils et de sa fille, ils sont allés rejoindre le reste du groupe au restaurant TAPAS. Au dîner, parmi les autres amis, se trouvait le couple McCann. A notre question, la déclarante nous dit quétant donné que sa fille possédait un interphone permettant dentendre si les enfants criaient ou sils pleuraient, personne nallait jamais vérifier sur place. Cependant elle rapporte quaussi bien Kate que Gerald, sont allés à plusieurs reprises, et de façon régulière, ainsi que dautres couples, vérifier si les enfants allaient bien. Lors de lune de ces vérifications, Kate est revenue, effrayée et nerveuse, même paniquée, en disant au restaurant que Madeleine avait disparu.

Ils ont immédiatement organisé des groupes de recherche, soit dans lappartement, en pensant quelle pouvait y être cachée, soit à lextérieur. Malgré laide des employés de lOCEAN CLUB, les recherches sont restées infructueuses.

La déclarante ne connaît pas bien Madeleine, parce quelle vit très loin des McCann, et elle ne peut pas donner, de façon rigoureuse, une description de la personnalité de Madeleine. Elle rapporte, néanmoins, que Madeleine était calme mais active et dynamique et bien éduquée. Cest une enfant belle et attrayante.

Durant cette période de vacances, elle ne sest aperçue de rien danormal ou qui puisse être lié à lenquête.

Elle na pas dautres éléments à fournir. Après lecture avec linterprète qui lui explique, persiste et signe.


Le reste de lactualité...


La justice européenne en débat en matière de coopération judiciaire notamment en mettant en place un système européen dalerte pour les enfants disparus.

Voici le communiqué de presse concernant le système dalerte pour les enfants disparus:

Inspiré par laffaire Madeleine McCann, la déclaration écrite qui sera formellement adoptée cette semaine en plénière appelle les Etats-membres à mettre en œuvre un système européen dalerte en cas de disparition denfant. Parmi les mesures à prendre : lenvoi immédiat de lidentité de lenfant disparu aux médias, à la police des frontières, aux douanes et aux services de police, ainsi que la mise en place dun numéro de téléphone spécial (le 116 000).

En débat dès le 08 septembre 2008.



Réagir à cet article sur le forum

Rachael Mampilly épouse Oldfield



fermer la fenêtre
' );popup.document.close();">Cliquez pour agrandir l'image
01 septembre 2008

Audition de Rachael Mariamma Jean Mampilly épouse Oldfield.


En la matière nous actons que:

Étant de citoyenneté britannique et ne comprenant pas la langue portugaise sous sa forme parlée ou écrite, la soussignée se fait accompagnée dune traductrice juré: Filipa M. C. S. Laudition débute le 04 mai 2007 à 19h20.

Depuis samedi passé, le 28 avril 2007, elle se trouve en vacances au Portugal et plus concrètement au Complexe touristique OCEAN CLUB à Praia Da Luz en compagnie de son mari Matthew Oldfield. Ils ont voyagé depuis Londres jusquà laéroport de Faro avec leur fille Gaëlle âgée de 19 mois. Ce voyage a été organisé pour un groupe de neuf adultes et de huit enfants. Outre son mari et sa fille, font partie du groupe:
  • Le couple Russel OBrien et Jane Michelle Tanner avec leurs filles Emma OBrien âgée de trois ans et demi et Emie OBrien de 19 mois.
  • David et Fiona Payne avec leurs filles Léa âgée de trois ans et Sandy âgée de 12 mois.
  • Gerald (Gerry) McCann et Kate McCann avec leurs jumeaux, Sean et Amelie âgés de 26 mois chacun et de Madeleine âgée de 4 ans.
Au sein du groupe il y a encore Diane Webster, mère de Fiona Payne.

Ces vacances ont été organisées en groupe parce que les hommes du groupe sont tous médecins en dehors de Fiona Payne et Kate McCann qui ont travaillé longtemps ensemble. Cest normal dorganiser des vacances en commun pour tout le groupe encore que lors des dernières vacances, en septembre passé, Gerry McCann et Kate McCann ne sont pas allés en Grèce avec le groupe.

La déclarante connaît le couple Gerry et Kate depuis 2003. Son mari, Matthew, quant à lui les connaissait déjà auparavant. Arrivé à laéroport, ils ont été transportés jusquau club via un autobus de la société Mark Warner. Dans cet autobus ce trouvait dautres personnes en dehors du groupe. Ils se sont installés à lOCEAN CLUB à Praia Da Luz.

Tous les couples sont restés dans leurs appartements individuels, au sein du même complexe, avec leurs enfants respectifs. Les journées, depuis leur arrivé jusquà hier soir où Madeleine a disparu, se sont déroulées de la même manière.

Après le petit déjeuner, pris entre 08h00 et 09h00 au restaurant Millénium, elle conduisait sa fille au Kids Club à, approximativement, 10 minutes à pied de son appartement. Les autres couples faisaient exactement la même chose, à lexception de Gerry et Kate McCann qui prenaient le petit déjeuner dans leur appartement. La fille de la déclarante se trouvait dans une salle du Kids Club près du restaurant TAPAS. Madeleine se trouvait dans une autre salle, car elle est plus âgée, situé près de la réception du club.

Après avoir déposé sa fille, la déclarante suivait des cours de tennis entre 11h00 et 12h00. Puis elle retournait au kids Club récupérer sa fille, Gaëlle, pour déjeuner. Elle faisait le repas de Gaëlle et ensuite, elles se rendaient dans lappartement de Russell OBrien ou de David Payne, où ils mangeaient tous ensemble. Seuls, Gerry et Kate McCann déjeunaient dans leur appartement avec les jumeaux et Madeleine. La déclarante à limpression quune fois, la famille McCann a déjeuné à la plage.

Tous les membres du groupe faisaient leurs achats dans le seul supermarché existant près du complexe, nommé Baptiste
Elle na jamais vu aucune attitude suspecte, ou na jamais eu de soupçons envers lune ou lautre personne quelle a croisé, tant dans leurs activités individuelles quau sein du groupe avec les enfants.

Sa relation avec le couple Gerry et Kate consiste en une bonne amitié et ils se croisent occasionnellement lors de fêtes, mariages et anniversaires.

A propos de Madeleine, cest une enfant joyeuse, bien disposée et pleine dénergie. Elle estime ne pas être possible quun inconnu puisse la prendre sans quelle ne crie ou ne pleure. Cest une enfant maligne qui sait distinguer le bien du mal.

TAPAS


Ils avaient lhabitude daller tous les soirs dîner au restaurant TAPAS qui est éloigné des appartements denviron 50 mètres à vol doiseau mais de 60 à 70 mètres en contournant limmeuble pour entrer par derrière.

Hier, vers 20h45, ils ont rejoint le reste du groupe pour dîner au restaurant tapas comme tous les soirs. Son mari Matthew est allé chercher David Payne et Fiona Payne. Vers 21h00, le couple est arrivé deux ou trois minutes après Matthew. Il était allé vérifier les chambres des enfants. Son propre appartement où dormait sa fille mais aussi celui des jumeaux et de Madeleine. Il a approché loreille des deux persiennes fermées et il na entendu aucun bruit. Il a également été vérifié sil y avait du bruit dans lappartement de Russell OBrien et de Jane Tanner. Il a aussi dit quil navait entendu aucun bruit.

Après avoir passé les commandes, vers 21h15, Gerry McCann est allé vérifier, seulement, son appartement. Il sest attardé près de 10 minutes parce quil a dit avoir discuté avec Jes du tennis. Aujourdhui ils avaient un tournoi quils devaient disputer tous les deux. Durant labsence de Gerry, les serveurs ont commencé à apporté les plats. Jane sest également absentée pour vérifier son appartement. Gerry est revenu un peu après Jane.

Entre les hors doeuvres et le plat principal, vers 21h30, son mari Matthew Oldfield et Russell OBrien sont allé tous les deux vérifier les enfants. Kate à proposée daller voir les enfants aussi, mais ils lui ont dit que ce nétait pas la peine, quils iraient vérifier. Kate est donc restée au restaurant. Quatre à cinq minutes plus tard le mari de la déclarante est revenu après avoir vérifié son appartement. Il a aussi vérifié celui où était Madeleine. Il y est entré par la porte vitrée (le couple Gerry et Kate McCann laissaient durant le dîner cette porte accessible à tous). Ladite porte vitrée donne accès à la salle de séjour de lappartement où se trouvent deux portes donnant accès aux chambres respectives. Son mari est entré dans la pièce principale et il a guetté afin dentendre si il y avait le moindre bruit en provenance de la chambre où dormaient les enfants. Il na allumé aucune lumière, il avait une vue sur les jumeaux qui étaient couchés. La porte de la chambre était entre-ouverte. Ce nest que plus tard quil a réalisé que cétait étrange. Dans limmédiat il na donné aucune importance à ce fait. Le mari de la déclarante est retourné au restaurant et a dit que tout allait bien, quil navait entendu aucun bruit. Il a également dit que Russell OBrien était resté avec sa fille, Emie qui pleurait.

Ils ont mangé le plat principal et Jane sest absentée pour remplacer Russell afin quil puisse venir manger. La déclarante ne sait pas avec précision quand Russell est arrivé.

Vers 22h00, Kate McCann est allée seule vérifier ses enfants. Elle est revenue au restaurant en pleure et nous a dit que Madeleine avait disparu. A ce moment nous nous sommes tous levés et on est allé voir avec elle. Les environs ont été fouillés après avoir vérifié que Madeleine ne cétait pas cachée dans lappartement. Les jumeaux continuaient à dormir, ils nont pas été déplacés.

La déclarante na rien dautre à ajouter. Après lecture avec linterprète qui lui explique, persiste et signe.

La déclarante se rappelle que Kate a dit que la fenêtre se trouvant du côté avant de lappartement était ouverte, les persiennes levées. Jamais le couple navait ouvert les persiennes durant leur séjour.


NDLR: Les prénoms des enfants du groupe sont des prénoms demprunts.


Réagir à cet article sur le forum

FIONA PAYNE



fermer la fenêtre
' );popup.document.close();">Cliquez pour agrandir l'image
29 août 2008

Déclarations de Fiona Elaine Payne.


Avant de publier les déclarations de Fiona, il nous a semblé intéressant douvrir une parenthèse. Suite à de nombreuses questions reçues par e-mail, nous allons essayer de répondre à certaines dentres-elles. Il faut dabord garder à lesprit que je nétais pas sur place lors des auditions. Que rien dans le PV ne précise comment ont été formulées certaines questions, ni quelles furent ces questions. Sauf de temps à autre ou il est dit: Suite à notre question le/la déclarant(e) dit.... Cependant, une audition classique, comme celles-ci - noublions pas quen létat il sagit dauditions dans le cadre dune disparition denfant - est souvent pratiquée sur le même canevas. Les inspecteurs ont du poser diverses questions dite ouvertes au déclarant. Ces questions ont probablement été les suivantes (Il sagit, ici, dune spéculation mais, me basant sur une longue expérience, il est fort probable que cette spéculation soit exacte):

  • Depuis quand et comment êtes vous arrivez au Portugal ?
  • Depuis quand connaissez vous les parents de la mineure ?
  • Comment sest déroulé le séjour ?
  • Comment sest déroulée la journée du 03 mai ?
  • Comment sest déroulée la soirée du 03 mai ?
  • Quelle était lattitude des parents avec leurs enfants et particulièrement avec la disparue ?
  • Avez-vous remarqué quelque chose danormal ?
  • Comment est Madeleine (Traits de caractère) ?
  • Était-t-elle malade ? Prenait-t-elle des médicaments ?

Il est logique dimaginer que ce soit le canevas de questions sur lequel sest basé la PJ pour ces auditions. La technique des questions ouvertes est la seule valable dans une audition. Un exemple valant mieux que mille mots, voici un exemple de question fermée: La voiture du suspect était-t-elle verte ?. Il sagit dune question fermée, non admise dans une audition, car elle influence le témoin dans sa réponse. Par contre la question ouverte suivante: De quelle couleur était la voiture du suspect ? est totalement admise puisque le témoin nest en rien influencé.

Reprenons laudition de Fiona, elle fut enregistrée le 04 mai 2007 à 19h20 par un inspecteur de la 4ième brigade du DIC.

En la matière nous prenons acte quil est dit:

La déclarante est auditionnée en qualité de témoin appartenant au groupe qui est venu au Portugal avec la mineure Madeleine. Elle (ndlr: Fiona) est mariée avec David qui est aussi du voyage. Elle connaît les parents de la mineure depuis environ sept ans. Elle a fait connaissance avec Kate lorsquils ont travaillé ensemble et quelle était déjà une amie quand elle a fait connaissance de son futur mari, David. Le couple McCann a trois enfants, un couple de jumeaux de deux ans et Madeleine presque 4 ans. La déclarante a deux enfants de respectivement 1 et 2 ans. Lidée de venir au Portugal est venue de son mari, David qui était déjà venu au Portugal il y a onze ans de cela.

Ils sont arrivés au Portugal le 28 avril dernier verts 12h00, en venant de Leicestershire puis jusquà Faro et finalement à Praia Da Luz. De Faro à lOCEAN CLUB, ils ont voyagé dans un minibus de laéroport. Après le CHEK IN, ils ont été logés dans lappartement G5H avec toute sa famille (Mari, mère et deux enfants).

Les routines


En ce qui concerne les habitudes, la déclarante dit que le matin, après le petit déjeuner, quils prenaient en famille au bar du club aux environs de 08h15/08h30, ils mettaient leurs enfants dans une des crèches du complexe, dans des sections différentes. Laprès midi, leurs enfants faisaient la sieste, pendant quelle et son mari restaient à lappartement. Vers 15h30/16h00 se terminait la sieste et ils allaient tous ensemble à la piscine ou au tennis où la déclarante restait avec ses enfants et son mari jusquà 18h00/19h00. Ensuite, ils rentraient à lappartement, faisaient la toilette des enfants, les mettaient aux lits et allaient rejoindre le restant du groupe, pour dîner entre adultes, au restaurant Tapas situé à proximité du club.

Le dîner


Pendant le dîner la déclarante et son mari ne se sont jamais déplacé jusquà leur appartement pour vérifier les enfants allaient bien parce quils auraient entendu le moindre bruit, ou les moindres pleures dans la chambre grâce à un interphone de type Baby Monitoring. Hier, les habitudes ont été légèrement modifiées. En effet, hier elle est allée à la plage avec ses enfants, son mari et sa Mère, Dianne. Ils y sont arrivés vers 15h45 et en son revenu vers 18h15 pour se diriger vers le tennis où ils y sont restés jusquà 19h00. Puis la déclarante sest rendue à son appartement avec ses enfants et sa mère. Dans lappartement, sa mère aidée par son mari ont donné le bain aux enfants pendant que la déclarante faisait un jogging sur la plage jusquà 20h00. Ensuite elle est retournée à lappartement et a effectuée quelques tâches ménagères et, elle est sortie ver 20h45 accompagnée de sa mère et de son mari pour se rendre au restaurant Tapas rejoindre le reste du groupe. Parmi les membres du groupe, au dîner, se trouvait le couple McCann.

La déclarante précise que Kate et Gerry, ont été à plusieurs reprises, avec régularité, ainsi que dautres couples, jusquau club afin de vérifier si les enfants allaient bien. Lors dune de ces vérification, Kate est revenue effrayée et très nerveuse, voir même paniquée, et elle a annoncée que madeleine avait disparu.

Immédiatement des groupes de recherches ont été organisés, soit dans lappartement en pensant quelle pouvait sy être cachée, soit à lextérieur, ce qui fut infructueux, même avec laide des employés. Ensuite, vu létat danxiété de Kate, la déclarante a décidée de rester avec elle en lui apportant son aide.

La déclarante na jamais été dans lappartement de la famille de Madeleine.

Connaissant bien Madeleine, la déclarante la décrit comme très intelligente, et tout à fait incapable de partir avec un inconnu sans crier ou protester vivement à moins dêtre très fatiguée ou endormie.

En ce qui concerne les propos de Jane, cette dernière a seulement dit avoir vu une personne avec un enfant dans ses bras mais quelle ne savait pas si il sagissait de Madeleine.

Durant les vacances, la déclarante na rien remarqué danormal. Elle na pas dautres éléments à fournir.

Après lecture, conjointement avec linterprète qui lui explique le contenu, persiste et signe lacte.


Réagir à cet article sur le forum

Déclarations de David Payne



fermer la fenêtre
' );popup.document.close();">Cliquez pour agrandir l'image
28 août 2008

Déclarations de David Anthony Payne.


Les déclarations de David Payne ont été recueillies le lendemain de la disparition de Madeleine, soit le 04 mai 2007 à 14h45. Comme pour les autres auditions, David Payne fut accompagné dun interprète juré, A. Francisco M. La déclaration a été enregistrée par lInspecteur Patricia D.
Les phrases de début dune audition sont invariablement les mêmes. Il sagit de phrases type obligatoires. Elles forment la base légale du document. Bine souvent, elles sont du type:
Nous, Patricia D., Inspecteur de police, de service à la Police Judiciaire, Section Portimao, actons:

En la matière nous actons quil est dit:

Que cest spontanément que le déclarant fait cette déclaration. Quil est en vacances au Portugal depuis le 28 avril 2007, étant logé à lOCEAN CLUB, a Praia Da Luz. Quil prévoit de retourner en Angleterre le 5 mai 2007 (Samedi).
Quil connaît les parents de Madeleine depuis 5 ans environs. Quil passait ses vacances conjointement avec Madeleine et ses parents. Quil est venu en groupe. Que le groupe se compose de neuf adultes et huit enfants. Les adultes sont: Diane, le déclarant et sa femme (enfants: Sandy et Léa), Russell et Jane (enfants: Emma et Emie), Matthew et Rachael (enfant: Gaelle), Gerry et Kate (enfants: Amelie, Sean et Madeleine).
Quils sont venus au Portugal via un Tour Opérator. Que cest le déclarant qui a réservé le voyage.

En ce qui concerne les journées passées au Portugal, le déclarant décrit celles-ci comme très semblable. Il informe que sa famille, composée de sa belle-mère Diane, sa femme Fiona et les deux enfants, ont passé leur journée de façon plus indépendante que les autres membres du groupe. Ils ont le plus souvent été avec le couple Russell et Jane.

Concernant le restant des membres du groupe, normalement ils se levaient et allaient prendre le petit déjeuner au restaurant le Millénium, après ils déposaient leurs enfants au Kids Club et les adultes allaient faire du sport à lintérieur du complexe touristique ou alors ils allaient à la plage. Le couple Gerry et Kate prenait leur petit déjeuner dans lappartement. Cétait lhabitude, toutes les nuits, de dîner ensemble. A lexception de Samedi, ils ont tous dîné au restaurant Millénium, et tous les soirs, le groupe se retrouvait à environ 20h45 au restaurant Tapas pour souper. Pendant que les adultes dînaient, les enfants restaient à dormir dans leur appartement respectif.

Suite à notre question, le déclarant précise que durant tous les dîners, jamais il ne sest rendu à son appartement ou à un des appartements du groupe, dans la mesure où il possède un interphone dont la portée va de lappartement jusquau restaurant. Le restant des éléments du groupe, se rendait, aléatoirement, toutes les 20 minutes, à leurs appartements pour vérifier si leurs enfants respectifs étaient en train de dormir.

En ce qui concerne la nuit dhier, il précise que lui, sa femme et sa belle-mère sont arrivées au restaurant vers 20h55. Selon ce quil se rappel, à leurs arrivés, tous les membres du groupe étaient présent à lexception des enfants qui étaient au lit. Pendant la soirée, Gerry, Jane et Matthew sont allés, alternativement, jusquaux chambres des enfants pour vérifier sils dormaient. Il pense quils sont entrés physiquement dans les appartements. Il ne se rappel plus lordre dans lequel ils sont allés voir les enfants.

Vers 22h00, Kate sest rendue à son appartement, et moins de 5 minutes plus tard, elle est revenue au Restaurant, effondrée en signalant que Madeleine avait disparu. Ensuite tout le monde sest rendu dans lappartement occupé par la famille de Madeleine. Il se souvient des commentaires concernant le fait que la fenêtre et les persiennes étaient ouvertes, alors quelles étaient restées fermées durant toute la semaine.

Que lappartement occupé par la famille de Madeleine se compose de deux chambres, une kitchenette, une salle de séjour et un WC. Que la salle de séjour a une porte qui donne accès à lextérieur en direction du restaurant. Il ne se rappel plus les détails des lappartement mais il se souvient que la chambre occupée par les enfants a une fenêtre qui donne dans lartère principale. Quil nest jamais entré dans ladite chambre mais quil a pu voir quil y avait deux lits et deux berceaux. Les berceaux étaient placés au milieu de la chambre. Un des lits était placé contre la fenêtre et lautre, celui occupé par Madeleine, était contre le mur den face de celui qui a une fenêtre.

A notre question, le déclarant ne sait dire combien de fois Madeleine est sortie du complexe touristique, mais il sait quelle est allée, au moins une fois, à la plage. Que, durant les vacances, il na rien vu danormal concernant le couple Gerry et Kate, ni avec leurs enfants et notamment avec Madeleine. Dans le cadre du groupe, il na rien remarqué danormal. Que durant tout le séjour, et principalement pendant la journée et la nuit dhier, rien dinhabituel ne sest produit, dans le complexe touristique, qui ait attiré son attention ou qui pourrait être mis en corrélation avec la disparition de Madeleine.

Il décrit Madeleine comme étant une fille communicative, joyeuse, obéissante se comportant très bien. Les parents de Madeleine sont des gens très sociables, connues par beaucoup de personnes, gentils et affectueux. Madeleine est bien la fille des deux éléments du couple. Elle a été très désirée et est le fruit dune insémination In Vitro. Il ny avait aucune différence de traitement entre Madeleine et les jumeaux. Il ne sait pas si Madeleine souffre dune maladie quelconque, ni si elle prend des médicaments. Il na rien de plus à dire qui pourrait faire avancer lenquête.



Réagir à cet article sur le forum

Audition de Kate McCann



fermer la fenêtre
' );popup.document.close();">Cliquez pour agrandir l'image
26 août 2008

Audition de Kate Marie Healy


Laudition de Kate à lieu le lendemain de la disparition de Madeleine, le 04/05/08 à 14h20.

En matière dacte il est dit:

La déclarante est entendue en qualité de victime, étant la mère de la mineure. Étant de nationalité britannique, elle ne maîtrise pas la langue portugaise dans sa forme verbale et écrite. Cest ainsi que laudition est faite en présence dun interprète: Natalia C. F. de A.

La déclarante signale être marié avec Gerald depuis décembre 1998. Jamais elle nest venue au Portugal auparavant. Ce voyage est venu suite à la suggestion damis, qui les ont convaincus, fin de lannée dernière de passer leur vacances au Portugal. Le voyage a été organisé par David Payne qui a fait une réservation par Internet à lOCEAN CLLUB sis à Praia Da Luz pour la déclarante, son mari ainsi que pour le restant du groupe, pour un total de 9 adultes et huit enfants en comptant sa fille Madeleine. Elle connaît certain membres du groupe depuis lannée 2000 et dautres depuis une année. Elle a été collègue de la femme de David.

