Estelle, 9 ans kidnappée le 9 janvier 2003

Réagir sur le FORUM à cet article

Association Estelle

Le site officiel de lassociation Estelle.


Association Estelle

La Belgique rouvre le dossier



fermer la fenêtre
' );popup.document.close();">Cliquez pour agrandir l'image
28 mars 2008

La justice belge a rouvert une enquête pour réexaminer la piste incriminant le tueur en série présumé Michel Fourniret dans le dossier de la disparition dEstelle Mouzin, à Guermantes (Seine-et-Marne) le 9 janvier 2003.


Selon le quotidien Le Soir, le parquet de Dinant va revoir les circonstances de lappel téléphonique passé au moment de cette disparition du domicile belge de Fourniret, et qui le disculpe aux yeux de la justice française. Il avait été soupçonné après son arrestation en 2003 car il possède une camionnette blanche comme celle qui a été signalée près des lieux de la disparition dEstelle Mouzin. Une photo de presse de la fillette a été retrouvée sur son ordinateur. Michel Fourniret nie toute implication dans ces faits et la police française la mis hors de cause, car un appel au fils de Fourniret, Christian, qui fêtait le 9 janvier 2003 son anniversaire, a été passé peu après 20h00 le jour de la disparition dEstelle Mouzin, du domicile que les Fourniret avaient alors en Belgique, à Sart-Custinne. La fillette ayant disparu vers 18h00, la police française juge que Fourniret ne pouvait être présent à ce moment à Guermantes, éloignée de 276 km de Sart-Custinne. Pourtant, le fils de Michel Fourniret ne se souvient pas de lappel et ne peut donc dire qui la passé. Les enquêteurs belges souhaitent donc sassurer que le tueur en série présumé na pas utilisé un stratagème pour se construire un alibi.

Pareille hypothèse est écartée par le parquet de Meaux (Seine-et-Marne).


Le juge dinstruction chargé de linformation relative à lenlèvement dEstelle Mouzin a mené avec les autorités belges diverses investigations portant sur la possibilité dune déviation de lappel téléphonique enregistré comme ayant été passé du domicile de Michel Fourniret, écrit dans un communiqué le procureur de la République de la ville, René Pech. En létat actuel des investigations auxquelles il a été ainsi procédé, celles-ci nont pas permis de corroborer lhypothèse de lexistence dun tel renvoi dappel, dit-il. Laffaire Estelle Mouzin est remontée jusquau sommet de lEtat, le président Nicolas Sarkozy ayant promis à ses parents que tout serait mis en oeuvre pour faire la lumière. Des centaines dinterrogatoires et des investigations tous azimuts nont pas permis aux policiers de trouver la moindre piste dans cette affaire. En février dernier, ils ont détruit partiellement dans cette procédure un restaurant chinois des environs de Guermantes, à la recherche dun corps de fillette quune rumeur, infondée, disait enterré sur les lieux. (LExpress)


Réagir à cet article sur le forum

Fausse piste

01 février 2008

Vraisemblablement une fausse piste.


Les récents développements dans lenquête sur la disparition dEstelle Mouzin sont vraisemblablement une fausse piste, a indiqué vendredi une source policière en précisant que six des dix personnes interpellées jeudi avaient été relâchées vendredi matin.

Les restes des ossements que lon a retrouvés sont ceux danimaux : les renseignements que lon a eus sont vraisemblablement une fausse piste, a affirmé cette source policière, précisant que les fouilles se poursuivaient pour de dernières vérifications.

Les personnes qui ont donné ces renseignements se sont pris à leur propre jeu : ce sont des affabulateurs, a ajouté cette source. Il y a ceux qui ont vu les ossements qui lont raconté à dautres qui ont déformé la réalité, a encore dit cette source. Sur les dix personnes interpellées, dont les entrepreneurs, les employés et le responsable du restaurant, six ont été relâchées vendredi matin, car il ny a rien à leur reprocher, a précisé cette source.

L enquête a rebondi sur la foi de renseignements communiqués au début de lannée aux enquêteurs par un journaliste indépendant. Celui-ci a rapporté la découverte dun corps denfant par des ouvriers lors des travaux de transformation dun entrepôt en restaurant, à Brie-Comte-Robert, à 25 km de Guermantes, le village de Seine-et-Marne où a disparu Estelle, alors âgée de 9 ans, le 9 janvier 2003.

Des fragments dossements ont été découverts jeudi soir lors des fouilles au restaurant de Brie-Comte-Robert, mais ils sont dorigine animale, a-t-on appris vendredi de source proche du dossier sur la disparition de la petite Estelle Mouzin. L expertise médicolégale effectuée en urgence a révélé quil sagissait de restes danimaux, a précisé cette source à lAFP.

