Quelques conseils dans différents domaines qui touchent (hélas) nos enfants !!

Mesures préventives

Quelques conseils préventifs afin de limiter le risque denlèvement


Dans la mesure du possible vos enfants ne doivent pas circuler seul. Ils doivent éviter les terrains vague. Ils doivent également éviter les bois et les parcs désert etc. Apprenez à vos enfants à ne pas parler aux étrangers. Rester à distance des véhicules même si quelquun demande un chemin. garder un écart dau moins un mètre... idéalement éviter de répondre. Se méfier de toutes personnes qui propose des friandises ou de largent ou qui promet quoique ce soit comme cadeau. En cas de doute, apprenez à votre enfant que la police est son ami!!! Que lenfant ai le reflex dy chercher protection et refuge!! Informer vos enfants que le 112 ou le 101 ou le 911 ou le 0 (ou tout autre numéro de police secours de votre pays) se composent sans avoir à utiliser de pièce de monnaie dans tous les téléphones publics. Sur un portable apprenez leur à composer le 112 (urgences). Cest gratuit. Mais ne pas jouer avec ces numéros.
Enfin, si vous faites un blog sur votre enfant... soyez prudent! Ne mentionnez AUCUN lieux susceptible dêtre reconnu par un prédateur. Ne donnez aucune adresse (école, village, salle des fêtes, braderies, maternité etc). Essayez que vos photos soient les plus neutre possible.

C'est souvent sur VOS blogs que les prédateurs choisissent leurs prochaines victimes!!!

Comment en parler à votre enfant ?

Un enfant est peut-être en train de vous demander de laide. Il sagit peut-être même de votre propre enfant. Mais, pour demander de laide, lenfant doit dabord connaitre la différence entre les bons touchers et les touchers qui relèvent de labus sexuel. Cest ce que nous appelons ici les touchers Oui et les touchers Non.


Les touchers: OUI ou NON


Les enfants sont généralement peu informés en ce qui a trait aux contacts sexuels et encore moins au regard des comportements non acceptables entre un adulte et un enfant. Les touchers et les étreintes permettent dexprimer laffection, lamitié, lamour et le soutien. Nous savons quils sont sains, parce quils nous font du bien. Par contre, il existe des personnes qui exploitent la confiance des enfants pour leur propre satisfaction et leur propre plaisir sexuel. Et ça, cest un crime.

Suggestions pour aider un enfant à savoir quand il peut dire OUI et quand il doit dire NON:


Lutilisation dun dessin savère utile pour aborder le sujet des risques dabus sexuels avec lenfant. Montrez, sur le dessin, les différentes parties du corps, et demandez à lenfant de nommer chacune, dans ses mots à lui. Vous pouvez dire à lenfant: Si nous voulons parler de ton corps et de la manière dont tu peux le protéger contre « les touchers NON», je dois savoir si tu connais bien ton corps et comment tu nommes chacune de ses parties.
Ensuite vous pouvez lui demander de donner des exemples de touchers qui le rendent heureux et des exemples de touchers qui le rendent mal à laise. Vous pouvez dire à lenfant quil peut se fier à ses sentiments pour savoir quand il doit dire non.
Sais-tu ce quest un sentiment?
Cest comment tu te sens au dedans - Si tu sens quau dedans de toi, «ça veut dire non», tu dois dire bien haut et fort juste ce petit mot: NON.
Expliquez-lui plutôt quil a droit à son intimité, en lui disant par exemple: «Si la porte de ta chambre est fermée, personne ne devrait y entrer sans ta permission.»
Lors de cette conversation, il serait important de parler des limites liées aux chatouillements, aux secrets et aux caresses.
Lenfant doit dire NON sil se sent mal à laise, y compris avec les proches, oncles, tantes, amis, et vous-même.
En société, lenfant a généralement peu de contrôle sur «qui» le touche, «comment» et «quand».
Dites-lui clairement que son corps lui appartient, quil en est responsable et quil doit agir en patron responsable, sil veut avoir de laide quand il en a besoin. Comme pour la maison, cest là son assurance en cas dincendie.

