Kidnappée le 01 septembre 2004

Piero Pulizzi

07 décembre 2008

Le papa de Denise cré un site Internet.


Piero Pulizzi, le papa de Denise cré , à son tour un site Internet. Le site nen nest quà ses balbutiements mais peut se révéler prometteur. On peut déjà y compter quatre rubriques. Le papa de Denise a également prévu un blog sur lequel vous pouvez laisser vos commentaires.

Je vous joins le lien du site: http://www.pieropulizzi.it/

Je vous invite, tous, à y laisser un petit mot dencouragement.



Réagir à cet article sur le forum

Une pétition pour soutenir Piera

16 novembre 2008

La guerre de Piera Maggio.


Une pétition pour soutenir la guerre de Piera Maggio, la maman de Denise Pipitone disparue le 01 septembre, il y a 4 ans. Ce document fait le tour du Web. Il sintitule le Document de confiance. Promu par lAssociation Cherchons Denise Onlus, il demande aux femmes et aux mères leur soutien moral pour les activités en faveur des mineurs.

Dans ce document on demande dexprimer un acte de confiance pour que ce ne soit pas seulement la guerre de Piera mais une bataille pour le droit à une vie sereine pour tous les enfants. La pétition a été envoyée à plus de 200 associations de femmes, parmi lesquelles des organismes professionnels, culturels et humanitaires. A Catane, dimanche dernier, le prix spécial dit: Maugeri-Amenano dargent 2008 a été délivré à Piera pour le courage dont elle fait preuve depuis quatre ans pour retrouver sa fille Denise.


Réagir à cet article sur le forum


Lâcher de ballons pour Denise

20 octobre 2008

Anniversaire de Denise Pipitone


Pour le 8ième anniversaire de la petite Denise, des ballons seront lâchés depuis le parce Marie-José à 1080 Bruxelles - Molenbeek, ce 26 octobre 2008 à 15 heures.


Le Parc Marie-José se situe entre lavenue Joseph Baeck, lavenue de Roovere et le boulevard Edmond machtens. La parc est accessible via la Chaussée de Ninove et par les transports en commun suivants:

Station de Métro: Gare de louest.
Ligne STIB: 82 - 84 - 85 - 88

Depuis lautoroute:


Ring de Bruxelles - Sortie NINOVE/MOLENBEEK
Prendre la chaussée de Ninove direction centre.
A hauteur de la station de métro gare de louest prendre à gauche rue Joseph Baeck.

Voici la carte pour vous y rendre:




Agrandir le plan



Ce nétait pas Denie

13 septembre 2008

Ce nétait pas Denise.


La presse a largement relayé linformation. Les tests ADN sont formels, la femme dorigine albanaise arrêtée lors de linterpellation de la fillette à KOS, est bien la maman de cette fillette. Il ne sagit pas de Denise. Les propos de Piera, la maman de Denise, avaient été déformés par la presse lorsquils avaient déclarés que Piera avait dit que les yeux de lenfant étaient les mêmes que ceux de Denise. En réalité, Piera, avait déclaré quil y avait des similitudes sans plus, voulant garder la tête froide.

La fillette de KOS, contrairement à ce qui fut dit, ne parlait que litalien. Au contraire, la fillette avait appris litalien, par elle même, dans un livre que lui avait acheté sa mère. Notons que larrestation de la maman dorigine albanaise, le placement dans un hôpital de la fillette, la séparation avec sa maman ont du être très choquant et angoissant pour la fillette. La mère, sous la dureté de linterrogatoire en était venue à dire quelle nétait pas la maman de la fillette. Ces propos ont conduit à la situation que nous connaissons. Le témoin, qui a avisé la police, ne la fait quaprès être rentré en Italie en voyant, à laéroport, des affiches de Denise. Ce qui démontre, une fois de plus, lutilité de ces dernières.

Un officier de la police grecque, sest dit en colère. Il aurait préféré traiter cette affaire dans le calme et la sérénité loin de lagitation médiatique. Il ajoute être outré par le rabattage médiatique orchestré par Clarence Mitchell dans cette affaire. En effet, ce dernier na pas hésité à récupérer à son avantage, le malheur de Piera, en associant le nom de Madeleine McCann à laffaire Denise. Cest ainsi quil parle de la Madeleine McCann italienne.

Nous navons pas encore la réaction officielle de la maman quant à cette manoeuvre. Nous lui souhaitons beaucoup de courage et nous espérons quelle restera protégée de cette manipulation médiatique de Clarence Mitchell.


Réagir à cet article sur le forum

Denise en Grèce ?

11 septembre 2008

Denise en Grèce ?


Une enfant de 8 ans, ressemblant beaucoup à Denise Pipitone à été localisée sur lîle de KOS en Grèce. Les autorités grecques ont interpellé lenfant qui parle parfaitement litalien et la police a également interpellé la femme qui laccompagnait. Cette femme, dune trentaine dannée, affirmait être la mère de lenfant. Elle a finalement été arrêtée à cause de ses nombreuses contradictions durant son audition. Les examens des échantillons dADN prélevé sur la femme démontre quelle nest pas la mère de lenfant et exclut, même, tout lien de parenté. La femme, dorigine roms, a finalement avoué ne pas être la mère de lenfant mais sest refusé à en dire plus selon la police.

Une photo de lenfant a été envoyée aux carabiniers de Mazzara. La maman de Denise, Piera, a confirmé la ressemblance entre lenfant et sa fille. La forme des yeux est la même que celle de Denise a-t-elle dit mais la maman veut garder les pieds sur terre pour linstant.

Seul des tests ADN complet pourront dissiper les doutes. Un échantillon a, en effet, été prélevé sur lenfant retrouvé en Grèce et envoyé en Italie afin dêtre comparé à celui de Piera Maggio afin détablir avec certitude sil sagit de Denise ou non.

Lenfant a été signalé à la police par un touriste qui a acheté un bracelet et qui est resté frappé par la ressemblance avec Denise dautant que la fillette parlait italien.



Réagir à cet article sur le forum

Il y a 4 ans...

01 septembre 2008

01 septembre 2004...


Nous sommes le matin du 1er septembre 2004 en Sicile, à Mazara del Vallo exactement. Les vacances prennent doucement fin sous la chaleur du soleil sicilien et Denise, âgée de 3 ans ½, joue dehors avec ses cousins, alors que sa maman, Piera suit une formation professionnelle, laissant la fillette à la garde de sa grand-mère.

En fin de matinée, la « Nonna » appelle les enfants pour manger. Les cousins accourent pendant que Denise les suit en marchant et continuant doucement ses jeux.



Mais Denise n'arrivera jamais à la table du déjeuner.

Elle vient d'être kidnappée.





Il est des anniversaires que nous voudrions ne jamais avoir à célébrer.

Il existe des jours maudits, dont la récurrence dans le calendrier ne fait que vous anéantir un peu plus à chaque fois.

Aujourdhui, 1er septembre 2008, cela fait exactement 4 ans.


4 ans que Denise Pipitone, a disparu, enlevée juste devant chez elle à Mazara del Vallo, en Sicile.

4 longues années dattentes angoissantes, despoirs déçus, de doutes, de nuits blanches, dincompréhension, de pleurs, de colère, pour sa famille, pour sa maman.

4 années de cauchemar pour Piera, où son esprit ne pût sempêcher dimaginer les pires horreurs dont lêtre humain est capable, où le temps qui passe, seconde par seconde, fait fluctuer son cœur entre le désespoir, la crainte du pire, puis finalement, cet espoir, insensé diront certains, qui reprend le dessus et qui devient un devoir et sa seule raison de vivre, si elle veut échapper à la folie.

Piera a endossé cet espoir comme un manteau, sest armée de courage et reprend sa lutte chaque jour pour que le visage et le nom de sa fille ne viennent pas allonger la liste des oubliés.

Elle a créé une association (Ass. Cerchiamo Denise Onlus) ; avec son avocat, elle a rédigé un projet de loi afin de proposer une réforme à la loi archaïque de protection des mineurs, en Italie : en effet, il y a un « vide juridique » concernant les enlèvements denfants non suivi de rançon. Lenlèvement nest alors pas plus considéré que le vol dune orange.

Elle fait également partie dune association de médias italiens, à lorigine de la signature de la Charte de Trévise : « Les journalistes italiens de presse et de télévision se sont donné un code de conduite, la Charte de Trévise du 5 novembre 1990, qui les contraint à garder lanonymat des enfants inculpés ou victimes de criminalité en sabstenant de publier des éléments qui, même indirectement, pourraient permettre leur identification et la violation de la protection de lenfant en tant que personne en cours de formation pouvant être très perturbée par la publicité dont elle fait lobjet, y compris en rapport avec des faits qui ne sont pas constitutifs dinfractions (suicides, questions relatives à ladoption et au placement familial, enfin de détenus, etc.). En outre, dans les cas qui rendent nécessaires les données personnelles et les photographies (par exemple les kidnappings ou les disparitions denfants), la Charte invite les journalistes à obtenir le consentement préalable des parents et du juge des tutelles. »

Mais chaque année, quand les vacances prennent doucement fin sous la chaleur du soleil sicilien, le cœur de Piera salourdit, et elle repense, comme souvent, au visage angélique de Denise, à son petit rire denfant, à leurs moments tendres. Elle essaye dimaginer sa fille, aujourdhui âgée de 7 ans ½ ; elle a dû beaucoup changer.

Et elle se demande, combien de temps encore…

Et elle prie pour pouvoir embrasser à nouveau son enfant, son bébé, sa toute petite.

Et elle pleure son horrible et insupportable absence.

Et elle revit avec angoisse et désarroi le jour où ce drame a commencé, le jour terrible de la disparition de Denise.

Cétait le 1er septembre 2004… Il y a exactement 4 ans.




Pour en savoir plus sur Denise Pipitone, rendez-vous sur :

www.associationrita.org

www.cerchiamodenise.it

www.cerchiamodenise.org

http://denisepipitone.skyrock.com

http://associationrita.mabulle.com




Réagir à cet article sur le forum

Message pour Denise

30 août 2008

Un Message pour Denise 1er septembre 2008


Le 1er septembre 2008 à loccasion de la 4ème année de la disparition de Denise PIPITONE, sa famille invite tous ceux qui souhaitent partager un moment de solidarité et de réflexion à participer à la journée organisée à Mazara del Vallo avec pour titre un message pour Denise .

Pendant la manifestation pourront participer tous ceux (enfants et adultes) qui ont préparé un message ou un dessin qui sera attaché à un ballon prêt à être lâché. Symboliquement ce geste veut représenter un message envoyé à la petite Denise de lendroit même où elle a été enlevée.

Voici le programme de la journée :

08h30 : La journée commencera par une messe. Ce sera loccasion de prier pour Denise et pour tous les enfants disparus. La messe sera dite à léglise de la Madonna del Paradiso.
10h00 : Rencontre avec tous ceux qui souhaitent participer à la journée devant la maison de Denise, rue Domenico la Bruna.
11h30 : Lâché de ballons avec les messages écrits par les enfants.
12h00: Communiqué de Piera Maggio.
Une émission de télévision locale aura lieu dans la soirée en direct de la rue Domenico la Bruna avec différents invités.

Nous remercions tous les participants pour leur geste dans le drame de la petite Denise.

INVITATION POUR LETRANGER A TOUS LES ENFANTS DU MONDE


Pendant la journée du 1er septembre 2008, le lâché dun ballon pour Denise avec tous les messages des enfants donnera le titre à la journée un message pour Denise .
Linitiative est la même pour toutes les personnes et les enfants du monde qui pourront envoyer par eux-mêmes un message à Denise, en lattachant à un ballon qui symboliquement le portera à Denise enlevée il y a 4 ans. Vous pouvez aussi tout simplement accrocher au ballon un avis de recherche.

Tous ceux qui écrivent un message de solidarité pour la petite Denise peuvent aussi lenvoyer au lien suivant :

unmessaggiocerchiamodenise.it

Certains de ces messages seront choisis et figureront sur le blog de lassociation Cerchiamo Denise Onlus.


Dimanche 24 août 2008


Initiative pour sensibiliser et contribuer à la recherche de Denise et sur le thème des enfants disparus

Lassociation Cerchiamo Denise Onlus est toujours engagée activement au niveau national et international pour que la moindre piste pour le retour de Denise ne soit pas négligée.
Les initiatives qui ont permis une meilleure diffusion de Denise ont été nombreuses ces dernières années, rassemblant un large public et sensibilisant des millions de personnes sur le thème des enfants disparus. Pour cette raison et pour offrir à chacun la possibilité de prendre des initiatives qui peuvent conduire aux recherches, lassociation Cerchiamo Denise Onlus laisse la possibilité aux personnes, comités, associations, entités et institutions publiques et privées de réfléchir à des projets permettant dencourager les recherches sur le territoire national et international.

Pour cela Piera Maggio a la charge de récolter ces projets et de les évaluer.
Tous ceux qui auraient lintention dencourager de telles initiatives pour la petite Denise, doivent contacter :

Associazione Cerchiamo Denise Onlus Addetto Stampa - Portavoce di Piera Maggio Iniziative per la ricerca di Denise Pipitone Cell. 338.98.00.485 - ufficiostampacerchiamodenise.it
Tel. 02.30.35.69.42 - Fax 02.30.35.69.43


Réagir à cet article sur le forum

Fausse alerte

30 juin 2008

Nouvelle alerte et de nouveaux espoirs.


Lalarme arrive en force et relance un nouvel espoir: Denise Pipitone est à Molfetta !!! On laurait vue en compagnie dune femme de type Rom. Immédiatement, les carabiniers de Molfetta se mettent en branle. Rapidement, ils parviennent à localiser une enfant en compagnie dune femme à lintérieur du Pronto Soccorso de Molfetta. Peu de temps après, elles sont conduites pour identification. Malheureusement le résultat de lidentification est négatif. Cette fillette là nest pas Denise Pipitone mais bien la fille légitime de la femme. En fait, il sagit du même couple, femme-enfant, déjà arrêté, il y a quelques mois par les carabiniers. Cétait lété dernier, on avait signalé aux carabiniers la présence dune fillette ressemblant à Denise dans le train régional Bari-Barletta. Ce quil faut retenir de tous cela: cest que les gens, en Italie, restent attentifs au sujet et que Denise est bien présente dans lesprit des gens.... Si seulement cela permettait de la retrouver et de de la rendre à sa maman... Dévoilons, afin dêtre complet, que lors du pèlerinage des Saintes-Maries de la Mer en Camargue où se sont donnés rendez-vous les Gitans, Roms, Manouches et autres gens du voyage, des policiers en civils étaient présent, mélangé à la foule à la recherche de Denise.


Réagir à cet article sur le forum

Indignée et offensée

15 mai 2008

Je me sens indignée, amère et offensée dans ma douleur de mère et de parent.


Message de Piera, la maman de Denise:

Dans la transmission lundi 12 mai 2008 sur la RAI3 de CHI LHA VISTO, jai été invitée à une interview télévisée depuis Marsala (Trapani) pour une rencontre avec linvité du studio à Rome, Massimo Converso, Président de lOpéra National Nomade, lassociation qui se fait la médiatrice entre les pouvoirs publics et les groupes de roms pour la tutelle de leurs droits et pour favoriser les interventions spécifiques aux plus désavantagés.
En accord avec mon avocat, présent au moment de linterview, nous attendions de pouvoir recevoir du représentant de cette association un profond sens de solidarité part rapport à ma petite fille, au travers dun geste simple mais significatif : un appel de la part du Président à toutes les communautés ROMS dItalie, pour les sensibiliser vers la problématique de lenlèvement de Denise.