Ils ont voyagé dans deux groupes distincts. Lun des groupes était composé de la déclarante, son mari Gerald, leurs trois enfants, David et sa femme, la belle-mère et leurs deux enfants. Lun des groupes est parti de Leicestershire et lautre de Londres.

Le point de rencontre était lOCEAN CLUB où le groupe de la déclarante est arrivé samedi 28 avril vers 15h00 en provenant de laéroport de Faro via un petit bus des services aéroportuaires. Lautre groupe est arrivé le même jour, en fin de matinée.

Après le CHEKIN, la déclarante et sa famille ont été logé dans lappartement G5A. Le noyau familial est constitué par la déclarante, son mari Gerald, sa fille Madeleine et un couple de jumeaux, Sean et Amelie âgés de deux ans. Lappartement est meublé de deux lits dans une chambre, plus deux autres dans une autre où se trouvent également deux lits de bébé prêté par lOCEAN CLUB.

La déclarante et son mari dorment dans une chambre et dans lautre les trois enfants. Les jumeaux dormant dans les lits de bébé, Madeleine dans un lit normal, lautre lit restant vide.

Entre le jour darrivé, le 28 avril, et lheure où la disparition de Madeleine a été détecté, la déclarante dit navoir rien remarqué dinhabituel. Elle rapporte juste un épisode, où, jeudi 03 mai au matin, Madeleine a demandé à la déclarante la raison pour laquelle elle nétait pas venu voir dans la chambre alors que les jumeaux pleuraient. La déclarante affirme navoir rien entendu et quelle ne sest, donc, pas déplacée dans la chambre. Elle a ignoré les propos de sa fille parce que cétait la première fois quelle en parlait.

Les habitudes


Le lendemain de leur arrivé, ils sont allés prendre le petit déjeuner, vers 07h30/08h30 à lOCEAN CLUB au bar situé à quelques mètres de distance de lappartement. Les jours suivants, de par le fait que le bar est éloigné, ils ont commencé à acheter des provisions dans un supermarché BAPTISTE situé dans la même artère que lappartement et ils prenaient le premier repas du jour dans lappartement.

Après le petit déjeuner, vers 09h00/09h30, les enfants allaient à la crèche du club appelée KIDS CLUB où ils pratiquaient diverses activités du type peinture, collage etc. Ils y restaient jusquà environ 12h30, toujours surveillés par plusieurs employés de lOCEAN CLUB dans une proportion de trois enfants pour un employé. Au sein du Kids Club, à cause de la différence dâge, les jumeaux restaient dans un groupe et Madeleine dans un autre, avec des activités distinctes.

A 12h30, ils (NDLR: les parents McCann) rassemblaient leurs enfants et déjeunaient dans leur appartement depuis quils avaient des provisions. Le déjeuner fini, vers 13h30, les enfants restaient près de l piscine du club, surveillés par les parents, durant environ 45 minutes, où ils jouaient et se mettaient de la crème protectrice. Une fois ce temps écoulé, ils plaçaient les enfants au Kids Club jusquà environ 17h00/17h30. Heure à laquelle les enfants dînaient, dans un bar, sous le regard attentif des parents. Après le dîner de 17h00, ils leurs donnaient un bain, les préparaient pour la nuit et les laissaient jouer quelques instants dans une plaine de jeux à côté des terrains de tennis, encore et toujours sous la surveillance des parents. Vers 20h00, les enfants étaient couchés jusquau matin suivant où recommençait les mêmes routines que décrites ci-dessus. Pendant que les enfants étaient au Kids Club, la déclarante jouait au tennis avec son mari, se promenait, lisait ou faisait du Jogging.



fermer la fenêtre
' );popup.document.close();">Cliquez pour agrandir l'image

Le jeudi 03 mai 2007.


Hier, après avoir effectué la routine quotidienne, Madeleine et les jumeaux sont allés au lit vers 19h30. Ils étaient dans leur lit respectif. La déclarante et son mari sont restés jusquà 20h30 dans leur appartement à se détendre. Elle a pris un bain, sest maquillée et a bu, avec son mari, un verre de vin Néo-zélandais. Passé 20h30, la déclarante et son mari, après avoir vérifié leurs enfants, ils ont rejoins les autres adultes du groupe au restaurant TAPAS à environ 50 mètres où ils ont dîné. Comme dhabitude, chaque demi-heure et vu que létablissement est tout près, la déclarante et son mari allaient vérifier si les enfants se portaient bien. Ainsi, vers 21h00 son mari sest rendu à lappartement vérifier si les jumeaux allaient bien ainsi que Madeleine puis il est revenu au restaurant. Son mari a dit que les enfants se portaient bien et quil avait croisé la personne avec qui il avait joué au tennis, personne qui a deux enfants. Au même moment, un des amis du groupe, Russell est allé voir ses enfants sans toutefois vérifier les enfants de la déclarante.

Vers 21h30 cétait lheure où la déclarante devait aller voir ses enfants, mais son ami Matt (membre du groupe) venait de faire une vérification dans son appartement puis sétait rendu à celui de la déclarante. Ce dernier est entré dans lappartement par une porte vitrée sur le côté latéral et une fois à lintérieur nest pas arrivé à se rendre dans la chambre des enfants, il a seulement regardé par la porte, il na entendu aucun bruit. Il est retourné au restaurant et a dit que tout allait bien.

Vers 22h00 la déclarante est allé vérifier ses enfants. Elle est entrée dans lappartement par la porte latérale qui était fermée. Elle a constaté que la porte de la chambre de ses enfants était complètement ouverte, la fenêtre était ouverte aussi, les persiennes levées et les tentures ouvertes. Alors quelle a la certitude davoir tout fermé comme elle le fait toujours.

Face à cette situation, elle a vérifié que les jumeaux se trouvaient bien dans leurs lits respectifs contrairement à Madeleine qui avait disparu, la couverture était tirée en arrière et les jouets au-dessus du coussin comme dhabitude. Après avoir cherché minutieusement dans tout lappartement, la déclarante sest rendue effrayée et choquée au restaurant, alerter son mari pour la disparition. Tout le groupe sest alors mi à la recherche de Madeleine dans tous le complexe, chercher dans toutes les installations, piscine, tennis etc... Ainsi que dans lappartement avec laide des employés qui ont en même temps, contacté les autorités.

Plus tard, un membre du groupe, Jane compagne de Russel, vers 21h15 lorsquelle est allé à son appartement, a vu à environ 50 mètres, dans lartère qui confine au club, une personne aux cheveux longs avec un enfant dans ses bras à la démarche très rapide. Mais elle pourra vous en parler mieux elle même.

Concernant Madeleine elle est de race caucasienne, de peau blanche, âgé de 4 ans (12/05/2003), denviron 90 cm de haut. Assez maigre, cheveux blonds foncés; lisses tombant sur les épaules. Oeil gauche bleu vert ainsi que le droit avec une marque marron dans loeil. Elle a un petit signe marron sur la peau de sa jambe gauche ainsi quun coup de soleil sur lavant-bras droit. Elle na pas de cicatrices. Lors de sa disparition, elle portait un pyjama avec un pantalon blanc à motifs floraux. La partie supérieure, de manche courte, majoritairement rose avec un dessin de couleur bleue et cendre portant linscription EEYORE. Inscription quon trouve également sur une des jambes du pantalon. Le pyjama est de marque Mark et Spencer.

Concernant la personnalité de lenfant, elle était extravertie, très active, parlante, maligne avec une grande facilité de relations avec les autres enfants. Mais elle naccompagnerait jamais un inconnu. Elle na aucun suspect à indiquer, ne trouve aucune raison à cette acte, elle na pas dennemi ni son mari. Elle déclare que sa fille ne souffre daucune maladie et ne prend aucune médication.

Suite à la demande de linspecteur, elle autorise que soit effectué une lecture des données se trouvant dans son téléphone portable. En dehors du Kids Club et de lappartement, ils ne sont allés quune fois à la plage avec Madeleine et les autres enfants et pendant une très courte période de temps. Depuis les conditions atmosphériques étaient instables. Ils nont pu aller à la plage quentre 13h30 et 15h00. Heure à laquelle ils sont retournés au club. A la plage ils ont seulement mangé une glace puis ils sont retournés à lappartement. En dehors de ça, Madeleine est allé à la plage avec le Kids Club, durant une heure. La surveillance et lorganisation était à charge du club. La déclarante et son mari nétaient pas présents. Elle na jamais observée de comportement étrange durant ces derniers jours qui pourrait expliquer la disparition. Après lui avoir montré la liste des hôtes de lOCEAN CLUB, elle dit ne connaître que les noms de ceux du groupe. Outre lenfant, rien dautre na disparu, pas de vêtements, ni de parures de lenfant. La déclarante navait pas dinterphone contrairement à David et Fiona qui pouvait entendre pleurer ou un bruit quelconque. Elle na pas dautres éléments à fournir dans la présente procédure criminelle. Elle na rien dautre à ajouter. Après avoir lu lacte, elle le confirme, le ratifie et signe avec linterprète.


Réagir à cet article sur le forum

Audition de Matthew Oldfield



fermer la fenêtre
' );popup.document.close();">Cliquez pour agrandir l'image
25 août 2008

Déclaration de Matthew David Oldfield


Laudition débute le 04/05/2008 à 11h30. Elle se fait sous la présence de linspectrice Patricia D. Tout comme pour les précédentes déclarations, le déclarant ne maîtrisant pas la langue portugaise, un interprète juré fut demandé. Il sagit dAngela F. M. et tout comme les précédentes déclarations, laudition a été relue, son contenu expliqué. Après avoir marqué son accord sur ses déclarations, le déclarant à ratifié et signé lacte authentique qui suit conjointement avec linterprète juré. Cest une procédure normale depuis le début des auditions. Linterprète, en signant, sengage devant la justice en ce qui concerne lauthenticité de sa traduction.

En la matière, le déclarant dit:

Que cest de sa propre volonté et spontanément quil prête ses déclarations dans le contexte de lacte présent.
Quil se trouve en vacances au Portugal depuis le 28 avril 2007 et quil loge à lOCEAN CLUB à Praia Da Luz. Quil prévoit de rentrer en Angleterre samedi 5 mai 2007. Quil connaît les parents de Madeleine depuis environs cinq ans. Que la petite aura 4 ans la semaine prochaine. Quil passait ses vacances conjointement avec Madeleine et ses parents. Quils sont venus en groupe et que ce groupe se compose de 9 adultes et huit enfants. Les adultes sont Diane, David et Fiona (enfants: Sandy et Léa), Russell et Jane (enfants: Emma et Emie), Rachael (fille: Gaëlle), respectivement la femme et la fille du déclarant, Gerry et Kate (enfants: Amelie, Sean - jumeaux de deux ans - et Madeleine).

Que lidée de passer les vacances au Portugal vient du couple David et Fiona et que cest eux qui ont réservé lhôtel. Que cette réservation a été faite il y a 4 à 5 mois. Que depuis quils sont arrivés au Portugal, jusquà la nuit dhier, les jours se sont déroulés de la même manière. Le matin le groupe se réveillait entre 06h30 et 08h00 et quils se rendaient tous, à pied, jusquau Millénium à environs 10 minutes du complexe. Que seuls, les parents de Madeleine, Madeleine et les jumeaux prenaient leur petit déjeuner dans leur appartement du au fait quils ont trois enfants encore trop petits.

Quaprès le petit déjeuner, les enfants étaient laissés au Kids Club du complexe. Madeleine et Emma allaient au mini-club pour leur âge et les autres enfants allaient dans un autre club pour enfants plus jeunes. A lheure du déjeuner, lhabitude était de se rejoindre dans un des appartements occupés par le groupe pour y prendre le déjeuner avec les enfants. Pendant laprès-midi, les enfants faisaient une sieste dans leur chambre respective sous la surveillance dun adulte. Les autres adultes pratiquaient des activités sportives à lintérieur du complexe. Après la sieste les enfants retournaient au Kids Club.

Quaux environs de 16h45, les enfants dînaient au restaurant TAPAS à lintérieur du complexe touristique. Après le dîner, les enfants allaient encore jouer dans une plaine de jeux dans le complexe sous la surveillance dadultes. Aux environs de 20h00, les enfants allaient dormir et, vers 20h30, les adultes dînaient au restaurant TAPAS. Pendant quils dînaient, les enfants dormaient dans leur appartement respectif sans surveillance permanente dun adulte. Le déclarant ajoute que, comme le Restaurant est à environ 1 minute des chambres, un des adultes, aléatoirement, allait fréquemment voir les enfants dans les chambres.

Que dans le contexte des activités du Kids Club, Madeleine était allée à la plage en compagnie des employés du Kids Club, mais quil ne sait pas combien de fois ça sest produit. Le restant des activités étant à lintérieur du complexe touristique. Le déclarant précise que lappartement des parents de Madeleine et de leurs enfants se trouve juste avant le sien.



fermer la fenêtre
' );popup.document.close();">Cliquez pour agrandir l'image

Le déroulement de la soirée.


Le déclarant dit que la journée dhier a été identique aux précédentes et que, comme toutes les autres nuits, à environ 20h45, lui et sa femme, ont laissé leur fille dormir dans lappartement et se sont dirigés vers le restaurant TAPAS. Quau restaurant sy trouvait déjà le couple, Gerry et Kate, parents de Madeleine. Quils seraient arrivés au restaurant 5 minutes avant eux. Environ 5 minutes après le déclarant et sa femme sont arrivés au restaurant, le reste des adultes. Que les derniers arrivés au restaurant a été le couple David et Fiona. Que ces derniers sont arrivés au restaurant à environ 21h00.

Quau environ de 21h05, le déclarant sest dirigé dans la zone des appartements. Notamment le secteur près des fenêtres des chambres de tous les enfants. Quil na pas entendu de bruit. Quil a jugé que tous les enfants dormaient. Que toutes les fenêtres des chambres des enfants étaient fermées, notamment les fenêtres qui donnent accès au quatrième appartement, celui occupé par Madeleine. Quaprès cette vérification, il est retourné au restaurant en ayant dit que tous les enfants étaient en train de dormir. Cependant, Gerry, le papa de Madeleine, sest dirigé vers la zone des appartements pour vérifier, lui aussi, si les enfants étaient en train de dormir. Que Gerry serait entré dans son appartement et quil a vérifié si Madeleine et les jumeaux étaient en train de dormir dans leur chambre où il faisait assez sombre. La porte de la chambre était entre ouverte. Que 5 minutes plus tard, Gerry est revenu au restaurant auprès du groupe.

Suite à une question de linspectrice, le déclarant ne sait pas si lorsque Gerry a vérifié les enfants, sil a rencontré quelquun, il nen a pas parlé.

Que durant le repas, il était usuel que toutes les 15 minutes (comme toutes les nuits) un des adultes se dirige vers les chambres pour vérifier si les enfants étaient en train de dormir. Que normalement cette vérification se faisait à lintérieur des chambres (Vérification visuelle). Mais que, pour être honnête, quelques fois cette vérification se faisait seulement depuis lextérieur, près des fenêtres des chambres (Vérification auditive).

Comme normalement, le dîner a commencé à 21h30.

A environ 21h25, le déclarant sest rendu à lintérieur de son appartement t de lappartement de Madeleine pour vérifier les enfants. Il précise que la porte du quatrième appartement, celui occupé par Madeleine et les jumeaux, était entre ouverte et quil y avait une sorte de clarté dans la chambre de sorte quil pouvait voir les jumeaux dans leurs berceaux. Quil ne pouvait voir le lit occupé par Madeleine mais que comme tout était calme, il en a déduit quelle dormait. Que la clarté dont question venait dune lumière artificielle mais pas de lintérieur de la chambre mais plutôt de lextérieur à travers la fenêtre de la chambre. Quil lui a semblé que les persiennes de la fenêtre de la chambre du couple étaient ouvertes sans savoir si la fenêtre létait également.

Lappartement se compose de deux chambres, une salle de séjour, une kitchenette et dun WC. La chambre du couple a une fenêtre qui est visible depuis le restaurant. Les fenêtres de la chambre des enfants donnent accès à la route à lextérieur du complexe touristique. Ensuite le déclarant est retourné au restaurant.

Il précise que la chambre a deux fenêtres. Les jumeaux occupaient deux berceaux placés au milieu de la pièce et Madeleine occupait un lit appuyé contre le mur en face du mur qui possède les deux fenêtres qui donnent accès à lextérieur du complexe. Que la porte par laquelle il accédé à lappartement était fermée mais pas verrouillée. Quil ne sait pas si cest lhabitude des parents de Madeleine de laisser la porte fermée mais pas verrouillée dans la mesure où cette porte est visible depuis le restaurant.

Aux environs de 22h00, Kate, maman de Madeleine, sest rendue à son appartement pour vérifier ses enfants. Elle en est revenue complètement choquée et en criant, disant que Madeleine ne se trouvait plus dans sa chambre. A ce moment tous les adultes étaient au restaurant. Ensuite, tout le groupe sest rendu dans la chambre de Madeleine et ont vérifié que les jumeaux dormaient correctement. Quil ny avait pas de signe de cambriolage dans lappartement. Seul, une fenêtre de la chambre des enfants était ouverte. La fenêtre et les persiennes étaient ouvertes.

Que pendant les vacances, et notamment durant la journée dhier et durant le dîner, rien nest apparut anormal au déclarant. Quil ny a pas eu la moindre modification dans le comportement des éléments du groupe, notamment dans celui de Kate ou de Gerry et de leurs enfants respectifs.

Question: Et à lextérieur du groupe ?

Non, il ny a rien eu danormal et il ne sait rein passé de spécial. Que le complexe touristique est calme et que rien nanormal ne sy est produit. Que durant la journée les enfants étaient sous la surveillance des employés du Kids Club. Quil ne sait pas si Madeleine souffre dune maladie quelconque ou si elle prend des médicaments. Que Madeleine est très énergique, obéissante, communicative et extravertie. Les parents de Madeleine sont tout les deux très sociables, communicatifs, joyeux et prudents. Que le couple a une excellente relation avec leurs enfants ne faisant pas de différence de traitement entre eux. Que les trois enfants ont été très désirés par le couple, étant tout les trois le fruit dune fécondation In Vitro.

Le déclarant pense quil sagit dun kidnapping avec lintention de demander une rançon aux parents. Dans la mesure où ceux-ci sont des personnes très à laise financièrement.


NDLR: Les prénoms des enfants du groupe sont des prénoms demprunts.


Réagir à cet article sur le forum

Audition de Jane Tanner



fermer la fenêtre
' );popup.document.close();">Cliquez pour agrandir l'image
22 août 2008

Rectificatif important.


Avant de commencer avec les déclarations de Jane Tanner, il y a un petit rectificatif que nous souhaitons faire. Ces derniers jours, la presse a lancé une information selon laquelle Jane Tanner ne se serait pas absentée du Tapas de toute la soirée, soit de 19h30 à 22h00. Il semblerait que la presse ait été un peu rapide en conclusion. La réalité est que rien ne dit que Jane Tanner a ou na pas quitté le Tapas. Selon divers témoin présent au Tapas, certain déclare je ne me rappelle pas lavoir vu (Jane Tanner) quitté le restaurant. Ce qui ne signifie pas quelle soit bien resté toute la soirée. Les témoins ne sen souviennent pas, cest tout. La seule chose que ces déclarations indiquent, est une incertitude. Sur cette base, la presse est allée un vite en conclusion.


Audition de Jane Michelle Tanner.


Tout comme laudition de Gerry McCann, il est fait appel à un traducteur. Cette fois linterprète juré est prénommé: Filipa Maria. Il est important de se rendre compte quil sagit à chaque fois de traducteurs différents. Ceci garanti lobjectivité de la traduction. Le traducteur nétant pas influencé par la traduction de la personne précédente. Laudition commence à 11h30, le 04 mai 2007.

Depuis samedi passé, 28 avril 2007, je suis au Portugal, au complexe touristique OCEAN CLUB à Praia da Luz avec mon partenaire (Russell OBrien), mes deux enfants et trois couples damis (Gerald McCann, Kate Healy, Matthew Oldfield, Rachael Manpilly, David et Fiona Payne ainsi que la mère de Fiona Payne, Diane Webster). Nous sommes avec nos enfants, Emma OBrien, âgé de trois ans et Emie OBrien âgé dun an.

Les autres couples damis sont également venu avec leurs enfants, Gaelle Oldfield âgée dun an (Fille de Matthew Oldfield et de Rachael Manpilly), Léa Payne âgée de deux ans et Sindy Payne âgé de onze mois (enfants de David et Fiona Payne). Les jumeaux Sean et Amélie McCann âgé de deux ans et Madeleine Beth McCann qui fêtera son anniversaire durant la semaine de vacances (Les enfants de Gerald McCann et Kate Healy).

La déclarante et son compagnon sont en vacances, conjointement avec les autres couples, après avoir organisé le voyage depuis lAngleterre où ils sont amis. Ils ont voyagé via lagence Mark Warner. Tous les couples ont des appartements individuels dans le même complexe, avec leurs enfants respectifs.

Depuis Samedi, lhabitude était de se lever vers 07h30/08h00. Puis de prendre le petit déjeuner dans un restaurant près de lappartement, du nom de Millenium (6), conduire les enfants, vers 09h00, jusquau Kids Club (2) (4) (5), selon les âges des enfants. Seul Gerry et Kate prenaient le petit déjeuner dans leur appartement dû au fait quils ont trois enfants et que cest compliqué de marcher avec les trois en même temps. Ensuite ils conduisaient aussi leurs enfants au Kids Club.

Kids Club


Emma OBrien et Madeleine Beth McCann restaient dans un local à la réception (4), les responsables est une dame anglaise du nom de Cat Baken. En dehors delle, il y avait trois ou quatre personnes à soccuper des enfants. (Elle ne se rappelle plus de leur nom sauf dune: Emma Wilding). Ils faisaient plusieurs activités comme aller à la piscine intérieure dans le complexe, aller au court de tennis situé à lextérieur près du restaurant Tapas (3), aller à la plage (extérieur), faire de la peinture et des promenade dans le complexe.

Sindy Payne était dans un local différent dElla et Madeleine. La déclarante ne connaît pas le responsable ni les employés qui soccupent de ce local. Elle nen connaît pas non plus les activités mais, elle pense quils restaient la plupart du temps à lintérieur de la salle.

Gaelle Oldfield, Emie OBrien, Léa Payne, Amélie et Sean McCann restaient dans une troisième salle (2) près du restaurant TAPAS. La responsable pour Gaelle et Emie était un citoyen anglais du nom de Leanne Wagstaff. Quant à Léa, Amélie et Sean, le responsable serait, sans certitude, Stacey Portz. Les activités étaient identiques aux autres salles, à lextérieur et à lintérieur du complexe.