Exemple déchange avec un enfant:


Sais-tu ce quest un terrain privé?
Cest un terrain qui appartient à quelquun dautre. On na pas le droit dy aller sans permission. Cest la même chose pour ton corps. Personne ne peut te toucher sans ta permission.
Aidez lenfant à identifier les parties de son corps quil doit considérer comme privées, lorsque quelquun veut le toucher. Vous pouvez aussi laider à dessiner autour de son corps une limite quil pourra considérer comme la limite de son territoire personnel, que personne ne peut franchir sans son accord.
Ce «terrain privé» sera particulièrement utile à lenfant hors de la maison ou à lenfant qui doit partager sa chambre.
Où quil soit, lenfant doit être convaincu quil a toujours le droit de dire NON à un toucher.
Lexploitation sexuelle se caractérise habituellement par le toucher des parties sexuelles dun enfant par un adolescent ou un adulte et peut également comprendre les relations sexuelles.

Cest moi le patron - Cest moi la patronne. Peu importe mon âge!


Il importe que les parents et les éducateurs, comme tout adulte responsable dun enfant, sachent bien réagir devant les cas dabus sexuels.
De plus, ces derniers peuvent apprendre aux enfants à réagir efficacement si cela se produit .
La meilleure façon de réagir lorsque vous croyez quun enfant est victime dabus sexuel, cest de bien écouter ce que cet enfant a à dire. En même temps, il faut être attentif à ses changements de comportements, même à de simples silences lourds et inhabituels, comme à tout autre indice possible dabus.
Essayez de savoir si quelquun oblige lenfant à faire, ou à se faire faire «des choses» comme des touchers, montrer les parties privées de son corps ou regarder celles dun adulte en échange de bonbons, de sorties, de cadeaux, dargent ou encore, de son silence.
Si vous croyez être en présence dun cas dabus, demandez de laide immédiatement. Les forces policières, de votre ville ou de votre région, sont prêts à vous aider en tout temps. Certains membres de leur personnel sont spécialement formés pour soccuper de ces demandes daide. Même si vous pensez quil sagit dun incident rare, isolé, vous devez le rapporter. Lorsquil se passe quelque chose qui le rend mal à laise, lenfant doit être convaincu quil lui faut toujours dire non, ou encore, refuser de répondre. Ensuite, il doit vous en parler, lorsque par exemple un inconnu: Lui demande son nom ou son adresse, lui offre des bonbons ou de largent, essaie de lamener seul, ou avec un autre enfant dans une automobile, une cave , une ruelle, un parc ou un bois, le suit lorsquil se dirige vers la maison où il sera seul (il doit alors courir vers un policier ou une maison ou un tiers), lorsquune personne lui dit ou fait au téléphone des choses quil ne comprend pas ou lui font peur, il doit raccrocher, quand quelquun dans la famille immédiate ou dans la parenté, oncle, cousin ou tante, le touche dune manière qui le rend mal à laise, ou fait des choses quil ne comprend pas, lenfant doit en parler à quelquun jusquà ce quon laide.
Pour chacun de ces exemples, demandez à lenfant à qui il irait en parler, si cela se produisait.

Rester calme, mais agir immédiatement.


Cest pas ta faute!
Si lenfant subit un mauvais toucher, il faut bien lui faire comprendre que ce nest pas sa faute. Il na pas à se sentir coupable. Parlez seul à seul avec lenfant. Accueillez ce quil raconte, même sil vous est difficile de croire que ladulte visé par ses confidences peut avoir agi de la sorte.
Réconfortez lenfant en lui disant quil fait bien de vous en parler.
Le fait de raconter ce qui sest passé peut causer chez lui une certaine anxiété. Votre soutien laidera à ne pas se sentir troublé ou coupable.
Rassurez lenfant.
Il est très important que vous lui exprimiez clairement que vous allez faire quelque chose pour lui.
Dites-lui que ladulte concerné a un problème et que dautres adultes pourront laider.
Restez calme.
Vous serez peut-être tellement en colère, quil vous sera difficile de suivre ces conseils. Il est normal de ressentir de la peur ou de la colère dans de telles circonstances. Mais assurez-vous que lenfant comprenne bien que ce nest pas à lui que vous en voulez.
Ninsistez pas pour obtenir toutes les réponses tout de suite. Dites-lui que vous lécouterez nimporte quand, lorsquil sera prêt à vous parler de ce qui le rend mal à laise ou malheureux.
Et rappelez-vous que lenfant, tout comme ladulte, nexprime pas ce quil ressent quavec des mots.

A-t-il peur?
Sent-il sa peur partout dans son estomac?
Dans sa tête?
Partout dans son corps?
Les agresseurs sexuels sont souvent des gens respectés dans leur communauté, hétérosexuels, mariés et pères de famille.
Ce sont parfois des femmes, mais cest peu fréquent.
Il est probable que lenfant considère son agresseur comme quelquun de gentil, comme un ami, surtout sil na pas subi de violence physique.