Inversement jai reçu une indifférence totale à ce problème, et personnellement je me suis sentie offensée de ce comportement froid et cynique, en sachant que les autorités compétentes (les enquêteurs) sont en pourparlers avec le R.I..S, PROCUREURS et ENQUETEURS.

La collaboration avec cette association des Tziganes était importante étant donné le profil de la recherche au vu du premier témoignage, un mois et demi après, concernant lenlèvement dune mineur . Souvenons-nous que le 18 octobre 2004, à Milan, un vigile a remarqué une enfant dont la ressemblance avec Denise était frappante, accompagnée dun groupe de Roms, et a tourné trois videos avec son téléphone portable duquel ont été extraites des photos actuellement utilisée par la Police.

Vous pouvez tous observer la ressemblance sur ce site :
http://it.missingkids.com/missingkids/servlet/PageServlet?LanguageCountry=it_ITPageId=1931 ou sur notre site à ladresse suivante:
/denisepipitonegi/index.html où vous trouverez les vidéos complètes.


Cette mineur na jamais été reconnue, malgré les nombreux appels de ma part pour pouvoir lidentifier avec certitude. Mon intention était en fait de pouvoir exclure de manière précise quil sagissait vraiment de Denise et de pouvoir mieux comprendre la dynamique des faits, les R.I.S de Messina, daprès les examens effectués sur les photos, ayant pourtant donné la confirmation quil sagissait probablement de Denise.

Nous nous sommes même demandé si par hasard un comportement aussi réfractaire envers nous ne risquait pas involontairement de transmettre aux comunautés nomades Roms, un message de désintérêt envers ce problème : ce qui serait EMINEMMENT GRAVE

Dautre part sur un Clip vidéo, on entend la dame (la présumé mère ) qui dit à la petite Danàs et la petite qui répond (notez bien) en parfait italien Ou memmènes tu?.
Nonobstant toutes ces évidences, personne, ni moi, ni mon cabinet davocat, ni les enquêteurs, nont dit que les tziganes avaient enlevés Denise de sa maison, mais ont a toujours parlé dun second passage, ou gestion de lenlèvement. Dans ce cas Denise pourrait même déjà se trouver encore avec une autre famille.
Après tout le travail méticuleux effectué à partir doctobre 2004, par Mr Rizzi, alors chef de léquipe mobile de Milan, et tous les appels pour Denise ou pour dautre nouvelles utiles, assurant une récompense, personne na jamais collaboré. Il avait été même promis un titre de séjour à ces personnes dans le cas où le sus-mentionné groupe de roms nétait pas en règle avec les lois italiennes et quil avait peur de se présenter, pour le cas ou lun deux aurait reconnus Denise.

Pour tous ces motifs, nous (la famille de Denise) avons vraiment cru être soutenu de la part de lassociation des ROMS qui dans notre pays représente les instances des Nomades vis-à-vis des institutions, le symbole de la collaboration entre les parties et du devoir civile.

Au lieu de cela, durant la transmission, tout est devenu polémique stérile, et personnellement, je me sens profondément déçue, amère et même offensée de ce comportement pas très coopératif, et comme moi les milliers de téléspectateurs qui ont suivi la transmission et qui mont envoyé beaucoup de mails de dépit dun côté et de solidarité de lautre pour ma fille, je remercie du fond du coeur les italiens qui me soutiennent moralement.

Je souhaite que toutes les parties compétentes, le simple citoyen et tous ceux qui ont compris la gravité de cette situation puissent intervenir convenablement contre tous ces murs qui se dressent et pour une meilleure clarté de lenseignement de la civilité et de la légalité, pour une société de vrai justice.

Mazara Del Vallo
Le 14/05/08
Piera Maggio


Réagir sur le forum

Avez-vous vu cette enfant ? Et cette femme ?



fermer la fenêtre
' );popup.document.close();">Cliquez pour agrandir l'image
16 mars 2008

Je me demande encore : qui est cette femme avec cette enfant qui ressemble à Denise ? Qui est ce groupe de Rroms ? Où sont-ils allés malgré les nombreux appels adressés ?


Le 18 octobre 2004, a Milan, un mois et demi après lenlèvement de Denise, un vigile a remarqué la ressemblance de cette petite avec Denise, elle était avec un groupe de Rroms, trois vidéos ont été tournées avec un téléphone portable duquel ont été extraites ces photos. Personne ne ma encore jamais donné dexplication bien que le R.I.S. De Messina, sur les examens effectués sur ces photographies ait donné une haute probabilité que cela pouvait être ma fille. Aucune certitude par défaut de relevé dADN. Ni cette enfant ni ce groupe nont jamais été retrouvés pour des vérifications concrètes et définitives. Jattends et je veux des réponses !!

Piera Maggio, 13/03/2008

Dans une des vidéos, immédiatement remise aux enquêteurs, on peut entendre la femme (présumée mère) dire à la petite « Danàs » et celle-ci lui répondre dans un italien parfait « Ou memmènes-tu ? »

Cliquez ci-contre pour: Voir les vidéos remisent à la police


Pour agrandir les images, cliquez dessus:




fermer la fenêtre
' );popup.document.close();">Cliquez pour agrandir l'image


fermer la fenêtre
' );popup.document.close();">Cliquez pour agrandir l'image


fermer la fenêtre
' );popup.document.close();">Cliquez pour agrandir l'image


fermer la fenêtre
' );popup.document.close();">Cliquez pour agrandir l'image


Dans une des vidéos, immédiatement remise aux enquêteurs, on peut entendre la femme (présumée mère) dire à la petite « Danàs » et celle-ci lui répondre dans un italien parfait « Ou memmènes-tu ? »

Avez-vous vu cette enfant ? Et cette femme ?


Si vous pensez reconnaître cette enfant, si vous la trouvez,contactez immédiatement le poste de police le plus proche (Numéro de téléphone International : 112). ou communiquez vos renseignements à: Association Rita (Seule association officielle reconnue par la maman) ou, à défaut, auprès de notre association et nous transmettrons.


Réagir à cet article sur le forum

Lacunes dans les enquêtes

02 mars 2008

Graves lacunes dans les enquêtes.


Il y a en Italie de graves lacunes dans les enquêtes concernant les disparitions et séquestrations denfants. Quelque chose ne fonctionne pas et le gouvernement doit intervenir sinon les enfants continueront à disparaître et ils ne seront jamais retrouvés. Laccusation vient de Piera Maggio - La maman de Denise - et de Mari Celentano - la maman dAngela Celentano disparue il y a 12 ans. Intervenue dans lémission Bon Dimanche sur Canal 5, les deux mamans ont profitées de loccasion pour déclarées: Nos pensées vont à nos deux enfants que nous navons plus. Nous remercions Dieu parce que nous avons encore de lespoir. En Italie il y a un grave problème dinefficacité sur les enquêtes de disparition denfants. La plus grande malchance de ma fille, cest de sêtre vu confier lenquête à des gens nayant ni les compétences ni la formation pour faire ce genre denquête. Ils mont fait perdre ma confiance dans la justice italienne. Les familles ne savent rien faire, ils ne reçoivent pas laide nécessaire. Ils sont seuls psychologiquement et moralement et ce sont les enfants qui en payent le prix ajoute Piera.

Réagir à cet article sur le forum

La guerre de Piera

10 février 2008

Un site Internet pour raconter la vie chamboulée dune petite fille condamnée à avoir toujours quatre ans.


Au début, heure après heure tu tattends à ce quon te ramène la petite Tu ne peux même pas imaginer que ta fille puisse ne pas être de retour pour la nuit Pourtant la nuit passe, et ils commencent à chercher dans les endroits sordides. Tu entends le bruit des hélicoptères, tu vois les pompiers se pencher dans les puits, tu sais quils contrôlent les listes des personnes suspectées de pédophilie... Alors tu en arrives même à espérer que le téléphone ne sonne jamais.

À ceux qui allaient la voir à Mazara del Vallo, Piera Maggio racontait ainsi ses premiers jours sans Denise. Mais on shabitue à tout, même au téléphone qui sonne, et Piera avait ensuite appris à regarder la peur en face, à sattendre à ce quelle arrive à chaque instant, à chaque minute de la journée. Ce fût elle qui voulut quil en soit ainsi: 10 chiffres écrits en caractères gras sur le site Internet dédié à Denise, son numéro de téléphone portable. À ce numéro de téléphone, Piera répondait toujours, cest elle qui répondait, toujours. Trois ans et trois mois dattente, entre angoisse et espoir, avec le téléphone comme seul compagnon.

Un enfant perdu fait la Une de lactualité pendant quelques semaines, et arrive ensuite le jour où lon doit tout démonter: les fourgons de la télé sen vont, les hélicoptères cessent de vrombir dans le ciel et les voisins de fouiller les campagnes, enfin un vent africain et malin, chargé de sable, efface pour toujours la dernière trace, les empreintes des petites mains de Denise sur la grille de la maison. Alors Piera Maggio, fille sicilienne qui a eu deux enfants (Kevin et Denise) et a aimé deux hommes (le père naturel de Denise et celui qui la reconnue) est partie seule pour la guerre. Sa tranchée, une grande cuisine qui donne sur la rue étroite et poussiéreuse, une de ces rues où tous sont un peu parents et où les enfants jouent sans jamais séloigner. Périphérie de Mazara del Vallo, la Tunisie à dix kilomètres en ligne droite, lAmérique à lintérieur de la maison et cette île aux anciens codes, vengeances et omerta en fond de toile. Dans cette pièce, chaque matin, Piera mettait le café en route et allumait lordinateur pour contrôler ses messages électroniques et se repassait en boucle des photographies, des petites étoiles, une multitude de comptines, le site où Denise Pipitone était condamnée à avoir toujours quatre ans, une griffure sous son œil gauche qui ne guérissait jamais et des sandalettes bleu ciel dune pointure maintenant dépassé. Dans cet espace sans futur, sa maman, pour ne pas devenir folle, se souvenait du passé : voilà la tarte du premier anniversaire, voilà le petit film du baptême, la photo du premier sourire : On arrivait à la naissance de Denise, et le temps sarrêtait. Pour tout le monde, une enfant perdue. Pour Piera, qui ne pouvait limaginer quen vie, un possible enfant : Dans ma tête, confiait-elle, je réussis à suivre sa croissance : jai une nièce du même âge, je la vois chaque jour et jobserve les progrès . Elle limagine plus grande et un peu maigrichonne, future écolière aux prises avec le choix de son sac à dos, plutôt dans les bras dune autre femme, mon espoir aujourdhui, est quelle se trouve dans une famille capable de lui donner de lamour ; non, dans la tête de Piera, le destin de Denise nétait pas celui dune écrevisse, et avec le temps chaque sonnerie du téléphone sassociait à une nouvelle crainte : Qui sait si elle se laisserait embrasser, lorsquils la retrouveront ; elle ne me reconnaîtra peut-être pas ou sera sur le qui-vive .

Trois ans et trois mois. Denise, ils lont cherchée en vain et partout, entre Milan et Tunis, dans les puits entre les oliviers et dans les zones dombre de sa famille, dans les images volées sur des portables, dans lintimité violée dune famille recomposée, dans les visions de voyants. Même si Piera Maggio sest attirée la médisance de beaucoup de monde - celle-là est toujours partie, toujours à la télévision – elle a transformé sa maison en ambassade, sapparentant à une Madone de procession, elle a appris à parler le langage des policiers- dans linstantanéité des faits, elle répétait, on a perdu un temps précieux dans lenquête - et elle sest mise à naviguer sur Internet pour lancer des appels internationaux, elle a eu des contacts avec les parents des autres enfants disparus et le 26 octobre dernier, jour du septième anniversaire de Denise, elle sétait enchaînée devant le Quirinal pour demander le changement de la loi sur lenlèvement de mineurs, sa loi.

On dit que depuis quelques temps elle sest rapprochée du père naturel de Denise (frère et beau-frère de personnes mises en examen à ce jour et père de Jessica, la première suspecte), lhomme qui, pendant les Jeux Olympiques dhiver de 2006, circulait dans les vallées du piémont avec la photo de lenfant disparue, affichée sur son camion.
On dit que le secret de la disparition de Denise se trouve au cœur de cette famille recomposée et maffieuse et cela Piera nen a jamais douté. Mais ça ne change rien. Le soldat Piera na pas lintention déteindre son téléphone ni den arrêter la sonnerie qui depuis trois ans laccompagne sur le chemin de sa vie sans Denise.
Lorsquils ont dit quil y avait laveu (ndlr. du repenti), elle a répondu logiquement:
Je ny crois pas. Tant quil ne me sera pas apporté de preuve fiable, je continuerai à croire que ma fille est vivante.

STEFANIA MIRETTI


Réagir à cet article sur le forum

Justice plus sévère

01 février 2008

Moins risqué que de voler une cannette de cola.


Si on vole un Coca-Cola on risque plus que si on emporte un enfant titre Le Temps. Cette constatation est à lorigine dune nouvelle proposition de loi en Italie qui voudrait introduire dans le code pénal un nouveau type de délit: Le kidnapping denfants mineurs.

Lobjectif est de rendre plus lourdes les peines pour tous ceux qui enlèveraient et/ou séquestreraient des mineurs. Actuellement, en Italie, sil ny a pas de demande de rançon, les peines prévues par la loi vont de six mois à 8 ans de prison. Le projet de loi voudrait porter ces peines à minimum 12 ans et maximum 16 ans de prison. La comparaison avec le vol dune boisson ou dun GSM, pour lequel on risque jusquà 10 ans de prison, rend lidée dune réforme nécessaire. Si le mineur a moins de 14 ans, la proposition de loi, propose des peines qui iraient de 15 à 20 ans de prison. La loi permettrait en outre de doter lappareil judiciaire de moyens plus efficaces comparables à ceux utilisés dans des délits plus grave comme les réseaux pédophiles ou mafieux. Un appel à tous les parlementaires, à soutenir la proposition de loi, a été lancée par la maman de Denise Pipitone, Piera Maggio qui, rappelez-vous, sétait enchaîné devant le Quirinale pour demander une loi plus adéquate. La séquestration de mineurs est considérée comme un délit mineur et les enquêteurs nont pas les moyens de mener leurs enquêtes avait-elle souligné alors.


Réagir à cet article sur le forum

La maman de Denise sexprime

21 janvier 2008

Un texte écrit par Piera


Le matin du 1er septembre 2004.
Mazara Del Vallo (TP) SICILE

Denise PIPITONE née le 26 octobre 2000, disparue le 1er septembre 2004.

Le matin du 1er septembre 2004, à 8 h 30, jétais prête pour sortir de chez moi car à lépoque, jassistais à des cours dinformatique que javais commencé en mars 2004.
Cette formation prévoyait un mois de vacances pendant le mois daoût, les cours devant reprendre le 1er septembre. Ceci explique la raison de ma sortie.

Le matin du 1er septembre précisément, javais confié mes deux enfants à ma mère et suis sortie de chez moi. Aux alentours de 12 h 30, jai reçu un appel téléphonique où on me disait quon était en train de chercher ma fille depuis une demi-heure sans résultat.
Je me suis précipitée à la maison, très préoccupée et angoissée au point de ne plus me souvenir à quelle vitesse jai pu rouler en voiture.
Instinctivement, connaissant bien ma petite, la seule chose dont jétais sûre cétait que quelque chose de grave était arrivée dès lors que lon ne lavait pas retrouvée.

Lorsque je suis arrivée à la maison, Jai vu une scène inquiétante. Il y avait énormément de monde, des patrouilles de police et des carabiniers et cest à ce moment là que mes craintes ont été confirmées.

Jai commencé par rechercher à lintérieur de lappartement et jai tout inspecté, les armoires, tiroirs, chambres, garage et même les alentours de la maison au cas où Denise se serait déplacée seule.
Jétais certaine, connaissant ma fille quelle ne se serait jamais éloignée étant trop petite pour se déplacer et je continuais à le répéter aux autorités.