Vers 12h30, ils allaient chercher leurs enfants dans les salles respectives du Kids Club. Ces dernières fermaient pour le déjeuner. Le déjeuner était parfois pris tous ensemble dans lappartement de lun des couples.

Vers 14h30 les salles du Kids Club souvraient et seuls Madeleine, Amélie, Sean et Emma y retournaient. Les autres restaient avec leurs parents respectifs.

Vers 16h45 tous les enfants se réunissaient pour prendre un thé dans une annexe du restaurant le Tapas. Pendant ce temps, les parents vaquaient à leurs occupations.





fermer la fenêtre
' );popup.document.close();">Cliquez pour agrandir l'image

03 mai 2007


Jusquà hier, 03 mai 2007, la déclarante na pas, à sa connaissance, remarqué quelque chose détrange ou de suspect en ce qui concerne le groupe damis ou les enfants. Hier, la déclarante na pas été au petit déjeuner parce quelle avait un tennis prévu à 09h00. Cest son compagnon qui après le petit déjeuner avec leurs deux enfants, est allé chercher Emma OBrien et il les a tous conduit au Kids Club. Emie devait être souffrante car elle nest pas allée au Kids Club ce jour là. Kate Healy et Diane Webster sont arrivées et ont attendu 30 minutes que la leçon de Tennis soit terminée à 09h30. Elle ne sait pas où les enfants McCann ont pris le petit déjeuner mais ils étaient au Kids Club où elle suppose que le papa, Gerry, les aura déposé. Durant la leçon de tennis (8), Kate Healy sest comportée de façon habituelle. Après la leçon, la déclarante est allé avec son compagnon, OBrien et leur fille Emie à la plage (7). Ils y sont restés jusquà 12h20. Après ils sont allés chercher Emma au Kids Club. La déclarante ignore ce qua fait Kate après avoir quitté le court de tennis (8) vers 10h00 mais elle a connaissance que Gerald McCann a eu une leçon de tennis (8) entre 10h10 et 11h10. La déclarante na pas remarqué si Madeleine était encore au Kids Club quant ils ont été cherché Emma. Ils sont allés prendre le déjeuner dans leur appartement avec leurs deux enfants et en compagnie de Matthew Oldfield, Rachael Manpilly et leur fille Gaelle. Ils ont déjeuné de 12h45 à 13h45 puis, vers 14h00, la déclarante à de nouveau jouée au tennis (8) mais avec Rachael Manpilly cette fois-ci. La déclarante se rappelle avoir vu, pendant quelle jouait au tennis (8), Kate Healy et Gerald McCann avec leurs trois enfants dans la plaine de jeu à côté du court. Kate lui a fait un signe de la main. La famille McCann est restée dans cette plaine jusquà 14h40 où ils ont conduit les enfants au Kids Club.

Après avoir fini de jouer au tennis (8), vers 14h45, la déclarante a regagnée son appartement (1) où elle y est restée avec sa fille Emie. Son mari et Matthew Oldfield étant allé faire du bateau.

Tennis


A 15h45, la déclarante est allé avec sa fille, Emie, Rachael Manpilly, Diane Webster, Fiona Payne, Léa Payne et Sindy Payne à la plage de Praia (7). Son mari Russell OBrien est revenu de sa promenade en bateau et est allé chercher Emma au Kids Club. Ils ont rejoins le groupe à la plage (7) jusquà ce quils rentrent vers 18h10/18h15. En se rendant à la plage, le groupe damis cité plus haut, a vu Gerald McCann et Kate Healy avoir une leçon particulière de tennis. Les enfants nétaient pas avec eux. Vers 17h15, ils ont vu Kate Healy passé par la plage(7) en faisant son jogging.

Russel OBrien, Matthew Oldfield et David Payne ont quitté la plage (7) un peu plus tôt pour se rendre au tennis (8) pour la nuit des hommes au tennis. Quand le groupe est revenu de la plage (7) vers 18h20, ils sont passés par le tennis et ils ont vu que tous les hommes y compris Gerald McCann, étaient sur le court (8). Ils sont restés à parler avec eux environ 20 à 30 minutes. Gerald McCann sest comporté de façon habituelle. La déclarante suppose que Kate était dans lappartement(1) en train de mettre les enfants aux lits. Vers 19h00 chacun est retourné vers son appartement (1) avec les enfants. La déclarante à donné un bain à ses filles, leur a lue une histoire pour les endormir. Comme Emie était malade et avait des difficultés à sendormir, elle est restée avec son père qui, entre temps, était rentré. La déclarante est allée dîner au restaurant Tapas vers 20h30.

Restaurant le Tapas


Quand elle est arrivée au restaurant sy trouvait déjà quelques-uns des adultes du groupe, sans enfants. Ceux-ci étaient, en principe, en train de dormir.
Vers 21h00, son mari est arrivé au restaurant. Il avait réussi à endormir Emie. A cause du retard de David Payne, Fiona Payne et Diane Webster, le repas réservé pour 20h30 ne commença quà 21h00, heures darrivée de la famille Payne. Normalement chaque 15 minutes une personne de chaque appartement se rendait dans les chambres (1) respectives des enfants afin de voir si tout se passait bien. Pendant le dîner tout sest bien passé. Tout le monde était bien disposé. La déclarante se rappelle que, vers 21h10, Gerald McCann est sorti du restaurant (3) pour se rendre à lappartement voir les enfants. Cinq minutes plus tard, la déclarante est sortie, à son tour, pour se rendre dans son propre appartement vérifier ses enfants. Elle a vu Gerald McCann parler à un citoyen britannique nommé Jez. Ils se sont connus pendant les vacances et jouaient au tennis ensemble. Elle est passée par eux sachant que Gerald McCann avait déjà été vérifié les enfants dans lappartement (1).

Lhomme suspect


Cependant, elle a repéré un homme (*) qui passait avec un enfant sous ses bras (* *) dans un pas précipité avec un enfant en pyjama sans couverture ce qui a attiré son attention. La déclarante na pu voir lhomme que de côté avec lenfant dans ses bras. Elle a aperçu cette personne exactement au moment où elle a dépassé Gerald et Jez. Cette personne sortait de la promenade qui délimite le bloc dappartement (1) où ils habitent. Lhomme a rapidement traversé le croisement. Lentrée de limmeuble où se trouvent les appartements est lendroit exact où elle a vu lhomme. Après avoir vérifiée ses enfants, la déclarante est retournée au tapas. Lors de son retour, Gerald McCann ne se trouvait plus dans la rue où elle lavait vu parler. A son arrivée au restaurant (3) Gerald McCann était en compagnie de sa femme Kate Healy.

15 à 20 minutes plus tard, Matthew Oldfield et son mari, Russell OBrien sont sorti pour aller voir les enfants. Comme leur fille Emie nétait pas bien et quelle pleurait, Russell est resté dans la chambre. Matthew a vérifié les enfants dont ceux de Gerald et Kate. Selon lui, il a vu les jumeaux mais il na pas réussi à voir Madeleine. Mais comme il na pas entendu de bruit, il a pensé que tout allait bien et est retourné au restaurant. Matthew a informé la déclarante que Russell était resté dans la chambre (1). Après avoir mangé rapidement le plat principal, la déclarante inquiète, est allé remplacer son mari dans lappartement (1) afin que ce dernier puisse manger à son tour.

Lorsquelle était dans la chambre, vers 22h00/22h15, elle a entendu Kate Healy et Fiona Payne crier que Madeleine avait disparu. Elle ne sait pas si cest Kate qui a découvert la disparition car elle ne se trouvait pas au restaurant (3) à ce moment là. Toutes les soirées étaient de ce genre, cétait normal. Tour à tour, ils quittaient la table et allaient vérifier les enfants. Madeleine Beth McCann était une enfant sage, très aimante, très active et amusante. Elle aimait jouer. Elle était intelligente et la déclarante ne crois pas que si un inconnu sapprochait delle quelle ne crierait pas. Lors de leur conversation, elle ne se rappelle pas que Kate ait rapporté que Madeleine ait mal dormi ou quelle ait causée le moindre problème.

Description du complexe touristique:


Le complexe touristique de lOCEAN CLUB se compose dun vaste secteur, dont le plan est ci-annexé. Dans ce plan sont marqués par numérotation les lieux les plus importants de la recherche, telles que:

1 - Les appartements où tous les couples sont logés. Ce bloc se compose de 3 ou 4 étages avec à chaque étage environ 6 appartements pour un total de entre 20 et 30 appartements.

2 - Salle du Kids Club fréquentée par Gaelle, Emie, Léa, Amélie et Sean.
3 - Restaurant le TAPAS
4 - Salle du Kids Club fréquentée par Emma et Madeleine.
5 - Salle du Kids Club fréquentée par Sindy.
6 - Restaurant Millénium
7 - Plage de Praia
8 - Courts de tennis

Description personnelle de Jane Tanner:


(*) Personne brune de sexe masculin entre 35 et 40 ans, maigre, environs 1,70 mètres. Cheveux très foncés, épais, entretenu mais long jusquau cou. (Remarqué lorsque vu la personne de dos). Il portait un pantalon de tissu (type lin) de couleur beige et dorée avec un manteau type Duffy (mais pas aussi épais). Il portait des chaussures de couleur noire, de type classique et avait une démarche précipitée. Il portait un enfant couché sur ses deux bras devant sa poitrine. Par son aspect, lhomme lui a donnée limpression de ne pas être un touriste.

(* *) En ce qui concerne lenfant, qui semblait être endormi, elle a seulement vu les jambes. Lenfant semblait plus grand quun bébé. Il était sans chaussures, habillé dun pyjama de coton de couleur claire (peut-être rose ou blanc) Elle nest pas certaine mais la déclarante a la sensation davoir vu un dessin sur le pyjama comme des fleurs mais nen na pas la certitude.

En ce qui concerne ces détails, la déclarante affirme ne pas savoir ce que portait Madeleine lors de sa disparition, elle na parlé de ce sujet avec personne. En ce qui concerne lhomme, elle en a juste touché un mot à Gerald mais sans entrer dans les détails et avec la police. La déclarante à été invitée à établir un croquis que nous joignons au présent acte. Interrogée, elle déclare pouvoir probablement identifier la personne quelle a vue si elle le voit de profil et à lendroit où elle la vue.

Après lecture, persiste et signe.

NDLR: Les prénoms des enfants du groupe damis sont des prénoms demprunts.


Réagir à cet article sur le forum



fermer la fenêtre
' );popup.document.close();">Cliquez pour agrandir l'image

Audition de Gerry

20 août 2008

Audition de Gerald Patrick McCann.



Laudition se déroule le lendemain de la disparition de Madeleine, soit le 04/05/2007 à 11h15. Laudition débute par lexplication du fait que Gerry est britannique et que par conséquent il ne comprend pas le portugais que ce soit parlé ou écrit. En vertu de quoi il est fait appel à une interprète juré prénommée: Natalia. Son rôle consiste à traduire scrupuleusement, de la langue du déclarant vers la langue officielle du pays, les mots, sentiments, images, locutions verbales et familières utilisés. Et ceci afin déviter toutes mauvaises interprétations...

Lire la suite...

Quest-ce quon nous cache ?

18 août 2008

Quest-ce quon nous cache ?


11.000 pages du dossier Affaire Maddie ont été donnés à la presse. Depuis ce jour là, une certaine presse britannique sacharne à inventer des pistes qui ont déjà été suivies et à essayer de faire passer la PJ portugaise, aux yeux du public, pour des incapables nayant pas suivis toutes les pistes. Est-ce juste la recherche du sensationnel ou essaie-t-on de nous préparer à quelque chose dautre ? Quelque chose de plus pernicieux ? Pour bien comprendre nos propos il faut savoir que les trois arguidos ont jusquau 20 septembre pour demander à la police de poursuivre lenquête. Il est inutile de dire quaucun parent ayant été victime dun enlèvement dun enfant ne songerait à demander à la police darrêter leurs investigations! Je crois quon peu dire, sans craindre de se tromper que:

  • Martin Provencher - dont la fille, Cédrika, a été enlevée le 31 juillet 2007
  • Piera dont la fille Denise a été enlevée le 1 septembre 2004
  • Ithaisa dont le fils, Yeremi, a été enlevé le 10 mars 2007

seraient complètement effondrés sils devaient apprendre que la police ne poursuit plus lenquête. Or, il semblerait que dans le cas des parents McCann, les choses soient différentes. Les parents ont déjà déclaré quils pensaient que la police portugaise avait fait tout ce quelle avait pu. Laissant déjà sous-entendre quils nallaient pas demander à la police de poursuivre les recherches sur ce qui sest passé!! Cette décision choquante, si elle est juste - et tout porte à le croire - ne peut être présenté ainsi au public sous peine de le choquer et sous peine que les parents perdent définitivement toutes crédibilités. Aussi, nous assistons à un battage médiatique des soi-disant pistes non étudiées par la PJ portugaise! Clarence Mitchell faisant tour à tour létonné ou lindigné à chaque fausses nouvelles pistes évoqués par la presse. En envoyant sur les traces de tous ces faux suspects leur fameux super détectives qui perdent leur temps sur des pistes dont on sait fort bien quelles ne mènent nulle part. La manipulation a pour but de faire croire au public que leurs enquêteurs sont plus performant et plus fiable que la PJ portugaise et que cest pour ça que les parents ne vont pas demander à la PJ de poursuivre leur enquête mais bien à leurs détectives de choc qui sont, bien sûr, des super pros bien plus efficaces que la police. Il a été dit que les nouveaux détectives engagé par les parents auraient permis à la police belge de visionner les vidéos dune fillette ressemblant à Maddie. Cest absolument faux! Les limiers des McCann ont appris laffaire via la presse! Sans plus! Ils nont absolument rien à voir dans cette affaire. Toutes autres déclarations est mensongère! Je vais même révéler un secret que personne ne savait: Le jour où le SUN a divulgué les vidéos sur son site, la police belge avait déjà été avisée que la fillette avait été localisée et quil ne sagissait pas de Madeleine !! Soit les détectives ont menti à leurs employeurs, qui doivent être bien naïfs. Et dans ce cas, il faut les limoger. Il nest pas normal quon continue à dépenser de largent pour des détectives qui mentent au lieu de linvestir dans la recherche de Madeleine. Ou, alors, ces propos nont dautre but que de jeter de la poudre aux yeux du public afin de lui faire croire que les nouveaux détectives sont meilleurs que la police, préparant, ainsi lopinion publique à ce que nous redoutons: Les parents nont pas lintention de demander à la PJ de poursuivre les recherches!!!!

Et que ce passera-t-il après le 20.


Si nous avons vu juste, les parents ne demanderont pas à la police de poursuivre lenquête. Nous attendons avec impatiente la date du 20 septembre avec lespoir que nous nous sommes trompés. Mais si nous avons vu juste... pauvre Madeleine! Après le 20 septembre, le dossier pourra être rouvert par toutes personnes, vous comme moi, qui apportent de nouveaux éléments au dossier. Comme des photos par exemple...

Mais pour lheure en suivant des pistes déjà étudiés à la loupe, en publiant des portraits robot de suspect qui sont depuis longtemps largement identifié et auditionné, en dépensant autant dénergie à manipuler les médias, on est en droit de se dire quen agissant de la sorte on nest pas près de trouver Madeleine! Je rappel que le but est toujours de trouver Madeleine (en vie ou non) pas de dépenser de largent et de lénergie dans des pistes dont le résultat est déjà clairement indiqué dans le dossier. Pourquoi perdre tous ce temps dans des pistes usées au lieu de rechercher Madeleine ? Parce que depuis un certain temps on ne parle plus de retrouver Madeleine mais de protéger les McCann ou de faire taire toutes personnes qui pourraient dire du mal des parents!! Quelle énergie gaspillée à faire des procès, à engager des gens pour rechercher le moindre site ou blog qui dirait du mal à propos des parents... que de dépenses mais Madeleine, la dedans, que devient-elle ?

Je peux vous dire une chose, cest que tous les parents qui ont vécu le drame dun enlèvement se moquent bien de savoir ce que dit un blog ou un site à propos du drame!!! Seul retrouver lenfant compte et peu importe ce que les gens pensent ou ce que les bloques écrivent, non ?



fermer la fenêtre
' );popup.document.close();">Cliquez pour agrandir l'image

La vérité... rien que la vérité.


Comme nous lavions annoncé, nous allons vous livrer tous les détails du dossier. Les commentaires des policiers, les auditions des témoins et des suspects, les faits, les lieux, les heures, les dates etc. Ainsi au fil des articles vous vous apercevrez que les soi-disant nouvelles pistes nen sont pas et que toutes les réponses figurent dans le dossier. Pour bien suivre et afin déviter tous malentendus, gardez à lesprit que les enquêteurs ont dabord suivi la théorie de lenlèvement avant que lenquête ne prenne une autre direction.

Volume I- Page de garde.


La première page du PV ne révèle rien de spéciale. Il sagit dune page de garde classique à tous les PV de police. On y trouve la classification de linfraction, en loccurrence: Enlèvement. On y trouve la date des faits, le 03/05/2007 le n° de dossier ainsi que la brigade qui est intervenue: la 4ième brigade. Enfin, outre le nom des inspecteurs, on y trouve un résumé succinct des faits:

Disparition de mineur. La patrouille du GNR de Praia à été informée de la disparition dune enfant de sexe féminin de nationalité anglaise. Selon les éléments du GNR lappel a eu lieu à 22h40 et la fillette a disparu de lappartement du rez-de-chaussée de lOcean Club où logeait une famille avec ses enfants. La typologie de lappartement est composée de deux chambres, dune cuisine, dune pièce de séjour et dune salle de bain. Lappartement est daccès facile pour le public. Le couple, pendant le dîner sest déplacé à plusieurs reprises jusquà la chambre des enfants. Lors dun de ses déplacements, la maman sest aperçue quil manquait sa fille et a donné lalarme afin de la retrouver. Devant ces faits et par décision supérieure, le service de garde de la PJ a été avisé, et a procédé immédiatement à différents devoirs de recherche.




fermer la fenêtre
' );popup.document.close();">Cliquez pour agrandir l'image

Volume I - Page 2.


Il sagit du début du PV proprement dit. La PJ va identifier les parents et établir dans un premier jet le déroulement de la soirée. La première partie du document identifie clairement les parents en y donnant leur nom complet, leur date de naissance, leur numéro de passeport, leur numéro de téléphone ainsi que leur adresse exacte. Vous comprendrez que ces renseignements ne peuvent pas être publiés. Personne na besoin de connaître le numéro de téléphone des parents. La suite du PV est ainsi:

La mineure disparue est identifiée comme étant MADELEINE BETH MCCANN née le 12/05/2003. Outre la mineure disparue, le couple possède deux autres enfants, jumeaux de deux ans. Les deux enfants s trouvaient également dans la chambre où était en train de dormir la mineure Madeleine. Dans notre conversation avec Mr GERALD PATRICK MCCANN il a été possible détablir que: La famille est à lOCEAN CLUB depuis le 28 avril 2007 pour une semaine. Depuis le 29/04/2007, ils ont commencé à dîner (lui et sa femme) au restaurant de lOCEAN CLUB pendant que leurs enfants restaient, à quelques mètres du restaurant, dans la chambre à coucher. Ils avaient lhabitude de dîner dans le dit restaurant avec trois couples damis. A la date des faits, ils se sont levés à 07h30 du matin et ils ont pris le petit déjeuner dans lappartement.

A 09h00: Ils sont sortis de lappartement et ont laissé leurs enfants à la crèche de lOCEAN CLUB où les fonctionnaires du CLUB ce sont occupés des enfants jusquà 12h30.

Après le déjeuner, vers 14h30, ils ont à nouveaux placés les enfants dans la dite crèche, où ils sont restés jusquà environ 17h00.

Vers 17h30, les parents ont donné un bain aux enfants, ils leurs ont donné à manger et vers 19h30 les trois enfants ont été mis au lit dans la même chambre de lappartement.

A 20h30 le couple est allé vers le restaurant.

Vers 21h05/21h15, GERALD (le père) a été voir les enfants dans la chambre. Il a vu la porte entre-ouverte. Il a trouvé cela étrange. Il avait la sensation de lavoir fermé complètement. Néanmoins, il est entré et a vu les trois enfants. Les persiennes se trouvaient fermées.

A 21h20, JANE, une amie, est passée près de lappartement par du côté de la façade principale et a vu une personne avec un enfant dans ses bras descendant la voie principale. Toutefois, elle na pas reconnu cette personne, ni lenfant. Elle peut juste dire que lhomme devait avoir entre 30 et 40 ans et avait les cheveux foncés et un pantalon clair.

A 21h30, un ami, MAT est allé jusquà lappartement par larrière, du côté de la fenêtre de la salle de séjour. Il nest pas entré et a seulement vu les jumeaux dormir. Il na rien remarqué détrange.

A 22h00, KATE, la mère, a été confrontée avec la disparition de MADELEINE BETH MCCANN. Elle a remarquée que la fenêtre était grande ouverte ainsi que les persiennes.


Ensuite, le PV identifie via le directeur de lOCEAN CLUB les employés en fonction. Le PV fait également état que la police a une copie des registres dentrés et de sorties des enfants à la crèche/garderie le 03/05/07. Le PV précise que:

Il convient de rapporter que lors de larrivé de la patrouille, divers personnes se trouvaient déjà à lintérieur de lappartement. Personnes qui peuvent avoir contaminé cet espace. Il est également à noter que les éléments de la GNR ont effectué diverses recherches dans les environs de lappartement dans le but de localiser la moindre personne manquante. Toutefois, ces recherches ont été infructueuses. Il a été fait un reportage photographique. Les parents ont donné une photo de la mineure: MADELEINE BETH MCCANN

Fin de la première partie. La photo de Madeleine donné par les parents doit servir à signaler la petite et permettre de lidentifier clairement. La photo utilisée est illustrée ci-dessous.



Réagir à cet article sur le forum

La vérité... Rien que la vérité

13 août 2008

La vérité... Rien que la vérité.