Rappelez à lenfant ceci:


Un véritable ami, même si cest quelquun de la famille, ne doit jamais te demander de garder un secret qui te rend malheureux.
Si tu as un secret qui te fait mal au dedans, quel quil soit, et quoi que tu aies pu promettre, dis-le-moi. Je vais técouter et te protéger.
Habituez lenfant à considérer certaines parties de son corps comme son terrain privé, ainsi, il sera plus à laise de parler si quelquun tente de lui imposer un toucher.
Je vais técouter, et te protéger.
La prévention est reconnue comme une arme extrêmement efficace contre les abus de toutes sortes, y compris les abus dordre sexuel.
Les enfants doivent apprendre à discerner ce qui est acceptable de ce qui ne lest pas, de leur côté, les parents et les éducateurs doivent être à même de reconnaitre les signes avant-coureurs de labus, et de le dénoncer.

ABUS SEXUEL CHEZ LENFANT

Le comportement des enfant abusés sexuellement peut être :


  • un intérêt inhabituel ou un évitement de tout ce qui est de nature sexuelle,
  • des problèmes de sommeil, des cauchemars,
  • une dépression ou un retrait social et familial,
  • un caractère séducteur,
  • la conviction que leur corps est sale ou abîmé ou la peur quil y ait quelque chose qui ne marche pas chez eux du côté génital,
  • un refus daller à lécole, un problème de délinquance,
  • un caractère secret,
  • lexistence de thèmes dagression sexuelle dans les dessins, les jeux, les fantaisies,
  • une agressivité inhabituelle,
  • un comportement suicidaire, dautres changements majeurs de son comportement.

Ceux qui abusent sexuellement des enfants peuvent faire que lenfant ait extrêmement peur de le dire et ce nest que quand un effort particulier a été réalisé pour que lenfant se sente en sécurité quil le dira librement.
Si un enfant dit quil ou elle a été agressé(e), les parents devraient insister sur le fait que ce qui est arrivé nest pas la faute de lenfant. Les parents doivent obtenir un examen médical et une consultation psychiatrique.

Il existe quelques mesures de prévention que les parents peuvent utiliser:


  • Dire à lenfant si quelquun essaye de toucher ton corps ou te fait des choses qui te font te sentir drôle, dit NON à cette personne.
  • Apprendre à lenfant que le respect dû aux adultes et le respect de lautorité ne signifie pas lobéissance aveugle
  • par exemple ne pas lui dire de faire tout ce que son enseignant ou ses gardiennes lui diront de faire.
  • Encourager les programmes de prévention dans le système scolaire local.

COMMENT RÉPONDRE A LABUS SEXUEL DUN ENFANT


Quand un enfant dit à un adulte quil ou elle a été abusé(e) sexuellement, ladulte peut se sentir mal et ne pas savoir quoi dire ou quoi faire. Cet ensemble de mesures à prendre a été conçu afin de pouvoir apporter une réponse aux enfants qui ont été abusés sexuellement.


Quoi dire à lenfant


  • Si un enfant exprime même de manière vague quun abus sexuel a eu lieu, encouragez-le à en parler librement. Évitez les commentaires qui portent un jugement.
  • Montrez que vous avez compris et prenez au sérieux ce que lenfant est en train de dire. En effet, les psychiatres denfants et adolescents ont constatés que les enfants qui sont écoutés réussissent mieux que les autres. La réponse donnée lors de la révélation de labus sexuel joue un rôle essentiel dans la capacité quaura lenfant de calmer le traumatisme de labus sexuel.
  • Rassurez lenfant quil ou elle a bien fait ce quil faut en en parlant.
En effet, sil est un proche de labuseur, lenfant peut se sentir coupable de révéler ce secret. Il peut avoir peur des représailles, si labuseur la menacé sil révélait ce secret, de lui faire du mal ou de faire du mal à un autre membre de sa famille.
  • Dites à lenfant quil ou elle ne peut pas être tenu(e) pour responsable de labus sexuel.
La plupart des enfants, dans leur tentative pour donner du sens à cet abus vont croire que, dune façon ou dune autre, cest arrivé à cause deux ou bien que cest une forme de punition pour des fautes imaginaires ou réelles.

Pour finir, offrez à lenfant une protection et la promesse que vous allez rapidement mettre en oeuvre des mesures afin dêtre à même de constater que labus a cessé.

Quoi faire.