En même temps, elle ne déplaçait jamais sans être accompagnée, jamais seule dans la rue.
Jajoute quelle naimait pas marcher. Cétait une enfant paresseuse et avait peur des voitures et des marchands ambulants qui criaient pour vendre leurs marchandises comme ils ont lhabitude de la faire par chez nous.

Jai appris que Dense avait été enlevée vers 11 h 45. Trois heures plus tard les autorités ont réellement considéré que laffaire avait pris une tournure préoccupante.

Je peux dire avec certitude que Denise était à la maison avec sa grand-mère au moins jusquà 11h 35. La petite était en train de jouer dans le garage-cuisine qui avait la porte ouverte, sous le regard de sa grand-mère qui était aux fourneaux en train de préparer le repas.

Il faut noter quun an plus tôt, ma mère avait été victime au rez de chaussée et en plein jour dun vol commis par un jeune homme qui était entré par la fenêtre, de sorte que nous nétions jamais trop prudents et même les enfants avaient peur de cette histoire.

Je précise en même temps que nous vivons non loin du cimetière. Tous les mercredi matin à une distance de 500 mètres de chez nous, se tient le marché local. Notre maison fait langle et se compose de quatre appartements tous habités par ma famille avec un rez de chaussée et un premier étage. La porte de chez moi se trouve face à la rue Domenico la Bruna, alors que la maison de la tante de Denise, la femme de mon frère, et la dernière personne qui la vue, fait langle de la rue Castagnola.

Je le répète, Denise nétait jamais seule, dans le même immeuble habitent trois de ses cousins dont une petite fille de son âge.
Ce matin là, Denise se trouvait en compagnie de sa grand même en train de jouer dans le garage-cuisine. Le témoignage de son cousin le confirme puisque ce dernier sortant de chez lui rue Castagno, sest approché du garage-cuisine et a vu jouer Denise qui remarquant sa présence sest mise à courir après lui. Mais le cousin ne sest rendu compte de rien et est rentré chez lui, rue Castagnola.


Par la porte vitrée, La tante de Denise a vu le visage de Denise qui sétait approchée un moment après quoi la petite sest éloignée, retournant vers la maison de sa grand-mère, du côté de la rue Domenico la Bruna où on a perdu sa trace. Denise a été enlevée en une poignée de minutes. Cest à partir de là que notre drame a commencé.

Dans la rue Domenico la Bruna, une partie du quartier est composé d par des membres de notre famille. Les pièces les plus utilisés comme la cuisine, sont à lopposé de la rue. Dans la rue Castagnola en période dété, une partie du quartier sont des vacanciers et tout le long de la rue se trouvent des maisons avec les cuisines situées à lintérieur ce qui rend difficile de pouvoir se rendre compte de quelque chose danormal. On peut ajouter que lheure où Denise a été enlevée coïncide avec le moment des préparations du repas ce qui suppose que tous étaient en train de cuisiner.

Personne en fait dit navoir vu ou noté quelque chose détrange ce matin là et à cette heure là en particulier.

Mais jusquà présent, on narrive toujours pas à trouver une petite fille qui avait à peine 4 ans et dont on est sans nouvelles.

Texte écrit par Piera MAGGIO

réagir à cet article sur le forum

Le faux, le vrai

11 janvier 2008

On va vers une résolution de laffaire ?


Mon impression est que lon va faire une résolution de laffaire. Les magistrats ont en main tous les éléments pour résoudre laffaire, au-delà des déclarations, vraies ou fausses de Giuseppe dAssaro a déclaré Giacomo Frazitta lavocat de la maman de Denise. Malgré une confrontation qui a duré jusquà 04h00 du matin et des perquisitions ainsi que des saisies de documents et dobjets divers au domicile de Rosalba Pulizzi, les propos de Giuseppe DAssaro paraissent de moins en moins crédibles voir complètement faux. En effet, au moment de lenlèvement de Denise, Rosalba était à son travail. Son alibi est en béton affirmait aujourdhui son avocat, Mariella Martinciglio ajoutant que sa cliente a démontré sa non implication sans difficulté. Elle a repoussé toutes les accusations de son ex mari et a été en mesure de prouver quau 1er septembre 2004, lors de la disparition de Denise, elle était à son travail. Aucune preuve na été apportée par son ex mari. Et il ny a pas denquête en cours contre elle.

Dans un article publié par Le Nouveau Détective, il était fait mention du décès de la petite par overdose de calmant suite à sa longue détention dans une cave chez sa tante. Ces affirmations ont faite le tour de la presse. Or, à lheure actuelle, rien ne permet détayer cette thèse. Aussi, Pierre, oncle de Denise, a publié un rectificatif que nous vous livrons partiellement ici:

Les aveux de ce détenu doivent être pris avec beaucoup de précaution. car rien de ce quil avance na pu être prouvé. Et cela a son importance, car, sans ses déclarations, il ny a aucune raison de penser que Denise est morte.

Quel intérêt aurait-il (le détenu) à mentir ?


Il na rien à perdre puisquil est déjà condamné à la perpétuité. En revanche, en inventant ce scénario, il semble vouloir se venger de sa femme dont il est séparé depuis plus de dix ans. Il prétend que cest elle qui la poussé à accepter de jeter lenfant à la mer contre une importante somme dargent. Les vérifications de la police nont pas permis de confirmer ses dires. Et dailleurs, il a changé sa version à plusieurs reprises. Tout ça ne tient pas debout!

Cela semble vous irriter particulièrement...


Oui. Car le plus grave, cest que ces mensonges laissent à penser que Denise est morte, alors que je suis convaincu quelle est vivante!

Selon vous, qui la enlevée ?


Sa demi-soeur, Jessica. Cette dernière a toujours été dune jalousie maladive, obsessionnelle, à légard de Denise. Elle na jamais pu supporter que son père ait quitté sa mère pour une autre femme. Et elle sest vengée en enlevant Denise. Après lavoir kidnappée, Jessica a demandé de laide à sa mère, qui a accepté de cacher lenfant.

Quels sont les éléments qui étayent cette hypothèse ?


Le premier, cest que Jessica a fourni un faux alibi aux enquêteurs. Elle a prétendu être à un endroit alors quelle était à un autre, les écoutes téléphoniques lont prouvé. Plus grave, les policiers ont également surpris une conversation quelle a eue avec sa mère, en attendant son interrogatoire. Elle lui a dit exactement ceci: Écoute, il faut que je te dise. Je lai emmenée à la maison... Jessica parle de Denise...

Quest devenue Denise ?


On ne sait pas, mais une vidéo filmée au mois doctobre 2004, près de deux mois après sa disparito, nous laisse beaucoup despoir.(..) Un vigile la reconnue parmi une bande de mendiants qui faisaient la manche (..) Il a filmé la scène avec son téléphone portable (..) Lenfant pose une question bizarre à lun des hommes qui laccompagne: Où mamènes-tu encore?. Elle sexprime dans un italien sans accent (..) Enfin, quand il a été interrogé, le vigile a parlé dune petite griffure à la joue comme Denise en avait une. Un détail quil naurait pas pu inventer. (..) Des études morphologiques ont été réalisée par la police: pour eux, il y a 90 % de chance pour que ce soit Denise (..)

réagir à cet article sur le forum

La réponse de Piera, la maman de Denise.

14 décembre 2007

Il y a des déclarations qui affirment que Denise Pipitone a été tuée. Nous comprenons l« amour dune maman », mais ne trouvez-vous pas que sobstiner à croire que Denise est en vie soit plus un espoir quune certitude ?


Avant tout je tiens à préciser que jusquici, de certitudes, vous nen avez pas encore et il ny en a pas encore : le jour où il y en aura sera le jour où lon pourra comprendre avec exactitude ce quil sest produit et où se trouve ma fille.

Le fait est que : tant que lon ne produit pas une preuve qui confirme que Denise soit morte, alors logiquement on doit supposer quelle est vivante. Le monde est assez grand pour que lon perde les traces dune personne, dautant plus sil sagit dun enfant et en plus enlevée. La vérité est que dire que Denise nest plus, sans fournir de preuves concrètes est seulement un fait de commodité qui peut peut-être couvrir dautres vérités que jentends découvrir.

Les gens, les italiens, écoutant les faits dactualité de ces derniers jours ont tendance à considérer lévénement clos, avec des doutes cependant. Que pensez-vous de cette attitude ?


Chacun de nous, pour des raisons typiquement liées à la psychologie de lindividu, tend à éloigner de lui, ce qui est déplaisant, ce que lon pourrait définir comme les «vérités inconfortables». En somme nous avons tendance à accepter la solution qui enlève le poids du problème plutôt que ce qui enlève le problème lui-même.

Je mexplique : il est difficile daccepter le poids de la disparition dune personne, tous les mois, les jours, les minutes et les secondes où il manque à la maison. Tous tendraient à penser « plus confortable » que cette personne ne soit plus vivante, de sorte que le problème puisse satténuer et la préoccupation trouver la paix. Mais malheureusement qui sait affronter la réalité en face saperçoit que toute cela nest quune illusion qui cache linconfortable vérité dune personne qui doit être cherchée. Si une personne disparaît, il est forcément ailleurs quelque part sur cette planète. Donc il ne devrait pas être ainsi difficile dobtenir la preuve certaine de la mort dune personne de la part de celui qui a commis le crime, admis quil sait ce dont on parle et ne soient pas seulement des inventions trompeuse.

Vous pensez que les déclarations qui ne sont pas prouvées sont des inventions ?


Exact. Une des choses les plus singulières est quon tend à croire que dans un mensonge il existe toujours un fond de vérité. À ceci, je ne me résous absolument pas. Une histoire inventée est pure fantaisie et cest tout. Si quelquun veut montrer quelque chose, alors il doit le faire non pas avec les mots, mais avec les faits. Tout le reste nest pas crédible et au contraire, il pourrait être employé pour dérouter les enquêtes et lopinion publique.

Vous avez parlé dopinion publique : est-ce important ce que pensent les italiens sur les faits produits ?


Je serais une naïve si je ne savais pas que lopinion publique a un poids très fort pour les choix politiques. Et les choix politiques ont une répercussion sur la réglementation et donc sur la capacité denquête de la part des enquêteurs. Jusquà aujourdhui cest vraiment grâce aux italiens qui se sont intéressés aux recherches quil ma été possible de travailler et davoir cette force pour les recherches de Denise. Ce nest pas seulement un fait lié aux signalements, mais vraiment une caractéristique typique de notre pays. La notoriété et la résonance dun fait déterminé sont fondamentales pour lévolution du fait lui-même. Sil ny avait pas un intérêt public pour ma fille, beaucoup de personnes de toute façon auraient collaboré, dautres non. Donc pour moi il ne doit pas exister de doutes dans lopinion publique : il faut que les italiens et les personnes dautres nations sachent que ma fille est vivante. Jinvite quiconque sachant quelque chose à me fournir une preuve du contraire. Autrement jinvite lItalie et les autres pays à ne croire les fantaisies de personne : quils croient seulement à des faits prouvés et aux certitudes, qui seuls nous mèneront à la vérité sur le cas de ma fille.

Quel est le rapport entre la réglementation et la capacité denquête de la part des enquêteurs ?


Le rapport est très étroit : en Italie il existe une loi sur la séquestration des mineurs qui nest pas ajournée et en plus il présente de grandes lacunes notamment concernant la punissabilité de lacte criminel : si la séquestration nest pas commise à fin dexaction, il résulte que le délit est fortement dépénalisé.

Quel est donc le pouvoir des organes enquêteurs afin dobtenir des informations denquêtés ?


Aucun, parce que, si la peine est quasi nulle, personne naura intérêt, en parlant, à aggraver sa position. Par contre si la peine pour cette forme de délit est développée à de plus grands niveaux, à ce point, celui qui sait aura tout intérêt à parler pour ne pas se voir condamner et devoir escompter des années et des années de prison.

Cela peut ressembler à une négociation, mais ce sont les faits. Cest la raison pour laquelle je me suis enchaînée devant le Quirinale, pour sensibiliser lopinion publique et les Chambres (Parlemente et Sénat) sur la proposition de réforme de cette loi qui a été élaborée par mon étude légale et que lon trouve au lien suivant: http://www.cerchiamodenise.it/denise/prospettivediriforma.htm

Sur les journaux, on peut lire des tas de choses sur vous, sur votre vie privée et sur votre fils. Trouvez-vous cet intérêt justifié ?


Absolument pas. Je le trouverai justifiable seulement si cela pouvait être déterminant pour les recherches de ma fille. Mais ce nest pas du tout le cas : en effet, au contraire, à certains égards cest aussi nuisible, car vous perdez du temps en reconstitutions le plus souvent sans aucune fiabilité, ce qui porte préjudice aux mineurs et de grandes souffrances dans la vie privée des gens. Tout cela est contraire à la Charte des Trévise, la réglementation du code de la presse quand il sagit de mineurs. Ce sont des normes que les journalistes ne peuvent pas ne pas connaître et qui devraient sappliquer lors de la rédaction des articles et, au lieu de cela, chacun lignore complètement. Heureusement, la plupart des journalistes italiens a beaucoup de respect pour la cause et évite de produire de nouveaux dégâts. Vous pouvez donner une bonne information sans nuire à personne : pour cette raison, lAssociation Cerchiamo Denise Onlus, est signataire dune charte déthique du journalisme, qui a été créée comme une forme dautorégulation pour les médias lorsquils traitent de cas denfants disparus et maltraités, qui peut être consultée sur le lien: http://www.childrenandmedia.it

Vous avez maintenant acquis une certaine notoriété et certaines personnes se demandent comment concilier cela avec la recherche de sa fille ?


Voici un autre problème de la logique humaine: ne pas réaliser la réalité de lautre, selon que les besoins des autres, et non dans le nôtre. Permettez-moi dêtre clair : je ne veux aucune forme de divertissement ou de publicité: Si je pouvais de nouveau embrasser ma fille demain matin je donnerais ma propre vie, imaginez-vous si je mintéresse à tout ce cirque médiatique. Pour moi, en tant que mère dun enfant kidnappé, cela na aucun intérêt, mais si lon regarde le monde télévisé avec les yeux de ceux qui nont pas de problèmes, alors vous comprendrez pourquoi certaines de ces observations sont nées : en fait, il y a un côté spectaculaire, mais on ne comprend pas la profonde douleur derrière tout cela. Mais, dun autre côté, à quoi servent les médias? A diffuser, à communiquer. Et je ne fait que les utiliser en fonction de leur nature, pour propager limage de ma fille pour les recherches et aussi pour informer les autres sur la proposition de renouvellement de la loi sur lenlèvement denfants. Quattend-t-on dune mère? Quelle se mette dans un lit en attendant désespérément la suite des événements? Cela en aurait fait une mère juste et qui souffre ? Je souffre terriblement, mais en même temps, je reste forte pour ma fille, parce que cest pour elle que je le fais et je suis sûr que beaucoup de mères en Italie aurait fait de même, pour elle, je ne demande quà être comprise dans mon combat sans recevoir à longueur de temps des jugements pesants qui, sincèrement, sont totalement dépourvues de crédibilité.

(Sez. 23) 12/12/2007
Piera Maggio

Réagir à cet article sur le forum

Interrogatoire des cousins.