La presse, ou plutôt une certaine presse, quelle soit dun pays ou dun autre, déforment, inventent et désinforment le public. Dans le seul souci daugmenter leur tirage, certain média inventent des histoires plus rocambolesques les unes que les autres. Et nous ne faisons pas uniquement allusion au tabloïd The Sun dont plus personne, un temps soit peu intelligente, ne croit le moindre propos. La presse sest amusée à publier des images mille fois diffusées lannée dernière en prétendant quil sagissait de nouvelles pistes non étudiés par la PJ. Tout ceci est faux. Toutes ces pistes nont rien de neuves et elles furent vérifiées par la PJ comme il se doit. Un simple exemple parmi tant dautres, en dehors de toutes ces histoires farfelues concernant la Belgique, cest lhistoire du couple qui aurait été vu avec Madeleine trois jours après sa disparition. Un dessin (voir ci-contre), publié dans le Mirror, aurait été fait par un artiste sur base du témoignage du témoin: Anna Satm. Or, cette piste a bien été vérifiée. Les résultats des investigations sont à la page 191 du dossier. Le fameux couple a été identifié, auditionné et, finalement, mis hors de cause. La presse le sait, cest dans le rapport! Je peux comprendre que cest le gagne pain de ce genre de journal de divulguer de fausses informations, du moment que ces informations soient à caractère sensationnel. Jimagine que sils continuent, tous, à publier nimporte quoi cest quils ont un public qui sen délecte. Nous navons pas, ici à lassociation, à juger leurs lecteurs. Mais là où on peut se poser des questions, cest concernant la réaction des parents et de leur porte-parole. Nous ne comprenons pas quils participent à cette mascarade! Le témoin a été invité au R-U à rencontrer les parents McCann et Clarence Mitchell. Le portrait étant diffusé sur le site des parents. Un numéro de téléphone est même donné. Pourtant, Clarence Mitchell, les parents McCann et leurs avocats ont tous une copie du dossier. Par conséquent ils savent tous que ces gens ont été identifiés et interrogé ! On a limpression de jouer dans une immense pièce de théâtre. Un mauvais théâtre.

Il ne faut pas tirer à boulet rouge que sur la presse britannique! Ce serait trop facile et pas très partial. La presse portugaise nest pas exempte darticle à sensation. Ainsi on peu lire dans une partie de la presse que le journal intime de Kate serait un faux selon les enquêteurs en charge du dossier. Un faux en vue dinfluencer lenquête. En réalité, la vérité est légèrement différente. Je vous avais déjà expliqué dans un article précédent que le journal intime dun suspect na que peu de valeur aux yeux des policiers. Sachant, justement, que ce journal peu servir à influencer lenquête ou à détourner les soupçons. Cest pourquoi, les polices du monde entier, nen tiennent jamais compte. Même si un journal intime est saisi, ce nest quà titre indicatif. Pour le cas où un détail pourrait être découvert mais en aucun cas en pièce à conviction. La presse portugaise est allée un peu vite en conclusion. Ce nest pas la première fois du reste.

Quest-ce à dire ? Que tout le monde ment ? Bien sûr que non. Il existe des journalistes, des journaux et des médias qui font leur travail consciencieusement. Il faut se rendre compte que le MP portugais à livrer 11.000 pages du dossier à la presse sur les 30.000 existantes. Ce qui signifie quil reste encore 19.000 pages qui sont toujours couvertes par le secret de justice! En clair, cela signifie que la presse na pas plus dinformations maintenant quavant. Tout ce qui est dans ces 11.000 pages a déjà été divulgué et publié depuis plus dun an maintenant. Dans ces pages, il ny a rien de neuf! Rien dont on nait pas déjà parlé. Limportant du dossier se trouve dans les 19.000 pages restantes!

Pour notre part, nous avons décidé de vous livrer tous les détails du dossier. Ainsi, au fil des prochains articles, nous allons vous livrer les commentaires des policiers, les auditions des témoins et des suspects, les faits, les lieux, les heures, les dates etc etc. Le tout tel quil figure au dossier. Sans ajouter ni enlever la moindre virgule. Que le contenu aille dans un sens ou dans lautre, en toute transparence. De sorte que vous ne soyez plus manipuler par les uns ou les autres, afin que vous puisiez vous forger une opinion sur base des VRAIS éléments contenu au dossier. Nous vous le publierons et nous joindrons, a chaque fois, une photo de lexemplaire qui se trouve dans le dossier afin de corroborer nos écris. Nous ajouterons, lorsque nécessaire, un commentaire éclairant lapproche policière et les divers aspects du dossier. Et pour commencer, dans chaque procès verbal de la police, se trouve un document que vous possédez tous. Un document que des policiers ont déjà du vous demander à différentes occasions: Votre Carte dIdentité et/ou votre passeport. Donc nous commenceront par la carte didentité de la victime disparue: Madeleine Beth McCann.


Réagir à cet article sur le forum

Ce nest pas Madeleine


12 Août 2008

Ce nest pas Madeleine.


Contrairement à une certaine presse, nous allons vous faire un petit rappel des faits réels! Tels quils se sont passés sans toutes les modifications et inventions de la presse.

Lundi 04 août 2008. Alain, garde de sécurité, employé par la société Sécuritas et détaché à la sécurisation du siège administratif de la KBC situé avenue du Port à Molenbeek-Saint-Jean, une des 19 communes de Bruxelles, est de faction devant la banque vers 10h30 du matin. Lorsque son attention est attiré par une jeune femme et une fillette blonde passant par devant la banque. La fillette est blonde et la femme qui laccompagne semble être de type magrébine. Il suit du regard le drôle de couple que forment la femme et la fillette. Ce nest que le surlendemain quil préviendra sa hiérarchie. Cette dernière fit immédiatement appel aux services de police.





Alain déclara aux policiers:


Jétais de faction devant lentrée de lagence. Jai remarqué cette fillette blonde accompagné par une femme dorigine marocaine. Jai été immédiatement frappé par la différence flagrante entre la fille et cette femme. Ensuite, jai été interpellé par les propos de la fillette qui à dit dans une phrase complète dont je nai pas entendu le début, ni la fin: ... I GO BACK... (NDLR: et non LET ME GO HOME comme laffirme une certaine mauvaise presse!!)
La fillette était habillée dune chemise blanche. Au dessus elle portait un pull blanc. Elle avait une jupe gris foncé avec des motifs à carreaux style écossait. Sous sa jupe, elle portait des bas blancs et des chaussures. La fillette avait les yeux bleu clair, très clairs. Comme je faisais surtout attention à la fillette, je nai pas bien vu la femme qui laccompagnait. Cependant je peux vous dire quelle avait des yeux bruns. Je nai pas vu ses cheveux mais elle portait un foulard sur la tête. Elle était habillée de façon assez moderne. Après quelles soient passées, je suis retourné dans la banque. Je narrivais pas à me souvenir où javais déjà vu cette fillette. Le lendemain jétais en congé. Comme cette fillette me trottait dans la tête, jai fais des recherches sur internet. Cest comme ça que je suis tombé sur des photos de Madeleine McCann. Jai alors cru reconnaître la fillette. Je nétais pas sur de moi. Dabord je m suis dit que ce nétait pas possible, que je devais me tromper. Mais plus le temps avançait, plus ma conviction se renforçait. De retour à mon travail, jai prévenu mes supérieurs. Ils ont contacté la police.



Sur place, la police procède à laudition dAlain V. dont lessentiel est détaillé ci-dessous. Ensuite, les policiers visionnent les 5 vidéos prisent par les caméras de surveillance. Un des policiers sur place, suggère de demander à linspecteur de quartier sil ne connaît personne dans le quartier qui pourrait ressembler à la fillette. Le PV est dressé et tous les éléments sont envoyés à la cellule disparition de la police fédérale belge. A ce moment, la presse nest pas encore au courant du témoignage du garde. Pas pour longtemps...



Les dessous de laffaire.


Suite à larticle de SOS Madeleine concernant le témoignage du garde, le presse britannique qui cherche à tout prix à discréditer la Belgique aux yeux de leurs lecteurs, faisant passé les belges pour des gens se vautrant dans la prostitution et pour des pédophiles assouvissant nos fantasmes sur des enfants, sempare de laffaire. Dès lors des journalistes de divers tabloïdes se retrouvent à Bruxelles: News of the World, Le Mail, Le Daily Mail et le Mirror. Seul, le SUN descend à Gand au lieu de Bruxelles. Le SUN est, étrangement, accompagné par un membre de la cellule disparition de la police fédérale qui les guides sur les lieux des faits, en loccurrence la KBC. Le lendemain, le SUN publie en ligne les 5 vidéos du dossier qui ont été initialement envoyées à la cellule disparition de la police fédérale. Selon nos renseignements, le SUN a payé 40.000 pour ces vidéos. Puis, le SUN les a revendus à SKY News pour la coquette somme de 100.000 . Toujours selon nos informations, lachat des vidéos se serait fait par lintermédiaire dune personne dont le fils aurait fait un stage au R-U au sein du SUN et dont le papa (dont nous ne divulguerons pas lidentité) serait très proche de lenquête. Il aurait ainsi, pour de largent, laissé filtrer des informations et vendus des pièces à conviction en violation de larticle du Code Pénal Belge sur le secret professionnel auquel est tenu le fonctionnaire de police! Dès lors la presse se bousculait à Molenbeek. Le Mirror avait même 3 équipes, dont une avait pour mission de suivre léquipe du SUN et de repasser partout derrière eux. A ce moment les journaux désinforment le public en divulguant de fausses informations. Ainsi le SUN déclare que: La police belge reconnaît quil pourrait sagir de Madeleine. Information absolument fausse puisquà ce moment là, les enquêteurs savent déjà que ce nest pas Madeleine. Les journalistes du Daily Mail ont fait un travaille intéressant. Ils sont allés dans tous les commerces et cafés des environs de la KBC et ont placés des affiches avec les photos de la femme et de la fillette en y indiquant leur numéro de téléphone. Ces affiches ont porté leur fruit. Le père de la petite fille est entré dans une colère lorsquil a vu les photos de sa fille placardées partout dans son quartier. Il est rentré chez lui. Il sest mis sur internet, il a vu les images divulgués par le SUN. Il a tout de suite compris limportance de la chose et sest présenté à la police. La jeune femme enceinte qui accompagnait la fillette nest autre que sa baby-sitter.

Notons que la déclaration du garde de sécurité est de bonne foi. Il ne cherchait pas à attirer lattention. Quant on regarde les vidéos, on ne peut sempêcher d$être troublé par une certaine ressemblance dans les attitudes. En outre, la fillette parle bien langlais. Nous avons vu la fillette et la ressemblance est vraiment frappante avec Madeleine. Nous serions tombé dans le panneau nous même.


Réagir à cet article sur le forum

Chiens policiers

07 août 2008

Un réseau pédophile belge ?


Lieve Pellens, porte-parole du parquet fédéral, a déclaré que Le parquet fédéral belge na reçu aucune information en provenance des enquêteurs britanniques ou portugais selon laquelle la fillette anglaise Madeleine McCann aurait été enlevée à linstigation dun réseau pédophile belge Linformation provient des médias britannique. Encore une fois, cette piste nest pas neuve. On en a déjà parlé. Cest Toscano qui a lancé cette rumeur. Cet espagnole sest fait passé pour un journaliste spécialisé dans les disparitions denfants et quil en aurait déjà retrouvé plusieurs. Il fut entendu à plusieurs reprises par les autorités portugaises mais ses allégations ont très vite été écartées. Nous avions, ici, même déclaré que Toscano était non-crédible et nous le maintenons. Toscano cherchait surtout à faire parler de lui alors quil comptait publier un livre. Quant aux enfants quil aurait retrouvés, il na jamais pu le prouver. Cest lui qui avait lancé la fausse piste de: El frances. El frances a été retrouvé peu de temps plus tard. Cest un amateur de petits garçons et non de petites filles, il fut très vite écarté de suspects potentiels suite à de minutieuses vérifications. La presse britannique nous ressort cette vieille histoire comme si cétait une nouvelle piste et Clarence Mitchell fait toujours létonné comme si cétait la première fois quon en parlait!

En outre, précisons que sil existe des réseaux de pédophiles, ils ne sont pas structurés. Les réseaux se fournissent dune autre manière. Dabord il y a les membres du réseau qui offrent leurs propres enfants. Ensuite, il y a des parents qui louent leurs enfants pour une heure ou tout un week-end. Les réseaux se fournissent, en Belgique tout comme en France, au R-U et dans dautres pays, dans certains orphelinats de leur pays qui louent également les enfants. Un journaliste belge est en train de préparer un livre assez complet sur le sujet. Et enfin, il est très très facile dacheter un enfant. Dans certain pays, moins industrialisé que nous, une véritable économie parallèle sest mise en place dans la vente denfant. Ils sont vendus avec une garantie de leur bonne santé. Satisfait ou échangé!! Authentique!! Ces enfants se vendent, parfois, à seulement 40 ! Alors pourquoi prendre des risques à enlever une enfant à létranger, la faire voyager avec les risques que cela comprend. Sans compter sur linfrastructure et les gens quil faut pour organiser, planifier, soutenir logistiquement et transférer un enfant kidnappé!! Les enlèvements sont majoritairement le fait dun prédateur isolés ou dun tout petit groupe de deux ou trois prédateurs souvent mal organisées.

La frénésie Maddie ayant reprise, je suis prêt à parier que nous nallons pas tarder à avoir de nouveaux témoignages de gens qui auront vu Maddie dans tous les coins du monde!



Les chiens policiers.


Dans cette affaire, on parle beaucoup des chiens détecteurs de sang et des chiens détecteurs de cadavres. Ils ont joué un rôle clé dans la suite des évènements. Pour comprendre comment réagissent ce genre de chien, nous avons interrogé un expert en la matière. Mais avant de lui poser quelques questions, il faut bien comprendre quun chien dressé par la police na rien en commun avec un dressage privé. La police disposant de ressources de techniques mais surtout de lexpérience criminelle du terrain pour que la formation de leur chiens naient rien de commun avec des clubs de dressages ouvert aux particuliers. Cette notion est importante car elle permet de distinguer les propos dun dresseur privé nayant aucune compétence de police et celui dun Maître chien professionnel de la police aguerri à des techniques dont le particulier na pas idée. Il faut, aussi, bien comprendre que lodorat du chien est entraîné et de par son entraînement le chien policier dépasse ses congénères dans lutilisation du même organe. Or, pour vous donner une idée plus précise, un chien normal non dressé dun particulier est capable de sentir une goutte de vinaigre dans une baignoire remplie deau. Cette capacité étant développé par son entraînement, vous pouvez aisément imaginer la puissance de lodorat de ce type de chien.

Notre expert, qui est obligé de garder lanonymat est Chef maître chien de recherche de restes humains. Policier en fonction, lui et son chien son reconnu et respecté dans les cercles de polices canins. Étant toujours en fonction, et nayant pas encore reçu de réponse positive de sa hiérarchie pour participer à notre interview, nous sommes obligés de lui garantir lanonymat. Ce qui ninfluence en rien ses compétences.

  • Peut-on détecter lodeur de sang après un nettoyage à laide de détergent ?

Le chien peut parfaitement détecter des vestiges de sang, de résidus dilués. Ces résidus peuvent se retrouver coincer dans divers interstices. Ainsi lors dune affaire nos chiens ont retrouvés des résidus coincés dans les joins entre les dalles du carrelage dune pièce.

  • Combien de temps après le nettoyage, les chiens peuvent-ils encore sentir lodeur de sang ?

Nous avons eu des situations positives plusieurs semaines après les faits. Selon la fréquence du nettoyage, ce délai peut-être plus court. Si les lieux sont nettoyés quotidiennement ou plusieurs fois par jour, le délai de détection peut-être ramené à quelques jours au lieu de quelques semaines. Par contre si le nettoyage nest quhebdomadaire, le délai peut-être de 4 semaines avant la disparition de lodeur pour les chiens.

  • Le chien ne détecte que lodeur du sang ou lodeur de cadavre ?

Ici, il faut faire une distinction. Le chien a en lui des images dodeurs bien spécifiques. Un peu à la façon des chiens drogues qui ont des images olfactives de stupéfiant. Ces images sont répertoriées dans sa tête. Il ne les oubliera jamais. Toutefois, lodeur de sang est une odeur de sang! Ce qui veut dire que le chien ne fait pas la distinction entre lodeur de sang humain et lodeur de sang animal. Cest pourquoi, le labo est systématiquement avec nous lorsque nous utilisons nos chiens. Dautre part, chez nous, le chien détecteur de cadavre et celui détecteur de sang ne font quun. Chacun de nos chiens détectent les deux odeurs. Contrairement à nos amis de New Scotland Yard qui possède une version de luxe: 2 chiens différents - 1 par odeur. Le dressage et les techniques utilisés sont les mêmes. Il ny a pas de différence de compétence entre les chiens. Lavantage davoir deux chiens différents réside dans le fait que si le chien cadavre marque un endroit et pas le chien détecteur de sang, on peut en déduire que la victime est décédée sans perte sanguine. Comme cest le cas pour un étranglement par exemple.

  • Combien de temps le cadavre doit rester sur place pour que lodeur soit détectable par les chiens ?

Il y a plusieurs possibilités. Sil y a eu écoulement sanguin lors du décès, lodeur sera détectable immédiatement. Ce que lon appelle écoulement sanguin signifie que la victime a perdu du sang. Que ce soit suite à des coups reçus ou en se cognant en tombant, peu importe, du moment quil y a écoulement sanguin. Cest ici que le fait davoir deux chiens peut prendre tout son sens. Le notre sentira directement lodeur de sang puisquil détecte les deux. La police britannique devra passer avec les deux chiens et seul le chien détecteur de sang réagira. En résumé, le chien détectera lodeur de sang (suite à lécoulement sanguin au moment du décès) plutôt que lodeur de cadavre qui ne sera pas encore définie.

Par contre, sil ny a pas eu découlement sanguin, décès par strangulation par exemple, il faut un certain délai avant la décomposition du corps. Tant que cette décomposition na pas eu lieu, le chien ne pourrait que lodeur dun être humain. Ainsi, sil ny a pas eu de sang - jinsiste, le corps mettra plusieurs jours à ce décomposé. Dans des conditions atmosphériques normales, sous nos climats, il faudra attendre plusieurs jours avant que lodeur ne soit détectable par le chien. Et ce, même si le cadavre est enfuit sous plusieurs mètres de béton ou camouflé par dautres subterfuges dont je ne peux pas parler ici. Bien sûr, la décomposition peut-être plus rapide si le cadavre est entreposé dans une cave humide, la décomposition sera plus rapide et par conséquent lodeur détectable plus rapidement. Selon une convention policière entre divers pays européen et extra CEE, (NDLR: convention dont font partie le R-U et le Portugal), il est admis quil faut que le cadavre ait 72 heures avant que lodeur ne soit détectable.

  • Dans le cadre dun décès accidentel dune enfant, lodeur peut-elle être détectée si le corps nest resté quau maximum deux heures dans lappartement ?

Encore une fois il faut être prudent. Sil ny a pas eu découlement sanguin, alors je suis formel: NON ! Cest impossible ! Le chien aurait senti des dépôts dodeur humaine. Et sil y a eu écoulement sanguin, seul le chien détecteur de sang réagira et pas celui détecteur de cadavre. Le corps pourrait ainsi être déplacé pendant, environs, 72 heures avant que lodeur de cadavre ne soit détectable. Ce délai peut-être ramené à 48 voir 24 heures sous des climats tropicaux.

  • Lodeur de cadavre détectée par les chiens peut-elle provenir dune contamination ? Des vêtements contenant des odeurs de cadavre qui contamineraient la pièce où le chien travaille ?

Oui cest théoriquement possible. La contamination dun lieu par des vêtements contenant déjà lodeur de cadavre est plausible. Ainsi une personne travaillant dans une morgue pourrait, par négligence, contaminer un autre lieu en transportant lodeur jusque là. Mais le chien na pas failli à son travail. Dans votre exemple, le chien va marquer lodeur de cadavre car cette odeur sy trouve bel et bien ! La façon dont cette odeur a été amenée sur les lieux est une autre chose que les enquêteurs devront élucider eux-mêmes, pas les chiens ! Par contre si lodeur de sang est également est détectée, alors on peu raisonnablement mettre en doute la théorie de la contamination. Ceci reste très théorique et je dois vous avouer quen 15 ans de métier et de pratique des interventions canines dans des dossiers criminelles complexes, je nai jamais rencontré ce cas de figure. Parce que pour être valable, il faudrait que la personne qui contamine le lieu soit sur place avec ses vêtements de travail (dans lexemple dun employé de la morgue). Si cette personne sest changée et lavée, elle ne sait rien contaminer sur place.


Réagir à cet article sur le forum

Nimporte quoi!

06 août 2008

Tout et nimporte quoi !


Depuis que le processus a été rendu public et que les journalistes ont eu accès au dossier, en DVD, les médias tournent fous et ils ne savent plus quoi inventer pour attirer lattention. Dans une frénésie à la publication, voulant, à tout prix, publier avant son voisin, la presse britannique dans son ensemble a sombré dans le haut ridicule! Lidée étant de publier tout et nimporte quoi mais plus vite que son voisin. Dès quils ont une photo, il la publie sans penser aux conséquences pour les familles des gens photographiés. Il y ajoute deux ou trois extrait du rapport accompagnant la photo et le tour est joué. Mais il sagit là de désinformation totale!! Notons dabord que les photos contenues dans le dossier sont FORMELLEMENT INTERDITE A LA PUBLICATION!!! Dautre part, cette même presse fait toute une histoire concernant une petite fille aperçue dans une station essence et qui ressemblerait à Madeleine en prétendant que lenquête na pas été faite! Cest faux! Sils prenaient la peine dêtre objectif et de vouloir informer les gens avec honnêteté, ils publieraient lentièreté du document et soulignant que la piste à été suivie et éliminée. Ils publieraient le fait que la PJ a proposé à Kate de venir avec eux vérifier sil sagissait de Maddie mais quelle leur a répondu, je cite le dossier, quelle avait autre chose à faire! Ce qui na pas manqué destomaquer les enquêteurs! Cest aussi dans le rapport messieurs de la presse britannique! Il faut juste lire quelques lignes plus loin! Aujourdhui, dans un souci manifeste de manipuler lopinion public, les tabloïds parlent de la piste hollandaise soi-disant non exploitée. Clarence Mitchell, porte-parole des parents, a déclaré: Il est choquant et douloureux, en lisant ce rapport, de ne pas savoir sil sagissait de Madeleine ou non. Mais cest indiqué dans le rapport. La piste a été suivie. Les autorités ont fait le nécessaire. Et monsieur Mitchell est possession du dossier, alors à quoi joue-t-il ? Ajoutons que Kate avait déclaré que Madeleine naimait pas quon lappel Maddie et quà chaque fois elle disait quelle ne sappelait pas Maddie mais Madeleine. On est en droit de se demander pourquoi monsieur Mitchell cherche à manipuler lopinion publique ? En quoi est-ce si vital de faire semblant de ne pas savoir ou de déformer la vérité ? On peu également se poser des questions quant à lintégrité intellectuelle de certains journalistes désinformant volontairement et sciemment les lecteurs?