Signalez toute suspicion dabus sexuel.

Si labus a lieu à lintérieur de la famille, signalez-le aux agences locales de protection de lenfance ( ou aux autorités locales de protection de lenfance).

Si labus est extra-familial, signalez-le à la police. Les personnes qui signalent selon leur bonne foi sont garanties de labsence de procédure légale à leur encontre. Lagence qui reçoit le rapport mettra en place une évaluation et prendra les mesures qui simposent pour protéger lenfant.

Les parents doivent consulter leur pédiatre ou leur médecin traitant qui les adressera, le cas échéant, à un médecin afin dexaminer lenfant, traiter les problèmes physiques éventuels liés à labus, mettre en évidence des preuves pour aider à protéger lenfant et rassurer lenfant sur le fait quil ou elle se porte bien de ce côté là.

Habituellement lenfant doit aussi avoir une évaluation psychiatrique, pour découvrir comment labus sexuel la affecté et pour déterminer si une aide professionnelle doit ou non être engagée pour que lenfant puisse calmer le traumatisme de labus. Le Psychiatre denfant et adolescent peut aussi apporter son aide aux autres membres de la famille qui peuvent être affectés par labus.

Même si la plupart des allégations dabus sexuels provenant des enfants sont vraies, des accusations mensongères peuvent être portées, en particulier lors de conflits pour le droit de garde des enfants.

Occasionnellement, la Cour de Justice demandera à un psychiatre denfants et dadolescents de laider à déterminer si lenfant dit la vérité ou si parler de labus devant la Cour peut lui faire du mal.

Quand un enfant est appelé à témoigner, certaines dispositions peuvent être prises afin de rendre cette expérience beaucoup moins stressante : lutilisation de bandes vidéo, les arrêts fréquents, lexclusion des spectateurs ou le choix de ne pas regarder laccusé.

En raison de leur maturité et de leur savoir, ce sont les adultes qui doivent être tenus pour responsables quand ils abusent un enfant. lenfant abusé, lui, ne doit jamais être considéré comme responsable. Quand un enfant parle à quelquun dabus sexuels, cest en lui répondant, en lui offrant attention et soutien, au cours de cette première étape pour obtenir de laide que cet enfant commencera à rétablir sa capacité de confiance en les adultes.



Comment les pédophiles agissent ?

Les pédophiles entrent en contact avec les enfants au cours de conversations...


...via les salons de discussion la messagerie instantanée, la messagerie électronique ou des forums de discussion. Un grand nombre denfants se connecte à des forums en ligne. Malheureusement ces forums sont les terrains de chasse des pédophiles.

Ils amadouent leurs futures victimes en leur prêtant une grande attention, en leur témoignant de laffection et de la gentillesse, voire en leur offrant des cadeaux, et ils consacrent beaucoup de temps, dargent et dénergie à ces efforts. Ils connaissent les centres dintérêt des enfants et les tout derniers tubes quils sont susceptibles découter. Ils écoutent les problèmes des enfants et compatissent. Pour essayer daffranchir les jeunes de leurs inhibitions, ils introduisent progressivement du contenu sexuel dans leurs conversations ou affichent des images à caractère sexuel explicite.

Certains pédophiles, plus rapides que dautres, engagent directement la conversation avec des propos sexuels choquants. Le harcèlement et la traque de la victime font également partie de cette approche plus directe. Ils peuvent également essayer dévaluer les enfants quils rencontrent en ligne en vue dune rencontre non virtuelle prochaine.

Profil des victimes

Quel est le profil des victimes ?


Les jeunes adolescents sont les plus à risque. En effet, les jeunes adolescents essaient de découvrir la sexualité, de fuir lautorité parentale et de nouer de nouvelles relations en dehors du cercle familial. Sous couvert de lanonymat, ils prennent des risques plus facilement en ligne, même sils ne mesurent pas vraiment les conséquences possibles.

Les jeunes les plus vulnérables des pédophiles en ligne ont le profil suivant :


• internaute depuis peu, ne connaissant pas la netiquette
• utilisateur frénétique dordinateur
• désireux de tenter de nouvelles expériences intenses dans la vie
• en manque dattention ou daffection
• rebelle
• isolé ou solitaire
• curieux
• désorienté quant à son identité sexuelle
• se laisse facilement mener en bateau par des adultes
• attiré par des cultures à part, bien distinctes du monde de ses parents

Les enfants sont persuadés de connaître les dangers, mais leur naïveté en matière de relations en ligne est considérable.