13 décembre 2007

Cousins et cousines sous audition


Le Procureur de Marsala interroge Giovanna DAssaro, la cousine de Denise et Antonino Cina, le cousin de Denise Pipitone. Ils sont tous les deux entendus pour une possible participation dans la séquestration de lenfant. Tous deux sont assistés de leur avocat, Maître Arianna Rallo. La mère de Giovanna DAssaro, Rosalba Pulizzi, soeur du père naturel de Denise et ex femme du repenti Giuseppe DAssaro, serait très probablement impliquée dans lenlèvement de Denise. Giuseppe, le repenti, laccuse, elle et son gendre, davoir caché la petite Denise dans leur habitation de Palerme jusquen Mars 2007!! Notons que ce nest, pour le moment, quune hypothèse basée sur les déclarations du repenti. Rien ne permet de confirmer cette hypothèse pour le moment. Ce qui nest pas clair, ce sont les différentes déclarations de Giuseppe. Selon lui le corps de Denise aurait été conservé dans un congélateur avant dêtre jeté à la mer. Ce qui nous chiffonne dans ces différentes déclarations, cest le fait que Denise serait restée cachée jusquen Mars 2007. Ce qui signifie maintenue en vie dans cette maison pendant 3 ans sans sortir et sans se faire prendre par les voisins, la famille, les amis, la police etc. Où, le repenti essaie de nous faire croire que Denise fut conservée 3 ans dans un congélateur avant que lon se décide à se débarrasser du corps? Cette réflexion, un peu macabre, na dautre prétention que dattirer lattention sur le côté un peu trop sensationnel des propos du repenti. Bien sûr, nous navons pas accès au dossier. Peut-être le Procureur détient-il des éléments probants mais dici à ce quil dévoile dautres preuves, permettez nous de douter des dires de Giuseppe.

Réagir à cet article sur le forum

Denise nest pas morte!

11 décembre 2007

Lhypothèse du décès de Denise nest pas confirmée.


Le procureur de la République informe que la tante de Denise Pipitone, Rosalba Pulizzi, serait suspectée dhomicide et de séquestration sur base des déclarations de Giuseppe Dassaro, un repenti, accusé de meurtre qui prétend avoir des informations sur laffaire. Selon ce dernier des évènements tragiques ce seraient produit. Dassaro saccuse davoir fait disparaître le corps de Denise. Selon sa version, Denise après son enlèvement aurait été transportée jusquà la maison de beau-frère. Après que quelquun lui aurait fait prendre des tranquillisants, Denise aurait eue un malaise. Denise, toujours selon les propos de Dassaro, serait décédée probablement dune trop grande quantité de médicaments. Denise aurait été transportée, dans un sac de sport du même type que ceux utilisés par les footballeurs, jusquà Palerme. Là, la petite fillette aurait été mise dans un congélateur appartenant à la tante de Denise, Rosalba Pulizzi. Dassaro raconte avoir été contacté par la tante afin de se débarrasser du corps. Lhomme soutient avoir jeté à la mer, au large de Palerme, le corps de Denise. Il aurait, à cet effet, loué un bateau dans un petit port de la côte sicilienne. Cest donc sur base de ce témoignage quune enquête à été ouverte à lencontre de la tante de Denise cherchant à vérifier si elle pourrait être impliquée et suspectée dhomicide et séquestration.

Le téléphone comme preuve.


La police est en train de vérifier les propos de Dassaro et leurs fiabilités. Des divergences sont apparues dans les déclarations de lhomme surtout en ce qui concerne les déplacements quil aurait effectué les jours auxquels il fait référence. Des experts sont occupés à reconstituer avec exactitude les déplacements de Dassaro sur base des signaux envoyés par son téléphone portable. Car en labsence de tout corps, les indices sont maigres pour pouvoir soutenir une accusation dhomicide.

Un alibi pour la tante de Denise


Je nai pas enlevée Denise. Ce 1er septembre 2004 jétais au travail déclare Rosalba Pulizzi aux enquêteurs ainsi quau procureur de Marsala. Face à ce dernier et en compagnie de son avocat, Mariella Martinciglio, Rosalba a donné les noms des personnes qui pourraient confirmer son alibi. Rosalba, la soeur du père naturel de Denise, travaillait comme personnel de maison à Mazara del Vallo. Et aux heures où son ex-mari, Dassaro, laccuse davoir enlevé lenfant de 4 ans, elle était chez sa patronne et différents témoins pourraient le certifier selon elle. La confrontation entre elle et son ex-mari sest terminée à 03 heures ce matin. Elle a pu quitté les lieux libre de retourner chez elle.

Peu crédible.


Les enquêteurs considèrent le témoignage de Dassaro comme peu crédible. Dautant quil a changé plusieurs fois de version sur son rôle dans lenlèvement de la petite. Il maintient que lenfant à été enlevé et séquestré afin de punir Piera Maggio de sa relation extraconjugale quelle aurait eue avec Piero Pulizzi, le père naturel de Denise.

Elle nest pas poursuivie pour homicide mais pourrait lêtre pour séquestration.


Je ne crois pas que Denise soit morte. Je pense par contre que le récit de Giuseppe Dassaro ne contient que des fragments de vérité a déclaré Giacomo Frazzitta lavocat de Piera Maggio, la maman de Denise. En outre certains journaux font état de la possibilité que Rosalba Pulizzi, bien que libre, puisse faire lobjet de poursuite pour séquestration.

Ma fille est en vie.


Ma fille nest pas morte! Je savais que quelque chose se passait dans lenquête. En ce qui me concerne, je suis assez sereine parce que je ne crois pas vraiment que ma fille soit morte. Nous verrons ce qui sortira du travail du Procureur. Cest un moment décisif pour déterminer certaines choses. Je reste confiante sur le faite que ma fille soit en vie parce que jusquà maintenant, il ny a pas déléments prouvant le contraire a déclaré Piera Maggio.

Dautres personnes seraient impliquées.


Sur base des déclarations de Dassaro, Angela Avila et Marco Imperato, responsable de lenquête, ont pu identifier au moins six personnes qui auraient pu jouer un rôle, à divers titres, dans la disparition de lenfant qui navait, alors, que 4 ans et ce en suivant une piste qui les conduit dans la province de Palermitana.

En conclusion


Les titres de la presse faisant état de la mort de Denise ne sont pas fondés. Rien ne prouve son décès. Aucuns éléments, comme le précise la maman de Denise, Piera napportent dindices dans ce sens. On recherche toujours bien une enfant en vie et non un corps.

Réagir à cet article sur le forum

Association Rita

06 décembre 2007

Un compte pour lassociation.


LAssociation Rita est créée. Anciennement, comité de soutien de Denise Pipitone, lAssociation Rita vient de voir le jour. Ces membres sont toujours les mêmes quau début et lAssociation Rita est la seule à être reconnue officiellement par la maman. Ils se battent pour Denise. Le but de lAssociation est de mettre tout en oeuvre afin de retrouver Denise. Cest ainsi quils impriment des affiches, publient des articles dans la presse, participent à des forums, se déplacent en France etc. Tous ses efforts demandent un investissement. Investissement en temps et les membres de lassociation ne manquent pas dénergie. Mais aussi investissement financier. Cest là que nous (c-à-d lAssociation Enfants Kidnappés) avons décidé dintervenir en leurs faveurs. Vous le savez, notre association na jamais demandé de participation quelconque. Mais dans le cas de Denise cest différent. Nous sommes proches dune solution. Vous pouvez y contribuer. Nous vous demandons dêtre généreux et de verser un petit quelques choses à lAssociation Rita. Ce ne doit pas être une somme importante, chacun fait selon son budget. Il ny a pas dobligation mais votre aide peut REELEMENT contribuer à retrouver Denise saine et sauve!!

Faites vos dons sur le compte:

ASSOCIATION RITA

BANQUE CIC Agence de Montereau
Code banque : 30087
Code guichet : 33866
Compte : 00020000801
Clé rib : 89

IBAN
FR76 3008 7338 6600 0200 0080 189

BIC : CMCIFRPP

Rappel des faits:

Denise a été enlevée par le noyau familial. La famille voulait ainsi punir Piera. Lintention était bien de rendre Denise. Ils furent vite dépassés par les évènements et ils se sont débarrassés de la petite auprès de la communauté des gens du voyage. Communauté au sein de laquelle la petite serait encore, selon toute vraisemblance. Aussi, grâce à vous, il est possible de la retrouver. Merci pour votre générosité.

Recherche de bénévoles.


LASSOCIATION RITA RECHERCHE DES BENEVOLES SERIEUX POUR DISTRIBUER DES AFFICHES DE DENISE PIPITONE EN FRANCE MAIS AUSSI EN EUROPE

Cest vous qui déterminez le temps que vous voulez passer à les aider.

Ils recherchent aussi des coordinateurs pour le réseau affichage qui sera déterminé en fonction de laspect géographique.

Si vous êtes intéressés, merci de les contacter par mail: Association Rita

Vos coordonnées resteront confidentielles bien sûr


Vos commentaires sur le forum

Du nouveau dans les prochaines semaines?!

26 novembre 2007

La solution de laffaire pour dans les prochaines semaines ?


Mettons tout de suite les choses au point. Loin de nous lidée de faire du sensationnel. Nous vous livrons linformation tel que nous lavons reçue en attirant lattention de nos lecteurs sur le fait que cette information DOIT encore être confirmée par le parquet judiciaire et Mr le Procureur Sciuto. Ne crions pas trop vite victoire et ne donnons pas de faux espoir à toute une famille si cette information viendrait à tomber à leau. Vous vous souvenez que nous vous avions parlé davancée dans lenquête? Un gangster repenti aurait fait des confidences ayant entraîné un nouveau souffle à lenquête. Le procureur Sciuto avait déclaré fin octobre quils connaissaient les auteurs de lenlèvement et lavocat de la famille avait, quant à lui, déclaré que la solution était proche. Aujourdhui selon le Marsal et Il Messaggero, lavocat de la famille aurait déclaré que malgré que le procureur, Scuito, sest enfermé dans un silence absolu, quil pouvait affirmer que la solution de laffaire arriverait dans les prochaines semaines. Nous croisons bien sûr les doigts pour que ces affirmations soient justes. Rappelons que RIEN na encore été confirmé, ni par voie officielle ni du côté de la maman.

Chronologie des faits:


01 Sept 04 Denise, presque 4 ans, joue normalement devant chez elle. Elle est perdue de vue et disparaît sans laisser de traces.

03 spet 04 Les parents de Denise, Pira Maggio, ménagère de 35 ans et Toni Pipitone, maçon de 40 ans, sont questionné jusquà minuit par la police.

06 sept 04 Création du site Chercher Denise. Pour le procureur de Marsala, Antonino Silvio Sciuto la petite est vivante. Elle est à Mazara ou dans la zone de séquestrée par quelquun qui veut punir les parents de lenfant.

13 sept 04 La maman de Denise pense que sa fille est en dehors de la Sicile. Les enquêteurs confirment en partie cette hypothèse en élargissant le champ de recherches.

19 Mars 05 Piera, la maman, croit reconnaître Denise sur un film tourné avec un GSM à Milan mais il aurait sagit dune fausse alerte selon les enquêteurs.

22 mars 05 Les carabinieri arrêtent deux nomades avec une enfant quils suspectent être Denise mais là encore ce sera une fausse alerte.

05 mai 05 Un suspects dans le cadre de la séquestration de Denise, sa-demi-soeur, Jessica Pulizzi. A lépoque, 17 ans, elle aurait menti aux enquêteurs au sujet de son alibi qui sest révélé faux.

17 nov 05 Un dîner de noce interrompue par les carabinieri à Valtellina. Ils auraient eu vent de la présence de Denise parmi les invités. Énième fausse alerte.

20 nov 05 Piera Maggio se rend en Tunisie vérifier une piste selon laquelle sa fille sy trouverait. Elle ny trouvera aucune trace de Denise.

27 nov 06 Denise nest pas très loin, insiste le procureur de Marsala, Silvio Sciuto.

21 mai 07 La maman reçoit des photos issues dun site pédophile où lon croit reconnaître Denise. Heureusement, là aussi, il sagit dune fausse alerte.

01 sep 07 Le procureur Antonino Silvio Sciuto parle daccélération dans lenquête. Les complices ne seraient plus inconnus. Six ou sept nouvelles personnes sont à rechercher. Lenquête se dirige vers la province de Palerme. Nous connaissons maintenant les faits à ajouter le procureur.

Réagir à cet article sur le forum

Remerciement

18 novembre 2007

Un remerciement de la maman de Denise.


Extrait dun mail reçu:

Cher Pierre, Marjorie, Jézabel et Nathalie, Je vous remercie pour votre collaboration et votre aide aux recherches de Denise ainsi que pour votre proximité et vos pensées. Ces derniers jours j'ai été très sollicitée et je crois que vous l'aurez vu à la télévision ou ailleurs. Je ne pouvais pas vous répondre par mail parce que je n'avais pas d'ordinateur. Je suis souvent amenée à voyager dans le cadre de la recherche de Denise. C'est la raison pour laquelle je ne puis toujours vous répondre, Etant seule il me faut plus de temps et j'avoue être fatiguée et triste. J'espère que vous me comprenez, et sachez que si je ne réponds pas à vos mails, c'est qu'il y a toujours une raison. J'apprécie votre travail, et suis contente de vous avoir à mes côtés. Vous remercierez de ma part tous les gens qui me sont proches. Un grand salut à tous vous, en particulier à toi Pierre.

Soulignons que ces remerciement vont à lAssociation Rita. Seule association officielle et reconnue par la maman de Denise. Les membres bénévoles de lassociation sinvestissent en temps et en énergie à leurs causes. Vous pouvez les joindre par mail en cliquant ici: Association Rita

Réagir sur le forum

Denise en compagnie de tziganes

02 novembre 2007

Était-ce Denise lenfant repérée à Molfetta?


Une enfant ressemblant beaucoup à la Petite Denise Pipitone enlevée à Mazara del Vallo a été aperçue dans un train local. Une femme de Barletta a signalé la présence de lenfant qui se trouverait en compagnie dun groupe de roms, dans la matinée dhier, elle laurait vue à bord dun train, dans lequel elle-même voyageait. Toujours selon le récit de la femme, qui a raconté les faits aux carabiniers de Barletta après seulement quelques heures, lenfant serait descendue à la Gare de Molfetta en accompagnant le groupe de roms. Lenfant a été repérée dans un train en transit dans le nord de Bari, précisément dans le train reliant Trani à Molfetta.

Immédiatement des contrôles serrés et rigoureux sont effectué et des perquisitions sont en cours au moment même où nous écrivons ces lignes dans différents camps Roms de toute la province avec un effectif de plus de 300 policiers. La recherche est telle que larmée est engagée dans les contrôles avec leur équipes cynophile (NDLR: brigade canine) et dans certain endroit, les pompiers sont venus à la rescousse avec leur équipement photo-électrique afin déclairer comme en plein jour différents bidonvilles où Denise pourrait être retenue.

Nous apportons tout notre soutien à la maman de Denise, Piera. Nous espérons de tout coeur que ces recherchent vont aboutir et que Denise sera retrouvée. Nous rappelons quil ne sera pas facile de retrouver Denise qui ne doit plus avoir de souvenirs précis de sa propre maman. En outre, les Roms feront tous ce quils peuvent afin de la cacher sous peine dêtre poursuivi. En effet, le fait davoir accepté quon leur remette lenfant, pour rien ou contre de largent, fait deux des complices denlèvement, de séquestration de mineur (NDLR: lempêcher de retourner chez sa mère cest la privée de liberté, cest donc considéré comme une séquestration) et de détournement de mineur. Nous ne connaissons pas les lois italiennes mais gageons que comme chez nous ses chefs dinculpations peuvent leur valoir quelques années de prison... suffisamment pour ne pas vouloir se faire prendre.