En réalité il ny a rien de neuf. Rien dont la presse mondiale na pas déjà parlé durant ces derniers mois. Toutes ces soi-disant nouvelles pistes non suivies nen sont pas. Elles ont toutes été étudiées. La presse ne fait que passer une deuxième couche sur des évènements parfaitement connus de tous. Lintégrité intellectuelle est de publier un article sans en cacher certains éléments. La vérité consiste à publier linformation telle quelle est même si elle ne plaît pas. Dans cette affaire, de nombreux éléments ont mi la puce à loreille des enquêteurs. Rendant très vite les parents suspects aux yeux de la PJ. Tous ces éléments mi bout à bout forment une piste. Cette piste devant conduire les enquêteurs vers une ou plusieurs preuves ou vers un cul-de-sac. Si nous exposons régulièrement les éléments qui ont conduit la PJ à soupçonner les parents, cest dans le but de vous expliquer pourquoi les parents furent soupçonnés. Cest éléments ne constituent en aucun cas des preuves, justes des suspicions, de fortes présomptions. Cest ainsi quon établi une piste. Le MP a déclaré quil ny avait aucune preuve permettant dimpliquer les parents dans la disparition de Madeleine. Le MP a raison! Il ny a pas de preuves suffisamment solides pour soutenir une accusation. Seuls restent les suspicions. Cest ainsi, quen toute logique, le statut des parents a été enlevé. Le MP précisant quil a la conviction que Madeleine est décédée mais quil na pas de preuve de limplication des parents. Seuls les faits dabandon denfant ou de négligence auraient pu être retenus mais le MP a décidé dabandonner ces charges là. Mais noublions pas que lenquête nest pas du tout ni abandonnée, ni clôturée, ni classée contrairement à ce que dit une certaine presse. Lenquête se poursuit et ne sera clôturée que lorsque Madeleine, en vie ou non, sera retrouvée. Aussi, bien que les parents ne soient plus arguidos, ils nen sont pas pour autant innocentés ou blanchis. La conviction de la PJ envers les parents na pas changée.


Réagir à cet article sur le forum

Résultats ADN

05 août 2008

Les parents de moins en moins crédibles ?


Depuis que le dossier est accessible à la presse, chaque média y va de son commentaire. Lensemble des journaux portugais divulguent des éléments troublants mettant en doute les affirmations des parents. De fait, de nombreux éléments restent difficiles à expliquer. De nombreux détails, faits et témoignage contredisent les affirmations et déclarations des parents te de leurs amis. Bien sûr les détails révélés dans la presse ne vont pas être en faveur de la famille McCann. Et pour cause, les enquêteurs se sont forgé une opinion à leur égard et cette opinion ressort au fil des pages. Attention toutefois de ne pas me faire dire ce que je nai pas dit: Je ne prétends pas que la PJ à orienter lenquête en fonction de ses convictions que du contraire! Lenquête a été menée comme il se doit. Ce sont les contradictions, les incohérences flagrantes, le manque de coopération, les réactions inappropriées des parents qui ont naturellement conduit les enquêteurs (qui sont des professionnelles, ne loublions pas) à soupçonner les parents. Vous connaissez tous les éléments troublants dont nous parlons:

  • Kate qui revient vers ses amis en criant: Ils ont enlevé Madeleine mais en laissant ses enfants dans lappartement doù un enlèvement vient dêtre commis.
  • Les amis qui se lancent à sa recherche mais qui ne vont pas voir dans leur propre appartement si elle ne sy trouve pas ou si leurs enfants y sont encore.
  • La chambre parfaitement rangée et le lit de Madeleine non défait. (Merci au ravisseur davoir refait le lit ou alors Madeleine nétait pas dons son lit au moment de sa disparition)
  • Le fait que la diplomatie britannique ait été avisée et quelle fasse pression sur une enquête de police (Kate a reconnue dans un journal britannique, il y a quelques jours, avoir téléphoné au Premier Ministre britannique pour lui demander de faire pression sur lenquête afin quelle avance
  • Les déclarations contradictoires concernant la porte forcée (qui ne létait pas), les volets vétustes et forcés (qui ne létait pas non plus).
  • Des témoins qui ne voient pas les mêmes choses que les parents et leurs amis tout en étant aux mêmes endroits à la même heure (299 témoins ont été interrogés).
  • Les incohérences dans les déclarations des amis du groupe.
  • Le manque de coopération du groupe.
  • Le refus de participer à une reconstitution (Pourtant primordiale pour savoir ce qui est arrivé à Madeleine - Nest-ce pas le seul objectif ?)
  • Le sang retrouvé dans la chambre.
  • Lodeur de cadavre détecté.
  • Etc

Si ces attitudes sont avérées, on peu comprendre que les enquêteurs aient commencé à avoir de sérieux soupçons. Il y en bien dautres et parfois plus frappant que les quelques petits exemple que jénumère. La presse va vous en présenter dautres au fil des jours qui suivent. Le plus gros des discutions et des articles publiés le seront autour, dune part des chiens pisteurs dont je vous fais un rappel sommaire:

Laction des chiens britanniques spécialement entraînés pour détecter lodeur de cadavre et de sang humain a été décisive pour que Gerry et Kate soient suspectés. Devant les coïncidences face à laction des deux chiens, qui ont signalés les mêmes endroits ainsi que les mêmes objets, les autorités ont été obligées dadmettre une éventuelle implication des parents dans la disparition de leur fille et de les désigner arguidos afin de les confronter aux éléments qui pourraient les conduire à une inculpation. Les inspecteurs expliquent que les chiens ont donné des signes de détection dodeur de cadavre et de sang humain dans les endroits et sur les objets suivant:


Dans lappartement doù Madeleine a disparu (Dans la chambre du couple et dans la salle de séjour)
Dans le potager
Dans le véhicule loué par les parents 24 jours après la disparition de Maddie.
Sur deux vêtements de Kate
Sur la peluche de Maddie que Kate na pas lâché les jours suivants la disparition.

Dans lappartement des amis des McCann, dans le village de Praia et dans les véhicules utilisés par Robert Murat - premier accusé à être suspecté - rien na été détecté par les chiens.


Et dautre part les articles vont tourner autour des analyses ADN...

Les résultats ADN.


La guerre des médias a commencée. Les journaux britanniques ne tiennent pas le même langage que les journaux portugais. Ainsi, Clarence Mitchell, porte-parole des parents, déclare dans la presse britanniques: Les résultats ADN nont jamais été à 100% compatible avec lADN de Madeleine. Une mise en garde avait été exprimée dès le début. La police a eu tort de poursuivre cette ligne denquête. Le système judiciaire portugais a reconnu navoir aucune preuve! Je peux confirmer que la PJ a déclaré à Gerry que lADN de Madeleine avait été retrouvé dans les deux appartements et dans le véhicule alors quil est clair maintenant que ce nest pas ce que dit le premier rapport du FSS. Vous devez vous demander ce que la police essaye de faire en inventant des preuves quils nont pas et quils ne peuvent pas avoir. On peu se demander dans ces circonstances quelle est leur motivation ?.

Nous allons apporter un petit bémol aux déclarations de monsieur Mitchell. Dun point de vue policier, sil arrive que les policiers déclarent aux suspects détenir des preuves, quils nont en réalité pas, dans le but de faire craquer un suspect; ce ne doit pas être fait nimporte comment. En effet, il est difficile de dire à un suspect, par exemple, que ses empruntes ont été relevée sur les lieux du crime alors que le suspect sait pertinemment avoir porté des gants tout au long de son méfait et que par conséquence la police raconte nimporte quoi! Il faut être un peu sérieux. Avancer des preuves quon na pas doit rester plausible en sachant que si le suspect est bien le coupable, la police va perdre la face si elle invente des preuves que le suspect sait être fausses!!

Dautre part, linterprétation de Clarence Mitchell des résultats ADN prête à caution. Pour nous aider dans nos propos notre association à fait appel à une experte en la matière. Il sagit de Madame S.Adamis, Expert Judiciaire à lUnité dExpertise Génétique de lUniversité Catholique de Louvain (GNEX - UCL).

Association Enfants Kidnappés: Connaissez vous la technique du LCN et est-elle couramment utilisée ?

S. Adamis: Le LCN (Low Copy Number) est une technique développée par les laboratoires du Forensic Science Service anglais pour analyser des échantillons contenant un très petit nombre de molécule dADN. Le principe de base est daugmenter le nombre de cycles de la PCR pour augmenter la sensibilité [Gill, 2000 ; Whitaker, 2001]. Cette technique présente deux inconvénients majeurs :

1) elle produit des profils déséquilibrés pour lun ou lautre marqueur, avec disparition possible dun allèle dû à leffet stochastique.

2) elle conduit à la détection de lun ou lautre allèle dans les contrôles négatifs dorigine non déterminée.

Le premier inconvénient conduit à lobtention de profil incomplet, partiellement erroné et non reproductible. Ce peu de fiabilité va à lencontre de lesprit qualité préconisée notamment par les normes ISO 17025 en vigueur dans notre pays.
Le deuxième nécessite obligatoirement de travailler dans des conditions particulières pour éviter les contaminations inhérentes aux conditions ambiantes et provenant notamment de lADN humain présent dans les poussières de latmosphère ou sur les surfaces des objets. Vus les limitations de cette technique, les conclusions émises pourraient être facilement attaquées et annulées lors dun jugement. Cette technique nest pas utilisée en routine dans les laboratoires didentification génétique en Belgique.

AEK:Si sur une analyse dADN, 15 marqueurs sur 19 appartiennent à une personne x, peut-on en conclure quil sagit bien de cette personne ?
S.A.: Si le profil est complet et de qualité, et que les marqueurs analysés sont informatifs alors sans aucun doute! Le résultat est discriminant. Ce résultat est très très fiable. Lordre derreur est de 1 pour 1 milliard! Il est quasi impossible quil en soit autrement. Pour un profil ADN probant, il faut au minimum 7 marqueurs de base. Dans le cas que vous présentez, 15 marqueurs sur 19 ne laissent planer aucun doute. Ce résultat est tout à fait fiable et utilisable devant les tribunaux. Le taux derreur dun pour un milliard est tellement peu probable que le résultat est reconnu par les magistrats sans que les avocats ne puissent les mettre en doute.

Nous ouvrons ici une parenthèse. On comprend encore mieux lattitude de la PJ. En effet face aux incohérences dont nous parlons plus haut, les policiers ont des doutes. Puis les chiens détectent des vestiges de sang et lodeur de cadavre. Les doutes se transforment en conviction. Mais il manque quelque chose. Tous ces éléments ne suffisent pas à faire face à une accusation dans un tribunal. Il manque une confirmation. Une confirmation scientifique. Cette confirmation arrive avec le premier rapport danalyse qui précise que 15 marqueurs dADN sur 19 appartiennent à Madeleine. Il nen faut pas plus à la police. La preuve est là. Évidente. Le premier rapport danalyses prouve la culpabilité des parents aux yeux des enquêteurs. Ce rapport serait considéré comme une preuve irréfutable par, je crois, toutes les polices. Dès lors les parents ont été placé, en toute logique, sous le statut particulier darguidos. Bien sûr, un taux derreur de 1 pour 1 milliard nest pas un profil à 100%, en ça Clarence Mitchell à raison. Lorsque, ensuite, survient un coup déclat. Un deuxième rapport du FSS arrive et contredit totalement le premier. Ruinant ainsi les preuves que pensaient avoir la police. Selon ce rapport, ,les échantillons prélevés auraient été contaminés finalement les rendant très peu fiable. Plusieurs ADN auraient été mélangé permettant de créer lADN de nimporte qui!

EAK:Si on récolte lADN de trois personnes différentes, peut-on recréer lADN de nimporte qui ?

S.A.: Si lADN récolté est mélangé avec lADN celui de 3 individus de façon équivalente, alors effectivement on pourrait retrouver le profil ADN de nimporte qui. Le mien tout comme le vôtre. Mais il faut que le mélange soit parfaitement équivalent. Auquel cas le taux de fiabilité devient très très faible, passant de 1 pour un milliard à 1 pour 1.000 ou 1 pour 100. Il nest, dès lors, plus question de considérer ce résultat comme discriminant.

Alors que cest-il passé? Le LCN peu fiable ? Les échantillons contaminés lors de la deuxième analyse mais pas à la première ? La première analyse bâclée par le FSS ? Il y aurait bien un moyen de le savoir. Quant deux expertises se contredisent, on fait pratiquer une troisième analyse dans un labo indépendant. Mais, hélas, suite à un incident qui reste inexpliqué, les seuls échantillons dADN existant ont été, malencontreusement, perdu ou détruit par le laboratoire. Ce qui rend impossible une troisième analyse!



Réagir à cet article sur le forum

Lenquête se poursuite

04 août 2008

Lenquête se poursuit.


La PJ lavait annoncé lors de larchivage du dossier: Lenquête nest ni clôturée ni abandonnée. Et heureusement que lenquête nest pas terminée car Madeleine en vie ou non, na pas été retrouvée. La PJ avait déclaré quil poursuivait lenquête loin de lagitation des médias, dans le calme et la sérénité. Aujourdhui, alors que le dossier dit affaire Maddie est rendu public et que tous les journalistes ont réservé laccès, il est clairement établi quune partie du dossier restera frappé du secret de justice. Il y aurait plusieurs parties concernées. Ce serait les autorités britanniques qui auraient demandé que certaines pièces ne soient pas divulguées au public. Une autre partie laurait été à la demande de la PJ pour des documents jugés dune importance extrême. On peu e déduire que la PJ continue son enquête et ceci expliquerait, comme je lai déjà souligné, une certaine agitation au sein de la PJ. Une troisième partie restée sous le secret de justice, le serait suite à une demande privée. Nous y reviendrons plus tard.

Stratégie calculée ?


Le fait davoir rendu le dossier public sans tirer de conclusions à lencontre des suspects tout en continuant les investigations est-ce une stratégie voulue ? On peut, évidemment, penser que oui. La PJ, rendant public tous les éléments ou presque mais sans accuser qui que ce soit, occupe tout le monde, les avocats des parents, les parents eux-mêmes, la presse, lensemble des médias etc. Pendant que tout le monde se focalise sur le rapport puis sur le dossier, le temps que tout le monde visionne le contenu des DVD (le dossier étant sur DVD), la PJ, quant à elle, peut continuer son enquête dans la sérénité.

Interférence dans lenquête ?


SOS Maddie révèle que lors de laudition dOBrian comme témoin, il aurait pu dabord lire les déclarations de sa compagne, Jane Tanner avant de répondre aux questions de lofficier de police en charge. Cest, évidemment, scandaleux! Il est tout à fait inadmissible quun policier, qui de surcroît nest pas un débutant puisquil a 25 ans de métier, laisse un témoin lire les déclarations dun ou plusieurs autres témoins. Il sagit là, dune maladresse pour ne pas dire une volonté dorienter laudition. Cest une faute professionnelle! Laudition de tout témoin est placée sous le secret professionnel même sil sagit de la déclaration de lépouse du témoin en question. OBrian, dans une déclaration, reconnaît avoir pris connaissance de laudition de son épouse pour: rafraîchir sa mémoire. Quant à Jane Tanner, elle a été interrogée mais son audition à été interrompue par le déclenchement inopiné de lalarme incendie. Durant les 23 minutes qui suivirent, alors que le commissariat été évacué selon une procédure précise, Jane a pu sentretenir avec lavocat dun des suspects et un des suspect en personne de laffaire en question. Le tout au sein du commissariat. Même sil ne sagit pas dun témoin à charge, on peu se poser des questions quant à laspect déontologique de la procédure. Notons que, malgré tout, Jane avait et a toujours des contacts avec certains suspects du moment et quils pouvaient discuter librement de laffaire bien avant dêtre auditionné.

Brian Kennedy, le milliardaire qui finance léquipe davocat des parents et les appointements de Clarence Mitchell, entre autre, a visité plusieurs témoins impliqué dans lenquête sur la disparition de Madeleine. On est en droit de e demander pourquoi un particulier, fut-il milliardaire, peut se permettre dinterférer dans une enquête de police ? Les témoins les moins favorables aux McCann auraient été particulièrement visités. La question qui vient immédiatement à lesprit est: pourquoi ? Dans quel but ? Certes Brian Kennedy nest pas impliqué dans lenquête en cours au Portugal. Il nest même pas témoin. Les autorités britanniques auraient du, au minimum dans un souci déontologique, mais surtout dans un souci dobjectivité, interroger Brian Kennedy sur ses motivations à interférer dans une enquête concernant une fillette de 4 ans ? Jusquici, les autorités britanniques restent silencieuses à ce sujet. Or les autorités portugaise ont demandé à leurs homologues britanniques des précisions mais là aussi sans réponse du R-U.

Les McCann auraient trafiqué les preuves ?


Dans son édition daujourdhui, le Correio da Manha affirme que la PJ na pas de doutes quant au fait que les parents de Madeleine ont modifié la disposition des meubles et de divers objet de lappartement doù Maddie a disparu. Si cest vrai, et il faut voir sur quoi ce base le CdM, il sagit là dun maquillage des lieux dune scène dun crime afin de détourner les soupçons et deffacer les preuves. Notons que la PJ a toujours considéré comme étrange le fait que le lit de Madeleine nait pas été défait comme si la petite ny avait pas dormi. Il est difficile de croire quun ravisseur ait pris soin de refaire parfaitement le lit de Madeleine après lavoir enlevée ? Maintenant gageons que le dossier en DVD (que notre association va pouvoir consulter) expliquera ces détails troublants.



Réagir à cet article sur le forum

Le journal de Kate

01 août 2008

Le journal de Kate.


Depuis quelques jours, la presse portugaise publie des éléments du journal intime de Kate. Ces éléments font parties du dossier. Il est probable que la partie publiée fasse partie des notes personnels dun ancien inspecteur de la PJ et que le journal publie. Fort du soutien de leur rédacteur en chef, le dit journal nhésite pas à révéler de nombreux éléments de lenquête et ce en guise de réponse au menaces dictatoriales de Clarence Mitchell, porte-parole des McCann. Nous avons décidé à lassociation de ne pas parler du contenu de ce journal car comme son nom lindique, il sagit dun journal INTIME. En outre, son contenu ne constitue pas une preuve. Bien au contraire. Ce ne serait pas la première fois quun coupable essaye de manipuler la police e indiquant des choses contraire à sa culpabilité dans son journal sachant que tôt ou tard la police le lira. Attention, nous ne disons pas que cest le cas pour Kate McCann. Nous voulons juste expliquer que ce journal ne constitue en aucun cas un élément de culpabilité ou dinnocence. Laccès au dossier nétant pas encore autorisé, lhypothèse quil sagisse des notes personnelles dun membre de lenquête nous paraît plus que probable. Si on peut comprendre lamertume davoir été retiré dune enquête par une hiérarchie ayant courbé léchine face à la pression politique dune puissance étrangère, on est en droit de se poser des questions sur lutilité de divulguer ce genre de détails. Daccord, il ne publie que les parties ayant trait à laffaire mais malgré tout je ressens un certain malaise dans cette attitude.

Malinka


Sergey Malinka âgé de 23 ans vivait à Praia da Luz et était un ami de Robert Murat nous rappel la presse portugaise. Il fut impliqué dans les remous de laffaire parce quil fut le dernier à avoir contacté Robert Murat après la disparition de Madeleine. Cest lui, également, qui a fait la page Web de la société que Robert Murat dirige avec Michaela Walczuch. Malgré quil fût seulement entendu comme témoin, la PJ la soupçonné dêtre impliqué dans la disparition de Maddie. Linterrogatoire à été dur et on pouvait lentendre depuis lextérieur. Les membres de la PJ étaient irrités que leurs questions restaient sans réponses. Son téléphone fut placé sous écoute mais rien nen nest ressorti. Le russe fut entendu le 16 mai soit deux jours après que Robert Murat ait été suspecté de lenlèvement de Madeleine. Le passé de Malinka na pas joué en sa faveur. Ce dernier aurait entretenu des relations sexuelles avec des mineurs ce qui fait de lui un prédateur potentiel. La presse portugaise ne précise toutefois pas lâge des mineurs. Sagissaient-ils de filles ou de garçon ? La réponse est certainement contenue dans le dossier de laffaire. Une affaire qui sera bientôt rendue public...

Laccès au dossier.


Laffaire sera rendue public dès ce lundi annonce la presse portugaise. Mais on nimagine pas à quel point. En effet, le dossier sera à disposition des journalistes qui en ont exigés laccès à partir de lundi matin au tribunal de Portimao et ce de source officielle. Le contenu du dossier va donc sétaler au grand jour par journaux interposés. Je pense que Clarence Mitchell va avoir beaucoup de procès à préparer. Aura-t-il le temps dencore chercher Madeleine ?

Une partie du dossier reste sous le secret de justice.


Les parents ont envoyés au Portugal quelques-uns de leurs avocats britanniques afin de rejoindre le cabinet portugais en charge des intérêts des parents. Ensemble ils vont consulter une partie importante du dossier. Près de 20.000 pages. Ces pages seront copiées puis envoyées au R-U. Après quoi, les parents enverront le dossier à lagence de détectives quils ont engagé. Cependant, les parents tout comme les journalistes nauront pas accès à lentièreté du dossier. Le PGR a décidé de garder sous le couvert du secret de justice une partie du dossier. Le juge responsable de laffaire a reçu et accepté une demande de maintenir certaines informations sous le secret de justice. Très rapidement de nombreuses personnes se sont imaginés que la PJ était derrière et que cette dernière serait sur quelques pistes intéressantes. Cest, évidemment, possible au vu dune certaine effervescence qui règne depuis quelques jours au sein de la PJ et des enquêteurs. Mais il existe une autre explication dont nous nous faisions écho le 20 juillet dernier. Souvenez-vous:

Un magistrat et deux policiers, parmi lesquels Stuart Prior, officier de liaison avec la PJ, se sont rendu au Tribunal de Portimao afin de demander au Ministère Public de ne pas libérer le secret de justice sur la totalité du dossier Maddie. Les motivations de cette démarche seraient diverses, selon la presse portugaise. Il y aurait, dune part, le fait que la police britannique souhaite maintenir secret le contenu de la liste des ressortissants britanniques classés pédophiles vivant en Algarve. Ces pédophiles connus ont été clairement identifiés sur une liste que les autorités britanniques ont remise à la PJ et qui fait partie du dossier Maddie. La levée du secret de justice rendrait le contenu de la liste accessible au publique. Lautre raison, toujours selon la presse portugaise, serait la demande de ne pas levée le secret de justice sur les résultats des tests ADN. Il semblerait que les anglais ne souhaitent pas voir divulguer le rapport préliminaire du labo de Birmingham dans lequel est établi que 15 des 19 marqueurs génétiques coïncident parfaitement avec lADN de Madeleine McCann. Ce rapport a été contre dit par la suite. Les vestiges rassemblés derrière le sofa, selon le premier rapport, coïncident, également, avec le profil ADN de Madeleine McCann. Cest ce rapport qui a réconforté la PJ, ainsi que lofficier de liaison britannique, dans leurs soupçons quant au fait que Madeleine soit morte entre 17h30 et 22h00 à lOcean Club de Praia da Luz et que le corps fut transporté dans la voiture loué par les parents, 22 jours plus tard.