Comment réduire les risques ?

Comment les parents peuvent-ils réduire les risques pour leurs enfants ?


• Parlez à vos enfants des prédateurs sexuels et des dangers possibles liés à Internet.
• Il est recommandé que les jeunes enfants ne fréquentent pas les salons de discussion, les risques sont trop importants. Lorsque vos enfants sont un peu plus âgés, orientez-les vers des salons de discussion étroitement surveillés réservés aux enfants. Encouragez les adolescents à utiliser uniquement les salons de discussion surveillés.
• Si vos enfants participent à des discussions, essayez de savoir dans quels salons ils se rendent et avec quelles personnes ils discutent. Surveillez par vous-même les salles de discussion pour essayer de connaître les types de sujet abordés.
• Prévenez vos enfants quils ne doivent en aucun cas quitter la zone publique dun salon de discussion. Bon nombre de salons de discussion mettent à la disposition des utilisateurs des zones privées dans lesquelles il leur est possible de converser en tête-à-tête avec dautres utilisateurs. Attention ! Ces zones ne sont par surveillées. Ce qui sy dit ne peut pas être lu. Ces zones sont souvent appelées « salons privés » (whisper).
• Installez lordinateur connecté à Internet dans une pièce commune de la maison, jamais dans une chambre denfant. Il est bien plus délicat pour un pédophile de mettre en place une relation avec votre enfant si ce qui saffiche sur lécran de lordinateur peut être lu par tous. Même lorsque lordinateur est installé dans une pièce commune de la maison, vous devez vous asseoir à côte de votre enfant lorsquil est en ligne.
• Lorsque vos enfants sont jeunes, il est recommandé quils partagent ladresse électronique de toute la famille plutôt quils aient des comptes de messagerie personnels. Lorsquils sont un peu plus âgés, contactez votre fournisseur daccès à Internet (FAI) pour quil leur configure des adresses électroniques distinctes, mais sachez que le courrier de vos enfants peut toujours apparaître dans votre compte.
• Dites à vos enfants de ne jamais répondre à des courriers électroniques dont ils ne connaissent pas lexpéditeur. Si vos enfants ont accès à des ordinateurs dans des lieux que vous ne pouvez pas surveiller (dans une bibliothèque publique, à lécole, chez des amis), essayez de savoir quelles protections ont été mises en place dans ces lieux.
• Si toutes ces précautions échouent et que vos enfants rencontrent un pédophile en ligne, ne les accusez pas. Le criminel est toujours le seul responsable. Prenez une décision radicale pour empêcher tout contact ultérieur entre votre enfant et cette personne.

Éviter dêtre la prochaine victime?

Comment vos enfants peuvent-ils éviter dêtre les prochaines victimes des pédophiles en ligne ?


Parmi les précautions que peuvent prendre les enfants, citons notamment les suivantes :

• Ne jamais télécharger dimages dune source inconnue. Ces images pourraient avoir un caractère sexuel explicite.
• Utiliser des filtres de courrier indésirable.
• Avertir immédiatement un adulte dès que quelque chose en ligne met mal à laise ou effraie un enfant.
• Choisir un genre neutre pour le nom qui apparaît à lécran. Ce nom ne doit pas contenir de mots à connotation sexuelle ou révélant des informations personnelles.
• Ne jamais dévoiler dinformations personnelles (y compris lâge et le sexe) ou dinformations relatives à la famille à une personne en ligne. Ne jamais renseigner de profil personnel en ligne.
• Mettre fin à toute communication par messagerie électronique, à toute conversation via la messagerie instantanée ou à toute discussion en ligne dès quun interlocuteur pose des questions trop personnelles ou à caractère sexuel.
• Afficher laccord en ligne de la famille à côté de lordinateur pour rappeler aux enfants de protéger leurs informations confidentielles lorsquils utilisent Internet.

Comment déterminer si votre enfant est victime dun pédophile?