DERNIERE MINUTE


Selon MolvettaLive lenfant dont question porte le même nom et a presque le même âge mais lenfant signalé dans le train nest pas Denise ont affirmé les militaires. Elle se trouvait en compagnie de sa mère nomade dorigine roumaine et a été identifiée avec certitude. Les recherches réalisés par les Carabiniers immédiatement après la signalisation de lenfant ont mis sous la loupe tous les camps nomades de la province et tous les lieux généralement fréquenté par eux et ce afin de dissiper chaque doute. Toute notre sympathie à la maman qui a du vivre des moments très angoissants. Ce quil faut en retenir cest que chaque camps a été scrupuleusement vérifié et que donc, Denise doit se trouver dans une autre province. Rappelons si besoin est que selon toute vraisemblance, Denise serait toujours en vie.

Réagir à cet article sur le forum

Séquestrée plusieurs mois

31 octobre 2007

Denise enlevée par un noyau familial?


Un noyau familial entier aurait enlevé Denise Pipitone, la fillette de 4 ans mystérieusement disparue le 1er septembre il y a trois ans pendant quelle jouait devant chez elle, rue Dominica la Bruna à Mazara del Vallo.

La Procureur de Marsala est en train de rechercher cinq ou six personnes, peut-être parents de Piero Pulizzi ou de son ex épouse Anna Coronna, parents eux mêmes de Jessica, le demie sœur de Denise soupçonnée depuis le 2004 davoir jouer un rôle dans lenlèvement. Les nouveaux éléments de lenquête seraient la conséquence des déclarations faites au procureur Antonino Sciuto dun détenu pour meurtre, Giuseppe DAssaro, ex beau-frère de Pulizzi.

DAssaro, toujours selon ses déclarations, ne sait pas ce quest devenu lenfant, mais il a raconté comment et pourquoi elle aurait été enlevée, en ajoutant que les kidnappeurs nont pas su gérer lenlèvement et ils ont remis la fillette aux tziganes.

On sait maintenant que Denise est en vie.


Sur base de ses déclarations, il ny a plus lieu de douter du fait que lenfant est bien en vie. Denise serait donc vivante, probablement bien traitée, quelque part avec une famille tzigane. Elle ne se souvient peut-être pas très bien de sa maman mais elle est en vie!! Lespoir est alors permis et tous les rêves deviennent possibles.

Mais pourquoi Denise aurait été enlevée?


Daprès les dires de ce repenti qui avait avoué avoir tué au printemps dernier sa concubine de 39 ans, Sabine Maccarrone, ce ne devait pas être un enlèvement mais une punition temporaire destinée à la mère de lenfant, Piera MAGGIO et de Piero PULIZZI.

Le 1er septembre dernier le procureur Antonio Sciuto, à loccasion de lanniversaire de la disparition de lenfant, avait soutenu que lenquête sur la disparition de lenfant était arrivé à un tournant: Les complices ou présumés complices ne sont pas plus inconnus
Il avait déclaré quils ne sont pas plus que les doigts dune main.

Séquestrée pendant plusieurs mois après lenlèvement.


Nouveaux détails sur la mystérieuse disparition de Denise Pipitone. En intervenant à lémission télévisée Chi lha visto? (NDLR: Qui la vu?), lavocat de la famille Giacomo Frazzitta, a expliqué que la petite est restée séquestrée pendant plusieurs mois après lenlèvement.

La fillette a disparu de Mazara del Vallo le 1 septembre 2004 et depuis lors nous navons plus aucune nouvelle. Cette révélation navais jamais été mentionnée auparavant, et a été rendue public pendant le programme tv de Raitre. La maman de Denise, Piera Maggio qui na pas perdue espoir de retrouver sa fille, était également en studio lors de cette annonce.
A lheure actuelle, aucun autre détail na été fourni sur la disparition de la petite ni sur son asservissement éventuel mais, il y a quelques jours, lavocat de la famille Pipitone avait rouvert le débat, en déclarant que lenquête avait pris un tournant important et que la solution était proche.

Réagir à cet article sur le forum

Protestation de la maman de Denise.

26 octobre 2007

Piera Maggio senchaîne au Quirinale.


La maman de Denise demande une réforme législative pour que les enquêteurs aient un plus grand pouvoir dinvestigation.

TRAPANI


Piera Maggio, la mère de Denise Pipitone, la fillette mystérieusement disparue il y a 3 ans à Mazara del Vallo(Trapani), sest enchaînée devant le Quirinale (NDLR: Cest la résidence du Président de la République Italienne) et a commencé une grève de la faim. La protestation coïncide avec le septième anniversaire de la fillette et elle a pour but de solliciter des modifications de la loi sur la séquestration des mineurs.

Cette mère, avec ce geste fort entend souligner lurgence dune réforme législative qui garantirait un plus grand pouvoir dinvestigation pour les enquêteurs dans les cas denfants disparus en favorisant les recherches. A Mazara del Vallo quelques enfants de lécole Luigi Pirandello ont organisé une manifestation.

Reçue par le préfet, Piera a déclarée: Jai demandé à savoir où on en était lenquête sur ma fille Denise, qui aura aujourdhui 7 ans et qui a disparue de la maison il y a 3 ans. Après avoir été reçue par le Conseiller Alberto Ruffo, jai donné des documents afin de réviser la loi sur le délit de séquestration de mineurs qui, actuellement en Italie, nexiste pas. Ce qui ne permet pas aux enquêteurs demployer des mesures coercitives contre les personnes qui commettent ces faits.

Protestation terminée pour aujourdhui.


La maman de Denise a dit aux journalistes qui lattendaient à la sortie du Quirinale que pour aujourdhui, sa protestation était terminée mais quelle est, de toute façon, prête à de nouvelles actions si sa voix nest pas entendue. Jusquà présent je nai pas eu satisfaction, au delà des mots, je voudrais des faits! Jespère quils vont mécouter, pas seulement pour Denise, cette loi vaut pour tous les enfants disparus. Javais déjà présenté, avec mon avocat, une proposition identique au ministre de la justice en novembre 2006. Denise fait partie dun certain nombre denfants disparus, et nous, parents, nous voulons savoir quelles suites sont réservées afin que nos enfants ne tombent pas dans loubli.

La solidarité des napolitains


Le Conseiller aux Affaires Intérieurs du Président de la République, Alberto Ruffo, sest dit affligé et fait appel aux institutions afin quelles proposent quelques modifications des règles pénales en matière de séquestration de mineurs. Dans les circonstances actuelles, le Conseiller a renouvelé à Piera les sentiments personnels de solidarité du Président napolitain.



Réagir à cet article sur le forum

Se battre pour Denise!

14 octobre 2007

Elles se battent pour Denise.


Elles ? Ce sont les membres du Comité pour Denise Pipitone. Jezabel et Nathalie se battent, avec dautre, au sein du Comité afin de retrouver Denise Pipitone enlevée le 01 septembre 2004.

Rappel des faits:

Denise Pipitone avait 4 ans au moment de sa disparition. Elle jouait devant la porte de la maison familiale, en Sicile. Lnquête démontre que Denise a été victime dune machination familiale. Sa demi-soeur laurait enlevée puis confiée à une famille de Roms. Il est probable que la petite circule actuellement entre la France et lItalie. La maman de Denise, Piera Maggio, se bat depuis, sans relâche, pour retrouver sa fille. mais elle est confrontée à de nombreux obstacles. Ses difficultés financières ne lui permettent pas de déployer de grands moyens de recherches. Elle a traversé le pays avec une pancarte autour du cou affichant lavis de recherche de sa fille. Six semaines après lenlèvement, le vigile dune banque, croyant reconnaître la petite fille réalise une vidéo sur son portable quil envoie à la police. denise est alors en compagnie de gens du voyage dans les rues de Milan. la maman est sûre, il sagit bien de sa fille. Les autorités italiennes et la police prennent cette piste très au sérieux et lancent un appel à témoins dans toute lEurope via ladresse Internet suivante:

www.cerchiamodenise.org

En février 2007, le signalement de la petite est donnée par une conductrice de Latina qui, lors dun embouteillage, reconnaît Denise dans la voiture à côté. Les gens du voyage se sentant observés, ils ont immédiatement caché la petite fille. La voiture a été retrouvée abandonnée quelques mois plus tard et à ce jour, la police scientifique effecte des tests ADN pour essayer de savoir si la fillette à bord était bien Denise.

Début septembre 2007, Le procureur de Marsale, Silvio Sciuto, parle daccélération dans lenquête. Les complices ne seraient plus inconnus. Six ou sept nouvelles personnes personnes seraient à rechercher. Lenquête se dirigerait vers la province de Palerme. Nous connaissons maintenant les faits à ajouté le procureur. Nous savons qui sont les complices a-t-il ajouté. Il sagirait du groupe dindividus ayant gardé lenfant durant la deuxième phase du kidnapping.

Cest sur base des propos dun repenti que lenquête prend une vouvelle tournure. En effet, incarcéré le 7 juillet dernier, lhomme à déclaré: Jai des choses à raconter sur Denise.

Le magistrat promet des nouvelles intéressantes pour la mi-septembre. Grâce au repenti, lenquête devrait avancer à grand pas...

A ce jour, la famille na reçu aucune nouvelle des autorités et na plus eu de signe de vie de la petite Denise. LAssociation Enfants Kidnappés à contacté le journaliste italien Gianni Santucci ayant écrit larticle sur le repenti dans le quotidien Corriere della Sera afin de lui demander de senquérir auprès du magistrat de se long silence malgré les promesses sous entendues dans larticle... à suivre...

On commence par Jezabel qui se bat depuis la Picardie pour que lon retrouve la petite Denise Pipitone enlevée par les Roms, il y a quatre ans.*


Cest sans doute parce quelle ressemble à ma fille que cette histoire ma touchée à déclaré Jezabel. Depuis quelle a eu connaissance de cet enlèvement, elle milite au sein dun comité pour que lon retrouve la petite Denise. Celle-ci a été enlevée devant chez elle, en Italie. Lenquête a pu établir quelle est entre les mains de Roms qui sillonnent toute lEurope. Elle peut donc passer en France. Il ny a pas longtemps, il y a eu un signalement à Lyon. Il faut être attentif explique Jesabel.

Il faut européaniser ces affaires.


La distance qui sépare la maman de Denise de Jesabel nest pas un obstacle. Avec les moyens modernes de communications, comme internet, on reste proches. On ne substitue pas à lenquête, on diffuse. Diffuser, cest placarder partout des portraits de Denise. Des affiches de Denise, Jezabel en laisse régulièrement chez les commerçants, commissariat de police et de gendarmerie. Elle est même allée frapper à la porte du ministre saint-quentenois Xavier Bertrand afin que lhistoire ne tombe pas dans loubli. Et surtout que le visage de Denise soit connue de tous. On ne peut pas sinvestir dans toutes les affaires denlèvements, il faut choisir. mais cest un devoir que daider. ce ne sont que des enfants. Quand vous côtoyez la détresse dune maman, vous ne pouvez pas rester insensible. Il faut européaniser ces affaires. Il faut que les Alertes enlèvement deviennent européennes.

* extrait de larticle de Thomas DELOBELLE - Voir ci-dessus

Rien naurait pu prédestiner Nathalie à sengager dans une telle histoire.*


On ne peut pas rester indifférent à une histoire pareille. Tout à commencé il y quelques mois, avec lenlèvement de la petite Maddie au Portugal. Dès quun enfant disparaît je me sens concernée. En tant que maman dune part mais aussi et surtout parce que quun enfant ne peut pas se volatiliser comme ça. En me rendant sur Internet, jai recherché un maximum dinformations sur toutes ces disparitions étranges et je suis tombée sur un message concernant la petite Denise. Son histoire est particulière. On sait avec qui se trouve cet enfant, on sait qui a manigancé cet enlèvement et surtout on sait quelle est en vie. Cest une histoire exceptionnelle. Il fallait que je fasse quelque-chose. La jolie petite frimousse de Denise a fini de me convaincre. Jai pris contact avec le comité de Soutien de Denise Pipitone. Dans un premier temps, ils mont testée. Ils mont demandé de coller des affiches dans les magasins où sur ma voiture mais ça ne me suffisait pas. Ce nest quà ce moment-là quils ont compris que je voulais réellement minvestir, que ce nétait pas des paroles en lair. Mon premier engagement: parler de Denise à un maximum de personne et diffuser sa photo dans la presse. Pour moi, cest tout bonnement inconcevable quune maman ne puisse pas retrouver son enfant. dans un sens, je comprends et je partage la douleur de Piera Maggio, la maman de Denise. Cet enfant aurait très bien pu être ma fille. Jai promis à mon entourage de ne pas trop mimpliquer moralement dans cette affaire mais cest quasiment impossible. Je ne veux quune seule chose, que cette maman retrouve son enfant. Le jour où, enfin, Denise retrouvera les siens ce sera pour moi une véritable satisfaction et la fin dun bel engagement. Je ne peux pas promettre aujourdhui que ce soit le dernier.

Réagir à cet article dans le forum

* extrait de larticle de presse publié ci-dessus

Parlement européen

24 septembre 2007

Pétition pour Denise Pipitone.


Le 17 juillet dernier nous vous parlions de la pétition lancé par la famille de Denise. Souvenez-vous:

12 octobre 2005

Il y a plus d'un an, disparaissait en Italie une petite fille de 4 ans du nom de Denise PIPITONE, victime sans aucun doute d'un enlèvement. Depuis ses parents n'ont jamais cessé de sa battre pour la retrouver et ont déployé au quotidien toute leur énergie pour connaître enfin la vérité.

Plus de 13 mois ont passé...

Denise reste introuvable, malgré tous les moyens mis en avant. Aujourd'hui ses parents, vous l'imaginez, sont totalement désespérés et en appellent au gouvernement italien, au président de la république, au président du conseil ainsi qu'au pape Benoît XVI pour que TOUT soit mis en oeuvre pour retrouver leur enfant. Nous ne pouvons rester insensible devant cette horreur et nous devons nous mobiliser.

A tous, je demande de signer cette pétition et de la diffuser au plus grand nombre .

La pétition disait ceci:

Nous, citoyens du monde entier, demandons au gouvernement italien, au Président de la République Carlo Azeglio CIAMPI, au Président du Conseil Silvio BERLUSCONI, au Pape Benoït XVI, d'intervenir et de lancer un appel solennel aux ravisseurs de la petite Denise PIPITONE, pour qu'enfin ils libèrent notre fillette disparue depuis le 1er septembre 2004 à Mazara Del Vallo en Italie.

Devant cette tragédie et le désarroi de toute sa famille, nous vous demandons de tout mettre en oeuvre pour retrouver notre petit ange.

Réponse du parlement européen après réception.


Le Parlement européen a bien reçu votre message électronique, par lequel vous demandez son intervention et son soutien suite à lenlèvement de Denise Pipitone en 2004.
Veuillez tout dabord nous excuser de cette réponse excessivement tardive. La charge de travail que constituent les réponses aux demandes des citoyens est très lourde et ne nous a pas permis de vous répondre plus tôt. Le Parlement veille néanmoins à ce que chaque citoyen reçoive une réponse.

Le Parlement européen partage la douleur et linquiétude de la famille de Denise Pipitone. Mais le Parlement européen na pas de pouvoirs judiciaires ni juridictionnels et ne peut intervenir dans un domaine qui, par ailleurs, nest pas du ressort du droit communautaire. Il ne peut vous être daucun secours. Vous devez vous adresser aux autorités nationales des divers pays éventuellement impliqués, seules compétentes pour mener une enquête de manière appropriée.

En espérant que, malgré les trois années écoulées depuis lenlèvement de lenfant, vous la retrouverez saine et sauve, je vous prie dagréer, Madame, lexpression de mes sentiments distingués.

Chef de division

Réponse du comité de soutien.


Nous vous remercions vivement de votre réponse.