Les résultats ADN


Dans un article prochain nous vous parlerons plus en détails des résultats ADN et une généticienne experte en analyse ADN répondra à certaines questions que nos lecteurs se posent... (à suivre...)


Réagir à cet article sur le forum

Billet dhumeur

30 juillet 2008

Madeleine a été enlevée ?


Dans de nombreux forums on peut lire des commentaires à propos du délai quont mi les parents à prévenir les forces de lordre de la disparition de Maddie. Certes, le fait que la presse britannique fut très vite avertie nest pas normal. Tout comme il nest pas normal que le Directeur de la PJ soit dérangé en plein dîner à Lisbonne par la diplomatie britannique lui demandant sil était au courant de la disparition alors que la PJ nétait pas encore contactée à ce sujet !! Cependant, le fait que les amis du couple et Gerry, à lexception de Kate qui est restée à discuter avec une amie, aient dabord cherché Maddie dans les environs, me semble indubitablement logique. Il est tout à fait naturel que lon cherche dabord son enfant dans les environs avant davertir la police. Lenfant sest peut-être tout simplement égaré. Seule, Kate parlait déjà de la thèse de lenlèvement.

Que fait la police ?


La police, une fois avertie dune disparition dun enfant de lâge de Maddie, se rend immédiatement sur les lieux. Sur place, les policiers prennent contact avec la famille et essaye dobtenir une description précise de la fillette ainsi quune photo. Les policiers cherchent, dans un premier temps à éliminer diverses hypothèses toutes simples. A moins quun ou plusieurs éléments ne viennent étayer la thèse dun crime quelconque, cest la piste de lincident qui est privilégié. On interroge de façon informel la famille, les amis, les passants etc. Ainsi on cherche à savoir si lenfant aurait pu sortir de sa chambre. On cherche à savoir si dautres enfants manquent auquel cas on pourrait supposer quils soient ensemble quelque part. On demande aux amis si lenfant nest pas dans leur chambre respective. Ce nest que plus tard que lon se rendra compte dans les auditions prisent par la PJ que les amis nont pas été voir si leurs enfants étaient toujours là et quils nont pas vérifiés si Maddie était dans une de leur chambre.
Les policiers se basent sur les déclarations de tous sans mettre en doute leur véracité. On parle, ici, dun enfant perdu, pas encore dun crime. Il ny a donc aucune raison valable de mettre en doute les propos recueillis. Si on leur dit que les chambres ont été vérifiées, la police ny passe pas afin de contrôler. Chaque minute compte. Il sagit toujours dune enfant perdue. Si les premières recherches sont vaines, la police demande du renfort en homme afin dorganiser un ratissage plus large. On entre dans lhypothèse de laccident. A cet instant et pour autant quaucun éléments ne permettent de penser le contraire, on cherche une enfant victime dun accident. Peut-être est-elle tombée dans un ravin, une rivière proche, une cave, par une taque dégout etc... Le ratissage commence. Si, au bout de la première phase du ratissage, aucune trace ou indice du passage de lenfant ne peut-être trouvé, on entre dans la phase dite de disparition inquiétante. Cest à ce moment que la police, en loccurrence la GNR, fait appel à un service plus spécialisé, dans le cas qui nous occupent, la PJ. A partir de là, toutes les hypothèses seront étudiées, analysées, comparées et tous les mobiles possibles seront envisagés. Cest à ce moment que lon peut envisager un périmètre de sécurité mais, hélas, trop tard dans ce cas-ci. En effet, lappartement des parents a déjà été contaminé par un va et vient continu. Par des dizaines de personnes qui sont entrées et sorties de la chambre. Sans compter le fait que le ménage avait été fait dans la chambre avant larrivée de la police.

A ce stade de lenquête, la PJ va procéder à de nombreuses auditions. Va continuer à organiser une battue. Va relever les indices et les contradictions dans les témoignages. Il sagit de procéder par élimination. On ferme les portes comme on dit au sein de la police. Ce principe consiste à vérifier chaque piste jusquà ce quelle conduise à une impasse. On peut donc dire que la porte de cette piste est fermée.

Des détectives à la rescousse.


Il existe une multitude dagences de détectives de tous poils. En règle générale, ces agences fonctionnent principalement sur des enquêtes simples. Filature de mari/femme infidèles, recherche dantécédents dassociés, recherche de famille, recherche de descendance etc etc. Tous les détectives, un tant soi peu professionnels, vous le diront: Dès que lenquête devient compliquée ou dangereuse ou côtoient des milieux illégaux, bref dès que lon sort dun contexte denquête simple, laffaire est transmise à la police qui prend le relais. Rappelons que nos lois nautorisent pas les détectives à être armé. Ceci explique peut-être cela. Parfois, derrière la façade dagence de détectives, se cache une organisation criminelle. Pratiquant le chantage, lintimidation, les écoutes illégales, lespionnage industrielle etc. etc. Ceci mamène à parler de lagence espagnole, Metodo3. Certains détectives de cette agence sont suspectés dextorsions et dune tentative dhomicide durant leur travail pour le couple McCann. Nous passerons sous silence le détective impliqué et arrêté pour trafic de drogue. Toutefois nous restons perplexes quant au fait que cette agence paye des témoins afin quils déclarent avoir vu Madeleine comme le révèle SOS Maddie!

Soit Madeleine a été enlevée, et dans ce cas lattitude de Metodo3 est criminelle. Le fait de prétendre que Madeleine est à tel ou tel endroit, sur base de faux témoignages payés par leurs soins, les rends complices de lenlèvement. Si Maddie à été enlevée, leurs témoignages ne fait que brouiller les pistes et cest criminelle. Moi, à la place des parents, je les révoque sur le champ.

Soit Madeleine na pas été enlevée et est bien morte par accident dans lappartement des parents et dans ce cas, lattitude grotesque de Metodo3 na pas dautre but que dessayer de rallier une partie de lopinion publique à la thèse défendue par les parents, en essayant de faire croire que Maddie est en vie quelque part. Et dans ce cas on peut se demander pourquoi vouloir manipuler lopinion publique? Quelle vérité doit être cachée ?

La loi McCann


Clarence Mitchell porte-parole des parents McCann a déclaré que les journaux qui publiaient des contenus du livre de Gonçalo Amaral, la vérité du mensonge, étaient très courageux ou très stupide. Laissant sous entendre que les procès risquaient de tomber ainsi que les dommages et intérêts qui vont de pair. Ainsi Clarence Mitchell veut museler tous ceux qui ont une opinion différente de celle officielle des parents. Les forums et blogs en tous genres pourraient être leur prochaine cible. Que Monsieur Mitchell se souvienne que nous sommes dans un état de droit et non pas sous une dictature. Les gens ont le droit dexprimer une opinion et de donner leur point de vue même sil nentre pas dans la ligne des McCann. Comme la précisé le rédacteur le chef du Correio da Manha, il existe la liberté dexpression qui, sans offenser personne, permet encore décrire et de dires des choses différentes que celles dîtes par les McCann et par Clarence Mitchell. Rappelant à Monsieur Mitchell, qui semble en avoir besoin, que larchivage du dossier nest pas une déclaration dabsolution. Cet archivage ne blanchit pas les parents rappel Gonçalo Amaral. De fait, monsieur Mitchell, faire la guerre à tous ceux qui parlent autrement que vous, qui tiennent un autre discours que ce soit sur les forums, dans les journaux ou sur les blogs est une utopie. Les lois étant différentes dun pays à lautre, Mr Mitchell va très vite être confronté aux mêmes problèmes que la police pour lutter contre les sites pédophiles. Il est presque impossible darriver à faire museler tous ces sites. Certes, guider par largent, peut-être essayera-t-on de faire un exemple au R-U. De récolter un peu plus dargent encore. Argent qui ira au Fonds pour sauver Madeleine, bien sûr. Fonds qui doit servir à ne laisser aucune pierre retournée. Sauf, peut-être celle de la reconstitution. Quavait-on peur de trouver sous cette pierre ? Peut-être justement... LA VERITE. Alors que les parents se plaignent de ne plus être partis en vacances depuis la disparition de Madeleine, Clarence Mitchell veut se battre avec tous ceux qui ne tiennent pas le même langage que lui et les parents. Que dénergie et de temps dépensé pour imposer son point de vue. Pour rien! Ne devrait-on pas dépenser cette énergie à retrouver Madeleine ou a-t-on déjà oublié ?




Réagir à cet article sur le forum

La vérité du mensonge

24 juillet 2008

La vérité du mensonge.


Le livre de lex-inspecteur de la PJ, Gonçalo Amaral, est présenté, officiellement, aujourdhui à Lisbonne. Le livre va relancer la polémique sur laffaire Maddie qui est en passe de devenir laffaire McCann. La vérité du mensonge est-elle la vérité ? La question est posée et la réponse difficile à cerner. Certes, le livre est le reflet dune certaine vérité. Celle vue par les yeux dun inspecteur de police en charge dun dossier complexe et très médiatisé. La livre, à son tour, a fait lobjet dune certaine mise en scène marketing et dune médiatisation internationale. Si les éditeurs ont voulu la jouer de cette façon là, grand bien leur fasse. Cela ne signifie pas que le contenu du livre nest pas juste. Amaral révèle les principales raisons qui lon toujours conduit à se méfier de Gerry, Kate et de leurs amis. Il indique même que le couple a du être traité avec déférence et pincettes comme des VIP.

Diffamation ?


Y a-t-il diffamation dans les propos tenu par Gonçalo dans son livre ? Le passage sur lami pédophile fait couler beaucoup dencre. Les forums de tout horizon croulent sous les commentaires. Selon lencyclopédie Larousse, la diffamation cest tenir des propos non fondé portant atteinte, à la réputation, à lhonneur dune personne. La notion de non fondée est importante en matière de droit. Si on analyse sereinement ce qui est écrit, il ny pas de propos diffamatoire. Gonçalo Amaral naccuse personne! Il ne dit pas quuntel est ceci ou cela! Il parle simplement dune déposition faite au mois de mai 2007 par des britanniques et recueillie par les autorités du même pays ET seulement jointe au dossier plusieurs mois plus tard, soit en janvier 2008!!! Le souci dAmaral est de souligner que cette déposition, qui lui semble importante pour lenquête, ne soit arrivée quavec plusieurs mois de retard. Il ne ment pas. Il nen invente pas le contenu et il nen est pas responsable. Certes, il fait état du contenu de la déposition. Mais ou est le problème ? Le contenu de cette déposition sera rendu public dès la fin du délai légal! En outre, il ne met aucune étiquette sur qui que ce soit! Cest une certaine presse portugaise et, surtout, les participants aux forums en tout genre qui ont colporté des ragots quAmaral na pas eu! En définitive, que contient cette déposition ? Rien de particulier. Une dame dit avoir vu un homme avoir des gestes obscènes qui dans son éducation lont choqué. Elle déclare que cet homme aurait à nouveau eu les mêmes gestes plus tard à propos de Madeleine et quelle prit la décision de ne plus le laisser approcher les enfants durant leur bain. Lhomme dont question, qui est lorganisateur du voyage à Praia da Luz, comme il le fut celui à Majorque 2 ans plus tôt où la dame déclare quelle la vu avoir des gestes douteux. Les participants aux forums se trompent de débat. La question nest pas de savoir sil y a diffamation dans le chef dAmaral mais bien de se demander de lutilité denregistrer ce genre de déposition ?

Élément important de lenquête ?


Gonçalo Amaral écrit que cette déclaration est un élément crucial ou en tous cas indispensable au dossier. Soulignant que le fait que ce témoignage soit arrivé plusieurs mois plus tard ait porté préjudice à lenquête. Notre avis de professionnel est que ce témoignage ne prend toute son importance quà la condition unique quil soit avéré que le suspect faisait allusion à Madeleine ET pour autant que ce dernier soit déjà connu de la justice ou de la police pour des faits à caractère pédophile. Dans ce cas, et uniquement dans ce cas, ce témoignage est dune importance capitale.

Désigner lendroit où se trouve le corps de Madeleine


Dans son livre, Amaral révèle que lui, ainsi que plusieurs autres inspecteurs, ont cru naïvement que Kate était disposée à leur indiquer, sans sengager elle même, lendroit où le corps de Madeleine était et que cet endroit devait se trouver dans la zone de Praia da Luz. A un moment donné, précise le livre, la maman de Maddie a commencé à transmettre aux enquêteurs des informations quelle recevait de personnes avec des pouvoirs psychiques ou paranormaux sur lendroit où lon pourrait retrouver le corps de Madeleine. Un mois après la disparition de Maddie, elle acceptait lhypothèse du décès de Madeleine tout en affirmant le contraire publiquement.

Les auditions ne coïncident pas


Le livre parle également des fameuses auditions du groupe damis qui ont semé le trouble depuis le début de lenquête. Les dépositions faites par le groupe relatif à la nuit des faits, et durant laquelle ils étaient en train de dîner tous ensemble, ne correspondent pas. Il y a des divergences dans les heures, les séquences et dans les détails. Les autorités ont même reçue deux listes différentes, avec des heures différentes, écrites à la main par le groupe, sur les heures où les différents membres du groupe sont allés contrôler les enfants. Dans lun des deux documents on remarque une tentative de remplir des vides. Kate a donné lalarme à 22h00 et elle garantit que la fenêtre de la chambre des enfants était ouverte et que les persiennes étaient levées. Jane garantit quelle a vu vers 21h20/21h25 un homme portant sous son bras un enfant. Quelques instants plus tard, un autre membre du groupe, Matthew, se rend aux appartements afin de vérifier les enfants, il est 21h30. Les fenêtres sont fermées.

En tant que professionnel confronté à ce genre dincohérence, une seule conclusion semble évidente. Quelquun, ou plusieurs personnes du groupe mentent ou manipulent les autres. De cette évidence découle dautres questions, notamment: pourquoi ? Dans quel but ? La façon la plus flagrante de mettre les gens devant leurs mensonges et contradictions et de les remettre dans leur contexte en leur mettant le nez dans leurs erreurs. Et pour ça, une chose à faire, cest une reconstitution !

Pour en revenir au livre, un autre élément qui laissa Gonçalo Amaral perplexe est survenu le lendemain de la disparition de Maddie. Ce jour là quelquun a affirmé avoir vu une fille semblable à Maddie dans une station service et la station aurait des images vidéos. Kate qui avait déjà été interrogée par la PJ à signalée être dérangée par la vitesse à laquelle roulait le véhicule de service se rendant sur place et elle naurait pas montré la moindre étincelle despoir alors quils roulaient pour récupérer sa fille.

Journal dappel effacé.


Le lendemain de la disparition de Maddie, la PJ demande aux parents pour consulter leurs téléphones portables. Ils découvrent quentre le 27 avril et le 04 mai, Kate na passé aucun appel et quelle na pas reçu dappel entre le 02 mai à 11h22 et la nuit des faits à 23h17. Gerry, quant à lui, na aucun appel reçu ou donnés dans son journal appel. Cependant les inspecteurs savent que le portable de Kate indique la réception dun appel passé par son mari et quelle a reçue à 23h17 le 03 mai. Or dans celui de Gerry, rien ne sy trouve. La PJ en conclu que le journal dappels a été effacé de son portable. La question que la PJ se pose, cest: pourquoi ?

Chambre parfaitement rangée.


La chambre était parfaitement rangée et il ne semblait pas que Madeleine ait dormi dans son lit. La ravisseur aurait du, lors de lenlèvement, bouger quelque chose du à la hauteur de la grille de la fenêtre, mais rien ne permettait de lindiquer. En outre, il semble impossible que la fenêtre ait pu être ouverte depuis lextérieur. Même les persiennes, qui étaient levées selon les parents, ne pouvaient lêtre que depuis lintérieur. Il ny avait pas de signe deffraction sur la porte dentrée. Juste le sofa avait été déplacé par rapport à son endroit initial à larrivée des parents au début des vacances. Il y a encore cette famille irlandaise en vacances à Praia da Luz qui garantit avoir vu un homme porter une fillette à 21h55, dans une zone dans une direction tout à fait contraire au témoignage de Jane. Les dépositions des trois membres de la famille irlandaise sont considérés comme crédibles. Ils sont certains quil sagissait de Madeleine et donnent une description des vêtements quelle portait mais ils nont pas su identifier lhomme qui la portait. Par la suite, cette famille sest remise en contact avec les autorités parce quaprès avoir vu Gerry avec un des jumeaux, ils se sont rendu compte que cétait lui quils avaient vu ce soir là.

Dun point de vue professionnel, ce témoignage est important. Il permet détablir que Madeleine navait pas encore disparu à 21h55 le 03 mai au soir ! Par contre, cela ne signifie pas que Gerry ait quelque chose à voir dans la suite des évènements. Ne pas tirer de conclusions hâtives.

Le ballet diplomatique.


Le soir même de la disparition de Madeleine, le directeur de la PJ, qui dînait à Lisbonne avec des amis, reçoit un appel sur son portable privé, de la diplomatie britannique, lui demandant sil est au courant quune fillette anglaise est portée disparue !? Il contact la PJ qui nétait pas encore au courant. Elle même contact la GRN qui venait de recevoir lappel. Le lendemain de la disparition, le consul britannique sest rendu au Département dInvestigation Criminelle (DIC) de la PJ de Portimao. Plus tard, ce fut au tour de lAmbassadeur en personne dentrer en scène. Gonçalo Amaral sest demandé, à juste titre, si cétait normal cette préoccupation de la diplomatie anglaise? Sont-ils ainsi avec tous les couples britanniques ? Amaral dit quil a eu la certitude que laffaire allait être traité comme un problème politique après que Kate et Gerry aient contacté le Premier Ministre britannique, Gordon Brown. Les résultats danalyses réalisés par le laboratoire britannique sont un autre mystère dit encore Amaral. Dans un premier temps, les analyses confirment une piste et dans le document suivant ignorent complètement des données qui ont été certifié dans le premier document envoyé. Comme par exemple, les 15 marqueurs (sur 19 possibles) qui coïncident avec le profil ADN de Madeleine.

Gerry fort décontracté.


Un autre épisode a laissé Amaral interloqué. Dans une salle où ils étaient tous réunis, ils attendaient un contact avec un informateur qui disait savoir où se trouvait caché Madeleine. Il le dirait en échange dargent. Gerry, dans la même salle que les inspecteurs et négociateurs de la PJ, les agents de Scotland Yard et les agents de la police de Leicestershire se montrait très décontracté. La tension était grande dans la salle, la tension montait. Par contre, la décontraction de Gerry contrastait avec lanxiété de la police et laissait intrigués tous les enquêteurs y compris ceux de Scotland Yard. Gerry sirotait tranquillement un apéritif local et échangeait des banalités à propos dinternet et discutait rugby avec quelquun de la police anglaise.



Réagir à cet article sur le forum

La fin de lenquête ?

22 juillet 2008

Larchivage du dossier signifie t-il la fin de lenquête ?


La PJ a assuré, ce mardi, quelle continuera à suivre toutes les pistes concernant la disparition de Maddie. Lundi, le PGR annonçait larchivage du dossier dit affaire Maddie et de lever le statut darguidos des trois seuls suspects dans cette affaire. Le Ministère Public a décidé de classer lenquête sur la disparition de Madeleine McCann, faute de preuves que les personnes suspectées aient commis le moindre crime dit un communiqué du PGR. Par conséquence, le MP a décidé de suspendre le statut des parents et du luso-britannique, Robert Murat. Le MP a également précisé que laffaire pourrait-être rouverte si de nouveaux éléments apparaissaient et a confirmé que toute personne qui montrera un intérêt légitime (cest à dire: légalement ou judiciairement valable) aura accès aux documents de lenquête dès quaura expiré le délai légal. Alors quoi ? Laffaire Maddie va sombrer dans les oubliettes jusquà ce que, par hasard, un élément apparaisse par miracle au grand jour ? Que lon tombe, lors de travaux sur le corps de la petite ? Jusquà ce que quelquun fasse des aveux ? Bien sur que non ! Il semblerait que ce ne soit pas la voie suivie par les membres de la PJ. Le Département dInvestigation Criminelle (DIC) de Portimao va être brièvement renforcé afin de faire face à léventualité de nouvelles pistes ou éléments susceptibles dêtre analysé dans le contexte de laffaire Maddie. Depuis quelque temps déjà, on sentait une certaine effervescence au sein de la PJ. De nouvelles pistes semblaient être vérifiées dans le secret le plus absolu. Il nest pas à exclure que la PJ tienne quelque chose. Quoi quil en soit, le dossier reste ouvert. En effet, la disparition de la petite Maddie nest pas résolue. A ma connaissance on na pas encore retrouvé la petite ou son corps. Et aussi longtemps que lon ne retrouvera pas Madeleine, ou son corps, le dossier restera ouvert !

Échec de la police ?


Le fait que 14 mois après le début de lenquête, la PJ nait pas su démontrer ce qui était arrivé à Madeleine est pour beaucoup considéré comme un échec. Et cest vrai, il sagit dun échec. Le fait que la police ne coince pas le ou les auteurs dun crime ou dun délit, est un échec. Mais, rien, absolument rien, ne peut-être reproché à la PJ portugaise. Ils nont pas lésiné sur les moyens et dès que lenquête a été mise entre les mains de la PJ, elle a été poursuivie de façon très professionnelle. La PJ a gardé le cap face à une affaire médiatisée à outrance. Face à des pressions politiques extrêmement fortes et totalement indigne dans le cadre dune disparition denfant. Face à une machine en communication et marketing parfaitement huilée. Face à une puissance financière sans précédant. Contre vents et marées, la PJ a gardé son professionnalisme, sa rigueur et son impartialité. Preuve, sil en est, lobjectivité du rapport final. Il est facile de critiquer après coups! De dire: mais il aurait fallu faire ceci ou cela. Critique souvent faite pas des gens qui ne savaient même pas que telle ou telle procédure existait! Ainsi, nous condamnons avec force la presse en tout genre et leur journaleux de pacotilles nayant pas la moindre notion en matière de procédure policière quant on lit des articles du genre: La PJ a commis une très grossière erreur! Elle aurait dû immédiatement faire un périmètre de sécurité. Éviter que le site du crime soit contaminé.... Bien sûr quun périmètre de sécurité aurait-été le mieux à faire. Cest même la procédure mondiale!!! En application dans toutes les polices du Monde! Le moindre candidat ayant raté son examen pour devenir inspecteur de police le sait! Mais, au départ, il ne sagissait pas dun crime! Il sagissait dune enfant égarée, rien de plus. Il sagissait dune fillette de 4 ans dans un pays étranger laissée seule et qui se sera perdue dans la campagne avoisinante en essayant de rejoindre ses parents. Personne, dans les forces de lordre, na pensé dentrée de jeu à un enlèvement. Et cest normal! Cest la procédure. Les éléments du kidnapping nétaient pas réuni et selon la PJ ne le seraient toujours pas!