Si les situations suivantes se présentent, il est possible que votre enfant soit victime dun prédateur :


• Votre enfant passe des heures et des heures en ligne. La plupart des enfants victimes de pédophiles passent beaucoup de temps en ligne, notamment dans des salons de discussion, ont tendance à senfermer dans leur chambre et à ne rien révéler de leurs activités sur leur ordinateur.
• Vous trouvez des images à caractère pornographique sur lordinateur familial. Les pédophiles utilisent souvent des images à caractère pornographique pour attaquer sexuellement les enfants. Ils renvoient vers des sites Web, diffusent des photos et envoient des messages à caractère sexuel pour engager une conversation à caractère sexuel avec leurs victimes potentielles. Ils utilisent même des photos pornographiques mettant en scène des enfants pour montrer à leurs victimes que les relations sexuelles entre adultes et enfants sont dans lordre des choses. Sachez quil est probable que votre enfant dissimule des fichiers à caractère pornographique sur vos disques durs, surtout si dautres membres de la famille utilisent lordinateur.
• Votre enfant reçoit des appels téléphoniques de personnes que vous ne connaissez pas ou passe des appels vers des numéros que vous ne connaissez pas. Une fois le contact établi en ligne avec votre enfant, certains pédophiles essaient de le contacter par téléphone pour des conversations à caractère sexuel ou pour essayer dorganiser un rendez-vous non virtuel, dans le monde réel. Lorsque lenfant hésite à communiquer son numéro de téléphone, les criminels sexuels en ligne fournissent leurs propres numéros. Certains dentre eux bénéficient même de numéros verts pour que leurs victimes les appellent sans éveiller les soupçons de leurs parents. Dautres demanderont aux enfants de les appeler en PCV. Ainsi avec lidentification de lappelant ou la présentation du numéro, les criminels peuvent obtenir très facilement le numéro de téléphone de votre enfant. Dites à vos enfants quils ne doivent en aucun cas accepter de rencontrer en personne un inconnu rencontré en ligne sans votre présence.
• Votre enfant reçoit du courrier, des cadeaux ou des colis dune personne que vous ne connaissez pas. Il nest pas rare que ces criminels envoient des lettres, des photos et des cadeaux à leurs victimes potentielles. Il arrive même à certains dentre eux denvoyer des billets de train ou davion pour permettre à lenfant ou à ladolescent de les rencontrer en personne.
• Votre enfant se tient à lécart de la famille et de ses amis ou, lorsquun adulte entre dans la pièce, éteint rapidement le moniteur de lordinateur ou bascule laffichage. Les criminels en ligne déploient des efforts considérables pour séparer les enfants de leurs familles et dramatisent souvent les petits différents familiaux. Les victimes de criminels sexuels ont tendance à se tenir à lécart et à être déprimées.
• Votre enfant utilise le compte Internet dune autre personne. Même si votre enfant na pas accès à Internet à la maison, il risque de rencontrer un pédophile alors quil est en ligne chez un ami ou dans un lieu public, voire à la bibliothèque. Les pédophiles en ligne fournissent parfois un compte Internet à leurs victimes pour pouvoir communiquer avec elles.

Que faire si votre enfant est victime dun criminel en ligne?

• Si votre enfant reçoit des photos à caractère sexuel explicite de la part dun correspondant en ligne, ou sil reçoit des messages à caractère sexuel via la messagerie électronique, la messagerie instantanée ou dune quelconque autre façon via Internet, contactez le poste de police le plus proche de chez vous. Enregistrez tous les documents, notamment les adresses électroniques, les adresses de site Web et les journaux de conversation pour les transmettre à la Police.
• Recherchez des fichiers à caractère pornographique sur votre ordinateur et tout type de communication à caractère sexuel. Il sagit souvent de signes précurseurs.
• Surveillez laccès aux moyens de communication électroniques « en direct » de vos enfants (salons de discussion, messagerie instantanée et messagerie électronique). En général, les prédateurs en ligne rencontrent tout dabord leurs victimes potentielles dans des salons de discussion, puis continuent à communiquer avec elles par messagerie électronique ou via la messagerie instantanée.

Source: predateurs.org

UNE PSYCHOLOGUE EXPERTE

Comment déceler des violences sexuelles faites à un enfant ?
Psychologue

VIDEOS PREVENTIVES A VOIR ABSOLUMENT

Vidéos...

CRIER NOS SILENCES

UNE MAMAN LUTTE CONTRE L'INCONCEVABLE
Crier nos silences

VIDEOS DE LA HONTE

PROFANATION & MEURTRE D'ENFANTS - VIOL D'ENFANT TORTURE ET SACRIFICE - DEUX REPORTAGES DE FR3
Honte

SOIREE PEDOPHILE ENTRE NOTABLES!!!

Ou les aveux d'un magistrat ayant couvert et protégé de véritables réseaux mais aussi participé de façon active à des soirées pédophiles accompagnés de rituels et d'actes de barbaries...
Roche


Copyright © 2007-2008. Tous droits réservés.Contactez lauteur à infoskidnapping.be