.Lenquête sur cette affaire qui a eu un large impact en France, en raison notamment de laction de nombreux comités de soutien aux parents de la fillette, a rebondi après des renseignements sur cette découverte communiqués au début de lannée à la police par un journaliste indépendant.

Lavocat du père de lenfant, Me Didier Seban, a exprimé un espoir de retrouver le corps, parlant de la toute première piste vraiment sérieuse dans ce dossier. Le procureur en charge du dossier a toutefois précisé quil ny a pas de certitude que ce soit Estelle. ,Le père de la fillette, Eric Mouzin, a exprimé sa prudence. Rien nest démontré. Je suis en attente. Je minterdis toute réaction précipitée sur le sujet (...). Cest peut-être un moyen de me protéger. Je ne vais pas partir ventre à terre sur toutes les informations qui passent, a-t-il déclaré vendredi à lAFP.

Estelle Mouzin avait disparu en fin daprès-midi à Guermantes, à une trentaine de km à lest de Paris, entre son école et son domicile. Une information judiciaire pour enlèvement et séquestration de mineur de 15 ans avait été ouverte et la photo dEstelle diffusée à des milliers dexemplaires dans tout le pays.

Malgré de nombreuses recherches et interrogatoires, lenquête était restée infructueuse. Plusieurs personnes ont été arrêtées puis mises hors de cause, dont le tueur en série présumé Michel Fourniret arrêté en Belgique en 2003. (AFP)

Réagir à cet article sur le forum

Interpellations dans un restaurant

31 janvier 2008

Pas de certitude quil sagisse dEstelle.


Cinq ans après la disparition de la petite Estelle Mouzin, l enquête a rebondi jeudi avec des interpellations et de nouvelles investigations dans un restaurant asiatique à Brie-Comte-Robert (Seine-et-Marne), non loin du lieu où sa trace a été perdue.

Les enquêteurs se montraient toutefois prudents sur les nouveaux développements de lenquête, relancée à partir dinformations émanant dun journaliste indépendant, selon une source proche du dossier.

Celui-ci aurait rapporté avoir appris que des ouvriers, qui bâtissaient ce restaurant sur le site dun ancien entrepôt, avaient trouvé des restes humains il y a plusieurs mois, une découverte quils navaient pas révélée à la police.

La police, sur demande du juge dinstruction, est à la recherche de traces du cadavre dun enfant. Il ny a pas de certitude que ce soit Estelle, a déclaré à lAFP le procureur de la République de Meaux, René Pech, qui sest rendu sur place avec le directeur régional de la police judiciaire, Jean Espitalier.

Des interpellations ont également eu lieu dans le restaurant asiatique, situé rue du Coq-Gaulois, a précisé à lAFP une source proche du dossier, confirmant une information de France 3. Et un tracto-pelle a été acheminé sur place pour percer la dalle de létablissement.

Les investigations se poursuivaient à 17H00.

Estelle Mouzin, 9 ans, a disparu le 9 janvier 2003 à Guermantes, un village situé à environ 25 km de Brie-Comte-Robert.

Les enquêteurs agissent à la demande du procureur de la République de Meaux, qui a requis début janvier un supplément dinformation pour recel de cadavre.

Didier Seban, lavocat du père de lenfant, a expliqué à lAFP que lors de travaux effectués durant lété 2007, des ouvriers avaient découvert ce qui pouvait ressembler à un corps denfant dont les restes ont été sortis.

Une dalle de béton avait été coulée mais il reste forcément des traces, peut-être un cheveu, un bout de tissu, qui doivent être récupérés a déclaré lavocat.

Cest pourquoi les enquêteurs ont acheminé sur place un tracto-pelle qui va devoir percer le sol du restaurant: on ne peut pas passer à côté de cette opportunité, a ajouté Me Seban.

En milieu daprès-midi, les enquêteurs ont vidé létablissement de son mobilier et de ses éléments de décoration. Un tracto-pelle a ensuite été introduit à lintérieur afin dentreprendre le percement du sol.

Une journaliste de lAFP sur place a pu voir un homme, la tête coiffée dune capuche, accompagné à lintérieur par les policiers, sans quon puisse savoir sil sagissait dun suspect ou dun simple témoin.

Cinq ans après la disparition dEstelle Mouzin, famille, proches, voisins, sétaient une nouvelle fois retrouvés à Guermantes (Seine-et-Marne), le 12 janvier, pour lui rendre hommage et rappeler la nécessité de poursuivre lenquête, jusquici infructueuse.