Nous sommes conscients que vous navez aucun pouvoir judiciaire et juridictionnel.
Nous souhaitons, par le biais de cette pétition, montrer la mobilisation massive pour le cas de Denise en France et en Europe de manière plus générale.
Ainsi, nous voulons faire en sorte que les gouvernements puissent aider encore plus à la recherche de Denise. Par exemple, nous avons saisi le gouvernement français qui a été très touché par le cas de Denise PIPITONE ; celui-ci nous a reçu et a mobilisé aussitôt de manière intensive les forces de lordre, les préfets de chaque région, les ministères concernés ... Il nous a mis à disposition des moyens pour diffuser le portrait de la petite.
Nous souhaitons que le parlement européen fasse remonter la pétition aux autorités compétentes italiennes et européennes dune manière informative et non pas par « pouvoir décisionnel».

Nous vous remercions de votre attention et vous prions dagréer, Monsieur, nos meilleures salutations.

Comité de soutien de Denise.

La pétition est toujours en ligne, il nest pas trop tard pour y participer:

http://www.petitionspot.com/petitions/denise-pipitone

Lettre ouverte du papa de Denise!

14 septembre 2007

Pietro Pulizzi est le papa de Denise, kidnappée le 01 septembre 2004 mais également le papa de la seule inculpée dans cette affaire: Jessica Pulizzi.


Nous publions ici la lettre ouverte, en français, quil a écrit en italien et que Zlio a gentillement traduite.

Mazara Del Vallo 05/09/2007

A travers cette lettre, jexprime ma douleur et je parle pour moi uniquement.


Moi, Pietro Pulizzi, je veux madresser à tous ceux qui ajoutent souvent bien des souffrances à mon drame.
Ma position de Parent est très difficile, je me retrouve à affronter deux drames simultanément, lun davoir une fille qui se sert de la faculté de ne pas répondre, même si légalement cest son droit, mais que je ne soutiens pas devant des faits aussi grave, en loccurrence de lenlèvement dune enfant, lautre de ne pas savoir où se trouve Denise, et ceci me fait souffrir et mangoisse profondément.

Je nai personnellement jamais eu affaire avec des faits de délinquance ou de trafics daucun genre, ma vie a été une vie de dur et honnête labeur, je suis las dentendre dincessantes allusions à mon égard et les plus graves me font horreur.

En outre de la douleur principale que je vis, vient sajouter les jacasseries locales qui sont alimentées par des personnes qui, plutôt que de parler inutilement et dinventer des histoires, si ces personnes sont vraiment au courant de faits réels et concrets, feraient bien mieux de sadresser aux autorités, je suis certain de tout ce que javance et cela a été prouvé par les vérifications effectuées sur moi par les enquêteurs, sans quils aient trouvé de relevés négatifs.

Tout ceci me nuit également à mon travail, parce que je suis souvent en contact avec des gens, enfants et bébés.
Aujourdhui je suis une personne seule et désespérée, je nai pas de contact avec ma famille ni avec mes fils, car malheureusement un père qui dit à sa fille de parler et de collaborer, et si elle se considère comme innocente, de le prouver, ce nest pas un bon père.

Je cherche à aider où je peux, et en tant que père, je demande seulement la vérité sur cet évènement et le respect de ma douleur, sans quelle soit alimentée par des allusions continuelles à mon encontre, qui est pour certains maintenant la seule manière de matteindre, et de continuer à me faire du mal.
Merci
Cordialement,
Pietro Pulizzi

Une nouvelle vidéo de Denise

09 septembre 2007

La maman de Denise, PIERA a fait une nouvelle vidéo.


Cette vidéo est pleine damour et de tendresse. Nous vous la diffusons ici.

De nouvelles pistes et un repenti.

04 septembre 2007

Lenquête accélère.


Le procureur de Marsale, Silvio Sciuto, parle daccélération dans lenquête. Les complices ne seraient plus inconnus. Six ou sept nouvelles personnes personnes sont à rechercher. Lenquête se dirige vers la province de Palerme. Nous connaissons maintenant les faits à ajouté le procureur.

Cest sur base des propos dun repenti que lenquête prend une vouvelle tournure. En effet, incarcéré le 7 juillet dernier, lhomme à déclaré: Jai des choses à raconter sur Denise.

Nous savons qui sont les complices.


Jessica Pulizzi est la seule inculpée dans cette affaire pour séquestration de mineure à laide dinconnus... Ce sont de ces inconnus dont fait référence le procureur. Nous savons qui sont les complices a-t-il ajouté. Il sagirait du groupe dindividus ayant gardé lenfant durant la deuxième phase du kidnapping.

Mais pour renouer les fils de cette histoire il faut retourner à la première inculpée, Jessica.

Elle est la demi-soeur de Denise, elles ont le même père. Les enquêteurs font des hypothèses sur son mobile : la fille aurait reporté sur Piera Maggio, et par conséquent sur Denise, les responsabilités de la rupture de sa famille et de la séparation de ses parents. Un fort sentiment de rancune, est-il écrit dans le rapport de police. Lorsque lenfant fut enlevée, Jessica était mineure. Sur elle pèse la phrase interceptée dix jours après lenlèvement dans une salle du commissariat de Mazara, dite à sa propre mère qui la questionnait:
Ta diri na cosa, io a casa ci a purtai - Jte dis une chose, je lai emmenée à la maison !

Toutes les pistes ont été envisagées.


Dans les premières semaines de lenquête, les policiers ont envisagé toutes les pistes. Pédophilie, nomades, réseaux dadoptions illégaux. Mais les enquêteurs croient avoir une piste importante, la piste privée sur laquelle ils continuent de travailler encore aujourdhui. Ils ont vérifié les déplacements de Jessica, la reconstitution de sa matinée à Mazara, jour de marché, un mercredi.

Les alibis ne tiennent pas la route.


Son alibi ne tient pas la route. Démenti par les relevés téléphoniques de son portable, qui la situent autour de la maison des Pipitone, alors quelle a prétendu être dans un tout autre quartier. Elle est confrontée aux discordances de déclarations de son fiancé dalors, Gaspare Ghaleb, de Tunisie (lui-même est inculpé pour fausses déclarations). Finalement Jessica donne aux magistrats une seconde version de ses mouvements, elle en parle le 22 septembre, et de nouveau trois témoignages la démentent. Le lendemain de lenlèvement, au soir, la police intercepte un nouvel entretien. La maman de Jessica est hors de Mazara, elle parle avec sa soeur et prononce des phrases du type : Sils veulent venir la lui reprendre, tu dois refuser. Et encore : Ils veulent la faire sécrouler psychologiquement. Quelques mois après, la pression a baissé et le silence sinstalle : Je me sers de la faculté de ne pas répondre, déclare alors Jessica.
Paroles qui pour Piera Maggio sont une blessure ouverte, un aveu : Une personne innocente répond aux questions. Comment est-il possible de rester dans le silence devant la vie dun enfant?.

Recel, drogue, meurtre... !


Le 11 décembre 2005, Jessica a été arrêtée, mais pour une histoire de recel en aidant son nouveau fiancé, Hakari Hamdi, à cacher le couteau avec lequel il a frappé un homme pendant une rixe.
Durant des mois des témoignages arrivent de façon continus. Piera Maggio et lavocat qui lassiste, Giacomo Frazzitta, les vérifient un à un avec les policiers. Les enquêtes se poursuivent. Ils sondent tout le réseau damitiés et de parentés autour de celle qui alors est lunique inculpée. Dans les archives de la police on découvre quun oncle de Jessica, Giulio Corona, 38 ans, a été tué en 1995 par un oncle de Gaspare Ghaleb. Un autre oncle de Jessica, Claudio Corona, a été impliqué avec son frère, Angelo, dans diverses opérations de drogue, parmi lesquelles celle dénommée Pegaso, dans laquelle des stupéfiants étaient vendus sous couvert dune videothèque. Finalement, un autre oncle de la fille, cette fois incarcéré, a tenté de fournir quelques révélations sur Denise depuis sa prison. Il sagit de Giuseppe Dassaro, 46 ans. Sorti de prison, il sest lié à une fille suisse, Sabina Maccarrone, qui le 16 avril 2007 a été trouvée tuée dans le fond dun puit à la périphérie de Mazara del Vallo. Depuis ce jour, Dassaro a disparu, sa fuite dure un peu moins de trois mois, jusquau 7 Juillet dernier, lorsquil se rend à la police. Ses déclarations donnent une nouvelle impulsion à lenquête.

La piste tzigane nest pas abandonnée.


Parmi toutes les pistes de lenquête sur Denise, il y a la piste tzigane. La mère de Denise, au fond du désespoir, en arrive à souhaiter que son enfant soit vraiment dans ce milieu : Ce serait la certitude quelle est vivante. Lhypothèse est encore ouverte. Surtout si, comme il transparaît des dires des enquêteurs, la séquestration de Denise est une séquestration à plusieurs phases. Et si la dernière tournure de lenquête semble ébaucher un second niveau, cest-à-dire un groupe qui aurait retenu lenfant directement après lenlèvement, on ne peut exclure aucune hypothèse sur les évènements qui sen sont suivis. Notamment parmi les nomades, Jessica y compte plusieurs amis!!! Un kosovar de Mazara a longtemps été interrogé dans les jours suivant la séquestration. Un mois après, un tzigane de Rimini signale deux enfants de passage dans un camp de Padoue. Au moment où la police intervient,lenfant renseigné comme étant Denise ny était pas, mais la police libère une autre gamine, 12 ans, bulgare. On peut lire dans le rapport : On présume quelle devait être vendu pour 20 mille euro.

Les photos de Denise honteusement arrachées.


La mère de Denise : Je nattaque pas les roms. Au contraire, je les implore : collaborez . Lunique espoir, à travers langoisse de cette femme et de toutes les autres mères denfants disparus, est que le plus de personnes possible voient les photos de leurs enfants. Piera Maggio a créé un site, www.cerchiamodenise. it. Elle affiche les photos de sa fille un peu partout. Même à un petit arbre dans le jardin de la Villa Jolanda, au centre de Mazara. Un arbre offert par la Commune pour le sixième anniversaire de lenfant, à la fin de lannée passée. Depuis lors, à quatre ou cinq reprises, quelquun est allé arracher ces photos. Et comme outrage il les a laissées là, à terre. Au pied de larbre qui devrait être le symbole dune entière communauté rassemblée autour de Denise.

En conclusion de tous ces nouveaux évènement, la maman de Denise à déclaré: Chaque jour jespère que ce soit le dernier. Et ce jour narrive jamais. Nous nen sommes encore quaux mots, maintenant jattends des résultats. Je suis fatiguée, détruite par langoisse.

Bientôt 3 ans que denise a été kidnappée

22 août 2007

Le 1er septembre 2007 ça ferra 3 ans !


Nous publions le message reçu à Enfants Kidnappés:

Bonjour tout le monde,

Bientôt 3 ans que Denise est disparue, le 1er septembre 2007. Je sais que Piéra la maman de Denise prépare un évènementiel à Mazara del vallo en mémoire de Denise et des enfants disparus. Est-ce que nous on ne peut pas faire une petite action... pour rappeler ce triste anniversaire ?

Quen pensez-vous ?


Suivant cette idée, nous proposons à nos membres de faire leur suggestion daction commémorative sur le forum à la rubrique DENISE: 3 ANS DEJA ! Il vous suffit de cliquer sur le lien commentaires ci-dessous en vert...

Réagir sur le FORUM à cet article

Pétition pour Denise.

17 juillet 2007

A la demande des proches de Denise, nous publions la demande de pétition.


Créé par BATTAGLIA PIERRE le 12 October 2005

Bonjour à tous,

Il y a plus dun an, disparaissait en Italie une petite fille de 4 ans du nom de Denise PIPITONE, victime sans aucun doute dun enlèvement.
Depuis ses parents nont jamais cessé de sa battre pour la retrouver et ont déployé au
quotidien toute leur énergie pour connaître enfin la vérité.


Plus de 13 mois ont passé...


Denise reste introuvable, malgré tous les moyens mis en avant.
Aujourd?hui ses parents, vous limaginez, sont totalement désespérés et en appellent au gouvernement italien, au président de la république, au président du conseil ainsi quau pape Benoît XVI pour que TOUT soit mis en oeuvre pour retrouver leur enfant.
Nous ne pouvons rester insensible devant cette horreur et nous devons nous mobiliser.


A tous, je demande de signer cette pétition et de la diffuser au plus grand nombre .


Internet est un fabuleux moyen de communication et de diffusion !
Denise est notre enfant à tous, elle a besoin de notre aide.


Merci du fond du coeur


Espoir et désespoir.

15 juillet 2007

venant du blog de Pierre www.denisepipitone.skyblog.com et transmis par Jezabel. Que nous publions tel quelle

« Il y a eu ces derniers jours un signalement au Maroc. Nous nous sommes mis à rêver.


ET SI CETAIT DENISE ? Et l'espoir est retombé !


Non, cette petite fille ressemblant à Denise photographiée au Maroc nest pas Denise. Encore un espoir déçu !
Alors ce soir, un peu triste, javais envie de remettre les mots de Piera quelle avait écrits, il y a déjà si longtemps.
Sachez en tout cas, que nous nabandonnerons jamais. Nous rechercherons toujours notre petite Denise grâce à vous toutes et à vous tous...


Je rêve les yeux ouverts à un retour qui ne vient pas,
Frappant, hurlant à en perdre haleine.
Ma fille nest pas avec moi et je me demande bien pourquoi.

Javance sur mon chemin,
Quils me ramènent mon poussin,
Je nai jamais perdu la joie de vivre,
Mais elle sest tellement éloignée

Sanglotant tous les soirs, je vais au lit avec une prière,
Souhaitant quon retrouve mon petit ange,
Pour le serrer très très fort,
Et quil puisse retrouver tout le bonheur quil mérite davoir.

PIERA MAGGIO 1/11/2004

Cordialement - Jézabel

LAISSEZ LE TEMPS A LA VIDEO DE SE TELECHARGER

Dans le vif du sujet....


Vidéo du 22 mai 2007


Photos provenant dun site denfants abusés!!!

Juin 2007

Madame Maggio avait reçu mi mai 2007 des photos par mail dune enfant maltraitée provenant dun site denfants abusés


La petite fille prise en photos est une américaine. Il ne sagit pas de Denise. Grâce à la diffusion de ces clichés, le réseau pédophile a été interpellé. Tout cela aura au moins servi à quelque chose. (Voir article: 31 enfants sauvés - Réseau pédophile démantelé).

Denise reste introuvable. Il faut continuer à se battre. Continez à diffuser la petite denise sur vos blogs.

Dans les prochains jours, le RIS (Police Scientifique) de Rome effectuera les vérifications sur la Ford Mondéo retrouvée en février 2007 aux alentours dAnzio.


En octobre 2006, selon un témoignage, une fillette aurait été repérée à bord dune voiture Ford Mondéo de couleur verte, en compagnie de trois tziganes. Ces derniers lavaient cachée à larrière du véhicule se sentant observés. Les examens devront déterminer sil y a des traces du passage de Denise.

Photos extraites dun film vidéo pédophile

Mai 2007

On peu y voir une fillette ressemblant à Denise et qui semblait maltraitée.


Près de trois ans sont passés depuis la disparition de Denise Pipitone. Cétait le 1er septembre 2004, Denise avait trois ans et elle était en train de jouer devant sa maison, à Mazara del Vallo.

Depuis nous avons eu de nombreuses pistes, une foule dinformations et une maman, Piera MAGGIO, qui na jamais arrêté de se battre...

Info par email.


Le dernier signalement est arrivé il y a peu de jours dans la boite email de Piera.
Quelques photos extraites dun film vidéo lui ont été adressés. On pouvait y voir une fillette ressemblant à Denise et qui semblait maltraitée.