Suspicion fondée


Depuis plusieurs mois on parle dun principe fondamental à notre démocratie qui est la notion de présomption dinnocence. Un des derniers remparts de la démocratie est la police, nen déplaise à certain. Sans police on nose imaginer le taux de vols, viols, meurtres, crimes et délits en tous genres etc. Un des principes de fonctionnement dune police, repose sur la notion de suspicion fondée. Quest-ce que la suspicion fondée. Cest un ensemble déléments troublants, mis bout à bout, qui permettent, en tout état de cause, de penser quune personne est coupable ou impliquée dans quelque chose. Les éléments en possession de la PJ et contenu dans le dossier permettent aux enquêteurs davoir des suspicions fondées à légard des parents. Cest par le truchement de ce genre déléments de suspicion que la police peut poursuivre une piste. Puis réunir tous les éléments et enfin aboutir à une ou plusieurs preuves. La frontière entre la suspicion fondée et la preuve matérielle est parfois mince, surtout pour un quidam. Ainsi, un dessin valant mieux que 1.000 mots, je vous suggère le parallèle suivant:


En été, Une patrouille de nuit, lors de sa ronde entend un bruit de vitre à quelques mètres deux, juste dernière le coin. En moins de 5 secondes, les policiers se trouvent sur le lieu du délit. Une rue en cul-de-sac, de laquelle personne na pu senfuir sans passer devant la patrouille. Sur place, léquipe trouve deux individus portant des gants, dos tourné à un véhicule en stationnement dont la vitre vient dêtre brisée. Sur le sol, à côté des deux individus, se trouve un autoradio aux fils arrachés et de lautre côté des deux individus, la panoplie du parfait petit voleur. Aucune autre issue nest possible et personne na pu senfuir sans être vu par la patrouille qui était toute proche. Les policiers sortent du véhicule, interpellent les deux individus qui viennent de passer sous statut de suspect. PV sera dressé pour vol dans véhicule

Pour vous, pour moi, pour les policiers intervenant, il est clair que les individus sont les coupables. Le magistrat va pourtant les relaxer faute de preuves! En effet, ils clament leurs innocences et prétendent quils sont allés sur place après avoir entendu un bruit de vitre et que les objets à côté deux ne leur appartiennent pas et comme personne ne les a vus commettre le délit, pas même les policiers, il ny a pas de preuve. Il y a suspicion fondée aux yeux de la police. Mais il ny a pas de preuves aux yeux du magistrat, il y a un doute. Les suspects ne le sont plus et sont relaxés!

Voilà un petit explicatif caricatural de ce quest une suspicion fondée. Dans laffaire Maddie, la première suspicion fondée est apparue aux yeux des enquêteurs dès le premier soir, lors de la disparition même de Madeleine. Cette suspicion parue évidente aux professionnels lorsque Kate, après avoir attendue 10 minutes dans lappartement, est revenue SEULE, en laissant les jumeaux dormir dans lappartement où venait de se dérouler, selon elle, un crime. En disant: ils lont enlevée, ils lont enlevée Mais sans protéger ses deux autres enfants dun prédateur qui pourrait être encore caché sur place ou revenir enlever les jumeaux. Une maman aurait réveillé ses petits et les auraient apporté avec elle afin de les protéger du danger. Et ce fut là, la première suspicion de la police. Dautres, par la suite, sont venus grossir le rang.

Le fait que le PGR est décidé darchiver laffaire et de suspendre le statut des 3 suspects nen fait pas des innocents pour autant et en fonction de la présomption dinnocence, nen fait pas des coupables, non plus!



Kate McCann


Nous accueillons favorablement la nouvelle, même sil ny a pas de raison de se réjouir, a déclaré, très émue, Kate McCann dans une brève déclaration lue dans le village de Rothley, dans le centre de lAngleterre, où vit le couple. Nous nabandonnerons jamais : les parents de Madeleine espèrent désormais que ce classement de laffaire faute de preuves va leur permettre de relancer la campagne de mobilisation internationale, qui sessoufflait.

Alipio Ribeiro


Lancien directeur de la PJ, Alipio Ribeiro pense que laffaire Maddie a été archivée avec précipitation Il souligne que le temps de recherche dun enfant peut durer plusieurs années. Un archivage précipité peut nuire, peut-être définitivement, à une solution ultérieure. Une affaire de disparition de mineur ne peut être close, par manque de preuve, si peu de temps après le drame, estime Alipio Ribeiro dans un billet publié par le Diario Economico. Le temps de lenquête nest pas le temps de la nouvelle ou de sa mémoire médiatique, encore moins quand il sagit de la disparition dun enfant, estime M. Ribeiro, qui avait démissionné en mai dernier en se disant fatigué de la médiatisation de sa fonction. Il termine son interview en déclarant: peut-être aurait-il été plus judicieux de suspendre le statut des suspects et, dans un certain contexte, continuer lenquête.

Gonçalo Amaral.


Lex-inspecteur Gonçalo Amaral, qui a dirigé lenquête, avant dêtre déplacé en octobre pour avoir critiqué ses collègues britanniques, juge que le classement de la procédure judiciaire ne signifie pas que les parents de la petite fille aient été blanchis. Ce nest pas une déclaration dinnocence. Le ministère public ne dit pas quils sont innocents, a-t-il réagi mardi. À lorigine de la mise en examen des époux McCann, Gonçalo Amaral, aujourdhui à la retraite, doit présenter jeudi le livre quil a écrit sur laffaire, Maddie - La vérité du mensonge. Dans ce livre, il promet des faits pour étayer sa conviction que Maddie est morte dans lappartement de Praia da Luz où elle dormait la nuit de sa disparition.



Réagir à cet article sur le forum

Un ami pédophile ?

20 juillet 2008

Ne pas lever lentièreté du secret de justice.


Un magistrat et deux policiers, parmi lesquels Stuart Prior, officier de liaison avec la PJ, se sont rendu au Tribunal de Portimao afin de demander au Ministère Public de ne pas libérer le secret de justice sur la totalité du dossier Maddie. Les motivations de cette démarche seraient diverses, selon la presse portugaise. Il y aurait, dune part, le fait que la police britannique souhaite maintenir secret le contenu de la liste des ressortissants britanniques classés pédophiles vivant en Algarve. Ces pédophiles connus ont été clairement identifiés sur une liste que les autorités britanniques ont remise à la PJ et qui fait partie du dossier Maddie. La levée du secret de justice rendrait le contenu de la liste accessible au publique. Lautre raison, toujours selon la presse portugaise, serait la demande de ne pas levée le secret de justice sur les résultats des tests ADN. Il semblerait que les anglais ne souhaitent pas voir divulguer le rapport préliminaire du labo de Birmingham dans lequel est établi que 15 des 19 marqueurs génétiques coïncident parfaitement avec lADN de Madeleine McCann. Ce rapport a été contre dit par la suite. Les vestiges rassemblés derrière le sofa, selon le premier rapport, coïncident, également, avec le profil ADN de Madeleine McCann. Cest ce rapport qui a réconforté la PJ, ainsi que lofficier de liaison britannique, dans leurs soupçons quant au fait que Madeleine soit morte entre 17h30 et 22h00 à lOcean Club de Praia da Luz et que le corps fut transporté dans la voiture loué par les parents, 22 jours plus tard. Avec la levée du secret de justice, certains de ces documents seront rendu publique. Ce dit rapport, ajouté aux éléments rassemblés durant lenquête ont conduit les inspecteurs à soupçonner les parents du décès de Madeleine. Un autre rapport, signé par Mark Harrisom, policier britannique désigné pour assister les autorités portugaises, affirmait péremptoirement que la fillette était décédée. Le policier évoquait même la possibilité que le corps de Madeleine ait été jeté à la mer.

Technique de pointe.


La technique utilisée par les spécialistes britanniques, pour analyser les vestiges rassemblés dans lappartement et dans la voiture des parents, est une des plus sophistiquée du Monde. Cette technique est utilisée aux États-Unis parce quelle permet dextraire des profils ADN précis à partir de vestiges très ténus par laugmentation des cycles damplification. Dans ces rapports, envoyés à la PJ avec quelques mois de différences lun de lautre, les autorités commencent à expliquer la technique utilisée et rendent compte comment ils ont utilisés un échantillon dADN de référence de Madeleine McCann. Cet échantillon a été obtenu via des taches de salives existantes sur le coussin de la petite. LADN des autres membres de la famille a été vérifié afin dextraire les marqueurs génétiques identiques pour quil ny ait pas de confusion lors du résultat. Le rapport est de 22 pages et signé par un expert biochimiste et spécialiste en microbiologie. Il détermine que 15 marqueurs génétiques sur 19 coïncident parfaitement avec lADN de Madeleine McCann. Le second rapport, envoyé après que Kate et Gerry furent déclarés suspects, soulève des doutes théoriques quant aux conclusions du premier rapport. On parle, ici, de 15 marqueurs sur 19. Aux États-Unis pour condamner quelquun il ne faut que 12 marqueurs dADN concluant. Ainsi, aux États-Unis, sur base de ce rapport, les parents seraient accusés. Or au Portugal, La loi exigeant 19 marqueurs identiques, les parents pourraient bénéficier dun non lieux voir même dun classement du dossier.

Un ami pédophile ?


La presse portugaise par le truchement du Correio da Manha publie un article assez délicat. Selon ce dernier, un des amis du couple McCann qui se trouvait avec eux en vacances à Paria da Luz le 03 mai de lannée dernière a été suspecté de comportement à caractère pédophile. Ces accusations ont été lancées par un autre couple damis qui ont passés les vacances de 2005 avec les McCann. Le couple, amis denfance de Kate, connaît cette dernière depuis 20 ans et ils nont rencontré lami suspect quune seule fois, cétait en 2005. Le CM fait état dune déposition enregistrée par les autorités le 16 mai mais versé au dossier quen janvier 2008 et qui ferait déjà partie du 13ième volume sur laffaire. Nous sommes assez surpris que des policiers aient enregistrés ces dépositions. En effet, elles ne reposent sur rien. Il ny avait pas matière à acter! Si lon reprend la publication du CM, Katherina, amie denfance de Kate, aurait vu, durant la nuit, le fameux ami suspect en conversation avec Gerry avoir des gestes obscènes à caractères sexuelles en parlant de Madeleine. Décrivant le geste avec détails faisant clairement allusion à un doigté vaginale préalablement mouillé par la bouche. Son époux, Arul, quant à lui, se souvient bien du geste, quil qualifie dun extrême mauvais goût, mais ne peut être sûr que lami suspect et Gerry parlaient de Madeleine! Bref, rien de bien concret finalement. En tous cas pas de quoi enregistrer une déposition. Les deux compères pouvaient parfaitement parler de nimporte qui ou faire allusion à nimporte quoi. En outre, le fait de révéler lidentité de lami en question et en le qualifiant de suspect dacte pédophile, met une famille en danger. Une famille mais aussi une situation professionnelle, une vie sociale etc. etc. Il nous semble très imprudent de rendre public ce genre daccusation. Nous attirons lattention de nos lecteurs sur le fait quil ne faut pas tirer de conclusions hâtives. Ne pas accuser trop vite quelquun, ne pas mettre une étiquette sur une personne qui na peut-être rien à se reprocher. Soyez subtil, il est plus facile de détruire une réputation que de rétablir limage de quelquun. Rien ne prouve que lami suspect soit coupable de ce dont on laccuse.

Réagir à cet article sur le forum

Les suites à donner

16 juillet 2008

Communiqué de presse concernant les suites à donner.


Lundi 21 juillet, le Procureur Général de la République (PGR) va publier un communiqué de presse concernant laffaire Madeleine McCann. Lannonce a été faite aujourdhui par le procureur de la République, Pinto Monteiro, qui na pas révélé dautres détails. Laffaire Maddie aura, lundi, une solution qui sera communiqué à la presse a déclaré Pinto Monteiro aux journalistes. Le PGR confirme avoir reçu, en début de mois, le rapport complet de la PJ sur laffaire Maddie.

600.000 euros de dommages moraux.


Les montants varient dun journal à lautre, passant de 500.000 euros, à 800.000 euros voir un million deuros. Quoi quil en soit, une moyenne de 600.000 est lestimation probable du montant du préjudice réclamé par les avocats de Robert Murat. Cest grâce à un accord avec 11 journaux britanniques que Robert Murat va encaisser cette somme. Les journaux devront encore publier des excuses. Laccord devra être validé devant les tribunaux ce jeudi. Les journaux dont question sont:

  • Daily Star
  • Daily Express
  • Daily Mail
  • London Evening Standard
  • Métro
  • Daily Mirror
  • Sunday Mirror
  • News of the World
  • Sun
  • Scotman
  • Sky news (Chaîne de télévision)

Le montant de lindemnisation que Murat va percevoir est semblable à celle que les parents McCann ont obtenu en mars dernier. Souvenez-vous, le Daily Express, le Daily Star et le Sunday Express ont payé une indemnisation et ont publié des excuses.




Réagir à cet article sur le forum

Rapport final (suite...)

09 juillet 2008

Des doutes et des éléments troublant.


Lannexe 886 du rapport final reprend les auditions dactylographiées des amis du couple, réalisés par la police britannique, avant dêtre interrogé formellement par la PJ portugaise, après la disparition de Madeleine. Pour les autorités portugaises, la façon très minutieuse dont les amis du couple ont rappelé le déroulement de la soirée du 03 mai ne comporte aucune émotion. Ainsi, par exemple, dans le groupe damis certains avaient des enfants endormis seuls dans leur chambre dhôtel. Pourquoi nont-ils pas, dinstinct, été voir si leurs enfants allaient bien après que Kate ait signalé la disparition de Madeleine ? Ils ont accourus pour aider à chercher Maddie mais ils ne sont pas allés voir si leurs enfants navaient pas été aussi enlevés! Ce document est considéré comme important par les autorités. Il est fondamental pour les enquêteurs de savoir ce qui sest passé dans les heures précédant sa disparition. Or une description des moments routiniers des parents et amis ainsi quune description complète des derniers moments où Maddie a été vue en vie, est fondamental pour la recherche afin déclaircir les doutes et dexpliquer dévidentes incongruités. Gerry McCann affirme que ce jour là, et contrairement aux autres jours, il na pas accompagné ses amis. Gerry a assuré que ce jour là, ils ont été cherché les jumeaux à la crèche ainsi que Madeleine vers 17h00 et quils ont directement regagné leur appartement. A 21h00, Gerry garantit être allé voir ses enfants. Il ne serait pas entré dans la chambre de Madeleine (où les jumeaux dormaient également) et ce nest que plus tard quil accordera de limportance au fait que la porte de la chambre était plus ouverte que ce quil avait laissé. Lalerte a été donnée à 22h000 et la GNR na été avisée quune heure plus tard. Les britanniques affirment navoir avisé la BBC que vers 02h00 du matin.

Dautres hypothèses


Outre la thèse de lenlèvement, la théorie du crime passionnel a également été étudiée. La PJ sest penchée sur la possibilité dune éventuelle vengeance contre les parents. Rien de concret nen est sorti, aucun indice, ou début dindice na pu être décelé. La PJ a analysé à la loupe la vie des parents et de leurs amis anglais sans que rien de suspect napparaisse. Nous pouvons également vous dire, et cest une exclusivité, que lhypothèse que les parents, avec ou sans le groupe damis, aient organisé ou participé à une soirée spéciale (NDLR: Soirée pédophile) qui aurait mal tourné, a été envisagé au même titre que nimporte quelles autres pistes... mais fut très vite abandonné.

De questions restées sans réponses.


Le rapport final fait états de questions laissées sans réponses. Ces réponses auraient du trouver réponses dans la reconstitution de la soirée. La première de ces questions est de savoir où se trouvait Jane Tanner, Gerry McCann et Jeremy Wilkins (un témoin qui a parlé avec Gerry vers 21h00) et ce quils faisaient exactement. Selon le rapport, il semble anormal que dans lespace exigu où ils se trouvaient, Gerry et Jeremy naient pas vu le ravisseur potentiel décrit par Jane. Deuxièmement, la vérification de la façon dont les enfants étaient contrôlés était importante. A être aux endroits rapporté par les témoins rend impossible à un ravisseur denlever Madeleine et cela aurait du être vérifié via la reconstitution. Enfin, les enquêteurs voulaient savoir ce qui est exactement arrivé entre 17h30 et 22h00 soit entre lheure où Maddie a été vue pour la dernière fois et lheure où lalerte fut donnée.

Que faut-il en conclure ?


Rien. Pas de précipitations hâtives. Le rapport final, dont un petit extrait a été révélé par la presse et repris ici, ne fait état que de doutes et dincohérences. Il naccuse pas. Nous ne sommes pas partisans dun camp ou dun autre mais sil doit y en avoir un, alors se sera celui des modérés. Nous sommes contre les extrémistes en tous genres que ce soit ceux qui refusent, à tous prix, denvisager la possibilité que les parents soient coupables en étant prêt à inventer les excuses les plus farfelues les unes que les autres; ou que ce soit ceux qui veulent que les parents soient des assassins en puissance ayant sacrifié Madeleine. Le bon père de famille sera entre ces deux positions, il sera plus modéré. Mais il faut être honnête avec soi-même et reconnaître que les éléments soulevés lors de ces trois derniers articles sont très troublant et ne vont pas dans le sens de linnocence des parents, sans toutefois les accuser formellement non plus. Il ne faut pas tomber dans les spéculations mais il parait clair quune ou plusieurs personnes parmi le T9 ment! Cest évident. Tout comme est évident le manque de coopération de certains dentres eux. Mais dans quel but ? La seule conclusion acceptable pour le moment cest quà cause de leurs mensonges, on ne sait toujours pas où est Madeleine ou son corps. Le corps de Madeleine retrouvé permettrait aux parents (sils sont innocents) de faire leur deuil !



Réagir à cet article sur le forum

Un témoin irlandais

07 juillet 2008

Un témoin irlandais à vu Gerry transporter Maddie.


Martin Smith, Irlandais a affirmé à la Police Judiciaire avoir vu un homme transporter une enfant sous son bras. Cette enfant lui a semblé être Maddie. Les faits se serait passé sensiblement à lheure du dîner le 03 mai au soir. Laudition du témoin a été recueillie dès le début de la recherche. Quelques jours après être retourné dans son pays dorigine, Martin Smith sest rendu à la police. Il a garantit quen voyant à la télévision, suite à la médiatisation de laffaire, pour la première fois le visage de Gerry qui descendait dun avion, il na pas eu de doute. Lhomme qui transportait lenfant le jour où Maddie a disparu était son père ! Linformation a été envoyée aux autorités portugaises dans une phase où la PJ ce concentrait encore sur la thèse de lenlèvement. Et, selon le rapport final, la piste naurait pas été suivie parce quà lheure où Martin déclare avoir vu Gerry transporté Maddie sous son bras, ce dernier était en train de dîner avec les amis du couple au Tapas Bar. Ce nest que plus tard que la PJ sest rendu compte que personne parmi le T9 ne pouvait dire à quelle heure exactement se trouvait chaque membre du groupe au restaurant. La PJ a ensuite demandé des compléments denquête auprès de ce témoin via les lettres rogatoires. Les devoirs complémentaires concernant ce témoin nont finalement pas été réalisé et sans autres éléments na pu être approfondi.

La police britannique remet certains éléments denquêtes aux McCann.


La police britannique a accepté lundi de remettre aux parents de Madeleine McCann certains éléments de son dossier sur la disparition de la fillette, dans le sud du Portugal en mai 2007, pour permettre aux enquêteurs privés quils ont recrutés de les examiner. En contrepartie, Kate et Gerry McCann ont renoncé à une procédure judiciaire destinée à contraindre la police du Leicestershire, le comté du centre de lAngleterre où ils vivent, à leur communiquer ces informations. Kate et Gerry McCann sont satisfaits de ce compromis conclu avec la police, a déclaré leur porte-parole Clarence Mitchell. Si nous nétions pas allés en justice, nous naurions pas obtenu ces 81 pièces (dinformation).Lensemble du dossier contiendrait près de 11.000 documents. Elles vont maintenant à nos enquêteurs privés qui vont travailler dessus en priorité. Il reste difficile de croire que ces documents doivent servir à Metodo3 dans le but exclusif de retrouver Madeleine. Il paraît difficile que cette société à la réputation douteuse et au faible moyen légaux puisse faire mieux que la PJ qui a mis sur laffaire plus de 300 hommes!! Il reste à savoir si les 81 documents et auditions contiennent également les témoignages des deux témoins cruciaux dont les auditions nont toujours pas été envoyées aux autorités portugaises ? Si tel est le cas, cela ressemble plus à une manœuvre pour préparer une défense plutôt quà recherche une fillette disparue!

Metodo3 mis en cause par la PJ.


Le rapport final critique les recherches faites par lagence de détectives privés engagé par le couple. Cest à cause delle que la PJ à perdu énormément de temps, dargent et dénergie à suivre, vérifier, comparer, analyser toutes les fausses pistes lancés par Metodo3 un peu partout. Il y a eu le témoignage de Gail Cooper, entendu pour la première fois par les autorités britanniques. Il parle dun mendiant, quil na vu quune seule fois et qui pourrait avoir prit lenfant. Plus tard, à lagence de détectives privés engagé par le couple, il déclare avoir vu trois fois le même mendiant. Et que lune de ces trois fois là, il la surpris à regarder de façon étrange le groupe denfant dont faisait partie Maddie. Puis se fut au tour de Jane Tanner qui navait pas réussi, initialement, à décrire le visage de lhomme quelle garantit avoir vu transporter Maddie sous son bras, de revenir sur ses déclarations. Elle déclare que lhomme vu par Cooper ressemble à celui quelle a vu. Le portrait-robot a fait le tour du Monde et a forcé la PJ à vérifier des centaines de pistes qui se sont révélées fausses. Sans compter que la PJ a du se rendre dans les lieux les plus éloignés du de la planète. Le même jour et à la même heure, Maddie est arrivée à être vue à plus de 4.000 kilomètres de distance!! Le rapport laisse sous-entendre que si on avait voulu ralentir lenquête, voir éviter quelle naboutisse, on ne sy serait pas pris autrement.

Les britanniques ont modifiés les résultats dexamens.


Ce fut le plus étrange volte face dans lenquête. Les premières analysent de vestiges biologiques, réalisé au R-U, des résidus rassemblés sous la roue de secours, dans le coffre de la voiture loué par les parents, étaient compatible avec le profil génétique de Madeleine. Plus tard, après que les parents furent désignés arguidos ou suspect davoir occulté le cadavre de Madeleine, le laboratoire annonçait corriger ses analyses initiales. Après coups, les vestiges biologiques trouvés dans la Renault Scénic loué par les parents nétaient pas concluant en outre, la qualité même des échantillons a subitement été mise en doute. Ce revirement scientifique, non encore complètement éclaircie, risque denvoyer lenquête dans une voie sans issue. En effet, le doute bénéficie toujours à laccusé. Or si un des plus grands laboratoires danalyse met, subitement, en doute les échantillons eux mêmes, ce sera tout bénéfice pour la défense. Notons, toutefois, que lutilisation de chiens qui détectent des odeurs de cadavre ou des résidus de sang est tout à fait valide dans le système juridique portugais et le laboratoire aurait du corroborer scientifiquement les marquages canins. La décision de la PJ denvoyer ces analyses au R-U, alors quelles auraient pu être faites au Portugal, était dans lidée initiale, une question de crédibilité. Les inspecteurs ne voulaient pas que les résultats puissent être mis en cause au R-U.