Lors de la réunion, à cette occasion, de lassociation Estelle, le directeur de la PJ, Jean Espitalier, avait fait un point sur lenquête. Il avait ainsi révélé que les enquêteurs, toujours mobilisés, travaillaient sur deux pistes, une qui est le résultat dun rapprochement et une autre qui est le résultat dun renseignement recueilli début janvier 2008. (AFP)


Réagir à cet article sur le forum

Lombre de Fourniret

17 novembre 2006

Le procureur de la République de Charleville-Mézières, où Michel Fourniret doit être jugé au printemps 2007, a indiqué vendredi avoir transmis des éléments sur le tueur en série présumé, à verser au dossier sur la disparition dEstelle Mouzin instruit à Meaux (Seine-et-Marne).
La Chancellerie ma demandé, compte tenu des dossiers que lon avait, de lister un certain nombre déléments qui méritent dêtre vérifiés, et non pas (déléments susceptibles de) faire suspecter Fourniret, parce que nous navons rien qui peut le faire suspecter, a indiqué à lAFP le procureur, Francis Nachbar, confirmant une information du Parisien-Aujourdhui en France.
Ces éléments, envoyé le 20 juin sous forme dune note au parquet général de Reims et au ministère de la Justice, selon le journal, portent essentiellement sur la personnalité de Michel Fourniret, a concédé le procureur.

Raisonnablement suspecté


Ce nest pas seulement dans laffaire Estelle Mouzin. Ce sont des éléments qui méritent dêtre vérifiés dans le cadre de disparitions qui ne sont pas résolues et des éléments qui navaient pas de rapports avec nos dossiers, a-t-il ajouté.

Ce nest pas à moi de rentrer dans les détails de ces éléments, a conclu M. Nachbar, renvoyant vers le parquet du tribunal de grande instance de Meaux qui supervise lenquête sur la disparition dEstelle, 9 ans, à Guermantes (Seine-et-Marne), le 9 janvier 2003.
Selon la Parisien, qui affirme avoir eu connaissance de la note, le magistrat se dit convaincu que Fourniret peut-être raisonnablement suspecté dans la disparition dEstelle Mouzin.

Des photos de la jeune fille sur son ordinateur


Toujours daprès le journal, le procureur fonde sa conviction sur le fonctionnement psychologique de Fourniret et la présence sur son ordinateur chez lui de photos de la jeune fille.
Michel Fourniret, arrêté en Belgique en juin 2003 et accusé du meurtre de sept jeunes filles, a toujours rejeté toute responsabilité dans la disparition dEstelle.
Il dispose notamment dun alibi, jusque-là non contesté par des enquêteurs layant interrogé sur ce dossier: il aurait téléphoné depuis la Belgique dans le créneau horaire de la disparition dEstelle en Seine-et-Marne. (AFP)

Larbre au souvenir

Samedi 7 janvier 2006

Pour marquer ce troisième et douloureux anniversaire du 9 janvier 2003, jour de lenlèvement dEstelle, les membres de lassociation avaient appelé à un rassemblement à Guermantes, le samedi 7 janvier 2006 à 11h30. Malgré le froid intense et lomni-présence du verglas, près de 300 personnes - adhérents et sympathisants de lassociation, habitants de Guermantes et des alentours, accompagnés de plusieurs personnalités politiques - ont répondu présent.
Le cortège a suivi le trajet présumé dEstelle, depuis la boulangerie où elle fut aperçue pour la dernière fois le 9 janvier 2003, jusquà la place où, le 10 janvier dernier, a été planté larbre du souvenir. 9 silhouettes blanches avaient été placées le long du parcours, pour symboliser les 9 ans dEstelle au moment de sa disparition.

Eric Mouzin, totalement déterminé malgré labsence davancées dans lenquête, a rappelé quil lutterait jusquau bout pour obtenir la vérité sur lenlèvement de sa fille. Il a également fait le point sur les actions de lassociation, dont les membres laccompagnent dans ce combat et qui intervient régulièrement auprès des pouvoirs publics pour obtenir la mise en place de moyens efficaces et la création dune ONG pour lutter contre les disparitions denfants.

Afin de maintenir la mobilisation, elle a également relancé une campagne daffichage et dinformation nationales. Près de 5000 affiches ont ainsi été envoyées ou remises aux adhérents et sympathisants et des contacts sont en cours avec de nombreux acteurs et partenaires (banques, réseaux de distribution, transports, presse et médias, réseaux associatifs, etc...), pour relayer leur diffusion.

Ne jamais oublier, pour que lespoir vive!

8 janvier 2005

Samedi 8 janvier 2005 à 17 heures, Eric Mouzin et 500 à 600 personnes (amis, voisins, adhérents de lassociation, habitants de Guermantes, anonymes) se sont retrouvés autour dun cerisier du Japon planté ce jour même, sur la Place Blanche-Hottinguer, à Guermantes en Seine et Marne.