Piera a pu témoigner dans lémission de télé italienne Chi lha visto .
Les photos proviennent dun site internet denfants abusés, a ajouté Piera à lanimatrice de lémission.

Il y a une certaine ressemblance avec ma fille, mais les traits doivent être analysés par des experts. Du reste trois ans sont passés .Il y a bien sûr une certaine ressemblance avec Denise mais je suis moins frappée comme jai pu lêtre par les images du vidéoclip tournées le 18 octobre 2004 par un vigile à Milan. A lépoque, quelques semaines seulement sétaient écoulées depuis la disparition de ma fille.

Vidéo pédophile. Fillette paniquée.


Les images sont passées au crible par le parquet de Marsala , a ajouté Giacomo Frazzitta, lavocat de Piera .
Il sagit dune vidéo pédophile que nous avons transmis au procureur après quune personne nous ait indiqué quil y avait un enfant ressemblant à Denise.

Dans ces images on peut voir le visage dune fillette paniquée, mais je ne peux pas exclure complètement quil sagit de la petite Denise. Il y a des éléments dans lenquête qui font espérer que Denise soit encore en vie, par exemple la manière avec laquelle certaines personnes en ont parlé... Au présent pas comme dun cadavre a ajouté lavocat.

En même temps, dans les prochains jours, le RIS (Police Scientifique) de Rome effectuera les vérifications sur la Ford Mondéo retrouvée en février aux alentours dAnzio. En octobre dernier, selon un témoignage, une fillette aurait été repérée à bord dune voiture en compagnie de trois tziganes. Les examens devront déterminer sil y a des traces du passage de Denise.

Jessica et sa mère cachent un secret...

8 janvier 2006

La mère de la demi-sœur de Denise a clamé linnocence de sa fille Jessica.

Piera Maggio laccuse au contraire de laider à cacher un secret.

La confrontation a été dramatique entre Piera Maggio, la maman de Denise Pipitone, enlevée à Mazara du Vallo le 1er septembre 2004, et Anne Corona, la mère de Jessica Pulizzi, (la demie sœur de la petite Denise), principale suspecte de cette mystérieuse disparition.

La mère de Jessica, Anne Corona a parlé au micro de lémission Qui lha visto . Sur le plateau de lémission Piera Maggio écoutait.

Anna Corona clame linnocence de la fille et dénonce le climat délétère dans lequel ils vivent.
Piera Maggio au contraire laccuse daider Jessica à cacher un secret.

Jessica mise en examen au motif denlèvement.


Jessica, aujourdhui âgée de 19 ans, est mise en examen au motif denlèvement alors que son ex fiancé, le jeune tunisien Gaspare Ghaleb, est accusé quant à lui de fausses déclarations.

Le procureur de Marsala, Antonino Silvio Sciuto, intervenant dans lémission, sest dit certain dune chose :
Jessica et Ghaleb ont joué un rôle dans la première phase de la disparition de Denise.

Il nest pas simple vivre à Mazara où Jessica est accusée et considérée coupable depuis plus de deux ans a déclaré Anna Corona, dabord aux caméras de la Rai3 et ensuite en direct pendant lémission.

Jessica est seule


Piera Maggio me connaît et je ne crois pas que dans son esprit, elle puisse réellement penser que nous avons joué un rôle dans cette sale histoire. Jessica est seule. Nous sommes seules et navons jamais oublié la tragédie qui touche Madame Maggio. Depuis plus de deux ans nous laissons allumer une bougie.
Elle assure ensuite : Nous sommes à la disposition des magistrats.

Il y a quelques mois, Pietro Pulizzi, le père de Jessica, sétait adressé à sa fille lui demandant de bien vouloir répondre. Anne Corona explique cependant que sa fille a toujours parlé. Si elle sest servie de la possibilité de ne pas répondre, cela concerne seulement des passages techniques. Mais nous sommes sereins et navons rien à nous reprocher. Jessica est innocente. Maintenant laissons travailler le procureur Sciuto et cessons de nous arrêter sur cette phrase fatidique

Je lai amenée à la maison.


Je lai amenée à la maison , telle est la phrase, prononcée par Jessica au commissariat, parlant à sa mère, et ne sachant pas quelle était écoutée, se référant peut-être à Denise.

La réponse de Piera Maggio aux paroles de Anna Corona, a été dure :

Je nai eu aucun geste de soutien dAnne Corona, et encore moins de la part de sa fille. Même le choix de se servir de la possibilité de ne pas répondre est la démonstration de leur mépris. Si elle est innocente, alors dîtes ce que vous savez. Je vous invite à parler, parce cela ne vous aide pas et naide pas Denise.

Trop de points obscurs....

20 septembre 2005

Piera Maggio, la maman de Denise, dénonce...


Maintenant ça suffit. Je ne peux plus supporter cette situation. Il y a trop de points obscurs dans cette tragédie. Un parmi tant dautre : cette phrase interceptée le 9 septembre 2004, par le parquet des mineurs de Palerme, qui na toujours pas fait le nécessaire pour demander des éclaircissements.

Les propos de Piera Maggio, maman de Denise, disparue depuis le 1er septembre 2004, sont affligeants.


La seule accusée dans cet enlèvement de personne, est Jessica, la demi-soeur de Denise.

tout cela reste inexplicable et hors du commun. Il existe des règles qui doivent être respectées. Dans tous les autres cas en Italie et dune manière plus générale lorsquil y a une personne interceptée, on demande immédiatement des explications.
Quy a -t-il derrière cette tragédie. Ma fille a disparu depuis plus dun an...
Ca suffit tous ces silences ! Je veux la vérité et de laide concrète, je suis prête à tout, ma fille est vivante, il y a tellement déléments anormaux, tellement de personnages .

La demi- soeur a été interrogée deux fois par les magistrats de la brigade des mineurs.


Selon le parquet de Marsala, Jessica aurait pu avoir joué un rôle dans la disparition de Denise qui par sa naissance aurait été la cause de la séparation de ses parents.

La jeune fille, qui a 18 ans, était à lépoque mineure, expliquant ainsi que lenquête ait été confiée au parquet des mineurs de Palerme.

Les recherches de Denise nont jamais cessé :


Vengeance familiale, monstre, piste satanique jusquà la piste de nomades...
En un an les enquêteurs ont parcouru les rues mais la petite fille semble sêtre évaporée.
Brune, avec de longs cheveux, un griffure sous lœil gauche, une tâche sombre à la base du cou...

Denise aura 5 ans en octobre.

triste anniversaire...

1 septembre 2005

Continuer à espérer et à lutter.


Aujourdhui est un jour triste, je repense à tout ce qui sest passé pendant cette année. Mais je suis certaine que Denise est bien vivante et cela me donne la force de continuer à espérer et à lutter .
Voilà les paroles de Piera Maggio, la maman de Denise Pipitone, la fillette disparue il y a exactement un an à Mazara Del Vallo.

Pour ce triste anniversaire, la ville se rassemblera autour de la famille Pipitone, participant à une marche contre loubli, témoignant sa solidarité aux parents et la confiance envers les enquêteurs qui nont jamais cessé de rechercher la petite fille.

Je participerai probablement à cette marche organisée par les gens de Mazara, je suis certaine que lesprit qui régnera sur cette place, sera le même dans toute lItalie qui maccompagne dans cette douloureuse aventure. Je suis reconnaissante envers tous ceux qui ont été proches de moi, qui mont apporté soutien et solidarité durant ces douze derniers mois .

Jespère de tout mon cœur quil y aura des résultats très rapidement


Même si les efforts accomplis ces derniers mois nont pas permis de ramener Denise chez elle, Piera se montre confiante :

Jespère de tout mon cœur quil y aura des résultats très rapidement

Piera nen dit pas plus, gardant pour elle ce que fera sa famille aujourdhui, un an après la disparition de Denise.

Ce sera un moment particulier mais je ne veux pas en dire plus .

Le dernier commentaire se rapporte à la photo dune petite fille ressemblant à Denise, prise avec un téléphone portable au mois de juillet dernier à Cantu (Ville en Italie) par une fillette de 12 ans.

Cette petite fille est recherchée. Je sais que le RIS (Police scientifique) est en train de faire des analyses .

Aujourdhui une grande solidarité est exprimée aux parents de Denise et traduite par lassociation Pénélope des personnes disparues : Un an de vie est une année précieuse dans lexistence fragile dun enfant, nous nous unissons tous à lappel lancé par Piera et souhaitons que tous les efforts soient déployés pour retrouver la petite Denise .

Nous sommes désolés de ce malentendu et vraiment chagrinés...

18 août 2005

Cest une très belle enfant...


Le signalement dun enfant ressemblant énormément à Denise Pipitone a, pendant quelques heures, redonné à Piera Maggio lespoir de pouvoir retrouver sa fille disparue depuis le 1er septembre 2004. Un signalement parvenu de la zone de Traona (Sondrio).

Il était aux alentours de 18 heures hier soir, lorsque un touriste de passage a remarqué un enfant en compagnie de deux adultes. Il a informé les carabiniers se disant convaincu quelle était celle disparue de Mazara du Vallo. Très vite une patrouille de police sest dirigée vers la zone indiquée et a interpellé les deux adultes, les emmenant avec lenfant à la caserne.

De nombreuses photos ont été prises de la petite et envoyées par email en Sicile. Mais lorsque la maman les a visionnées, elle a affirmé avec certitude : Cest une très belle enfant qui me fait vaguement penser à ma fille. Mais ce nest malheureusement pas elle.

Après cette confirmation, les carabiniers ont rendu lenfant au couple qui habite depuis longtemps dans la zone de Morbegno. Notre nièce ressemble à Denise. Nous sommes désolés de ce malentendu et vraiment chagrinés pour cette maman

Des contrôles dans toute lItalie

6 juin 2005

Lenquête continue sans relâche dans la recherche de la petite Denise Pipitone.


La petite Denise Pipitone, disparue en septembre dernier à Mazara du Vallo, aurait été vue à Trieste. Les forces de lordre passent la ville au peigne fin, contrôlant les frontières. Pour ceux qui ont enlevé Denise, cette période de lannée pourrait favoriser la fuite de lItalie du fait en particulier dun trafic dense en cette fin de semaine vers la Slovénie, pays frontalier de la province de Trieste.
Lalerte aux forces de lordre a été donnée samedi dernier par un homme affirmant avoir vu la petite Denise sur un autobus de ligne régulière.

Cétait elle - a-t-il dit - je suis physionomiste, jen suis sûr. Jai fixé cette enfant, elle était avec une femme, mais ni lune ni lautre nont parlé .

Des centaines de signalements et des contrôles dans toute lItalie…

Mais on ne retrouve toujours pas Denise.

Samedi dernier, donc, la police et les carabiniers, avec la photo de Denise à bord de leur véhicule, ont entamé une série de rondes qui jusquà présent nont rien donné. Les carabiniers ont bloqué des heures entières le trafic tout au long des rivages de Trieste. Officiellement il sest agi dun contrôle normal , mais il a été précisé quon pistait effectivement les ravisseurs de lenfant de Mazara du Vallo.
La police entière a été avertie des moindres détails de lautobus, tout se déroule dans le plus grand secret. Lattention est maximale ont confirmé les enquêteurs

Tout correspond à Denise : le nez, les yeux, les sourcilles, les lèvres, la forme du visage


Entre temps la maman de la petite Denise, Piera Maggio, a raconté avoir visionner de nombreuses photos denfants ces derniers jours. Mais sur aucune delles ne figurait Denise . Et en ce qui concerne le signalement de Trieste, la femme coupe court : Je ne sais rien de cette affaire.
Piera Maggio continue à saccrocher au visage de lenfant du vidéo clip tourné il y a quelque mois fait avec un téléphone portable par un agent de sécurité à Milan. Je suis certaine - répète-t-elle - que celle-ci était ma fille .

Cette thèse est avalisée par le travail du Ris des carabiniers qui ont superposé le visage de lenfant du vidéo clip avec les photos de Denise. elles correspondent parfaitement , soutient Piera. les enquêteurs ne le disent pas avec certitude- souligne Piera- uniquement parce que dans le vidéo clip, lenfant avait les oreilles et une partie du front recouverts dune capuche. Pour le reste tout correspond à Denise : le nez, les yeux, les sourcilles, les lèvres, la forme du visage. Et pour Piera, le fait quon ne sache plus rien de cette enfant et de la rom qui était en sa compagnie à Milan confirme quil sagit de la bonne piste . Je ne parle pas uniquement de la ressemblance - ajoute-t-elle - mais il a y aussi tout le contexte : cette femme rom qui appelait lenfant Danas et cette petite fille qui répondait dans un parfait italien. Et si cela navait pas été elle, ces personnes se seraient déjà manifestées, elles ont par contre totalement disparu et ont probablement beaucoup à cacher. . Il y a beaucoup trop de points obscurs dans cette affaire, cest absurde quon ne réussisse pas à trouver ce groupe de rom et que personne parmi les communautés de nomades ne sache rien.

Examen ADN


Les enquêteurs, en outre, ont autorisé lexamen dADN sur plusieurs enfants arrêtés dans toute lItalie du fait de la ressemblance avec la petite Denise. Une technique utilisée à la lumière de dizaines de signalements qui continuent à arriver aux enquêteurs mobilisés dans la recherche de lenfant.

Mais jusquà présent les examens d ADN ont toujours été négatifs. Ces examens, souligne Piera Maggio, ont même été réalisés dans des cas où je navais pas noté de ressemblance particulière entre les photos denfants et Denise
Je pense - ajoute -t-elle- que les enquêteurs utilisent ce moyen pour avoir toutes les certitudes possibles quil ne sagisse pas de Denise .
Beaucoup denfants soumis au test DADN, seraient des nomades.

Je suis simplement une maman

Ces derniers jours, on a beaucoup parlé de ma vie privée, et suis soumise continuellement aux jugements dun certain nombre de personnes. Je nai jamais déclaré être une personne parfaite, et je pense que nous avons tous nos problèmes et cest ainsi dans chaque famille.

Je vis dans le désespoir à cause de la disparition de mon petit ange.


La différence est que ma vie aujourdhui est devenue publique depuis le premier septembre 2004. Je vis dans le désespoir à cause de la disparition de mon petite ange, et dans ma famille on ne vit pas plus, on survit dans l espoir de voir à nouveau chez nous notre petite Denise.

Beaucoup de mois sont passés dans une angoisse continue, chaque minute semble une éternité sans la présence de notre petite, et cest très lourd pour une maman, et pour nous parents de supporter tout cela, pour autant, jai toujours lutté pour Denise, pour savoir ce qui a pu se passer ce 1er septembre et connaître enfin la vérité.

A mon malheur se rajoutent dautres douleurs, je tombe à terre, et avec toute la force qui me reste, je cherche à me relever avec peine, essayant de rester humaine, je sais ce qui est juste et ce qui est faux. En famille nous essayons de nous comporter dune façon civilisée, parce que la préoccupation la plus importante et la plus angoissante reste labsence de Denise, un enfant qui ne connaît pas le monde des adultes, et qui nest coupable en rien

On ne touche pas aux enfants.


Je nai eu aucune retenue à raconter ma vie à ceux qui travaillent dans lenquête de Denise, faisant même état de faits pouvant aider lenquête, une mère fait tout pour son propre enfant mais la douleur est grande à cause des évènements qui se succèdent, cest une douleur qui ne ma jamais quitté, et ces jours-ci, des blessures jamais cicatrisées sont en train de se rouvrir et les jugements irréfléchis me font énormément souffrir car on oublie la disparition dune magnifique enfant de quatre ans qui doit rester au centre de toutes les préoccupations.

Le retour dune partie de ma vie: Denise.