Réagir à cet article sur le forum

5 ans de prison ?

06juillet 2008

Les parents risquent jusquà 5 ans de prison.


Le principe de négligence envers enfants auquel les McCann, dans la nuit du 03 mai 2007, dans un appartement de Praia Da Luz, est, selon la loi portugaise, un fait incontournable qui ressort dans plus de 50 pages du rapport final de la PJ. Les recherches se sont axées autour de la thèse dun homicide et le Ministère Public qui doit se focaliser sur cette thèse, ne peut ignorer, aux yeux de la loi portugaise, la négligence des parents McCann lors de cette nuit. La PJ sabstient dans ce rapport de faire au procureur en charge du dossier la moindre proposition de classer laffaire ou de poursuivre les parents. De même, la PJ ne fait aucune considération sur lévidente négligence ou imprudence des parents et ils ne se perdent pas non plus dans laspect juridique face à cette situation. Lobjectif poursuivi par la police était de prouver un homicide et loccultation de cadavre. Donc le classement sans suite du dossier ne peut pas se faire. La loi portugaise ne permet pas quon oublie limprudence des parents: labandon denfants dans un appartement fenêtres ouvertes, porte fermée seulement avec un verrou; un contact visuel sur le logement que les parents ont prétendu avoir et quils navaient, en réalité, pas; ou encore les contradictions au sein des amis du couple quant aux visites faites aux enfants ! Il sagit de faits dabandon denfants ou plutôt de négligence envers enfants, puni jusquà 5 ans de prison !!

La thèse de lenlèvement est impossible.


Le rapport de la PJ exclut lhypothèse de lenlèvement, contrariant ainsi la version des parents, Kate et Gerry. En effet, la fenêtre de lappartement loué par l couple McCann était trop petite pour y faire transporter un enfant. En outre, malgré que des chiens spécialisés aient détectés des vestiges de sang dans la maison ainsi que dans la voiture, louée par les parents de Madeleine et que les vêtements de Kate ainsi que certains vêtements de Madeleine portaient lodeur de cadavre, la fenêtre, elle, ne contenait aucun vestige dADN de Madeleine mais uniquement de Kate. En outre, la loi portugaise punit toute personne qui ouvre les conditions dun enlèvement. Ce qui signifie que la création du danger est punie, indépendamment den connaître le résultat. Or dans le cas qui nous occupent, le résultat serait léventuel enlèvement de Madeleine comme le prétendent les parents et, se sont eux-mêmes qui créent les conditions objectives à lenlèvement! Laisser trois enfants seuls, dans un appartement dans un pays étranger, sen aller dîner sans avoir de contact direct sur les enfants est, selon la loi portugaise, les conditions qui ouvrent les conditions à un enlèvement. Et nous ne parlons même pas des nombreuses contradictions quant aux nombres de visites faites aux enfants ni par qui, sans compter que ce nétait pas la première nuit que les enfants étaient seuls.

MISE A JOUR:

Les affirmations des différents amis des McCann ne sont pas cohérentes. Selon les déclarations du célèbre Tapas9, Madeleine aurait été enlevée environ une heure avant que lalerte de sa disparition ne soit donnée. Cest Jane Tanner qui garantit avoir surpris un inconnu dans une rue où, pour info, se trouvait le papa de Maddie, Gerry mais aussi dautres témoins. Ces deux autres témoins ont affirmés navoir rien vu tout en étant dans le même angle de vision que Jane Tanner. Tanner qui plus tard fit un portrait-robot du présumé ravisseur en précisant que lhomme portait un enfant en position horizontale (sous le bras). Nous avons expliqué, plus haut, que Madeleine naurait pas pu passer par la fenêtre en position horizontale. La seule possibilité aurait été de la faire passer en position verticale... cest-à-dire en la faisant passer la tête ou les pieds dabord puis en la laissant glisser le long de la fenêtre mais aussi le long du mur de lappartement. Dans cette hypothèse, il aurait fallut un complice qui rattrape lenfant en bas du mur. Puis le ravisseur se trouvant dans lappartement aurait du sortir, rejoindre son complice, récupérer Maddie puis senfuir en se séparant puisque Tanner na vu quun seul suspect. Ou alors, le ravisseur était seul et il laissa glisser Maddie le long du mur jusquau moment où elle tomba sur le sol pour la laisser seule le temps de sortir à son tour pour la récupérer. Seulement ces scénarii ne tiennent pas la route au vu des déclarations de chacun. En effet, se référant au timing des uns et des autres, selon les déclarations des membres de lhôtel, ainsi que celles des clients présents ce soir là en y ajoutant les déclarations des amis du couple quant aux heures auxquelles ils ont été voir les enfants et où ils étaient minute par minute, le ravisseur naurait eu que quelques très courtes minutes pour enlever Madeleine comme décrit plus haut. Selon les essais de la PJ, cest irréalisable sans être découvert par lune ou lautre personne présente, pour autant que les amis naient pas mentit dans leurs déclarations. La PJ devant se baser sur des faits, en analysant les déclarations concernant le timing des amis du couple ainsi que celui du couple lui même, si personne ne ment, lenlèvement nest pas crédible ! En outre, le ravisseur a du senfuir sans être aperçu par les caméras de surveillance du club. Dautre part, si le ravisseur avait fait passer Maddie par la fenêtre, des traces dADN auraient été trouvés sur la fenêtre, le long du mur ou au sol en bas de la fenêtre. Or ce nest pas le cas, les seules traces dADN retrouvées à cet endroit sont celle de Kate.

Tous les moyens ont été essayés.


Malgré limpossibilité de plus en plus évidente de la thèse de lenlèvement, la PJ a mis tout en oeuvre pour trouver un ravisseur potentiel. Il y a eu des dizaines et des dizaines denquêtes et vérifications faites sur des suspects dabus sexuels. La PJ a vérifié et entendu toutes les personnes qui pourraient avoir été en vacances en Algarve pendant cette période afin de vérifier sils nauraient pas la moindre relation avec Maddie. Tous les membres du village ont été interrogés et leurs déclarations vérifiées. La PJ a fouillé plus de 400 maisons aux alentours de lOcean Club sans rien trouver. Par la fenêtre par où Kate affirme que Maddie a été enlevée, aucunes traces dADN ou de vestiges de quelques sortes appartenant à Madeleine nont été trouvés. Le rapport final montre les détails dune enquête qui a atteint des sommets jamais vu !! Les enquêteurs ont été amenés à vérifier un couple qui aurait été soupçonné denlèvement denfant! Ils ont passé au peigne fin les lieux où Maddie aurait été aperçue. Ils ont fouillé minutieusement un crématorium. Ils ont même comparé le profil génétique provenant du corps dune enfant trouvé sur la côte des États-Unis. Ils ont enquêté sur des présomptions concernant un mendiant et ils ont suivis et analysés des milliers de pistes dans les lieux les plus éloignés du Monde envoyant des inspecteurs jusquen Australie. En vain ! Rien ne permet daccréditer la thèse du kidnapping. Nous savons par expérience professionnelle que le crime parfait nexiste pas. Au vu des éléments ci-dessus, on a du mal à imaginer un éventuel ravisseur passer entre les mails du filet policier mais admettons quil sagirait dun surdoué issu des meilleurs scénarii dHollywood bourré deffet spéciaux à la Matrix permettant au suspect déchapper à la police... Dans tous les cas de figure, si la police narrive pas à larrêter, il aurait laissé derrière lui des indices de lenlèvement, des détails, des éléments qui permettraient à la PJ de rendre la thèse de lenlèvement, si pas crédible, du moins possible... Or, selon le rapport final, ce nest pas le cas !

Ce que contient le rapport final


Treize mois de recherches et le rapport naccuse personne mais il met au jour de nouveaux et très fort doutes dans la thèse de lenlèvement avancée par les parents de Madeleine. Le rapport décrit en détails les divers éléments et indices recueillis par les investigateurs ainsi que tous les contrôles et vérifications effectués. La PJ a essayé de confirmer lhypothèse de lenlèvement. Ils ont voulu y croire de toutes leurs forces mais les éléments recueillis ont montré limpossibilité de cette théorie. Lune des investigations la plus lente de cette recherche fut de rassembler et danalyser toutes les informations concernant les moyens de fuite par voie terrestre, maritime et aérienne. Tout à été analysé, rien na été laissé au hasard. Les images prisent par les touristes lors de leur vacances à Algarve ont été analysées mais rien de déterminant ny fut trouvés. Ces informations ont toutes été compilées en annexe de la procédure et une autre annexe uniquement pour les suspects de crimes sexuels. La PJ a également établie un dossier concernant toutes les personnes connus pour crime violent et ils ont vérifié leur vie en détail. Il était important de déterminer sil pouvait y avoir le moindre rapport avec Madeleine. Le rapport final lance la conviction inévitable du décès de Madeleine le 03 mai à Praia.

Plus dune heure à pleurer.


Les parents de Madeleine nont jamais démenti le fait quils laissaient leurs trois enfants seuls dans lappartement pendant quils allaient dîner le soir. Fait qui a également été confirmés par les membres du personnel de lOcean Club. Les parents ont toujours assuré quils allaient voir les enfants tous les soirs de demi-heure en demi-heure. Rappelons quà 19h00 du soir, en mai, au Portugal, il fait aussi clair quà midi. Les déclarations d la voisine, Pamela Fenn remet en cause la version des parents. Elle garantit avoir entendu Maddie pleurer pendant une heure et 15 minutes deux nuits avant sa disparition. La britannique a déclaré aux inspecteurs que dans la nuit du 1er mai à 22h30, elle a entendu Madeleine pleurer. Elle a confirmé à la PJ que lenfant est restée inconsolable durant 1h15 jusquau moment où les parents sont rentrés. La voisine a entendu le bruit de la porte des de lappartement des McCann à 23h45, heure à laquelle les parents rentraient habituellement de leur soirée. Yvonne Martin, employée à la sécurité sociale britannique avait attiré lattention des parents sur leur imprudence concernant leurs enfants.

Les chiens ont été décisifs.


Laction des chiens britanniques spécialement entraînés pour détecter lodeur de cadavre et de sang humain a été décisive pour que Gerry et Kate soient suspectés. Devant les coïncidences face à laction des deux chiens, qui ont signalés les mêmes endroits ainsi que les mêmes objets, les autorités ont été obligées dadmettre une éventuelle implication des parents dans la disparition de leur fille et de les désigner arguidos afin de les confronter aux éléments qui pourraient les conduire à une inculpation. Les inspecteurs expliquent que les chiens ont donné des signes de détection dodeur de cadavre et de sang humain dans les endroits et sur les objets suivant:

  • Dans lappartement doù Madeleine a disparu (Dans la chambre du couple et dans la salle de séjour)
  • Dans le potager
  • Dans le véhicule loué par les parents 24 jours après la disparition de Maddie.
  • Sur deux vêtements de Kate
  • Sur la peluche de Maddie que Kate na pas lâché les jours suivants la disparition.

Dans lappartement des amis des McCann, dans le village de Praia et dans les véhicules utilisés par Robert Murat - premier accusé à être suspecté - rien na été détecté par les chiens. Devant ces indications, renforcées par dautres examens réalisés au Portugal et en Angleterre, la PJ a interrogé Kate et Gerry avant de les nommer arguidos.

Des témoins à entendre


Dans ces déclarations, Gonçalo Amaral, qui fut linspecteur coordinateur du dossier, aujourdhui à la retraite depuis 6 jours, affirme que le 2 octobre, jours de son éloignement, nous étions en train de finir certains travaux pour quun témoin très important vienne au Portugal. Gonçalo Amaral a précisé que ses collègues nont pas su concrétiser la venue de ce témoin. Ajoutons que SOS Maddie révèle lexistence de deux témoignages décisifs qui nont pas encore été communiqués aux autorités portugaises. Ces témoins mettraient directement en cause la responsabilité dun des amis du couple McCann. Ces témoignages nauraient pas suivis le circuit normal de la coopération internationale. Certaines forces de police ayant collaboré à lenquête sur le sol du R-U auraient été dépassé par les agissements de leur hiérarchie précise SOS Maddie.




Réagir à cet article sur le forum

Procédure classée comme homicide

03 juillet 2008

La procédure sera classée comme homicide !!


La procédure sur la disparition de Madeleine McCann sera reprise dans les archives du tribunal de Portimao par décision du Ministère Public, sous le label: Homicide. Le procureur titulaire du dossier, Magalhães e Menezes, émarge le dossier (c.-à-d. quil qualifie le dossier ou laccusation) comme: HOMICIDE QUALIFIE ET OCCULTATION DE CADAVRE

La PJ a livré son rapport final concernant toutes les recherches faites depuis mai 2007. La presse sest empressée de dire que le document finale (rappelons quil sagit dun dossier de plusieurs volumes) ne contenait pas de preuves suffisantes et que laffaire serait classée. Notons, pour être complet, que de très nombreux journaux basent lensemble de leurs articles principalement sur les dépêches dagence. Ainsi, dans notre article précédent, nous avons fait un article basé UNIQUEMENT sur les dépêches dagence que nous recevons comme nimporte quel autre média. Les plus observateurs dentres vous se seront rendu compte que cet article ressemblait comme deux gouttes deau à ceux publiés par dautres médias et pour cause puisquil venait des mêmes agences. Larticle de base de lagence de presse ne stipulait pas que laffaire classée sans suite mais laissait planer le doute. Aussi, en fonction de linterprétation des uns et des autres, divers journaux en ont conclu que laffaire était, non seulement close mais également classée sans suite. Or, la réalité est plus subtile que cela.

Cest le Ministère Public qui décide !


Au moment décrire ces lignes, le Ministère Public (MP) étudie la nécessitée ou non de demander de nouveaux devoirs denquête complémentaire. Larchivage du dossier Madeleine McCann, disparue le 03 mai 2007, nest absolument pas une certitude !!! Au contraire, il est plus que probable que de nouveaux devoirs denquête soient demandés à la PJ par le MP. Il nest pas à exclure que les amis des McCann soient invités à revenir au Portugal. La PJ a envoyé un rapport final contenant toutes les diligences et enquêtes faites au long de ces mois et les moyens utilisés. Ce rapport est maintenant entre les mains du MP et fera lobjet dune appréciation et dune pondération soignée comme a garanti une source proche du procureur générale de la République dans un communiqué envoyé à toutes les rédactions.

Vers une nouvelle reconstitution ?


Les nouveaux devoirs denquête possibles peuvent passer par une nouvelle reconstitution de la nuit de la disparition de Maddie. Ce qui implique que les amis du couple McCann ainsi que les McCann eux mêmes, soient invités pour les uns et notifiés pour les autres à venir au Portugal. Nous navons aucune illusion en la matière, nous ne sommes pas utopiste, nous savons que cette reconstitution naura pas lieu mais nous sommes curieux de savoir ce que les amis des McCann vont donner comme excuses, cette fois, pour ne pas y participer ?! Le rapport a rappelé les incohérences entre les diverses déclarations des amis du couple concernant les évènements de la nuit de la disparition. Le MP pourrait vouloir enlever tous les doutes. Dans ce même communiqué envoyé aux rédactions, le PGR garanti également que la fin du secret de justice sera pour le 14 août !! Il reste peu de temps avant que le dossier ne soit à la porté de tous. Le rapport qui compte 19 volumes et des milliers de documents nindique pas si le dossier doit être archivé (classé) ou sil faut lancer une procédure daccusation. La raison en est simple: Cest au MP quappartient de décider si laffaire doit être classée ou sil faut lancer une accusation formelle. La PJ se limite à faire une enquête, des recherches, à exécuter de devoirs denquêtes sur le terrain et à présenter les éléments rassemblés, sans plus. Les policiers ne sont pas des juges ! Ils présentent des faits, tels quels, à létat brut et cest au MP de décider de leurs usages!!!

Vers une accusation ?


Les échos selon lesquels le dossier ne contiendrait pas déléments suffisants pour mener vers une accusation nest, de laveu même de la source proche de lenquête ayant lancé cette rumeurs, quune simple intuition et ne garantit pas quil ny aura pas daccusation. La suite la plus probable de la procédure est que Kate et Gerry soient accusés dimprudence. Un avis également partagé par divers inspecteurs de la PJ: Ils ont été dîné en laissant leurs enfants seuls, ce nest pas une accusation futile, nous savons ce qui est arrivé ensuite!!! Différentes incertitudes continuent à planer. Lhypothèse de ce qui sest passé cette nuit là est lhomicide par accident et loccultation de cadavre par ailleurs émargé par le Procureur comme Homicide qualifié et occultation de cadavre.



Réagir à cet article sur le forum

Fin de lenquête

01 juillet 2008

La police portugaise clôt son enquête.


La police portugaise a conclu son enquête sur la disparition de la petite Britannique Madeleine McCann, il y a 14 mois dans le sud du Portugal, et remis son rapport au Ministère public qui doit décider de poursuivre ou de clore linvestigation, a-t-on appris mardi de source judiciaire.

Le rapport final élaboré par la police judiciaire (PJ) a été joint à la procédure de la dénommée affaire Maddie, a indiqué un communiqué du cabinet du procureur général de la République. Pour autant, lenquête sur la mystérieuse disparition le 3 mai 2007 de la petite Maddie, alors âgée de trois ans, dun complexe touristique du sud du Portugal, nest pas terminée. La Police judiciaire continue, à la disposition du Ministère public jusquà ce quil décide de clore lenquête, a rappelé à la presse le directeur national adjoint de la PJ, Pedro Carmo.

Par ailleurs, le secret de linstruction, prolongé en mai dernier en raison de la complexité de laffaire, se maintient jusquà la mi-août, a précisé le ministère public, qui doit à présent analyser le rapport denquête de la PJ et va procéder à lanalyse et à lévaluation globale de lensemble de la procédure (qui comporte des dizaines de volumes) pour déterminer si dautres démarches sont encore requises ou bien si les conditions suffisantes et nécessaires sont réunies pour clore lenquête. Lannonce du cabinet du procureur intervient après la publication mardi dans la presse dinformations indiquant que les autorités portugaises sapprêtaient à clore lenquête et à classer laffaire, estimant ne pas avoir recueilli de preuves suffisantes pour une mise en accusation formelle.

Réaction du porte-parole.


Trois personnes sont toujours mises en examen. Outre le Britannique, Robert Murat, les parents de la fillette, Kate et Gerry McCann, soupçonnés davoir fait disparaître le corps de lenfant après une mort accidentelle, ont été mis en examen le 7 septembre dernier. Le couple, qui na cessé de clamer son innocence, a organisé une campagne internationale sans précédent pour retrouver la petite Maddie. Depuis la Grande-Bretagne, le porte-parole des époux McCann, Clarence Mitchell, na pas tardé à réagir aux informations publiées dans les médias portugais. Il a estimé que la mise en examen du couple devait être levée immédiatement sil était confirmé que la police allait clore lenquête et a réclamé laccès au dossier. Les informations contenues dans le dossier ne peuvent pas rester sur des étagères à prendre la poussière, a-t-il affirmé. Lors dune série dinterviews en Grande-Bretagne, le porte-parole a aussi suggéré que si lenquête était officiellement close, les dossiers devaient être transférés aux enquêteurs privés recrutés par les McCann dans lespoir de retrouver «Maddie». La petite fille avait disparu le 3 mai 2007 quelques jours avant son quatrième anniversaire, alors quelle séjournait en famille dans un complexe touristique du sud du Portugal.

Ses parents avaient été déclarés suspects après lannonce de la découverte de lADN de Madeleine dans une voiture louée par ses parents, plus de trois semaines après sa disparition. Mais le chef de la police portugaise, Alipio Ribeiro, a ensuite déclaré que les analyses pratiquées sur ces traces nétaient pas concluantes. Les McCann ont toujours affirmé quils navaient rien à voir avec la disparition de leur fille. Selon la loi portugaise, le satut d«arguido» (suspect) est un statut intermédiaire qui ne signifie pas une inculpation, mais qui est utilisé quand la police croit avoir des preuves contre quelquun. La personne considéré comme «suspecte» dispose dune «liberté de mouvement totale», à condition dinformer préalablement les autorités judiciaires. De son côté, lavocat portugais du couple Rogério Alves, a affirmé que lessentiel pour le couple McCann était que les recherches de leur fille se poursuivent.

Ni enlèvement, ni décès accidentel.


Lenquête, qui a connu un tournant lété dernier lorsque les enquêteurs se sont mis à privilégier lhypothèse de la mort de lenfant sappuyant sur des indices prélevés dans lappartement et le véhicule des McCann, était depuis tombée dans une impasse. Selon la presse mardi, le rapport denquête de la police ne permet détayer ni la thèse de lenlèvement, défendu par les parents, ni celle de la mort accidentelle. Travaillant sous une forte pression, notamment de la part de la presse britannique, les enquêteurs portugais ont accumulé les revers.

Lancien chef de léquipe denquêteurs, Gonçalo Amaral, sétait vu retirer, en octobre dernier, laffaire pour avoir ouvertement critiqué ses collègues britanniques de partialité. M. Amaral a pris sa retraite lundi pour, dit-il, retrouver sa liberté dexpression et pouvoir se défendre dans un livre quil sapprête publier.



Réagir à cet article sur le forum




















un compteur pour votre site

Site officiel des parents

Site officiel des parents

SOS Maddie

SOS Madeleine McCann

Gazeta Digital: Paulo Reis

Gazeta Digital

The 3 Arguidos

The 3 arguidos

Kalysis para Madeleine McCann

Kalysis

McCannfiles

McCannfiles

Hasta que se sepa la verdad

Hasta que se sepa la verdad

Joana Morais

News from my big desk

News from my Big Desk

MadeleineMcCann

Madeleine McCann.co.Uk

Truth for Madeleine

Truth for Madeleine

ARCHIVES 2008 (Jusque fin juin)

Tous les articles de janvier à fin juin 2008

REPORTAGE KARL ZERO SUR MADELEINE

Emission

VIDEOS SUR MADELEINE

Vidéo Maddie

ARCHIVES: MAI + JUIN

Archive Maddie

ARCHIVES: JUILLET

Maddie-Juillet

ARCHIVES: AOÛT

Maddie - août

ARCHIVES: SEPTEMBRE + OCTOBRE

Maddie Sept+Oct

ARCHIVES: NOVEMBRE + DECEMBRE

Maddie Nov + Dec

LIENS ET SITES SUR MADELEINE

Liens sur Maddie


Copyright © 2007-2008. Tous droits réservés.Contactez lauteur à infoskidnapping.be