Tout près de lendroit où Estelle a été aperçue pour la dernière fois, une longue chaîne humaine a tenu ce soir-là, autour de cet arbre de lespoir, à soutenir la famille…

Merci à tous et à toutes pour votre présence indispensable, vos messages et témoignages damitié et de sympathie toujours aussi nombreux et pour votre soutien, jamais altéré malgré le temps !

Appel aux femmes, compagnes, proches des personnes qui abusent sexuellement les enfants

19 novembre 2004

Je suis le père dEstelle, 9 ans ½, enlevée le 9 janvier 2003 à la sortie de lécole de GUERMANTES en Seine Marne.
Je lance un appel aux femmes, compagnes, proches des personnes qui abusent sexuellement les enfants.

Pourquoi maintenant ?


Les affaires FOURNIRET, DUTROUX, Emile LOUIS ont mis en évidence que les femmes, compagnes ou proches des abuseurs denfants sont très souvent au courant de ce qui se passe, étant même parfois amenées de gré ou de force à participer à lenlèvement et à labus sexuel denfants.

Vous, femmes, mères, qui vivez dans le remords, lhumiliation et la peur de ce qui pourrait arriver un jour à lun de vos enfants, de vos proches ou à vous-mêmes, vous qui savez, ayez le courage de sortir du silence, mettez un terme à des années de souffrances et de mensonges et aidez nous à retrouver Estelle, aidez nous à sauver des enfants.

Je fais appel à vous car jai besoin dune information, si infime soit elle, qui nous permettra de retrouver Estelle ou dautres enfants.

Ne fermez pas les yeux, ceux qui abusent sexuellement les enfants récidivent toujours. Si vous avez des sentiments pour lhomme qui a enlevé ma fille, ne vous emmurez pas dans le silence, réagissez, sortez le de cet engrenage sans fin, il nest jamais trop tard.

Nous ne sommes pas là pour porter un jugement sur les femmes ou sur les auteurs dabus sexuels, nous sommes les parents, la famille, les proches, nous voulons savoir : Où est Estelle ? Où sont ces enfants disparus ? Que sest-il passé ?

Merci

Eric MOUZIN

Une marche pour Estelle

10 janvier 2004


Disparue depuis 1 an!


Samedi 10 janvier 2004, un an et un jour après la disparition dEstelle Mouzin, plusieurs milliers de personnes (entre 3000 et 4000 selon des sources fiables) ont participé, à lappel de lassociation Estelle, à la marche silencieuse organisée à Guermantes. Habitant le village et ses environs, venant de la région parisienne mais aussi de province, adulte ou enfant, chacun est venu rappeler avec espoir et dignité que personne noublie Estelle et dire non avec force aux agressions et enlèvements denfants. La famille, les proches et les camarades de classe dEstelle ont tenu, par leur présence, leurs dessins ou leurs poèmes, à marquer cet instant. La marche sest clôturée dans un moment dintense émotion et de recueillement collectif, par la diffusion dune chanson composée par Charlélie Couture à lattention de la fillette et de ses parents. Lassociation salue ce geste du coeur de lartiste, qui a placé toute son intelligence et sa générosité dans un texte dune rare sensibilité. Les centaines de messages de soutien envoyés sur le site Internet, par courrier ou rédigés sur place seront remis à la famille dEstelle dans les prochains jours.

Un portrait robot

26 juin 2003

Cest un appel à laide qui vous est lancé, a déclaré Eric Mouzin


La diffusion du portrait robot dun témoin qualifié dimportant par les autorités vient dêtre faite par la Police Nationale Française : Cest un appel à laide qui vous est lancé a déclaré Eric Mouzin, le papa dEstelle.
Chaque jour, vous êtes nombreux à agir et à manifester vos témoignages de soutien à la famille dEstelle. Nous vous demandons de continuer sans relâche, le temps quil le faudra et de relayer toutes les informations utiles à la recherche dEstelle.

numéro vert 0800.33.60.98


pour aider simplement IMPRIMEZ cet avis de recherche et mettez le dans des magasins sur votre caisse.

Je sais que cest pas gai mais bon cest la moindre des choses si vous voulez aider.

Estelle disparue en Seine et Marne

10 avril 2003

Le 9 janvier 2003, vers 18 heures, Estelle, fillette de 9 ans, disparaissait à Guermantes, en Seine et Marne, sur le trajet du retour de lEcole. Depuis cette date, personne na plus aucune nouvelle delle.
Lassociation Estelle sest créée pour apporter un soutien
à ses parents et pour lui permettre de retrouver sa famille et sa liberté.
Nous refusons de laisser sinstaller la fatalité. Nous sommes déterminés et mettrons tout
en oeuvre, aussi longtemps quil le faudra, pour retrouver Estelle.


Copyright © 2007-2008. Tous droits réservés.Contactez lauteur à infoskidnapping.be