L enquête se poursuit inlassablement, et ceci est très important, pour la recherche de la vérité, sur tout cela je nexprime pas de jugements, car il y a déjà des personnes compétentes qui évalueront ce qui sest passé, je reste confiante et attends sans cesse la fin de lenquête, et le retour dune partie de ma vie, Denise.

Voilà tout cela je le ressens au fond de moi, javais envie de le dire.
Nous avons déjà reçu la douleur la plus forte dans notre vie , toutes les mamans ainsi que tous les parents du monde entier pourront comprendre, je ne veux rien dautre de la vie, seulement ma petite Denise.

Mais ma pensée principale est, Que reste t-il dune maman détruite, qui lutte pour son enfant depuis tout ce temps ?
Cela je vous le demande !!!!!!!


Mazara Del Vallo

Lenfant sur le vidéo clip est ma fille...

30 mai 2005

DENISE :L enfant sur le vidéo clip est ma fille mais la mère dément ...


le mystère sur la disparition de la petite Denise Pipitone se complique toujours davantage. Les enquêteurs qui soccupent depuis neuf mois de cette affaire en coordination avec le parquet de Marsala (Trapani) ont retrouvé à Lyon, en France, un bohémien prétendant que lenfant filmé le 18 octobre de 2004 devant une banque à Milan par un agent de sécurité, serait sa propre fille.

La mère de Denise, Piera Maggio, est au contraire persuadée que cette enfant là (celle du vidéo clip) est bien sa fille.

Jai vu la photo de cette enfant - a-t-elle dit- et peux vous assurer quelle na rien à voir avec Denise et lenfant du vidéo clip, qui elle, est bien ma fille.

Un mot de la maman....

A toutes les personnes pouvant maider:


Je mappelle Piera Maggio, la maman de Denise. 7 mois sont passés depuis la disparition de ma fille à Mazara du Vallo. Les recherches ont même été étendues à létranger et comme vous pouvez comprendre cette activité nécessite un grand effort de notre part pour pouvoir être menée à bien.
La commune de Mazara du Vallo dès les premiers jours de la disparition, a ouvert un compte bancaire ouvert au public destiné à recueillir des fonds pour les recherches de mon enfant. Les coordonnées bancaires figurent sur la site www.cerchiamodenise.org.
Je demande votre aide en téléchargeant lavis de recherche de Denise et éventuellement en contribuant à financier cette activité qui ne sest jamais arrêtée et qui continuera jusquau retour de ma fille.

Jai besoin de votre soutien à tous pour aller de lavant.
Merci.
Piera Maggio

Denise vue à bord dune voiture

14 avril 2005

Denise aurait été vue avec des gens du voyage!!


Une voiture dans laquelle Denise aurait voyagé, a été retrouvée à Anzio après plusieurs mois de recherche dans lItalie entière. Cette voiture abandonnée est une Ford Mondéo de couleur vert bouteille qui appartient à des gens du voyage de Milan. Cette automobile a été signalée, il y a déjà plusieurs mois à Latina par une femme qui aurait reconnu la petite fille circulant en compagnie de 3 personnes de gens du voyage. Cette fillette ressemblait à Denise.

Lavocat de la Famille Pipitone nous précise que la recherche de cette voiture a mobilisé toutes les forces de lordre, à tous niveaux. Le signalement de la fillette en compagnie des gens du voyage avait eu lieu lors dun embouteillage en ville de Latina. Regardant à lextérieur, une femme aurait reconnu Denise Pipitonne qui se trouvait à bord de la voiture.
La probabilité quil sagisse de Denise est grande car dès lors que ces gens du voyage se sont vus observés, ils ont caché la fillette à larrière de la voiture.

La police scientifique(la RIS) effectue des tests ADN pour essayer de savoir si la fillette à bord était bien Denise.

Nous espérons tous que cette piste puisse aboutir...

Denise a été vue jusquà mi-février

29 mars 2005

Lenfant filmé avec un téléphone portable est resté dans le chef-lieu lombard jusquà mi-février :


Cest le témoignage de Dario Mambretti, un boulanger de 24 ans dans une interview qui sera publiée demain dans lhebdomadaire Gentè.

Nullement disparue ! :


Lenfant est venu des mois entiers dans ma boutique, jusquà mi-février, témoigne Mambretti qui travaille avec son père dans la boulangerie tout près de lagence bancaire où a été filmée la petite fille le 18 octobre dernier.

Jai vu cette enfant, et pas quune seule fois, je me souviens delle parfaitement bien.

Selon les témoignages recueillis, lenfant entrait et demandait quelques piécettes aux clients, parlant un italien parfait.
Elle parlait litalien, sans accent particulier. Cependant, ajoute Mambretti, jai réalisé quil sagissait de lenfant de la vidéo uniquement au moment où deux agents sont venus il y a un mois et mont montré les photos.
Mais cela faisait déjà deux semaines que je ne la voyais plus .
La petite a même continué à aller à la boulangerie après Noël.

Oui - dit le boulanger - Même en début dannée. Pour ce que je me rappelle, toujours le lundi matin, jour de marché .

Sue la vidéo, jai reconnu ma fille, jen suis certaine.

22 mars 2005

Sur la vidéo, jai reconnu ma fille, jen suis certaine. Mais si quelquun est en mesure de prouver le contraire, si quelquun était présent le jour où a été tourné le film en compagnie de la petite à Milan, quil se manifeste pour éviter tout malentendu .


Cest le nouvel appel lancé de Piera Maggio, la maman de Denise Pipitone, lenfant de quatre ans disparu le 1er septembre 2004 à Mazara du Vallo.
Piera Maggio précise ne pas être certaine quil sagit des tziganes Rom en compagnie de la petite sur la vidéo.

Depuis samedi dernier, jour où a été diffusée la nouvelle du film, les signalements sont plus nombreux. En ce moment, nous sommes en train de vérifier certaines informations dit Piera.

La vidéo a été tournée le 18 octobre dernier à Milan avec un téléphone portable par un vigile du nom de Felice Greco, 36 ans, en service devant lagence bancaire Monte Paschi. On entend clairement la femme au côté de lenfant appeler Danas, pendant que la petite répond Où memmènes-tu?.

Eléments troublants.


  • Un détail, selon Piera Mggio, qui montre le peu dintimité de leur rapport
Ma fille ne maurait jamais dit Où memmènes-tu mais plutôt Où allons-nous a-t-elle expliqué, au cours dune interview téléphonique pour lémission Qui la visto?.

  • Piera a dailleurs noté un autre élément troublant entre lenfant de la vidéo et sa fille :
Une griffure sous la joue gauche que Denise sétait faite en août dernier. - a-t-elle souligné.

  • Le 18 octobre dernier, jour du tournage de cette vidéo, la température était clémente. Les autres enfants étaient peu habillés sauf Denise qui avait revêtu une capuche. Essayait-on de la cacher ?

Felice Greco, 36 ans, le vigile qui avait filmé lenfant avec son portable à Milan, a réaffirmé ses déclarations précédentes aux journalistes :
Si javais été sûr à 100% je laurai emmenée avec moi. Je regrette de ne pas lavoir fait.
La petite était parmi un groupe de bohémiens avec dautres enfants qui demandaient laumône. Cétait la seule qui avait la tête recouverte dune capuche.
Le vigile aurait essayé de la retenir en lui offrant une petite pizza, mais à ce moment là, le groupe se serait éloigné.
Je suis sûr que lenfant était italien a-t-il précisé.

Denise filmée à Milan

21 mars 2005

Ces images ont redonné espoir aux parents de Denise Pipitone, lenfant disparu de Mazara du Vallo en septembre dernier. Felice GRECO, vigile de 36 ans et auteur de la vidéo, est sûr que la petite filmée à Milan est bien Denise :
Une bohémienne la appelée Danas, a-t-il précisé.
Aujourdhui, Piera, la maman de Denise veut le rencontrer :
Lorsque tout sera fini et que jaurai embrassé à nouveau ma fille, jirai rencontrer cette personne que je remercie vraiment.

Denise en compagnie de bohémiens.


Felice Greco se souvient encore très bien de ce jour du 18 octobre 2004, et raconte au journal ce quil a vu devant lagence bancaire Monte Paschi :

Mon attention a été attirée vers un groupe de bohémiens. Le directeur de la banque mavait demandé de les faire déplacer. Cest alors que jai vu de près lenfant , a expliqué le vigile.
Etait-ce Denise ? Il ma semblé quoui. Lorsque je me suis approché deux, jai entendu la mère présumée lappeler du nom de Danas. Ensuite je lai bien observée et ce qui nétait dès lors quune ressemblance mest apparue à cet instant comme quelque chose dirréfutable. Elle avait même une griffure sous lœil gauche.
Jen ai donc profité pour la filmer avec mon portable .

La maman reconnaît sa fille


Felice Greco a tenté davertir rapidement le 113, mais les bohémiens sen sont aperçus et se sont éloignés avant larrivée de la police :
Ils se sont dirigés vers la station de métro de Famagosta.
Une fois la police arrivée, le vigile a raconté ce qui sétait passé.
Ils ont cherché les bohémiens, mais sans succès. Jai téléchargé les images et leur ai données.
Plus tard ils mont dit quon ne pouvait rien en faire parce que la mère de Denise navait pas reconnu sa fille sur la vidéo .

Mais depuis, Piera Maggio a changé davis :
Elle aura changé davis après avoir vu les images retravaillées par la police. Celles du portable étaient de mauvaise qualité.
Est-ce que je suis encore sûr quil sagissait de Denise ? Le temps a passé et aujourdhui je ne sais plus



fermer la fenêtre
' );popup.document.close();">Cliquez pour agrandir l'image

Je suis enfermée dans une maison

Je mappelle Denise Pipitone, et je suis enfermée dans une maison. Voilà le contenu dun appel téléphonique reçu au central des pompiers de la ville de Catane, appel que les gendarmes sont en train de contrôler pour vérifier sil sagit de la petite fille disparue à Mazara Del Vallo ou alors si cest la blague dun mythomane.

Geste dun mythomane ou non ?


Daprès ce que lon a appris, lenquête sest dirigée vers le pays dAdrano, car au cours de cette conversation téléphonique, il a été fait allusion à la petite ville de Etnea.
Lhypothèse privilégiée du parquet de Catane, qui a transmis copie des retranscriptions aux collègues de Marsala, est quil sagit dun geste dun mythomane.

Les enquêteurs sont de toute façon en train de travailler pour déterminer avec certitude le lieu et la provenance de lappel.
Selon des sources bien informées, un coup de téléphone semblable serait arrivé par le passé à Catane et qui par la suite naurait rien donné. .

On est face à de grandes inconnues...

1er mars 2005

La dernière signalisation date de ce matin: une voix dhomme sur le téléphone de Piera Maggio, soutenait avoir vu Denise en Sicile.
Les vérifications immédiatement effectuées nont rien donné à ce jour.
Ainsi 6 mois après sa disparition, on ne trouve aucune trace de la petite fille. Lenquête ne conduit à aucune piste sérieuse, ni même la récompense sélevant désormais à 110 000 , mise à disposition pour toutes informations fiables sur la fillette.

Personne na jamais vraiment été suspecté par les enquêteurs. On est face à de grandes inconnues. Le délit retenu reste la séquestration de personnes.

Mais aucune demande de rançon nest parvenue à la famille Pipitone, une famille peu fortunée et qui pourrait difficilement payer.

Cependant Piera Maggio, la jeune mère, ne cesse pas de lutter :
Il y a encore deux semaines, elle est allée une nouvelle fois à Rome où elle a été reçue par le secrétaire de la présidence du conseil Gianni Letta,
un entretien qui, selon Piera
me donne beaucoup despoir. Je suis convaincue que ma fille est encore vivante.

Denise est vivante...


Denise est vivante et se trouve même à Mazara (ville où Denise réside) :
Le procureur chef de Marsala , Silvio Sciuto, la répété à maintes occasions les jours qui ont suivi la disparition de Denise.
Seulement, il na jamais donné dexplication quant à cette conviction, qui a six mois de distance, semble désormais dénuée de fondement.

De la même façon la piste familiale parait écartée. Les alibis des personnes suspectées, y compris celles indiquées par les parents de Denise, ne se sont jamais écroulés

Une douleur aussi forte...

28 décembre 2004

Nous lutterons jusquà ce que Denise soit rentrée, Aidez-moi !,


Nous parents de Denise Pipitone, notre vie a totalement changé depuis le 1er septembre 2004 avec la disparition de notre fille. Nous nimaginions pas quil puisse exister une douleur aussi forte, vivre dans cette continuelle angoisse en attendant le retour de Denise.
Il y a dans le monde tant dautres parents qui souffrent pour la même raison ou alors pour la perte de leurs enfants, il y a aussi tellement denfants qui ont besoin daide.
Je lutte pour que personne noublie quil existe un enfant du nom de Denise Pipitone qui a été séparée des bras de ses propres parents, une innocente qui ne sait pas encore quil existe dans la vie des gens aussi cruels pour commettre de tels actes inexplicables.
Nous demandons laide de toutes les personnes pour que lon prête attention à ce cas.
Denise doit rentrer à la maison et vivre une enfance près des siens, digne dune petite fille de 4 ans et aussi parce quon ne touche pas aux enfants.
Au fond de mon coeur, je sens que Denise attend jusquà ce que les personnes impliquées par les recherches, parviennent à la ramener chez elle le plus tôt possible.
Aux personnes qui ont commis un tel geste horrible, je dis :

Je ne sais pas si vous avez eu une enfance ou si vous avez des parents,
Je dis simplement, regardez dans les yeux la personne que vous aimez le plus au monde, et vous comprendrez, si vous avez un coeur et une âme .


Nous lutterons jusquà ce que Denise soit rentrée,
Aidez-moi !,
Je prie Dieu quil puisse guider les enquêteurs dans leur travail et quil puisse attendrir le coeur de ceux qui ont commis cet acte ignoble et les faire regretter

Photo satellite de lenlèvement



fermer la fenêtre
' );popup.document.close();">Cliquez pour agrandir l'image
Rome, 30 nov.

Kidnappée le 1er septembre 2004


Il y aurait une photo satellitare immortalisant le moment de lenlèvement de Denise Pipitone, disparue à Mazara del Vallo le 1er septembre 2004.

Selon le périodique News hebdomadaire la photo aurait été prise fortuitement par un satellite américain observant la mosquée de la ville et celle-ci serait depuis un certain temps aux mains du Procureur de la République de Marsala.

La photo montrerait le moment où la fillette a été kidnappée dans la rue Domenica la Bruna et chargée dans un Ford Fiesta rouge.

Denise nest sûrement pas très loin

Rome, 27 novembre 2004

Nous sommes en train de tirer les conclusions


Dans une interview au Sky Tg24, après une longue période de silence, le procureur de Marsala Silvio SCIUTO a parlé à nouveau du cas de la disparition de la petite Denise Pipitone. Nous navons négligé aucun élément- a-t-il ajouté dans linterview donnée à une émission intitulée Denise secrets et mensonges, même si je dois dire que nous avons eu beaucoup de signalements.
Cependant nous navons jamais perdu de vue notre première conviction et nous sommes sur la bonne voie. Nous sommes en train de tirer les conclusions

CERCHIAMODENISE

http://www.cerchiamodenise.org

BLOG DENISE PIPITONE

http://denisepipitone.skyrock.com/

ASSOCIATION RITA

http://associationrita.mabulle.com/

BLOG CERCHIAMODENISE

http://cerchiamodenise.blog.aruba.it/

AFFICHE EN FRANCAIS

denisemamafr.pdf

ITALIAN

denisemammait.pdf

SPAIN

spagnolo01.jpg

DEUTCH

deutsche01.jpg

MULTILINGUAGES

denisemammaeur.pdf


Copyright © 2007-2008. Tous droits réservés.Contactez lauteur à infoskidnapping.be